Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 07:50

http://www.images-booknode.com/book_cover/113/y-en-avait-dans-les-pates-112746-250-400.jpg

Qui ne connait pas San Antonio (pseudo de Frédéric Dard) ? Mon grand-père ne lisait que ça et je me disais "mais enfin qu'est-ce qu'il trouve dans ces romans déjantés?", hihi ! Et voilà qu'en cherchant un extrait qui corresponde à la recette que je vais vous soumettre, je retombe sur ce titre-là : Y'en avait dans les pâtes !

Présentation de l'éditeur :

C'est l'histoire d'un type, au restaurant, qui fait une scène d'enfer au maître d'hôtel parce qu'il vient de trouver un poil dans ses nouilles. L'après-midi de ce même jour, le maître d'hôtel va dans un clandé et aperçoit son client en train de faire minette à une pensionnaire.
Il prend le gars à partie :
- C'était pas la peine de crier si fort pour un poil dans les nouilles quand on fait ce que vous faites ! lui dit-il.
Le client s'interrompt et riposte :
- Je crierais plus fort encore si je trouvais une nouille dans ces poils !
Le grand Maurice Chevalier passait pour être plutôt ladre. Un soir qu'il donnait un dîner chez lui, le maître d'hôtel lui demanda à voix haute et intelligible s'il devait passer les fromages.
Et Maurice Chevalier s'écria :
- Quelle idée ! Y en avait dans les pâtes !
Un jour, dans un restaurant, à l'étranger, j'ai trouvé un gros morceau de phare de voiture dans mon assiette de spaghettis, ce qui m'a rendu perplexe. Je n'ai rien dit, mais je ne l'ai pas mangé. On ne peut imaginer tout ce qu'il y a, parfois, dans les pâtes ! Lis ce bouquin, tu t'en rendras compte !

 

De quoi passer un bon moment n'est-ce pas ? ah ah !

Bon, chez nous aujourd'ui ce sera un petit air d'Italie. Préparer ses pâtes n'a rien de sorcier et c'est drôlement bon. Mais le meilleur  moment est sans doute le séchage, on se croirait dans une ruelle italienne !

20130518_113825.jpg

 

C'est fou ce que on peut faire avec 500gr de farine et 5 oeufs !

pages gourmandes 1

Et vous que mangez-vous aujourd'hui ?


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Les pages gourmandes
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 12:43

Une salade glamour !

614_1_1350913177_lrg.jpg

" La soirée s'avance, vos pas vous ont éloigné loin des villes. La soif et la faim se font sentir. Alors, vous cherchez les plus beaux fruits et, oubliant les fleurs déjà flétries, dédormais inutiles sur le premier gazon venu, vous choisissez sur les arbres la pêche que le soleil a rougie, la grenade dont la gelée d'hiver a fendu l'âpre écorce, la figue dont une pluie bienfaisante a déchiré la robe satinée. Et souvent, le fruit que l'insecte a piqué, ou que le bec de l'oiseau a entamé, est le plus vermeil et le plus savoureux. L'amande encore laiteuse, l'olive encore amère, la fraise encore verte ne vous attirent pas."

Souvenirs d'une salade que je faisais lorsque nous vivions en métropole, à la saison des figues. En retombant sur ce livre de Georges Sand, Lélia, j'ai voulu partager cet extrait que je trouve savoureux. C'est un livre très fort émotionnellement dans lequel se croisent les destins de deux personnages que tout oppose , l'une, lélia, vivant dans la souffrance et se complaisant dans la méditation , l'autre , Stenio, optimiste mais qui finira pas en mourir.

Pour l'heure restons positifs et appuyons-nous sur la poésie de ce receuil très bien écrit. On ne peut pas faire plus simple ni plus savoureux que la recette que je vous propose !

Figues, mozzarella, jambon de parme , basilic rouge et une vinaigrette à base d'huile d'olives, de jus de citron et de miel ( sel et poivre bien entendu). J'avoue l'avoir piquée à Jamie Olivier ! hihi !

A vous de jouer pour la présentation ;) 

pages gourmandes 1

Et vous, que préparez-vous en ce dimanche ?


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Les pages gourmandes
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 06:57

Pas de conte sans nourriture !

Les histoires fourmillent de sucreries, pâtisseries , qui ravissent les sens. Tantôt magique (le haricot, la citrouille), tantôt mortel ( la fameuse pomme), l'aliment est aussi réconfortant. Les livres et la nourriture sont étroitement liés, ne dit-on pas dévorer un livre ? 

On pensera alors au gâteau de Peau d'âne, à la maison de la sorcière d'Hansel et Gretel , au palais de Dame Tartine ou au petit bonhomme de pain d'épices.

A la maison, lorsque nous lisons une histoire, nous aimons bien l'illustrer ! Voici donc la création de mon second, régal pour les yeux et les papilles et, comme toujours avec les enfants, simple à réaliser ;)

Mon mille feuille à moi !

pâte feuilletée

beurre

fromage blanc

sucre vanillé

chantilly

framboise

Je découpe avec un verre des cercles dans la pâte feuilletée. Je les tartine de beurre fondu et je les mets au four jusqu'à ce qu'ils gonflent. Ensuite je place un cercle de pâte, un peu de fromage blanc surcré au sucre vanillé,des framboises décongelées,  un autre cercle de pâte, de la chantilly et je décore avec d'autres framboises.

photos-3-0113.JPG

photos-3-0118.JPG

 idées lectures sur le site des éditions millefeuille !

Il sont une collection à croquer : Les Bonbecs dans l'histoire

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Les pages gourmandes
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 02:55
En lisant Les Pères et les mères sont des humains comme les autres dernièrement j'ai replongé dans la poésie de Pessoa. Quel bonheur ! D'autant que le Monsieur est amateur ... de chocolat !
"Un simple bonbon au chocolat peut me détraquer les nerfs, sous l’excès de souvenirs qui viennent m’ébranler. Mon enfance ! Et mes dents qui mordent dans la pâte sombre et moelleuse mordent aussi et savourent à nouveau les humbles joies du gai compagnon que j’étais pour mes soldats de plomb, ou du cavalier s’accommodant parfaitement du roseau transformé, pour l’occasion, en cheval. Les larmes me montent aux yeux, et je mêle à ma guise la saveur du chocolat, le bonheur passé et mon enfance perdue, tout en m’abandonnant voluptueusement à la douceur de cette souffrance. Sa simplicité n’ôte rien de sa solennité à ce rituel de mon palais"
Extrait du Le Livre de l'intranquillité
 
Mange des chocolats, fillette ;
mange des chocolats !
Dis-toi bien qu'il n'est d'autre métaphysique que les chocolats,
dis-toi bien que les religions toutes ensembles n'en apprennent
pas plus que la confiserie.
Mange, petite malpropre, mange !
Puissé-je manger des chocolats avec une égale authenticité !
Mais je pense, moi, et quand je retire le papier d'argent, qui d'ailleurs est d'étain,
je flanque tout par terre, comme j'y ai flanqué la vie.)
Du moins subsiste-t-il de l'amertume d'un destin irréalisé
la calligraphie rapide de ces vers,
portique délabré sur l'Impossible,
du moins, les yeux secs, me voué-je à moi-même du mépris,
noble, du moins, par le geste large avec lequel je jette dans le mouvant des choses,
sans note de blanchisseuse, le linge sale que je suis
et reste au logis sans chemise.
 
Extrait de Bureau de tabac
 
Ma petite recette
extraite d'un livre que j'ai reçu dans un swap dernièrement et qui est ...
de toute beauté
 photos-3-0104.JPG
 Tortellinis en chocolat et amandes, sauce aux oranges sanguines et pignons
photos-3-0110.JPG
 
et oui c'est un dessert et, croyez-moi, il fera fureur !
Pour la pâte, rien de sorcier :
 
350 gr de farine
50 gr de poudre de cacao
2 oeufs
1 cuil à soupe d'huile d'amandes ou d'huile de noix
2 cuil à soupe d'eau froide
réalisez la pâte et enveloppez-la d'une film transparent avant de la mettre au réfrigérateur 30 minutes. Les tortellinis seront plus facile à former.
 
Pour la farce , que l'on peut préparer à l'avance :
 
50 gr de beurre
50 gr de sucre en poudre
7 cl de lait
1/2 gousse de vanille1 oeuf + 1 jaune25 gr de farine
50 gr d'amandes en poudre6 biscuits amaretti écrasés
on peut mettre 5cl de liqueur amaretto
 
Fouettez le beurre et le sucre pour obtenir un mélange crémeux. Ajoutez le reste des ingrédients ( pour la vnille récupérez les graines uniquement). Gardez le jaune pour coller les bords de pâte.
Découpe des disques de 10 cm de diamètre environ dans la pâte étalée. Passez les bords au jaune d'oeuf.Disposez une cuil à café de farce au centre.Repliez le cercle et pincez les bords de façon à former une demi-lune. rassemblez chaque coin et pincez-les pour former un petit tortellini. réservez au frigo.
 
Pour la sauce:
 
4 oranges sanguines
50 gr de suvre roux en poudre
40 cl de crème épaisse
5 cl d'eau
 
Prélevez le zeste des oranges avec une râpe fine. Pelez et divisez les oranges en quartiers. Portez à ébullition 5 cl d'eau avec le sucre pour faire un sirop. Ajoutez les zestes et le jus récupéré. Portez à ébullition à nouveau et laissez frémir 2 minutes. Incorporez la crème et laissez cuire 1 minute. Hos du feu ajoutez les quartiers d'orange ou bien les diposer sur l'assiette au dernier moment.
 
Portez une grande casserole d'eau à frémissement pour y plonger les tortellinis qui sont prêts lorsqu'ils remontent en surface. répartissez les pâtes dans une asisiette , nappez de sauce et décorez de pignons de pin grillés.
 photos-3-0109.JPG
 
Un peu d'aide pour la technique des tortellinis ?
 
 
 Bon appétit et bon dimanche !
 
pages gourmandes 1
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Les pages gourmandes
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 06:39

 

Je viens de finir le premier tome de la saga de Jean M Auel, Les Enfants de la terre et ai bien envie de vous faire partager quelques recettes, non pastirées du livre mais inspirées par cette lecture. L'époque ? La Préhistoire. Je vous vois frémir à l'idée de ce que je pourrais vous servir ! N'ayez crainte, le régime est varié et ne manque pas de saveur  : viande grillée, baies, fruits, graines...

Le feu est au coeur du roman, sans cesse entretenu, de plus en plus facilement allumé, il permet à l'homme de varier son alimentation en cuisant les viandes mais aussi en faisant bouillir de l'eau. Certes nous n'en sommes pas encore à la poterie mais des pierres brulantes plongées dans l'eau suffisent à la faire chauffer afin de fabriquer des décoctions par exemple ou faire cuire des graines en une sorte de gruau.

http://www.hominides.com/data/images/illus/alimentation-prehistoire/cuisson-aliments-prehistoire-.jpg

Dans une sorte de marmite en peau, les femmes font cuire un ragout d'auroch. Le poisson est très apprécié au sein du clan de l'ours des caverne qui se régale des oeufs de poisson et fera griller le reste, l'accompagnant de baies sauvages. C'est bien en partie grâce à l'alimentation et aux nouveaux modes de cuisson que l'espèce a évolué

http://www.hominides.com/data/images/illus/alimentation-prehistoire/cueillette-prehistoire.jpg

" Pendant que Grod disposait soigneusement la braise sur un lit de brindilles sèches et qu'il animait la flamme, les femmes vaquaient à diverses occupations. Selon des techniques ancestrales, elles dépecèrent rapidement le gibier. Quelques instants plus tard, le feu flambait clair et la viande embrochée sur des piques de bois vert grillait.Saisie par l'intense chaleur, elle conservait son jus. Le clan s'en régalerait jusqu'à la dernière bouchée."

" Les femmes grattèrent et coupèrent les racines et les tubercules avec les mêmes instruments trancants dont elles se servaient pour dépecer et découper le gibier. Elles remplirent d'eau les paniers étanches tressés serré et les bols en bois, puis y déposèrent des pierres brûlantes.Dès que les pierres refroidissaient, elles les remettaient dans le feu et en prenaient d'autres qu'elles plongeaient dans l'eau jusqu'à ce qu'elle bouille et que les légumes soient cuits. "

Aujourd'hui donc, grillade party !

Petites astuces pour une grillade réussie :

Ne salez jamais la viande avant de la faire cuire, cela la durcit.

Ne piquez pas la viande à la fourchette mais retournez-la avec une spatule pour éviter que le jus ne s'échappe.

ingrédients:

http://www.labaraccamat.ch/images/viande.jpg

1 côte de boeuf

50 gr de beurre

sel, poivre

Faire fondre le beurre et en badigeonner la viande. On peut poivrer mais pas saler. Faire cuire la côte sur les braises ardentes et la retourner souvent en l'arrosant de beurre. 8 minutes devraient suffire mais c'est selon les goûts. Sortir du feu et saler. Miam !

 

http://www.comme-a-la-boucherie.com/dynfiles/recette-photo-09-07-2012---15-42-18---997.jpg

Galette manioc

Le manioc est une racine que l'on trouve beaucoup dans mon petit coin du monde !

http://p8.storage.canalblog.com/88/27/847835/70089766_p.jpg

Raper trois racines de manioc, les rincer et les faire dégorger en les pressant entre les mains.Emincer finement 1 oignon. Mettre tout cela dans un saladier et ajouter deux oeufs battus, des feuilles de coriandre ciselées, du sel et du poivre.

Faire frire les galettes dans une poêle.

http://p9.storage.canalblog.com/91/23/315573/18130971.jpg

Mes enfants raffolent de la version sucrée :

La recette est identique mais il faut ajouter à 500 gr de manioc 200 gr de sucre roux, 100 gr de beurre,1 oeuf, 1 gousse de vanille et 2 cuil à soupe de rhum (facultatif).

 

Et vous, de quoi vous régalez-vous aujourd'hui ? l'agneau pascal trône-t-il sur votre table ou, comme moi, le réservez-vous pour ce soir ?

Pour rejoindre les Pages gurmandes du week end inscrivez-vous en commentaire à ce billet et déposez votre extrait et votre recette ;)

pages gourmandes 1

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Les pages gourmandes
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 10:10

pages-gourmandes-1.png

 

Je vous propose un nouveau rendez-vous gourmand. Je n'ai plus le temps de cuisiner le mercredi puisque je travaille. En revanche les week end sont souvent consacrés à la pâtisserie ou à la cuisine chez nous.

Le principe est simple :

http://www.sherv.net/cm/emoticons/eating/glitter-cupcake-with-cherry-smiley-emoticon.gif réaliser une recette à partir d'une lecture, une page dans laquelle l'auteur évoque un plat, une gourmandise, un souvenir lié à la nourriture.

 http://www.sherv.net/cm/emoticons/eating/glitter-cupcake-with-cherry-smiley-emoticon.gifrédiger un petit billet comportant un extrait du livre et une recette

 http://www.sherv.net/cm/emoticons/eating/glitter-cupcake-with-cherry-smiley-emoticon.gif les photos sont bienvenues si vous en avez la possibilité

 http://www.sherv.net/cm/emoticons/eating/glitter-cupcake-with-cherry-smiley-emoticon.gif Nulle obligation, vous pouvez venir ponctuellement ou régulièrement et utiliser le logo bien entendu. Ce rendez-vous est illimité dans le temps.

http://www.123gifs.com/gifs/alimentation/patisserie/123gifs010.gif

Je mettrai les liens vers vos billets tous les dimanches et nous échangerons ainsi lectures et recettes savoureuses. Evidemment nous ne sommes pas des professionnels,l'essentiel est de s'amuser et de partager.

Je prévois , comme d'habitude, quelques petits concours de façon à animer ce rendez-vous illimité dans le temps.

L'aventure vous tente ?

Voici nos rendez-vous

( les liens seront actifs dès parution de mon billet. Il vous suffira de poster un commentaire à la suite)

participants :

Stefiebo

Le Cottage de Myrtille

Alison Mossharty

Olnapac

*

*   *

Dimanche 30 décembre 2012


un premier billet aux couleurs de l'Italie !


Le billet de Stefiebo pour un départ en Russie !

*

*   *

Dimanche 6 Janvier 2013

Cuisine asiatique avec une recette de nouilles chinoises et une lecture dépaysante

Chez Stefiebo on se régale avec la galette

*

*   *

Dimanche 13 Janvier 2013

Clafoutis de grand-mère façon Virginia Woolf

*

*   *

 Dimanche 20 Janvier 2013

saveurs de la mer avec Muriel Barbery

Chez Myrtille, une tarte aux doux parfums des mille et une nuits

*

*  *

Dimanche 3 février 2013

Tea Time avec Hercule Poirot et Miss marple

Chez Stefiebo une mini pièce montée inspirée du roman du même nom de sandrine Le Callet

Chez Alison, salade du soleil façon Laurent Gaudé

*

*  *

Dimanche 3 Mars 2013

Café gourmand avec Dany Laferrière


*

*    *

Dimanche 17 Mars 2013

Gobigoulettes à la Roald Dahl

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Les pages gourmandes
commenter cet article

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...