Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 10:58
Et si je vous racontais ma vie ? # 1

.On se plaint souvent de nos petites vies monotones, s'étonnant que d'autres puissent avoir des journées palpitantes. Pourtant de jolies pépites jalonnent nos semaines, il suffit de savoir les observer ...

 

Cette semaine j'ai rencontré Jérémy Fel, auteur du roman Les Loups à leur porte et, pour tout vous dire de ma vie, ce fut une rencontre enrichissante.

Et pourtant :

Qui eût cru que je relirais un thriller après les cauchemars provoqués par l'Ame du Mal de Chattam ? ( rhô lui, avec sa gueule d'ange ! pfff !)

Qui eût cru que j'oserais poser des questions à l'auteur en présence d'autres lecteurs ( ça c'est mon côté élève timide et peu sûre d'elle !) ?

Qui eût cru que je viserais juste en lui proposant une autre influence à son roman ( j'avoue n'avoir jamais lu Joyce Caroll Oates !) et en citant D Ray Pollock, Le Diable tout le temps ?

Qui eût cru que j'attendrais avec impatience son second roman ? ( Bon là c'est du sado masochisme !)

 

Ce fut une belle rencontre, dans un cadre que j'ai hâte de retrouver : la librairie La Colline aux livres à Bergerac. 

Depuis le temps que je cherchais une librairie digne de ce nom ! ( pour ceux qui n'auraient pas suivi les périples de la tribu, nous avons quitté l'île de la Réunion en juillet pour rejoindre la Dordogne. L'hiver culturel est donc fini, sans méchanceté aucune envers nos amis iliens, et j'avoue que les librairies indépendantes me manquaient).

Coline, enflammée par sa lecture, ne tarissait pas d'éloges sur le roman de Jérémy Fel et nous a fait beaucoup rire avec son : " Je sais que ce livre a été écrit pour moi !".

 

 

Alors, oui, la maman que je suis a été prise aux tripes par certaines scènes touchant des enfants, s'est laissée emporter par le croquemitaine et a retrouvé ses peurs enfantines de monstre caché sous le lit ... bref, une lecture palpitante ! 

Jérémy Fel n'est pas un psychopathe !  Vous vous en doutiez mais j'avoue que je me demande parfois comment font les auteurs pour écrire ces atrocités. Je le dirais plutôt doux, un petit côté obscur ( pas aussi poussé que ses personnages !) qui le lance dans des lectures souvent noires ou glauques. Surpris de son succès, pourtant sa phrase fétiche est : "j'ai voulu donner au lecteur ce que j'aimerais lire". Parfois étonné par l'analyse que l'on peut en faire et les référénces que l'on y voit ( c'est intéressant, car cela révèle l'inconscient, le poids de ses lectures sur ses écrits), il apprécie les rencontres avec ses lecteurs et se donne vraiment, même si la lecture de ses propres pages semble une épreuve .

 

C'est grâce à lui que mon panier s'est rempli :

* Deux Garçons, la mer, de Jamie O'Neill

* Bellefleur, Joyce Carol Oates / La légende Bloodsmoore du même auteur

 

Et si je vous racontais ma vie ? # 1Et si je vous racontais ma vie ? # 1
Et si je vous racontais ma vie ? # 1Et si je vous racontais ma vie ? # 1

 

Et vous, qu'avez-vous fait cette semaine ?

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...