Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 14:25

 

logo bonheur

Petit rendez-vous de partage, délectation et autres petits bonheurs

 

petits bonheurs du jour :

 

Souhaiter une belle année 2014 à ceux que j'aime.

 

Préparer la résistance au cyclone Bejisa ! C'est toujours un grand moment ( exitation des enfants, bulletins météorologiques alarmistes, réserves d'eau à faire ...) mais cette effervescence me plait !

 

La video visionnée aujourd'hui de notre farniente au lagon de l'Ermitage lundi. Je la met ici en partage en espérant que vous ressentirez la même chose par procuration : un lagon paisible à 8h du matin, une eau cristalline, tout la famille nage lorsque des centaines de poissons muticolores tournent autour de nous car un monsieur a porté du pain ( ce qu'il ne faut pas faire  !). 

ça bouge un peu car les enfants sont toujours très enthousiasmés par ce genre de rencontre !

Et de votre côté, quels petits bonheurs à partager ?

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 02:34

http://zezete2.z.e.pic.centerblog.net/ac322df5.jpg

Chaque nouvelle année est une promesse et une espérance.

En ce 1° janvier 2014 je vous souhaite le meilleur, des moments de partage, de rire, de belles rencontres, des retrouvailles , les petits bonheurs du quotidien et le plaisir en toute chose.

Belle année ! 

 

Une année placée sous le signe de la magie et de l'amitié. Je ne résiste pas à diffuser ce court film d'animation des studios Pixar.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 14:37

logo bonheur

Petit rendez-vous de partage, délectation et autres petits bonheurs

 

Petits bonheurs du jour :

 

Nos gâteaux escagots vanille chocolat, dégustés sitôt sortis du four. Une bonne odeur se répand dans toute la maison. Aaaah le plaisir de la pâtisserie !

P1010207.JPG

 

L'idée du petit repas de réveillon de ce soir, à déguster à cinq, du bout des doigts, sans chichis .

 

Ma lecture en cours : Les Heures lointaines de Kate Morton. J'aime cette ambiance, la description des lieux et l'évocation de moments de lecture de l'héroine ,tels que je peux les ressentir depuis mon enfance.

 

Et chez vous, quels petits bonheurs ont égayé la journée ?

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 01:56

http://bks0.books.google.com/books?id=vGdlKz_3uPoC&printsec=frontcover&img=1&zoom=1&imgtk=AFLRE712vSEOvbXTuu7bDuCB4c3RkwQ7YkteyzLGqVqBQUF0alnOiShxQ7Hhdx4BhAY-catWLKLWg2XRkEuiUyg5WCPLG8LMI53aJdI7PtotvYtALJm0aV2bPA73YolMJtTWJQ90HaJf

Cette main qui a pris la mienne, Maggie O'Farrell, Belfond, 2011, 419 pages

Genre : roman

Thèmes : secret de famille, destin, enfant, reconstructon, résilience

L'auteur en quelques mots ...

http://www.maggieofarrell.com/maggie.gif

Née en 1972 en Irlande du Nord, Maggie O'Farrell a grandi entre le pays de Galles et l'Ecosse. immobolisée pendant un an suite à un virus qui l'a empêchéed'aller à l'école, elle utilise ce vécu dans son roman : La Distanc entre nous. journaliste, elle a travaillé à Honk Hong puis pour des journaux tels The Independent on Sunday dont elle est rédactrice en chef.Elle abandonne le journalisme pour se consacrer à l'écriture et vit aujourd'hui à Edimbourg. Son oeuvre est marqué par une pluralité de voix à travers des thèmes comme les non dits ou les destins de femmes. Parmi ses romans les plus connus : L'étrange disparition d'Esme Lennox, La distance entre nous.

 

L'histoire

Milieu des années 50. Seule sur cette falaise de Cornouaille, Alexandra songe à son avenir lorsqu'un homme attire son attention. l vient de se garer à quelques mètres de la maison familiale. Elégant, raffiné, il est tout ce à quoi elle aspire. Innes Kent tombe sous son charme et l'incite à Londres. Elle le rejoindra quelques semaines plus tard et deviendra Lexie, jeune apprentie journaliste aux côtés de cet homme, rédacteur en chef d'une revue d'art. Peu à peu Lexie , jeune femme émancipée et en avance sur son temps, gravira les échelons, deviendra la maitresse de Kent et se fera une place dans le monde du journalisme. une vie rêvée aux côtés d'un homme qu'elle aime passionnément. Une vie qui va pourtant basculer ...

A 40 ans de là, Elina vient d'accoucher et vit désormais avec Ted et le bébé une vie qui n'a rien d'un rêve. Elle a frôlé la mort durant l'accouchement et semble en tout point métamorphosée par cette expérience qui l'éloigne de sa passion : elle est artiste-peintre. Etrangère à sa maternité, elle fonctionne au radard sans que personne autour d'elle ne semble comprendre ce qui la pousse à agir ainsi. Ted quant à lui est sujet à d'étranges visions ou plutôt bribes de son passé qui refont surface sans qu'il puisse s'expliquer ces images. dans ces rêves éveillés il perçoit la présence aimante d'une femme qu'il ne connait pourtant pas, lui qui n'a aucun souvenir de son enfance.

Ces deux destins vont subitement s'entrecroiser pour révéler un secret de famille des plus troublants.

En vrac et au fil des pages ...

http://elssyclips.chez.com/mode1950.img/mode_annees_50.jpg

Un roman étonnant et tout en émotion qui surprend le lecteur en le guidant sur de fausses pistes. On découvre ainsi la vie passionnante d'une jeune femme qui, dans les années 50, décide de vivre sa vie telle qu'elle l'entend. Abandonnant le domicile familial trop strict, elle découvre alors en la personne de Kent, un homme capable de l'amener où elle veut et de vivre sa vie de femme. Le lecteur appréciera sa passion, son dynamisme et sa désinvolture en même temps qu'il craindra le pire car Kent est marié. Ce n'est pourtant pas cela qui va faire basculer l'action et le destin tragique qui les attend donne à voir un amour passionnel tel qu'on aimerait le vivre. Une fusion entre ces deux êtres que tout aurait du séparer va guider le destin de Lexie qui se révèlera une battante capable de surmonter les épreuves.

J'ai été touchée par la vie d'Elina, jeune maman perdue dans une dépression suite à un accouchement difficile et qui se livre, se met à nue et révèle un être distant de son enfant. Ce sujet est rarement abordé en littérature et peut choquer ici. Le lecteur d'ailleurs craint le pire pour l'enfant et est ainsi guidé sur une piste qui nous fait oublier son mari , Ted, pour qui la naissance de l'enfant est l'occasion de faire remonter des souvenirs enfouis.Le couple vit alors l'événement de façon différente, chacun dans son monde et pour des raisons diverses que l'on va peu à peu comprendre.

Les pièces du puzzle ne s'assemblent qu'à la fin, tenant ainsi le lecteur en haleine. Le récit est bien écrit , lent comme le processus qui se met en place, ce que l'on pourrait lui reprocher mais qui correspond bien à ce que vivent les personnages. C'est un roman qui prend le temps et nous surprend.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 14:12

 

logo bonheur

Petit rendez-vous quotidien de partage, délectation et autres petits bonheurs

 

 

Petits bonheurs du jour :

 

Câlinette. C'est le nom d'une de nos chattes qui a une attitude absolument remarquable. Dès que ma fille est inquiète, pleure ou se met en colère, elle accourt et se blottit contre elle en miaulant. Elle seule parvient à la calmer par son ronronnement et ses calins. Elle ne fait pas cela avec mes fils. Etonnant !

 

Recevoir une carte de voeux de Nanet, faite main, dans les tons que j'aime ( vert tendre). Merci de ce petit mot doux qui va droit au coeur.

 

Le morceau que ma fille maitrise maintenant au violoncelle : Goodbye Kate et qui me fait penser aux films d'animation de Miyasaki. J'adore ! 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 01:06

http://enfinlivre.blog.lemonde.fr/files/2011/06/Jim-Fergus-Marie-Blanche.jpg

Marie Blanche, Jim Fergus, éditions Le Cherche midi, 2011, 731 pages

Genre : récit à caractère autobiographique

Thèmes : destin, liens familiaux, femmes, secret de famille

L'auteur en quelques mots ...

http://media.terrafemina.net/articles/L/14089.jpg

Né à Chicago en 1950, d'une mère française et d'un père américain, Jim Fergus fut tout d'abord journaliste. Amoureux des grands espaces il a écrit de nombreux articles sur la chasse, la pêche, la nature et les indiens. Thèmes que l'on retrouve dans son premier roman, Mille femmes blanches, qui prend appui sur un fait réel : pour négocier la paix, le chef cheyenne Little Wolf, proposa au président Grant d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches. Avec Marie-Blanche, il signe un roman à caractère autobiographique, revenant sur la vie des deux femmes qui ont marqué son existence.

L'histoire

En rendant visite à sa grand-mère , Jim fait un effort considérable. Cette femme incarne en effet pour lui le souvenir douloureux d'une mère disparue trop tôt et qui n'a pas été aimée à sa juste valeur. Pourtant, au seuil de la vie de Renée de Fontarce Mc Cormick, il opte pour le pardon. "Les poisons de mon enfance me remontaient dans la bouche comme un épanchement de bile, et j'étais à nouveau le gamin blessé qui , quel que soit notre âge, se tapit en chacun de nous".

1966, Marie-Blanche, nue sur le balcon de son petit appartement, reviens sur son passé. "Comment ai-je pu tomber si bas ?". Rongée par l'alcool et la folie, Marie Blanche ne sait pas aimer la vie et s'y intégrer,rompue par une mère autoritaire. Pourtant ce matin tout lui parait clair: "Je sais pourquoi j'ai tout jeté par la fenêtre, et ce qu'il faut jeter ensuite". 

1899. Renée arrive dans sa nouvelle famille.Bébé de quelques heures, elle n'a pas été désirée mais est là pour que son père puisse avoir un héritier."On rappelait que M et Mme de Fontarce étaient mari et femme depuis cinq ans le jour où Renée était "arrivée", que leurs parents leur avaient imposé le mariage, et que l'amour n'avait rien à voir dans l'histoire". Rejetée par Henriette de Fontarce, Renée se prépare à une enfance difficile. Pourtant, lorsque l'oncle Gabriel parait, c'est tout un monde qui s'éveille pour elle. Amant de sa mère adoptive, Gabriel va se montrer très entreprenant avec elle et sera d'ailleurs le seul amour de sa vie. Adoptée par son oncle suite à un revers de fortune de la famille Fontarce,elle devient dès lors manipulatrice et, une fois mère, ne saura jamais aimer sa fille, Marie Blanche, comme elle aurait du.

Deux vies passionnantes. La transmission d'un malaise, d'une solitude, d'un manque d'amour.

En vrac et au fil des pages ...

En prologue l'auteur précise que cette histoire part d'un fait réel, les vies de sa mère et grand-mère. Pourtant, n'ayant pu parler avec sa mère et n'ayant trouvé aucun document sur ce quelle vivait réellement, il imagine ici ce qu'a pu être sa vie, en rassemblant les pièces du puzzle familial.

De Renée de Fontarce , sa grand-mère, en revanche il sait beaucoup de choses et notamment ce qu'elle dévoile de son enfance dans un livre qu'elle a écrit et que possède l'auteur. Il découvre ainsi que cette grand-mère qu'il a toujours perçue comme dangereuse, avide de pouvoir et de manipulation, a aussi été victime durant son enfance d'agissements hors normes.

Nous sommes pourtant dans un milieu aristocratique. Mais les circonstances ici rapportées aident à comprendre comment les femmes de cette famille ont évolué, certaines se libérant d'une contrainte par un caractère fort ( Renée) d'autres vivant cette domination comme un anéantissement ( marie Blanche).

Bien que Jim Fergus nous livre un premier chapitre dans lequel Renée apparait comme une femme insensible, on finit par s'attacher à ce personnage en découvrant les épreuves qui ont jalonné sa vie, de sa naissance en dehors de toute reconnaissance à son attirance pour son oncle qui se révèlera le moteur de son existence. Evidemment, le lecteur peut être choqué par ses révélations, cette jeune fille qui découvre très tôt que sa mère adoptive et son oncle ont une liaison et assiste à leurs ébats, cette attirance malsaine pour cet homme de grand pouvoir qui la prendra dans ses filets, son rejet de son propre enfant qu'elle n'a pas désiré, reproduisant ainsi un schéma familial qui ne semble pas vouloir prendre fin.

Les chapitres sont construits sur les voix de Renée et  Marie Blanche et les similitudes se font jour, à des années de distance, pour une saga familiale passionnante que je vous recommande.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...