Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 05:40

ou en suis-je dans mes challenges

Pour ce petit rendez-vous initié par Isallysun, je fais le point sur mes challenges.

Cette fois-ci le résultat est consternant ! Cependant je lis actuellement des livres qui me plaisent, que je reçois en partenariat et qui n'entrent pas forcément dans un challenge ... qui a dit que je ne lisais plus ?hihi !

Dernières lectures donc ...

schmitt ee

 

Les Deux messieurs de Bruxelles, Eric Emmanuel Schmitt.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui aborde quelques thèmes nouveaux. La forme de la nouvelle souligne un concentré d'émotions que notre auteur sait illustrer par un style fluide et passionnant.

http://img.over-blog.com/500x188/3/28/20/01/Notre-challenge/Banniere-octobre.jpg

1Q84 , Haruki Murakami. Un premier tome intéressant mais qui est plutôt une mise en place de l'intrigue. Le deuxième en revanche est passionnant. je suis actuellement plongée dans le troisème et dernier tome ...

Logo Challenge Welcome to London (terminé)

http://media.paperblog.fr/i/550/5500981/plume-feminin-L-gPk58D.jpeg

http://sylectures.files.wordpress.com/2012/09/anneperry2.jpg?w=501&h=364

Une lecture pour trois challenge ! Dorchester Terrace, Anne Perry. Ce roman m'a déçue. Beaucoup de détails historiques complètent l'intrigue mais certaines scènes sont assez répétititves et je n'ai pas été envoûtée par l'histoire. Je ne baisse pas les bras et tenterai à nouveau ma chance avec cet auteur.

http://img.over-blog.com/500x188/3/28/20/01/Notre-challenge/Banniere-novembre.jpg

La Hache, le Koto et le chrysanthème , Seishi Yokomizo. L'intrigue est vraiment passionnante mais je n'ai ps accroché avec le style. Je l'ai parfois trouvé enfantin, surtout dans les dialogues. Par ailleurs il faut s'attendre à une lecture asiatique à l'occidentale. Pour les amateurs de littérature japonaise ce livre peut surprendre car le style est bien différent de ce que nous avons l'habitude de lire.

Bon week end !

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Mes challenges en cours
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 06:51

 

Comme tous les hivers, le jardin botanique nabana no sato, sur l'île de Nagashima au Japon, dévoile ses illuminations de Noel. Un sublime spectacle, tout en lumière, des millions de leds comme autant de lucioles qui invitent les passants à cheminer, à s'émerveiller.


http://dailygeekshow.com/wp-content/uploads/2012/11/NabanaNoSato-illuminations1.jpg

http://dailygeekshow.com/wp-content/uploads/2012/11/NabanaNoSato-illuminations3.jpg

http://dailygeekshow.com/wp-content/uploads/2012/11/NabanaNoSato-illuminations9.jpg

http://dailygeekshow.com/wp-content/uploads/2012/11/NabanaNoSato-illuminations7.jpg

et pour les détracteurs, les leds consomment peu d'électricité !

Un peu de rêve avant Noël ...


 


Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Coups de coeur
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 03:17

http://www.livraddict.com/covers/37/37499/couv37343475.gif

La Hache, le Koto et le chrysanthème, Seishi Yokomizo, éditions Gallimard, collection L'Imaginaire, 2007, 361 pages

Genre : policier japonais

Thèmes : héritage, crimes, emblème, détective

L'auteur en quelques mots ...

Né en 1902 à Kobé, Seishi Yokomizo est un auteur de roman policier japonais. Après des études en pharmacologie il se lance dans l'écriture, sur les conseils de son ami Edogawa Rampo, lui-même auteur de policiers.

Atteint de tuberculose il écrit son premier roman alors qu'il est en convalescence : Feu Follet qui est censuré par les autorités. urant la deuxième guerre mondiale il éprouve de grandes difficultés à se faire publier ce qui le place dans une situation précaire et le prive de médicaments. Mourir de faim ou de maladie semblaient être les seules possibilités.Pourtant, à la fin de la guerre, son oeuvre est reconnue, il est cité dans des magazines et décide d'entrer définitivement dans le roman policier à l'occidentale.Il met alors en scène un détective nommé Kosuke Kindaichi.

Il est décédé en 1981

L'histoire...

Lorsque Inugami Sahee s'éteint, sa famille se précipite auprès de lui afin de recevoir ses dernières paroles. Qui sera le nouvel héritier de l'Empire Inugami, détenteur de l'emblème familial; la hache, le koto et le chrysanthème. Suspendus à ses lèvres ils découvrent alors avec horreur que le testament du vieil homme ne sera ouvert qu'en présence de tous. Or il en manque un, Sukekiyo, parti depuis des années. Les trois filles de Sahee , prêtes à tout pour que leur fils devienne légataire de sa fortune, doivent se résoudre à attendre. Issues de trois mariages, elles ont toutes ces années entretenu une atmosphère de haine, de rancoeur, autour de l'enfant unique qui, un jour, fera d'elles des femmes riches.

Parallèlement le détective kosuke Kindaichi reçoit un étrange courrier qui le conduit tout droit à Nasu : il est possible que des meurtres aient lieu au sein de la famille Inugami. Voici une enquête inédite pour ce détective chevronné qui n'a encore jamais eu à mener une enquête avant le meurtre ! Malheureusement, alors qu'il est en train de sauver de la noyade un membre de la famille Inugami, Tamayo, contre laquelle le destin semble s'acharner, l'homme qu'il doit rencontrer est assassiné. Dès lors l'enquête est ouverte mais les indices bien minces. Seule certitude, l'homme qui vient de perdre la vie savait quelque chose sur le testament de Sahee.

C'est alors qu'un événement que l'on n'attendait plus survient. Sukekiyo, dernier légataire, revient à Nasu. Le testament peut enfin être ouvert.Convié à la lecture du testament, Kosuke Kindaichi découvre alors l'esprit sournois du vieux Sahee qui a envisagé tous les cas de figure et fait de Tamayo son héritière principale. Mais l'affaire n'est pas si simple car cette dernière n'est pas un fille de Sahee. Tamayo est l'enfant de l'homme qui a recueilli Sahee lorsqu'il était jeune et sans ressource. Pour cette raison il la considère comme un membre de sa famille, au même titre que ses propres enfants. pour hériter de ses biens, Tamayo doit épouser un des cousins sans quoi elle ne recevra rien. A moins, bien entendu, que les trois petits-fils ou même Tamayo ne meurent ...

En vrac et au fil des pages ..

Je suis un peu déçue par ce roman car je n'ai pas retrouvé à la lecture le charme de la plume japonaise. Le style est ici très occidentalisé et les tournures un peu plates. J'ai eu l'impression de lire une pâle imitation d'Agatha Christie ou de Maurice leBlanc. C'est dommage car l'intrigue est intéressante mais les dialogues bien pauvres.

Le testament laissé par le vieux Sahee ne pouvait qu'attiser la haine et j'ai apprécié cette dernière mise en scène d'un homme qui a passé sa vie à monter un empire, a mené une vie échevelée mais n'a pas été payé d'amour en retour, ses filles étant engluées dans la rancoeur et le soupçon. Parti de rien, cet homme a déployé un empire autour de la soie. Recueilli  et instruit par un homme bon, il a trouvé là la famille qui lui a manqué avant de fonder la sienne. Malheureusement  cette dernière ne lui ressemble pas et s'est engluée dans des sentiments violents où l'amour n'a pas sa place.

Néanmoins l'intrigue principale vient de l'attitude du défunt qui, par un dernier coup d'éclat, divise cette famille, ne respectant pas la primauté de l'enfant premier né et mettant en conflit tous ses membres. La violence générée n'aurait pu se développer sans cet esprit tortueux et complexe. Mais c'est ce qui fait tout lintérêt du roman.

Il existe un film de Ichikawa Kon ( 1976) car les romans de Seishi Yokomizo sont reconnus au Japon comme précurseurs d'un genre.

http://img.over-blog.com/500x188/3/28/20/01/Notre-challenge/Banniere-novembre.jpg

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 13:56

http://www.sogides.com/images/produits/9782/264/056/mo_9782264056030.jpg

Dorchester Terrace, Anne Perry, editions 10/18, collection Grands Détectives, 2011,478 pages

Genre : enquête

Thèmes : attentat, Londres, Maison des Habsbourg, unification italienne, Empire austro-hongrois

L'auteur en quelques mots ...

http://www.babelio.com/users/AVT_Anne-Perry_8220.jpeg

Née en 1938 à Blackheath , près de Londres, Juliet Marion Hume qui deviendra Anne Perry est une enfant souffrante. Atteinte de troubles respiratoires elle mène une enfance agitée, entre sanatorium et soins quotidiens. Lorsque son père, le célèbre astronome et physicien nucléaire Henry Hulme, accepte un poste en Nouvelle Zélande, il entrevoit là une possibilité de faire soigner sa fille. L'adolescente solitaire grandit au milieu des livres, de bonne compagnie lorsque l'on voyage souvent.

Cependant un événement dramatique viendra entâcher sa vie d'adolescente : lorsque la famille Hume envisage de partir vivre en Afrique du Sud, l'amie de Juliet, Pauline, décide d'éliminer sa mère qui refuse qu'elle la suive à l'étranger. Les deux amies mettent donc à exécution ce plan tragique qui  les conduit  en prison pour quatre ans étant donné leur jeune âge , et engage un procès retentissant. Le réalisateur Peter Jackson a d'ailleurs fait un film relatant la vie de Anne Perry et cette période : Créatures Célestes.

Juliet écrit, pratique divers métiers , jusqu'en 1979 où elle publie L'Etrangleur de Cater Street qui met en scène l'inspecteur Thomas Pitt de la police londonienne. Dès lors émergent des ersonnages dont elle va peaufiner l'évolution dans ses divers romans, comme Monk, détective amnésique, homme sans mémoire qui évolue , lui aussi, dans l'angleterre victorienne, époque de prédilection de Anne Perry. A partir de 1980 l'auteur publie presque un livre par an et mérite sa dénomination de "reine du polar historique".

Elle vit désormais en Ecosse dans les Highlands. Sa vie à elle seule est digne d'un roman !

L'histoire ...

Dans ce dernier opus le célèbre policier Thomas Pitt a succédé à Victor Narraway à la tête de la Special Branch. Autant dire que ses compatriotes l'attendent au tournant. Ce fils de garde-chasse sera-t-il à la hauteur ? la question se pose d'autant plus que sa nomination a eu lieu dans des circonstances très particulières : "le fiasco irlandais à la fin de l'année précédentes, en 1895' qui a suscité le renvoie de Narraway.

Intrigué par une série de coincidences qui mettent en parallèle un homme demandant des informations sur le trajet d'un train et un Duc qui doit justement emprunter ce même train, itt se lance alors dans une enquête par laquelle il va prouver ses talents. Face à lui le terrible Tregarron, individu froid et cynique qui ne lui laisse aucune chance, mais aussi Jack, son beau-frère , qui ne comprend pas l'entêtement de Pitt à se lancer dans une enquête dont lui seul perçoit l'intérêt.

Le contexte se prêt pourtant aux suspiscions : l'instabilité politique qui règne au sein de l'Empire austro-hongrois crée des tensions. Un incident comme un attentat, fut-il perpétré contre un homme aussi insignifiant que le Duc Alois de Habsbourg, romprait les relations internationales déjà fragiles

Lorsque Sérafina Montserrat, vieille amie de Vespasia Cumming Gould, fait part à cette dernière de ses craintes, les pièces du puzzle commencent à s'imbriquer. C'est que cette femme a eu une vie mouvementée , participant dans sa jeunesse à des actions révolutionnaires qu'elle craint de révéler sans s'en rendre compte lors d'un moment d'absence dû à son état. Retrouvée morte dans son lit, probablement par ingestion massive de médicament, elle est le déclencheur de l'enquête dans laquelle se lance Pitt : y aurait-il un lien entre les deux événements ?

En vrac et au fil des pages ...

Je dois dire que j'ai eu du mal à entrer dans ce roman. Ma curiosité était pourtant grande car les avis sur les romans d'Anne Perry ne tarissent pas d'éloges. Pourtant l'intrigue est longue à s'installer. J'ai pensé dans un premier temps que cela s'expliquait par le fait qu'il est question des opus précédents mais en réalité les longueurs sont essentiellement dues à des répétitions à n'en plus finir. Le lecteur a l'impression de lire la même scène plusieurs fois avec des personnages différents. Ainsi lorsque nos héros se tournent vers Narraway ou vers Evan Blantyre afin d'obtenir de plus amples informations. Dès lors le roman perd en efficacité et la lecture en devient lassante. C'est dommage car les deux parcours mêlés ( la mémoire défaillante de Sérafina qui menace à tout instant de révéler un fait accablant et la venue du prince Habsbourg) forment un socle qui crée le suspens. Les données historiques qui jalonnent le récit sont parfois détaillées de façon fort longue .Bien qu'intéressantes pour notre culture personnelle je les ai trouvées détachées du roman.

Je reste donc sur ma faim avec cet auteur que j'ai réellement envie de découvrir. Je persiste avec un titre plus classique qui ne devrait pas me décevoir : L'Etrangleur de Cater Street, car je sais qu'Anne Perry est un grand écrivain qu'il faut découvrir. Je vous conseille cependant le film de Peter Jackson dont je parlais plus haut !

http://img.over-blog.com/569x285/4/19/62/15/Logo-Challenge-Welcome-to-London--termine-.jpg

http://media.paperblog.fr/i/550/5500981/plume-feminin-L-gPk58D.jpeg

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans la petite fève amère
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 12:59

http://www.golden-blog-awards.fr/files/styles/blog/public/blogs/4665.jpg

Voilà quelques jours j'ai répondu à l'invitation de Myiuki22 qui cherchait des blogs partenaires afin d'échanger, organiser des lectures communes, partager tout simplement ses impressions de lecture ou autre.

Pour cette aventure Myiuki (blog Coeur de Libraire) s'engage à travers ses dix commandements à rendre visite régulièrement à ses partenaires, laisser un petit commentaire, parler de nos blogs sur le sien et bien d'autres surprises.

Il semble évident qu'en retour nous en ferons autant, un bon moyen de découvrir d'autres registres littéraires vers lesquels je n'irais pas forcément mais aussi de faire connaitre mes rubriques, d'organiser concours, swap ou challenge.

Coeur de libraire est un blog vitaminé que myiuki agrémente très régulièrement. Libraire dans l'âme et dans la vie, elle présente ses chroniques sur fond acidulé, souvent de la bit-lit, des mangas mais aussi de la littérature contemporaine.

J'ai demandé à Myiuki de répondre à quelques questions gourmandes afin de lancer ce partenariat. J'ajoute quelques commentaires au fil des lignes...

Petite présentation gourmande d'une partenaire de Blog !

Tes saveurs littéraires favorites

La littérature jeunesse, la littérature contemporaine (principalement nordique et asiatique), la bit-lit (depuis peu), les mangas. Je lis de tout en général, enfin j'essaie

Nous nous retrouvons sur la littérature contemporaine et nul doute qu'elle saura me faire apprécier la litttérature nordique que je connais mal

La petite fève amère ( le genre que tu n'aimes décidément pas)

Les biographies, témoignages. Je trouve le monde assez triste comme ça sans avoir besoin d'en remettre une couche avec ce genre de livres. Je préfère m'évader justement quand je lis vers des mondes imaginaires ...

Alors là c'est moi qui m'engage à lui faire lire une biographie qui lui plaira et qui n'a rien de mortellement ennuyeux. J'aime connaitre la vie, les passions des auteurs que je croise

L'auteur dont tu dévores tous les livres

Amélie Nothomb, la seule que je suis avec une grande régularité, même si ses derniers opus m'ont un peu déçue...

Ton péché mignon

Il y en a deux qui sont des inconditionnels pour moi, même si la liste pourrait être plus longue : le chocolat sous toutes ses formes et ... les pâtes à la carbonara !( je peux en manger tous les jours sans jamais me lasser)

Il faudra nous donner la recette des pâtes carbo car j'ai découvert que chacun avait ses petites secrets de préparation !

Le livre gourmand que tu nous recommandes

Mangez-moi d'Agnès Desarthe, parce que je l'ai adoré !

Incroyable, c'est aussi mon livre favori (ICI) !

Quelle gourmande es-tu ? Gourmet / insatiable / grignoteuse

insatiable

Es-tu plutôt du genre à : mettre ton grain de sel partout / faire la soupe à la grimace/ avoir la pêche / être soupe au lait / aller aux fraises / être tout sucre, tout miel / ne pas y aller avec le dos de la cuillère ?

Avoir la pêche

La cerise sur le gâteau : le livre qui te ressemble le plus ?

Orgueil et préjugés. Je me retrouve beaucoup dans le personnage d'Elysabeth Bennet, rêveuse mais réalite et je crois dur comme fer que je vais finir par trouver mon Mr Darcy !

Merci Myiuki d'avoir répondu à ces questions qui me permettent de mieux te connaitre. A tout bientôt pour un partenariat autour de nos points communs ;)

Retrouvez les blogs partenaires qui font partie de l'aventure ICI

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Coups de coeur
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 04:38

http://resize.over-blog.com/150x150.png?~aHR0cDovL2JpYmxpb25lc3NhLmZpbGVzLndvcmRwcmVzcy5jb20vMjAxMi8xMC9yb3NlLXJvdWdlLWxpdnJlMS5qcGc=

"Passer le mois de Novembre sous le signe de la littérature" en répondant à une petite question tous les jours. C'est le projet de Nessa auquel je me prête cette semaine encore ( mon billet précédent).

12 Novembre

Un livre si fort émotionnellement que je l'ai mis de côté pour un temps

http://www.biblioblog.fr/public/images/2008-07-12/out.jpg

Out de Natsuo Kirino est un roman noir angoissant. Les destins de trois femmes s'entremêlent lorsque l'une d'elles, à bout, étrangle son mari. Toutes trois décident alors de camoufler ce meurtre en découpant le corps en morceau. Il s'agit là d'un roman psychologique qui a tout son intérêt lorsque l'on parvient à dépasser les descriptions assez fortes .J'ai du abandonner cette lecture pour un policier japonais plus léger. J'avais en effet prévu de lire Out pour le challenge Sur les pas du Japon mais n'ai pu le finir. Ames sensibles s'abstenir ! Amateurs de romans noirs, celui-ci est pour vous !

13 Novembre

Le Livre préféré de mon enfance

http://images-booknode.com/book_cover/187/la-petite-maison-dans-la-prairie-186553-250-400.jpg

Bien avant de découvrir le feuilleton qui a captivé des centaines de personnes, je me plongeais dans le roman (en 8 volumes je crois) avec délectation. J'ai offert ces livres à une jeune fille qui, je l'espère , a pris autant de plaisir que moi à les lire. Ecrit en 1935 par laura Ingalls Wilder, cette autobiographie nous plonge au coeur de l'Ouest américain des années 1870, la traversée de l'Amérique, les territoires indiens, des thèmes forts pour une jeune fille et une jeune lectrice : le racisme, l'adoption, la pauvreté, l'amour, la force de la prière. J'en garde un merveilleux souvenir...

14 Novembre

Un livre qui devrait figurer sur les listes obligatoires au lycée

http://mauricianismes.files.wordpress.com/2009/10/georges_couverture.jpg

George d'Alexandre Dumas dans le cadre du roman réaliste du XIX°S. J'ai découvert ce roman il y a peu et me suis demandée comment j'avais pu passer à côté ! C'est à ma connaissance le seul qui évoque les origines mulatres de l'auteur et traite de l'esclavage. On y retrouve le discours esclavagistes et les thèses colonialistes.

15 Novembre

Mon style littéraire préféré

littraturecontemporaine

Sans conteste la littérature japonaise, la littérature française contemporaine pour peu que la plume de l'auteur soit travaillée et ce que l'on appelle les Grands classiques que j'aime relire : Zola reste l'auteur dont j'apprécie le plus la plume et parmi les auteurs contemporains laurent Gaudé, Philippe Claudel ou Eric Emmanuel Schmitt

16 Novembre

L'adaptation cinématographique que je préfère

http://4.bp.blogspot.com/_PVQvvRKh94I/S7DbdHr9ajI/AAAAAAAADIg/GAwqz2hxO84/s1600/mrs-dalloway1.jpg

Je n'apprécie pas trop en général les adaptations de romans, je les évite du moins ! Cependant il est un film que j'aime revoir et qui est librement inspiré de la vie de Virginia Woolf et de son oeuvre Mrs Dalloway : The Hours de Stephen Daldry. Il y déroule le destin de trois femmes liées par ce roman, celui de Virginia Woolf elle-même au moment où elle écrit Mrs dalloway, de Laura Brown qui lit le roman et y découvre une clé pour sa propre existence assez angoissante je dois dire et de Clarissa Vaughan qui le vit. C'est un film poignant qui m'a donné envie d'en savoir plus sur Virginia Woolf.

http://archive.filmdeculte.com/photo/dossier/bilan2003/hours/image.jpg

17 Novembre

Une adaptation cinématographique ratée

Je dirais le Chaperon Rouge car c'est le dernier navet que j'ai pu voir mais il en existe surement d'autres auxquels je ne pense pas, raison pour laquelle je regarde très peu d'adaptations cinématographiques.

18 Novembre

Le livre que je lis en ce moment

http://3.bp.blogspot.com/_PVQvvRKh94I/TD-WljIbasI/AAAAAAAAEjo/-jl_ITkeYJ0/s1600/Seisho+Yokolizo+la+hache,+le+koto+et+le+chrysanth%C3%A8me.jpg

La Hache, le Koto et le chrysanthème de Seishi Yokomizo est un policier japanais que je lis dans le cadre du challenge Sur les pas du Japon. Pour le moment le style me semble assez pauvre, ce qui est rare dans la littérature japonaise et je ne suis pas emballée . Cependant je vais aller jusqu'au bout en espérant avoir une bonne surprise...parfois certaines lectures se révèlent au fil des pages.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite !

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Mes challenges en cours
commenter cet article

Présentation/accueil

  • : Un chocolat dans mon roman
  •  Un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Partenariat Albin Michel

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • #DIY Gold Foil Lette
    #DIY Gold Foil Lettering on Flower Pots. #make #made #gifts #kids #draw #paint #plants #mom #craft #holidays
  • Casual cute
    Casual cute
  • A vif
    photo de Julien Ribot Leiloona nous invite dans son atelier d'écriture, une photo de Julien Ribot, quelques mots ... A vif La rue dégouline d'un amour éphémère, gravé sur les arbres et à jamais apparent. Un tatouage indélébile que l'écorce meurtrie recouvrira...
  • Le Diable avance toujours en ligne droite, Eric Pessan
    Le Démon avance toujours en ligne droite, Eric Pessan, 310 pages éditions Albin Michel, 2014 Genre : roman Thèmes : deuil, solitude, enfance, estime de soi, famille, secret L'auteur en quelques mots ... retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet...
  • Caprese Garlic Bread
    Faire rôtir de belles tranches de pain les frotter avec une gousse d'ail disposer sur le pain de la mozzarella de buflone en tranches assez épaisses disposer des rondelles de tomes et du basilic ciselé arroser d'un filet d'huile d'olive et de vinaigre...
  • La journée de la culotte
    Pour l’atelier d’écriture de ce lundi, Leiloona nous propose une photo originale et colorée. J’ai hâte de lire les écrits des copinautes inspirés. Retrouvez-les ICI. Ah, ma petite fille ! Où est passée ma jeunesse et le rêve d’un corps éternel ? Elles...
  • L'Homme au manteau noir, Diane Setterfield
    L'Homme au manteau noir, Diane Setterfield, 351 pages Editions Plon, collection Feux Croisés, 2014 Genre : roman Thèmes : famille, deuil, mort,mystère, corbeaux freux L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Diane Setterfield sur le billet...
  • La journée de la culotte
    Pour l'atelier d'écriture de ce lundi, Leiloona nous propose une photo originale et colorée. J'ai hâte de lire les écrits des copinautes inspirés. Retrouvez-les ICI. Ah, ma petite fille ! Où est passée ma jeunesse et le rêve d'un corps éternel ? Elles...
  • Taguée par Crochettine
    Comme il est toujours agréable de recevoir de nouveaux blogueurs par ici, je réponds avec plaisir au TAG de Crochettine. Mais avant tout, petite présentation de son blog : Crochettine est une créatrice. Le fait- main, elle connait et elle adore ( tout...
  • Nymphéas noirs, Michel Bussi
    Nymphéas noirs, Michel Bussi, éditions Pocket, 493 pages 2013 ( première édition 2010) Genre : policier contemporain Thèmes: Giverny, peinture, Monet, meurtres, enfance L'auteur en quelques mots ... Michel Bussi (né le 29 avril 1965 à Louviers) est un...

Partenariat

http://www.rentree-litteraire.com/wp-content/themes/uber-albin/images/logo-footer-albin.jpg

Mes petites envies

logo liste d'envies