Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 15:56

http://2.bp.blogspot.com/-rjr1x3rINSA/U1-x531isKI/AAAAAAAAJF4/fgF4HmRV03U/s1600/Guinev%C3%A8re.jpg

Guinevère, La Dame blanche, éditions Fleuve , 2014, 348 pages

Genre : récit fantastique

Thèmes : Arthur, Table ronde, chevalerie, mariage, ensorcellement

 

L'auteur en quelques mots ...

http://www.babelio.com/users/AVT_Jean-Louis-Fetjaine_6236.jpeg

Né en 1956 Jean Louis Festjens est journaliste et auteur français. Diplomé d'histoire médiévale, il devient journaliste pour la maison Presses de la cité au sein de laquelle il se voit confier l'édition Le Pré aux clercs. Engagé par la Martinière il développe sa propre maison d'édition puis entre chez Robert laffont. La Trilogie des elfes en 1998 remporte un vif succès. Jean Louis Fetjaine s'engage par la suite dans le récit historique, d'abord avec Le pas de Merlin et Bricéliande, puis de façon plus approfondie avec Les Reines pourpres. En 2008 il revient vers la Fantasy avec Lliane, préquelle de la Trilogie des elfes et dit préférer le domaine de l'imaginaire à la documentation précise et complète que nécessite le genre historique. On le retrouve cette année avec Guinevère.

 

L'histoire

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/6b/Guinevereford.jpg/220px-Guinevereford.jpg

(Guinevère par Henry justice Ford, 1910)

      " Le pire était le silence. Plus terrible que le nombre de corps sans vie gisant à perte de vue, par grappes, par monceaux, enchevêtrés, répandus à travers la plaine de Salesbières..."

Au milieu du champ de bataille qui avait opposé l'armée d'Arthur et les orcs , monstres des terres noires de Celui-qui-ne-peut-être-nommé, Guinevère attend Merlin, debout au milieu du charnier, nimbée d'une robe blanche. C'est alors qu'il comprend.

Reprenons l'histoire au début : Guinevère, fille de Léo de grand de Carmélide, promise au roi Arthur, se rend à Camelot où doivent avoir lieu les épousailles. Une belle journée en vérité, qui amène au roi une jeune femme à la blondeur d'un ange, dont les bardes du royaume chantent la beauté. Pourtant le convoi mené par Léo de Grand de Carmélide ne parviendra pas à lui et, alors qu'Arthur attend impatiemment sa promise et le mariage qui scellera son amitié avec son père, des êtres que l'on n'avait pas vu depuis les temps anciens, orcs, gobelins, massacrent les troupes amies. Un homme surgit dans la voiture qui transporte Guinevère, envoûtant sans être beau, et d'une voix douce lui présente celle qui sera désormais sa suivante, Angharad, en remplacement de sa suite assassinée. 

Pourquoi Guinevère obeit-elle à cette sombre apparition ? Quelle aura maléfique porte-elle en elle pour que Camelot, dès son arrivée, courre à sa perte ? Quel est ce nom que lui donne Méléagant : Gwenwyffar ?

En vrac et au fil des pages...

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/33/Arthurs_Tomb_Rossetti.jpg/300px-Arthurs_Tomb_Rossetti.jpg

(Lancelot et Guenièvre sur la tombe d'Arthur, Dante Gabriel Rossetti)

"les hommes actuels –nous- sont le produit de trois peuples autrefois distincts : les hommes (qui étaient donc différents de ce qu’ils sont aujourd’hui), les nains et les monstres. En s’appropriant Excalibur/Caledfwch (nom gallois de l’épée du dieu Nudd), le talisman des nains, les hommes ont acquis les qualités et les défauts des nains, et ce peuple s’est dissout dans la race humaine. Les hommes sont devenus habiles au travail des métaux, mais cupides. En s’appropriant la Lance de Lug, talisman des monstres, ils sont devenus forts, mais cruels. En ne capturant pas le chaudron du Dagda, talisman des elfes, ils n’ont pas réuni les quatre peuples fondamentaux en un et ne sont pas devenus des dieux.
La part qu’il nous manque, la part inaccessible, l’aspiration, le rêve est la grâce, la beauté, l’évanescence des elfes."

(source elbakin.net)

 

L'on comprend ainsi ce qu'a voulu souligner l'auteur à travers ce roman et l'on sera convaincu que chaque être porte en lui un côté obscur en voyant évoluer Guenièvre, Lancelot, tous portés par des forces qui les dépassent. Jean Louis Fetjaine a ici synthétisé diverses versions de la légende arthurienne, s'appuyant sur les plus sombres parfois pour nous donner à lire une récit étonnant, centré sur une femme que l'on connait finalement peu tant les versions divergent à son propos.

Qu'on l'appelle Guenièvre ou Guinevère, elle apparait peu dans les récits anciens et il faut chercher un peu pour trouver sa trace. Fille de Léodagan de Carmelide, elle apparait parfois sous un autre nom, que conserve ici l'auteur afin de souligner le côté obscur de cette femme mystérieuse, Gwenwyffar. L'auteur utilise ici la forme anglais, Guinevère, soulignant par là même le lieu où se déroule l'histoire, Logres, aujourd'hui Londres.

Les femmes sont très présentes dans Guinevère et ont un rôle fort. Cela est sans doute à mettre en relation avec le fait que la société celte est matriarcale. En outre Jean Louis Fetjaine induit l'idée qu'elles portent le mystère, contrairement aux hommes qui sont plus bruts. L'ensorcellement dont elles sont capables mènera Camelot à sa perte et opposera les hommes sans qu'ils en comprennent réellement l'origine. Arthur est ici d'ailleurs un être dépassé par ce qui lui arrive.

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé les compagnons de la Table Ronde aux noms évocateurs : Gauvain, Bohort, Caradoc, mais aussi la demi-soeur d'Arthur Morgause la maléfique ... dans une histoire bien écrite malgré quelques anachronismes dans les dialogues ( et vous savez comme je n'aime pas cela !). Le récit est bien mené, richement documenté, tout en rebondissements. la structure du récit qui part de la fin pour former un cycle et revenir au point de départ, permet d'entrer dans l'histoire sans temps mort. 

Cela m'a donné envie de découvrir d'autres récit de Jean Louis Fetjaine, notamment ceux qui mettent en scène Lliane dont la présence apaise dans Guinevère .

Un récit à découvrir, amateurs de légendes arthuriennes !


Lecture commune avec :

Achille qui a beaucoup apprécié ce récit

nanet connaissait déjà l'auteur

 photo

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 02:18

logo bonheur

Je m'associe à Syl et son bocal à bonheur bien qu'ici nous soyons en hiver et non au printemps ! Cela étant je suis à moitié en vacances et c'est déjà un grand bonheur qui vaut bien cette petite entorse ...


Mes petits bonheurs de Juin:

 

Le bonheur de voir fleurir les "petits bonheurs" sur les blogs. Je suis ravie que cela fonctionne si bien

 

Le spectacle de mes élèves autour de l'esclavage pour les grands et des Histoires comme ça pour les petits. Que d'émotion et un pari réussi. Voilà, je sais pourquoi j'ai choisi ce métier !


Encore un spectacle : celui de mes enfants à l'école primaire. Ma fille qui joue le rôle d'Emilie Jolie, cela lui va si bien ! Mon fils en ingénieur du son et régie, quel bonhomme !


Le Mois anglais sur les blogs : des découvertes, des billets gourmands, des rencontres, une irrésistible envie d'organiser un séjour au Royaume uni ...


La fine équipe :  Syl , Louise, oh la la j'en oublie, qui me convient à partager les recettes dominicales anglaises. Un bonheur gourmand ...


Correspondance : le plaisir d'avoir établi une correspondance avec des bloggueurs, à l'ancienne ! Les lettres s'échangent, je suis souvent en retard mais je prends beaucoup de plaisir à rédiger de longues lettres


Savoir que dans quelques jours je serai en métropole. Revoir la famille, profiter et rencontrer les copinautes !


Une idée , un projet qui se concrétise ... chuuut à suivre.

 

Bonne fête de la musique !

pour moi overblog bloque les liens musicaux mais cela ne gâchera pas mon petit bonheur du jour ! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 15:02

logo bonheur

Petit rendez-vous de partage, délectation et autres petits bonheurs

 

Mes petits bonheurs du jour :


Le sourire des parents d'élèves devant le spectacle de leur progéniture ( une mise ne voix des textes écrits pendant l'année). C'est beau la fierté ! 


Replonger dans l'univers de Merlin, Guenièvre et Arthur avec Guinevère de J L Fetjaine


Me dire que vendredi les cours seront finis et l'année presque achevée aussi ...

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 13:03

logo bonheur

Petit rendez-vous de partage, délectation et autres petits bonheurs

 

Mes petits bonheurs du jour

 

 

Reprendre les petits bonheurs après quelques semaines surbookées. La période revient au calme, fin d'année au collège, petites pauses quotidiennes ...


 

Le mois anglais : à mi parcours je peux dire que je suis ravie d'avoir participé car cela m'a permis de vous concocter des billets sympathiques qui me donnent envie de retourner au Royaume Uni. Et ce n'est pas fini !

 

 

Savoir que dans 20 jours je serai de retour en métropole avec les enfants, revoir la famille et profiter, profiter !

 

Un après midi cookies

SAM 0557

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 08:02

http://arsenelupinetlesautres.files.wordpress.com/2014/04/five-oclock-tea.jpg?w=870

En ce dimanche je rejoins le club des gourmandes pour le challenge de Dorothée ( Recettes britanniques) et le mois anglais. Vous pourrez retruver la recette chez Syl qui l'a aussi revisitée, Hilde, Luise et Sandrion.

Avant tout je vous recommande l'excellent Crèmes et Châtiments de Anne Martinetti et François Rivière. Cette collection a le mérite de mettre en regard de bonnes recettes et des extraits d'ouvrages de référence, ici les romans d'Agatha Christie. J'avais déjà consacré un billet à ce livre et vous invite à le consulter ICI.

 

http://alicemagicworld.com/wp-content/uploads/2010/11/cremes_et_chatiments.jpg

 

 

Invitons-nous donc à Greenway, chez la romancière, dans le Devon ..."The loveliest place in the world" Agatha Christie. Une demeure de maître enserrée dans 125 hectares de végétation luxuriante, surplombant la rivière de la Dart. C'est ici que la célèbre romancière a passé l'essentiel de ses vacances d'été, de 1938 à 1959. 

 

50763-maison-ete-agatha-christie.jpg

http://p0.storage.canalblog.com/01/31/409507/22064006_p.jpg

http://p4.storage.canalblog.com/44/07/409507/22064016_p.jpg

http://p0.storage.canalblog.com/00/75/409507/22064110.jpg

http://p4.storage.canalblog.com/46/96/409507/22064069_p.jpg

http://p4.storage.canalblog.com/45/08/409507/22064185_p.jpg

 

 

Aujourd'hui je suis, avec quelques libertés, la recette de la Tourte de Dorthmouth qui se fait habituellement avec du porc mais que j'ai revisitée au poulet...

P1010062.JPG

Ingrédients:

500 gr de poulet ( blancs et entrecuisses)

2 rouleaux de pâte brisée

150gr de champignons frais de Paris

150 gr de lardons fumés

1 gros oignon

2 pommes

1 citron

1 petit verre de cognac

1 pot de crème épaisse

3 cuil à soupe de beurre

1 jaune d'oeuf

sel poivre

quelques feuilles d'estragon et de romarin

P1010087.JPG

P1010088.JPG

 

Préparation :

Emincer les champignons, les arroser de citron et les saler, poivrer. Couper le poulet en petites lamelles et les faire revenir à la poele dans du beurre. Emincer l'oignon et détailler les pommes en petits cubes. Les ajouter à la viande. Ajouter les lardons en dernier.

Lorsque tout est bien doré verser le cognac et laisser mijoter une dizaine de minutes. Passer le mélange dans une passoire en récupérant le jus de cuisson. Etape importante sinon la tourte serait détrempée !

Dans un moule disposer la pâte brisée en la laissant remonter sur les bord. Disposer sur le dessus les champignons crus.

Ajouter au mélange à la viande la crème, un peu de jus de cuisson mais peut-être pas tout, à vous de voir, et le jaune d'oeuf. Saler et poivrer.

Verser le mélange dans la tourtière et recouvrir de l'autre pâte brisée. Serrer les bords et décorer à votre goût. Badigeoner de jaune d'oeuf et enfourner à 150°c pendant 40 Minutes.

P1010089.JPG

Cette tourte peut-être servie chaude ou froide, emportée en pique nique ou servie à table.

 

 P1010095.JPG

20140615_114209_resized.jpg

20140615_114353_resized.jpg

 

et pour la fête des papas nous avons un bon dessert :

une mousse chocolat surmontée d'une mousse poire

P1010099.JPG

P1010100.JPG

 

mois anglais tea time

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans supplément pour les gourmands
commenter cet article
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 11:25

http://www.lecentdeux.com/wp-content/uploads/2014/01/pubsJPG.jpg

Après le thé et les petites douceurs,

il est temps de passer aux choses sérieuses !

Une tradition anglaise veut que l'on prenne le temps d'un moment convivial dans un pub à la sortie du travail, généralement les jeudi et vendredi soir. Attention, il ne s'agit pas là de beuverie mais d'un moment convivial d'échange. Ici l'on pourrait dire que toutes classes sociales confondues passent un temps dans un lieu animé par une ferveur communautaire que l'on ne rencontre pas en France par exemple. L'ambiance est si particulière que je ne résiste pas à faire un billet, bien que ne buvant quasiment pas d'alcool.

Autour de jeux simples ( flechettes, billard ....), on se retrouve entre amis et l'on n'hésite pas à échanger avec des inconnus. Chaque pub a sa propre ambiance et donc son public. On est loin des tavernes fréquentées essentiellement par les ouvriers qui sont à l'origine de ces établissements.

Mais ce que j'aime le plus c'est l'histoire et les petites anecdotes attachées à ces lieux ...


Le saviez-vous ?

http://us.123rf.com/450wm/anizza/anizza1206/anizza120600202/14139121-londres-royaume-uni--06-mai-2012-enseigne-de-pub-anglais-maison-publique-connue-sous-le-nom-pub-de-b.jpg

Pour les anglais il est mal vu d'accepter un pourboire , cela est vulgaire. Néanmoins il est possible d’offrir un verre au barman en "And one for yourself ?" ( et une pour vous ?). Le barman, libre d’accepter ou pas, vous fera savoir qu’il accepte votre offre plus tard peut-être en levant le verre et en vous regardant avec un : " cheers" ! A savoir pour n'offenser personne ...

Il est par ailleurs inutile de s'installer et d'attendre d'être servi. Ici cela se fait au bar, de même que la nourriture. On appellera alors votre numéro afin de vous signaler que vous pouvez venir chercher votre repas. une anecdote veut que dans certains pubs on se moque un peu des touristes qui attendent de longues minutes à leur table, à la française !

On ne commande jamais "A beer"; il faut toujours indiquer le volume : a pint / a half pint . Bien évidemment on peut commander autre chose que de la bière !

 La consommation de bière blonde (appelée "lager" en anglais) a attrappé ou même dépassé celle des bières traditionnelles anglaises, plus rousses ou ambrées et moins gazeuses (appelées "bitter" en anglais). Mais suivant le mouvement des "real ales" (bières authentiques) lancé dans les années 1960 par un nombre de micro-brasseries, les grandes et moyennes brasseries anglaises ont amélioré et adapté leur production, et sont revenus à une politique de production de bières locales, souvent non pasteurisées, sans CO² ajouté, utilisant des méthodes traditionnelles et une fermentation naturelle. Désormais la plupart des pubs proposent des "real ales" en pression (dit "draught" en anglais, prononcé draft), à côté des produits plus industriels et les lagers des multinationales, et les bières anglaises reviennent à la mode ( source Les pubs anglais.uk)

On dit que ce sont les Vikings qui ont apporté une boisson fortifiante à base d'orge en 866, nommée "öl" que les anglais se sont appropriée en la baptisant "ale", créant peu à peu des "ale house". La bière est souvent associée à la légende et notamment Merlin dont le pichet magique avait le pouvoir de ne jamais s'assécher et qui pouvait ainsi revivifier les chevaliers de la table ronde.

 

C'est parti ! 

Commençons notre tour des pubs par le plus ancien qui date de 1189 : The Olde Trip to Jerusalem, tout un programme ! Nommé à l'origine The Pilgrim, il est ussi célèbre dit-on que Robin des bois et le shériff de Nothingham, puisque c'est là qu'il se situe. On raconte que Richard Coeur de Lion s'y serait arrêté avec ses chevaliers alors qu'il partait en croisade pour Jérusalem, d'où son nom. Sa particularité est d'être en partie creusé dans la roche.

http://www.pubs.com/images/OldeTriptoJerusalemNG16AD/ye_olde_trip_to_jerusalem_4.jpg

http://www.pubs.com/images/OldeTriptoJerusalemNG16AD/ye_olde_trip_to_jerusalem_5.jpg

http://www.pubs.com/images/OldeTriptoJerusalemNG16AD/ye_olde_trip_to_jerusalem_3.jpg

 

En réalité il est bien difficile de savoir où est le plus ancien pub d'Angleterre, mais tentons une autre adresse tout aussi réputée : Ye Olde Fighting Cocks, datant du VIII°S apparemment.

http://stufish.files.wordpress.com/2009/11/ye_olde_fighting_cocks_thumb3.jpg?w=260&h=200

http://3.bp.blogspot.com/-H51mNXF2-kU/T93wTct_-dI/AAAAAAAAANc/q-GcryddsFQ/s1600/pub2.jpg

http://bikernz.files.wordpress.com/2013/04/saint-albans_2013-04-11_15-34-48_1e4a2614_c2a9briankarl2013.jpg

 

 

En route pour Londres !

 

Célèbre pour sa référence au «juge Jeffreys", le juge sanguinaire qui a condamné des centaines d'hommes à la mort après la rébellion de Monmouth qui échoua en 1685 et qui buvait dans cette taverne ! On reconnait ce pub à la potence qui en signale l'entrée. Lié à la piraterie et la contrebande, ce pub semble des plus pittoresques avec vue sur la Tamise.

http://londoniscool.com/wp-content/uploads/2010/07/prospect-of-whitby3.jpg

http://londoniscool.com/wp-content/uploads/2010/07/prospect-of-whitby1-200x200.jpg

http://static.guim.co.uk/sys-images/Travel/Pix/pictures/2012/8/16/1345121884399/Prospect-of-Whitby-pub-Li-010.jpg

 

Un pub victorien : The Lamb

Dans le quartier branché de Bloomsbury, ce pub offre un petit côté désuet

http://static.guim.co.uk/sys-images/Travel/Pix/pictures/2012/8/16/1345121479980/The-Lamb-pub-in-Lambs-Con-010.jpg

http://blog-fr.hostelbookers.com/wp-content/uploads/2010/09/the-lamb1.jpg

 

Fréquenté entre autres par Charles Dickens ( décidément !) ce pub datant de 1490 a brûlé dans un incendie important et fut reconstruit par un gérant qui confia une partie à un marchand de vin. Ce dernier possédait un véritable vautour qui gardait l'entrée mais les récriminations lui ont valu de retrouver sa liberté. Le nom est cependant resté

http://static.guim.co.uk/sys-images/Travel/Pix/pictures/2012/8/17/1345218369090/The-George-and-Vulture-pu-010.jpg

 

Un pub de 1546 au style Tudor (mais le bâtiment actuel date de 1773) : Ye olde Mitre tavern

http://static.guim.co.uk/sys-images/Travel/Pix/pictures/2012/8/16/1345126004950/Ye-Olde-Mitre-Clerkenwell-010.jpg

 

 

Le Chateau de Windsor !

Ainsi dénommé car il offrait à l'époque une vue sur le chateau, il est connu pour sa variété de cidres et ses portes basses, parait-il mortelles lorsqu'on est grand !

 

http://static.guim.co.uk/sys-images/Travel/Pix/pictures/2012/8/16/1345122004624/Windsor-Castle-Pub-Nottin-010.jpg

 

Elephant and castle

Son nom vient de 'lInfante de Castille, épouse du roi Edouard 1°. les Londoniens auraient eu quelques difficultés à prononcer le terme « infante de Castille » pour désigner leur reine, d'où la déformation qui en aurait suivi en « Elephant and Castle ». Par extension c'est ausi le nom du carrefour sur lequel se situe le pub.

http://media-cdn.tripadvisor.com/media/photo-s/03/f0/17/ac/the-elephant-castle-pub.jpg

 

The castle pub

On y faisait des combats de coqs à l'époque du roi George IV qui le fréquentait

http://www.christopherfowler.co.uk/blog/wp-content/uploads/2011/08/The-Castle.jpg

 

The old Queen's head

une ambiance exceptionnelle à Islington et, dit-on, un lieu musical

http://www.fancyapint.com/media/pubimages/pic102.jpg

http://blog-fr.hostelbookers.com/wp-content/uploads/2010/09/old_queens_head-300x1301.png

http://twentysomethinglondon.com/wp-content/uploads/2012/07/The-Old-Queens-Head-Main-Bar.jpg

 

Puis celui qui retiendra l'attention des fans du célèbre détective : un pub situé vers Trafalgar square, qui est aussi un petit musée

http://blog-fr.hostelbookers.com/wp-content/uploads/2010/09/Pub-in-London.jpg

http://www.ukstudentlife.com/Travel/Tours/Company/TheOriginalTour/SherlockHolmesPub2.jpg

http://www.sherlockholmespub.com/history_study.jpg

http://www.sherlockholmespub.com/history_study2.jpg

 

 

juin le mois anglais

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...
  • Les Hauts-Conteurs, tome 1 La voix des rois, Olivier Peru et Patrick McSpare
    Les Hauts-Conteurs, tome 1 : la voix des rois, Olivier Peru,Patrick Mc Spare, éditions Scrinéo, 2010, 305 pages Genre : fantasy jeunesse Thèmes : quête, initiation, oralité, Angleterre, créatures fantastiques Les auteurs en quelques mots ... Olivier Peru,...
  • Le Prédicateur, Camilla Läckberg
    Le Prédicateur, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2013, 500 pages Genre : policier Thèmes : maternité, soumission, enrôlement, meurtre, famille Traduit du suédois par Léna Grumbach et Catherine Marcus L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie...
  • Challenge « Un mois au Japon » - Avril 2017 # 1
    En ce dimanche gourmand, on cuisine japonais à la maison ! Au menu : Soupe miso Mélange Teriyaki Pour la réalisation de la soupe miso : 8 champignons shiitake déshydratés 125 ml (1/2 tasse) d'eau bouillante 250 ml (1 tasse) de tofu mi-ferme, coupé en...
  • Challenge « Un mois au Japon » - Avril 2017
    Lou et Hilde nous ont concocté un nouveau challenge. C'est parti pour le pays du soleil levant ! J'ai raté l'embarquement hier, mais je rejoins les globe-trotteurs pour ce dimanche gourmand. Les thèmes du mois : Samedi 1er avril : Les premiers passagers...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...