Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 11:03

http://www.babelio.com/couv/cvt_Le-temps-des-armes_9502.jpeg

Le temps des armes, Anne Perry, éditions 10/18, 2006

genre : récit historique policier

Thèmes : première guerre mondiale, tranchées, meurtre, enquête, vie quotidienne, pouvoir, journalisme, famille

 

L'auteur en quelques mots ...

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/63/Paris_-_Salon_du_livre_2012_-_Anne_Perry_-_012.jpg/220px-Paris_-_Salon_du_livre_2012_-_Anne_Perry_-_012.jpg

Attention avant d'aller plus loin, ceci est le deuxième tome de la série imaginée par Anne Perry

Tome 1 Avant la tourmente


l'histoire

"Les lignes allemandes ne se trouvaient qu'à soixante dix mètres, de l'autre côté du saillant d'Ypres. Celui qui était assez fou pour hasarder une main au-dessus du parapet risquait fort d'être touché (...) sans compter que toute blessure volontaire vous rendait passible de la cour martiale".

1915. Joseph Reavley se trouve au coeur des tranchées, sur l'un des lieux les plus sanglants de la première guerre mondiale. Enrôlé comme aumônier, il ne peut se résoudre à rester à l'arrière pour réconforter les troupes comme le voudrait son rôle. Avec les soldats, il se risque au coeur du combat, les soutenant, les épaulant ou les ramenant du no man's land lorsque nécessaire. Pourtant ce matin là c'est une autre pensée qui le préoccupe : le sapeur Corliss s'est-il infligé une grave blessure pour échapper aux combats ou bien s'agit-il vraiment d'un accident ? l'affaire est importante car tout homme dans ce cas est passible de la cour martiale, pour l'exemple et afin d'éviter que d'autres n'aient la même idée. Alors que chacun pense au pire, un jeune journaliste arrogant et entreprenant parvient à approcher au plus près des combats, générant la colère des soldats et l'hostilité de Joseph. Il est pourtant le neveu du général Cullingford et, pour cette raison, protégé. Menaçant d'envoyer des hommes à l'éxécution il s'attire la haine du camp. Aussi lorsqu'on le retrouve mort quelques jours plus tard , au milieu du no man's land, seul Joseph s'interroge sur le fait qu'un journaliste ait pu se trouver là au plus fort des combats ...

Parallèlement Matthew reavley poursuit sans relâche la trace du Pacificateur, responsable du meurtre de ses parents, de Sébastian et, indirectement, du meilleur ami de Joseph. peu à peu la silhouette de cet homme se précise, au point qu'il devient évident qu'il s'agit d'un proche des parents Reavley...

Judith, la plus jeune des enfants Reavley, enrôlée comme ambulancière sur le front puis comme chauffeur personnel du général Cullingford, fait la dure expérience de l'amour et de la mort ...

 

En vrac et au fil des pages ...

 

Ce deuxième tome nous plongé véritablement au coeur de la tourmente et, même si une enquête est menée comme dans le premier tome, elle ne prend pas le dessus sur la description des tranchées, du no man's land, des zones navales ou des lieux de combat. Anne Perry souligne ici sa maitrise du sujet par un récit très documenté .

L'évocation des mutilations que les soldats s'infligeaient et des sanctions extrêmes qui leur en coûtaient, révèle l'horreur de cette guerre et me renvoie au programme que j'étudie avec mes élèves, notamment la lettre de Floch, un des martyrs de Vingré qu'un des personnages de Anne Perry aurait parfaitement pu écrire :

"Ma bien chère Lucie, Quand cette lettre te parviendra, je serai mort fusillé. 
Voici pourquoi : Le 27 novembre, vers 5 heures du soir, après un violent bombardement de deux heures, dans une tranchée de première ligne, et alors que nous finissions la soupe, des Allemands se sont amenés dans la tranchée, m'ont fait prisonnier avec deux autres camarades. J'ai profité d'un moment de bousculade pour m'échapper des mains des Allemands, J'ai suivi mes camarades, et ensuite, j'ai été accusé d'abandon de poste en présence de l'ennemi.

Nous sommes passés vingt-quatre hier soir au Conseil de Guerre. 
Six ont été condamnés à mort dont moi. Je ne suis pas plus coupable que les autres, mais il faut un exemple. 
Mon portefeuille te parviendra et ce qu'il y a dedans. Je te fais mes derniers adieux à la hâte, les larmes aux yeux, l'âme en peine. Je te demande à genoux humblement pardon pour toute la peine que je vais te causer et l'embarras dans lequel je vais te mettre.

Ma petite Lucie, encore une fois, pardon. 
Je vais me confesser à l'instant, et espère te revoir dans un monde meilleur.

Je meurs innocent du crime d'abandon de poste qui m'est reproché. 
Si au lieu de m'échapper des Allemands, j'étais resté prisonnier, j'aurais encore la. vie sauve. 
C'est la fatalité.

Ma dernière pensée, à toi, jusqu'au bout.

Henry Floch"

 

L'enquête concernant le meurtre des parents de Joseph, Matthew, Judith et Hannah piétine cependant et l'on se concentre sur autre chose : Joseph au coeur des tranchées. il faudra attendre le tome 3 pour découvrir un peu mieux Hannah. Judith en revanche est bien décrite et son personnage de jeune femme forte est émouvant et convaincant. Pourtant l'intérêt pour le Pacificateur permet de soulever un débat qui a bien eu lieu à l'époque : cette guerre est-elle nécessaire ? L'entrée en guerre du Royaume Uni puis des Etats unis se justifie-t-elle ? Aujourd'hui la réponse nous semble évidente mais nombre de personne, y compris de pouvoir, pensaient alors qu'il fallait laisser la France, La Belgique se débrouiller et que cette guerre devait rester européenne. Tel est le discours du Pacificateur dont les journalistes sont chargés de cotoyer l'horreur de la guerre et de la rendre publique afin qu'il y ait moins d'engagés. une leçon de solidarité est donc donnée par Joseph et ces soldats qui , coûte que coûte, veulent la victoire à présent qu'ils ont vu de quoi il retournait.

Comme toujours la plume d'Anne Perry ,riche et soutenue participe à l'intérêt du lecteur . Une très bonne série historique que je vous recommande.

 

juin le mois anglais-copie-1

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 02:54

logo liste d'envies

Voilà un bon moment que je n'ai fait part de mes petites envies livresques !

billet 1

billet 2

billet 3


La petite marchande de souvenirs, François Le Lord

chez achille : "Un petit régal de lecture avec l'exotisme en plus..."

   http://ecx.images-amazon.com/images/I/41biEVKj7lL._SL160_.jpg

 

Allemande, François Nourrissier

Il y a d'un côté la bouffe, le marché noir, les combines, le ressassement malhabile des misères et des espérances. Et de l'autre, la vie. Leur vie. Leur vie envers et contre tout - C'est-à-dire les livres et les concerts, les balades à vélo dans la ville déserte, l'envie de cogner aux murs de la prison, et les filles pour les garçons. Et les garçons pour les filles...

http://decitre.di-static.com/media/catalog/product/cache/1/image/165x250/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/5/3/0/9782253002017FS.gif


 

Patricia Wentworth

chez Fondantochocolat : " je trouve le style de Patricia Wentworth tout particulièrement agréable"

http://lerefugedefondantochoco.hautetfort.com/media/02/01/659423422.jpghttp://lerefugedefondantochoco.hautetfort.com/media/02/02/3873270687.jpghttp://lerefugedefondantochoco.hautetfort.com/media/00/01/973031698.jpg


La déchéance de Mrs Robinson de Kate Summerscale

chez Titine75: "Comme dans le livre précédent, "La déchéance de Mrs Robinson" est extrêmement documenté grâce  à la presse et aux archives judiciaires"

http://img.livraddict.com/covers/19/19643/couv292663.gifhttp://img.livraddict.com/covers/125/125997/couv6045425.jpg


 

D de Robert Harris

chez Joyeux drille

http://img.livraddict.com/covers/127/127640/couv70391070.jpg

 

Mr Gwyn, Alessandro Baricco

chez Jérôme :

 http://img.livraddict.com/covers/126/126572/couv23824588.jpg


 

Portrait de l'assassin en artiste, David Morrell

chez Belledenuit : "ce livre de David Morrell vaut vraiment le détour si vous voulez vous plonger dans une atmosphère pesante, retrouver ce Londres brumeux du XIXème avec tout ce qui fait son charme... ou pas."

http://img.livraddict.com/covers/122/122704/couv1001145.jpg

 

 

Le violon brisé Emile Nelligan,

recueil de poésies chez isallysun

http://media.voir.ca/pictures/45/45054_1.jpg

 

 

A la claire rivière, Katherine Webb

chez belledenuit : "C'est beau, c'est triste, ça prend aux tripes mais ça fait un bien fou "

http://img.livraddict.com/covers/122/122513/couv1813392.jpg


 

Michèle Barrière , Les Aventures du cuisinier Quentin du Mesnil

http://img.livraddict.com/covers/95/95139/couv40654334.jpghttp://img.livraddict.com/covers/93/93118/couv61703933.jpghttp://img.livraddict.com/covers/126/126192/couv73269203.gif


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes petites envies
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 07:54

 

mois anglais tea time-copie-1

 

Dernier dimanche de ce mois anglais. L'occasion de revenir sur les recettes proposées entre copinautes

Pique nique et peppermint cream

Cake de Cornouailles aux écorces confites

Tourte de Darthmouth d'Agatha Christie

Brunch à l'anglaise

 


Aujourd'hui ce sera une tarte à la rhubarbe, probablement une de mes tartes préférées. J'apprécie particulièrement le goût unique de ce légume que l'on utilise comme un fruit. Acidulée, au goût prononcé, elle nécessite une touche sucrée. L'astuce : faire macérer les tronçons de rhubarbe dans le sucre quelques heures.

La recette de Syl : cheesecake à la rhubarbe et aux fruits rouges

La recette de Sandrion : tarte fraises rhubarbe so british

 

Tarte à la rhubarbe à la crème fraîche

http://ressources.jardinage.eu/images/article/rhubarbe.jpg

250 g de farine

100 g de beurre

1 pincée de sel

8 cuillères à soupe de sucre

10 cl d'eau glacée

4 à 5 belles tiges de rhubarbe

2 oeufs

20 cl de crème fraîche


Préparation

La veille:

Épluchez les tiges de rhubarbe et détaillez-les en tronçons réguliers. Versez dans une passoire et laissez dégorger une bonne heure. Versez les tiges dans un saladier et saupoudrez avec 2 cuillères à soupe de sucre. Couvrez et laissez macérer toute la nuit en remuant juste une ou deux fois le lendemain. Égouttez.

P1010033.jpg

Le lendemain:

Préparez une pâte brisée sucrée avec 2 cuillères à soupe de sucre. Laissez reposer la pâte une heure au frais. Étalez et abaissez dans un moule préalablement beurré. Piquez à la fourchette.

P1010034.jpg

Faites cuire rapidement la rhubarbe comme une compote et verser sur la pâte . Faites cuire pendant 10 minutes dans un four préchauffé à 225 °C. 

P1010036.JPG

 

Pendant ce temps, préparez la crème en battant 2 œufs, 4 cuillères à soupe de sucre et 20 cl de crème. Après 10 minutes de cuisson, baissez la température du four à 180 °C. Versez les œufs sur la tarte et enfournez pour 25 minutes.

P1010037.jpg

20140629_124217_resized.jpg

20140629_124231_resized_1.jpg

un délice ! 

 

 

five-oclock-tea

Les recettes britanniques chez Dorothée

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans supplément pour les gourmands
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 02:31

http://2.bp.blogspot.com/-hyZiHJ4zZos/TzWNJSlDUGI/AAAAAAAABJw/_KwirhJvpF8/s1600/9782266225120.jpg

Les Brumes de Riverton, Kate Morton, éditions Pocket, 2012, 695 pages

Genre : roman

Thèmes : meurtre, secret de famille, première guerre mondiale, mystère

 

L'auteur en quelques mots ...

http://www.panmacmillan.com/devpanmacmillan/media/panmacmillan/Authors/width220px/kate-morton-1004778.jpg

retrouvez la biographie de Kate Morton Ici

 

L'histoire

"Au mois de novembre dernier, j’ai fait un cauchemar. On était en 1924 et je me retrouvais à Riverton. Toutes les portes fenêtres étaient ouvertes et la brise estivale gonflait les rideaux de soie. Un orchestre jouait, juché sur le talus couronné par le vieil érable, et les violons déroulaient leur mélopée dans la tiédeur ambiante. L’air était vibrant de rires et de sons cristallins, le ciel était d’un bleu que nous avions tous cru disparu à jamais, détruit par la guerre. Un des valets en livrée noire et blanc versait du champagne dans l’étage supérieur d’une pyramide de flûtes, et tout le monde applaudissait, enchanté, devant ce splendide gâchis. Je me suis vue comme on se voit en rêve, allant et venant parmi les invités. Je me déplaçais lentement, beaucoup plus que dans la vie, et autour de moi les gens formaient un grand flou de paillettes et de soieries."

1999.Ursula, réalisatrice, entreprend de faire un film sur le mystérieux suicide du poète Robbie Hunter dans la propriété de Riverton. Afin de donner plus de réalisme à son film elle se rend au chevet de Grace, aujourd'hui vieille femme mais employée à l'époque comme domestique au domaine.

Se remémorant cette période à la fois enchanteresse et dramatique, Grace se livre alors au récit de l'histoire de la famille Hartford. Au départ intimidée par les enfants, David, Hannah et Emmeline, Grace apprend à les aimer , les protéger. Leurs jeux deviennent les siens. Il faut dire qu'elle n'a alors elle-même que 14 ans. Pourtant les temps changent et la guerre qui s'annonce éloigne les proches. Lorsque David invite à la maison son ami Robbie Hunter, ce dernier suscite l'attirance mais aussi la jalousie. 

Souhaitant laisser une trace de son histoire à son fils Marcus, Grace enregistre son récit et remonte le fil de l'histoire, jusqu'au soir du drame qui vit la mort de Robbie Hunter. Elle y raconte son attachement à la famille mais surtout son dévouement à Hannah .Mais cette soirée cache bien d'autres secrets ...

 

En vrac et au fil des pages ...

http://p1.storage.canalblog.com/19/46/606931/86411471_p.jpg

On retrouve dans ce roman la construction chère à Kate Morton, un récit dans le récit, un entrecroisement de voix . L'intrigue repose sur un secret de famille, non divulgué par crainte, honte ou volonté de passer à autre chose. C'est bien le cas de Grace qui se jette dans la vie à corps perdu, entreprend des études, pour oublier ou s'éloigner de la terrible soirée où tout à basculé. On comprendra par la suite que c'est la culpabilité qui la ronge.

J'ai apprécié les descriptions de la vie des domestiques. On a par moment l'impression de plonger au coeur de Downtown Abbey avec ce cher M Hamilton qui gère tout de main de maitre ! Cela participe de l'univers que Kate Morton sait si bien installer et qui happe le lecteur.

Contrairement aux romans lus précédemment, j'ai regretté ici quelques longueurs. Le volet "actuel" de l'intrigue m'a moins passionnée, peut-être parce que l'idée du film n'est pas particulièrement développée.Pour autant l'histoire est passionnante et la période historique bien documentée : les soirées mondaines à Riverton, les années folles et le petit grain de folie qui s'empare de la plus jeune des soeurs, l'annonce de la guerre et l'engagement ...


 

juin le mois anglais

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 13:47

 

logo bonheur

Petit rendez-vous de partage, délectation et autres petits bonheurs

 

Mes petits bonheurs du jour :

 

Une visite programmée en Vendée pour début août pour rencontrer les copinautes (licorne, Achille, Mypianocanta ) ;) je suis ravie que cela se concrétise et les enfants, pour qui nous avons réservé trois jours de camping à la ferme, aussi !

 

Un Che Choi, dessert vietnamien à base de tapioca, lait de coco , bananes et graines de sésame que nous adorons à la maison et dont nous nous régalerons ce soit après une salade tahitienne de poisson cru... miam ! 

 

Une pépite musicale


 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 13:03

 

logo bonheur

Petit rendez-vous de partage, délectation et autres petits bonheurs

 

Mes petits bonheurs du jour :

 

Une journée de repos au milieu du tumulte de fin d'année au collège !

 

Le rangement de mon bureau : j'aime ce moment où l'on trie et où l'on envisage sereinement une nouvelle année. Mais d'abord, vacances ;)

 

Un roman : la suite de Avant la tourmente de Anne Perry, Le temps des armes

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...
  • Agatha Raisin enquête, tome 3 : Pas de pot pour la jardinière
    Agatha Raisin enquête, tome 3, Pas de pot pour la jardinière, M.C Beaton, éditions Albin Michel, 2016, 246 pages Genre : policier so british ! Thèmes : jardinage, meurtre, jalousie, enquête L'auteur en quelques mots Retrouvez la biographie de M.C Beaton...
  • Juin : le mois anglais sur les blogs !
    C'est avec plaisir que je renouvelle ma participation au mois anglais, organisé par Lou et Cryssilda. L'occasion de dépoussiérer le blog qui n'a pas vu d'article depuis fort longtemps, travail oblige ;) Pour le plaisir des sens donc : 1er juin : "Un jour"...
  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...