Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 19:39
Challenge femmes de lettres avec George

La littérature n'est pas qu'une histoire d'hommes ! J'en suis convaincue depuis longtemps et ai participé auparavant au challenge,La Plume au féminin d'Opaline.

les temps changent mais force est de constater avec George que les auteurs féminins sont largement moins étudiés que leurs homologues masculins.

 

En détails :

 

Le challenge peut s’ouvrir à d’autres nationalités que la nationalité française, car si la littérature est aussi une histoire de femme, elle est également mondiale !

Le but est de lire des auteurs femmes françaises dans les différents siècles du XVIIe au XXIe. 

Première catégorieMiss de Lettres : Lire une auteure par siècle quelque soit sa nationalité et quelque soit le genre littéraire.

 

Deuxième catégorieWomen de Lettres : Lire deux auteures par siècle quelque soit leur nationalité et quelque soit le genre littéraire. C'est la catégorie que j'ai choisie ;)

 

Troisième catégorieDames de Lettres : Lire plus de deux auteures quelque soit le siècle, quelque soit la nationalité et le genre littéraire.

 

Pour vous inscrire, il vous suffit d’un commentaire ICI

 

Comme je lis beaucoup d'auteures, je répertorie ici l'ensemble de mes lectures. Force est de constater que le XXI°S l'emporte ! 

 

XVII°S


XVIII°S


XIX°S

XX°S ; Agatha Raisin enquête, M C Beaton / L'Amour dans l'âme, Daphné du Maurier et Le Bouc Emissaire

XXI°S : La Princesse des glaces, Camilla Lackberg / Un Noël à New York, Anne Perry/ Sarah McCoy, Un goût de cannelle et d'espoir / Sarah Léon, Wanderer/ Les Luminaires Eleanor Catton/ Cité et Pavillon, Maria Perea Zaldivar/ Les secrets de Wisteria, Elyzabeth Chandler / Barbe bleue, Amelie Nothomb et Riquet à la houppe/ La Maison de Salt Hay Road, Carin Clevidence / Hillary Jordan, Mississippi / Le Protectorat de l'Ombrelle, t.2, Gail Garriger / L'ïle des beaux lendemains, Caroline Vermalle / Jane Austen à Scargrave Manor, Stephanie Barron

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans challenge femmes de lettres
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 04:39
Le Challenge des 12 thèmes au Salon des précieuses !

Cette année je ne m'inscris qu'à un seul challenge, en plus des classiques illimités que je reconduits ou que j'organise ( Challenge Laurent Gaudé, Challenge Daphné du Maurier, Les irréguliers de Baker Street) et les challenges auxquels je tiens, qui se renouvellent chaque année (Challenge Ecosse, Challenge de la Licorne, challenge de Noel, Mois anglais ou Mois américain).

 

C'est A Little Bit Dramatic du Salon des précieuses qui lance celui-ci avec pour principe de lire ensemble un livre ayant le même thème, chaque mois. Une sorte de lecture commune plus libre !

 

Voici les thèmes choisis : 

 

Janvier : Thème « Un plaid, une cheminée, un chocolat chaud » → une lecture qui sent bon le feu de cheminée et qu'on a envie de lire en se blottissant chaudement avec un plaid et une boisson chaude. 

Prévision : Jane Austen et le réverend, Stephanie Barron

**

Février : Thème « Cœurs sur toi » → février, c'est le mois des amoureux. Si on lisait une romance ? Epoque, lieux, vous avez l'embarras du choix ! ! 

Prévision : Arrive un vagabond, Robert Goolrick

**

Mars : Thème « My tailor is rich » → un livre dont l'action se passe en Angleterre. 

Prévision : Appelez la sage femme, Jennifer Worth ( LC avec Jelydragon)

**

Avril : Thème « Plume d'oie et cire à cacheter » → un classique de la littérature, française ou internationale. 

Prévision : La Bête humaine, Zola

**

Mai : Thème « Têtes couronnées » → un roman ou une biographie dont le personnage central est un roi ou une reine. 

Prévision : Le Crépuscule des rois, t.1 La Rose d'Anjou, Catherine Hermary Vieille

**

Juin : Thème « Du Saint-Laurent au Rio Grande » → un livre dont l'action se passe en Amérique.

Juillet : Thème « Lecture sur le sable » → un livre idéal pour la plage, que vous soyez en vacances ou non. 

Août : Thème « Empreintes » → ce mois-ci, je vous propose de lire un roman policier. On en a tous dans notre PAL ! ! Encore une fois, le choix de l'époque, du lieu, des personnages, est libre. 

Septembre : Thème « Grande Découverte » → ce mois-ci, nous lirons un livre d'un auteur dont on découvre l'oeuvre. 

Octobre : Thème « Rose » → parce que c'est Octobre Rose, nous lirons donc un livre dont la couverture sera rose ou possédera des touches de rose.  

Novembre : Thème « Thé matcha et poivre du Sichuan » → un livre dont l'action se passe en Asie, tous pays confondus. 

Décembre : Thème « Noël et ses merveilles » → un livre dont le thème central est...Noël, bien évidemment ! 

 

Il n'y a plus qu'à piocher dans la pile à lire ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 00:56

 

Encore plus de sourires,

de petits bonheurs quotidiens,

le temps de s'arrêter un peu pour observer ce qui nous entoure,

la patience d'endurer le moins bon et la faculté de rebondir,

et toujours de l'amour, de l'amour, de l'amour ! 

 

Belle année à tous !

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 12:51
La Princesse des glaces, Camilla Läckberg

La Princesse des glaces, Camilla Läckberg, éditions Babel Noir, 2012, 509 pages

Genre : policier

Thèmes : Suède, meurtre, amitié, secrets, enfance, amour, solitude, peinture ...

 

L'auteur en quelques mots ...

 

Camilla Lackberg, de son vrai nom Jean Edith Camilla Lackberg, est une romancière suédoise née le 30 août 1974 à Fjallbacka, ancien port de pêche de la côte ouest, aujourd’hui petite station balnéaire.

Camilla Lackberg est l’auteur d’une série de romans policiers – tous parus ou à paraître chez Actes Sud – mettant en scène le personnage d’Erica Falck et de son compagnon le commissaire Patrik Hedström, dont L’intrigue se situe toujours à Fjällbacka.
Auteur de romans policiers à succès, elle écrit également pour les enfants et prolonge sa passion pour la gastronomie en éditant des livres de cuisine.

L'histoire :

 

"La maison était abandonnée et vide. Le froid pénétrait le moindre recoin. Une fine pellicule de glace s'était formée dans la baignoire. La peau de la femme avait commencé à prendre une teinte légèrement bleutée.

C'est vrai, elle ressemblait à une princesse, là dans la baignoire. Une princesse des glaces."

En se dirigeant vers la maison de Mlle Alexandra, Eilert Berg se dit que sa chance allait tourner. Marié à une femme despotique, il ne rêvait que de chaleur, d'Espagne, d'une vie loin de Fjällbacka. Ouvrir la maison et lancer la chaudière tous les vendredis matins, voilà qui était dans ses cordes. Ce que la demoiselle venait faire dans cette maison ne le regardait pas.

Pourtant ce matin là, Eilert trouva la porte ouverte, la maison glaciale. Peut-être Alexandra était-elle arrivée plus tôt.Mais ce qu'il découvrit le fit se précipiter sur la route.

Erica Falck arrivait à ce moment là et fut la première à reconnaitre la jeune femme morte, les veines entaillées, dans la baignoire d'eau gelée. Alexandra Wijkner, Calgren de son nom de jeune fille, avec qui elle avait passé son enfance avant que la jeune fille, alors âgé de 12 ans, ne quitte précipitamment la ville avec ses parents. Mariée à un bel homme,Henrik,  gérante d'une galerie d'art, Alexandra menait semble-t-il une vie rêvée sur la presqu'île de Sarö. Pourquoi se serait -elle suicidée ? Car tout laisse penser que la jeune femme a mis fin à ses jours.En apparence seulement ...

Romancière, Erica rédige des biographies et ne s'est jamais vraiment lancée dans l'écriture de fiction.Revenue à Fjällbacka pour régler les affaires de ses parents récemment décédés, elle espère beaucoup de sa soeur Anna pour l'épauler. Pourtant, cet événement va la ramener en enfance et faire remonter une amitié et des souvenirs troublants que de multiples indices vont ternir, comme si elle n'avait alors pas su voir ce qui s'était passé, engluée elle-même dans une vie de famille qui n'avait rien de réjouissant. La famille d'Alexandra attend d'ailleurs d'elle qu'elle rédige une chronique en hommage à leur fille et c'est dans ce contexte qu'Erica va devoir, malgré elle,  affronter la noirceur du monde qui l'entoure.Rapidement, un autre visage de Fjällbacka se dessine.

A la faveur de retrouvailles avec Patrick  Hedstrôm , ami d'enfance devenu policier, Erica va mener l'enquête, entrer dans la vie de ceux qui l'entourent avec un regard neuf et mettre bout à bout les indices pour confirmer le meurtre d'Alexandra.

 

En vrac et au fil des pages ...

Conseillée par Nelfe, cette série a tout pour me plaire. Les romans policiers ne sont pas mon fort, cependant cette ambiance venue du froid, des personnages que l'on découvre dans leur psychologie, leurs travers, me convient. Ici c'est l'âme humaine que sonde Camilla Läckberg, dans sa beauté comme sa noirceur. 

Les hommes sont, je dois le dire, dépeints la plupart du temps sous leur côté obscur, voire ignoble, du mari d'Anna que l'on condamnerait bien pour la façon dont il la traite dans l'intimité de leur maison, jusqu'au fils adoptif de la riche famille de Fjällbacka dont on devine le côté pervers au fil de la lecture. D'autres se révèlent par leur lâcheté. Tous sont plus ou moins égratignés, à part Patrick Hedstrôm qui semble concentrer ce que la nature humaine a fait de mieux ! Le seul qui me semble vraiment caricatural est le chef de police, Mellberg, macho de première !

Chaque personnage recèle néanmoins une faille, une blessure qui le rend plus ou moins réceptif à ce qui l'entoure. Mais lorsqu'éclate le secret que chacun croyait si bien gardé, c'est une boule au ventre que le lecteur poursuit sa lecture. Je suis comme cela, dès que l'intrigue touche à l'enfance. Mais je ne peux en dire plus, de peur de dévoiler l'essentiel.

L'écriture est fluide, les relations entre les personnages claires malgré le nombre de protagonistes.C'est sans doute un des points forts du roman de réussir ce maillage où tous ont un lien avec les autres sans que cela soit forcément apparent au départ.

Le petit plus est que l'on découvre l'art de vivre à la suédoise, décoration d'intérieur comprise avec des couleurs sobres, harmonieuses ( des gris, des bleus clairs, des blancs ...). On sent que l'ambiance intérieure est importante et correspond à un état d'esprit.

Je suis ravie d'avoir découvert une saga qui me permet d'avancer dans l'univers du roman policier.

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 09:44
Les Douze indices de Noël, P D James

Les Douze indices de Noël, P D James, éditions Fayard, collection Littérature étrangère, 2016, 193 pages

Genre : nouvelles policières

Thèmes : meurtre, mystère, enquête, Noël,famille

 

L'auteur en quelques mots ...

 

 

Phyllis Dorothy James ,  née le août 1920 à Oxford et décédée le novembre 2014 (à 94 ans) dans la même ville, est un écrivain britannique notoire, auteur de romans policiers.

À vingt et un ans, elle épouse Connor Bantry White, qui sert dans le corps médical de la Royal Army, et dont elle aura deux filles en 1942 et 1944.

Elle quitte son emploi pour élever ses enfants. Malheureusement, son mari revient traumatisé des Indes, et jusqu'à sa mort en 1964, il partage sa vie entre les hôpitaux psychiatriques et sa maison. Pour nourrir ses deux filles et assurer la vie quotidienne, Phyllis doit reprendre le travail. D'abord employée de bureau à l'hôpital de Paddington, elle suit les cours du soir pour gravir les échelons de l'administration médicale.

Par ailleurs, elle souhaite écrire depuis longtemps. Menant tout de front, elle s'attelle alors à la tâche, tous les matins entre six et huit heures.

Son premier roman, Cover Her Face (À visage couvert), paraît en 1962, son dernier Death Comes to Pemberley (La mort s'invite à Pemberley) en 2011.

Elle obtient le grand prix de littérature policière en 1988 pour son roman A Taste for Death (Un certain goût pour la mort).

Elle est anoblie en 1990 par la reine Élisabeth II, qui la fait baronne James of Holland Park.

 

L' histoire :

Le recueil contenant quatre nouvelles, je vous en livre deux.

Les Douze indices de Noël

Alors qu'il se rend chez sa tante le soir de Noël, le célèbre inspecteur de Scotland Yard, promu sergent depuis peu, Adam Dalgliesh , se retrouve face à un inconnu agitant frénétiquement les bras, au bord de la route.Il " crut un instant avoir été entrainé par quelque sortilège dans une de ces histoires de Noël propres à assurer un petit frisson de saison aux lecteurs d'un hebdomadaire haut de gamme" !

Pourtant l'homme qui se tient devant lui est tout ce que l'on peut trouver de plus réel et lui annonce sans préambule le suicide de son oncle à Haskerville Hall. Mais la famille que s'apprête à découvrir Dalgliesh n'a rien de sympathique et les soupçons sont forts en cette nuit de Noël. Le manoir qui les accueille relève lui-même d'une nuit d'horreur!

Collectant lui-même les indices en attendant la police, Dalgliesh espère rentrer chez sa tante, où l'attend un repas de fête. Mais c'est sans compter sur l'inspecteur Peck. L'étrange affaire du cracker de Noël est en marche ! 

 

Un crime très ordinaire

 

Lorsque le vieil homme arrive à l'agence immobilière, prétextant vouloir visiter un appartement, la jeune femme qui le reçoit semble perplexe. Nul doute que cet homme n'achètera pas. Et quel nom ! Ernest Gabriel. Elle lui confie pourtant la clé " il pouvait bien la garder une semaine, ça ne lui ferait ni chaud ni froid."

Il faut dire que le logement en question n'a d'appartement que le nom. Mais Gabriel est là pour une toute autre raison. Cela fait seize ans qu'il n'a pas remis les pieds dans ce lieu.

C'est de là que, seize ans auparavant, il avait observé Denis Speller et Eileen Morrisey interpréter leur petite tragédie ordinaire jusqu'à son terme" ...

 

En vrac et au fil des pages ...

Je garde les deux autres histoires pour l'année prochaine ;)

La première m'a plu car m'a permis de découvrir l'inspecteur Dalgliesh que j'ai hâte de découvrir dans la série composée par P D James, une saga so british comme je les aime. Evidemment, le format de la nouvelle accélère, comme souvent, l'intrigue. Néanmoins, à la manière d'Hercule Poirot, l'inspecteur collecte les indices qui, mis bout à bout, dénoncent les coupables.

L'ambiance de Noël apporte un petit plus. On devine Dalgliesh gourmand mais, comme lui, on n'aura pas droit au fameux repas de sa tante !

La seconde histoire choisie est plus complexe et j'avoue qu'elle m'a beaucoup plu. Je ne peux en dire trop de peur de dévoiler une intrigue bien construite qui nous mène par le bout du nez du début à la fin. On y découvre cependant ce que l'égoisme peut engendrer de lâcheté. Surprise finale assurée !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans challenge noël saveurs littéraires
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 08:54

Quelle jolie surprise ce matin ! Un colis arrivé de bonne heure et qui met en joie pour la journée. On peut dire que cela tombe bien,  le dernier jour de l'an. 

On avait dit mini swap ? Je vous laisse juger

Mini swap il était 4 fois Noël
Mini swap il était 4 fois Noël
Mini swap il était 4 fois Noël

Ma première remarque est que la copinaute qui m'a swappée me connaît bien. Serait ce quelqu'un que je connais déjà ?

La petite enveloppe "à lire après avoir ouvert les paquets " me révèle que nous nous connaissons un tout petit peu, par Livraddict. Jelydragon est son pseudo et le moins qu'on puisse dire est qu'elle a pris le temps de mieux me connaître ! 

Merci miss pour ces beaux cadeaux ,qui prolongent noel.  Et moi qui me plaint toujours de ne jamais recevoir de livres à Noël,  me voici gâtée !  

Une lecture commune sur le roman de Jennifer Worth, appelez la sage femme ? Avec plaisir !

Merci Jelydragon pour ces merveilles et merci à Samarian et Chicky poo pour l'organisation du swap et du challenge.

 

 

Le petit clin d'oeil : le colis était plein d'étoiles, de ruban dorés, de pièces en chocolat. .. j'en retrouve partout, c'est jour de fêtes ! 

Mini swap il était 4 fois Noël

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans challenge noël
commenter cet article

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...