Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 03:18

http://www.bdgest.com/critiques/images/couv/58294.jpg

Kamisama, la mélodie du vent, tome 1, Kotobuki Keisike, 2006, 112 pages

Genre : manga shonen, album jeunesse

Thèmes : chat, amitié,maladie, onirisme, conte

L'histoire

Ce manga qui se lit dans le sens de lecture occidental, est constitué de trois petites histoires, trois petits contes.

Lucy dans le ventre du chat : avant de passer à table, la petite Lucy part faire une petite promenade, lorsqu'elle est interpelée par un chien qui lui demande de la suivre. Son périple la conduira tout droit ... dans le ventre d'un chat géant !

Le Chat-pluie : sous une pluie battante, une petite fille se retrouve dans un hazama, entre deux mondes, et y  rencontre un chat qui parle. Seule une pierre bleue pourra lui ermettre de sortir de là. mais se souviendra-t-elle alors de son nouvel ami ?

Shimashima : c'est une belle amitié qui unit Shimashima , joli petit chat et Miyako, une petite fille. Jusqu'au jour où cette dernière tombe malade ... la petite pierre bleur que Miyako avait donnée à Shimashima aura-t-elle raison de la maladie ?

kamisama4.jpg

kamisama3.jpg

http://www.sfmag.net/IMG/jpg/Kamisama_image_3.jpg

http://www.bdgest.com/critiques/images/planches/58294.jpg

En vrac et au fil des pages

Quel bel album, une série que j'ai hâte de découvrir dans son intégralité puisque La Mélodie du vent est le premier tome. Tout en poésie et onirisme, il nous fait entrer dans l'univers du conte. On y retrouvera des références à Miyasaki, notamment par les rencontres entre des animaux et des enfants, l'omniprésence du chat qui n'est pas sans rappeller Mon Voisin Totoro. Mais ici le fond est plus dur dans la mesure où l'on évoque la solitude, la mort. Les petites filles rencontrées sont seules et l'on s'interroge sur ce fait. L'animal est-il alors simplement le fruit d'une imagination trop vive ? ou bien un messager ? Alors que le premier récit met en scène le rêve face à la réalité, le second traite de la mémoire et de son pendant, l'oubli. Le dernier, le plus touchant à mon sens, évoque la vie et la mort.

A priori ce manga s'adresse à de jeunes lecteurs mais je dois avouer que j'ai pris plaisir à le lire. Un enfant ne verra certainement pas le sens caché de ces histoires pleines de sagesse. Le message philosophique délivré s'adresse donc à des plus âgés. Cependant je regrette presque qu'on le présente comme un manga ou une BD car certaines planches ne respectent pas ce code. Je pense plutôt à un album jeunesse.

Dans tous les cas les dessins sont superbes et soulignent l'univers du rêve avec ces tons pastels.

Pour découvrir la suite :

Kamisama, les contes de la colline

http://www.bdgest.com/critiques/images/couv/61919.jpg

Kamisama, au bout du chemin

http://www.bedetheque.com/Couvertures/Couv_107998.jpg

Le petit plus...

Ambroisie et Skelargh nous ont laissé carte blanche ce mois-ci pour le challenge Sur les pas du Japon.

http://img.over-blog.com/500x188/3/28/20/01/Notre-challenge/Banniere-Decembre.jpg

Pour compléter cette lecture aux allures enfantines j'ai réalisé pour mes bouts d'chou des bentos Kawaï ! On y retrouvera les jolies petites formes présentes dans le manga, tout un petit monde qui les enchante à chaque fois !

Préparation : ensemble de légumes croquants, salade méli-mélo, petit oeuf dur dans son moule kawaï, mini sandwiches au jambon ...

photos-3-0037.jpg

photos-3-0039.jpg

photos-3-0040.jpg

photos-3-0041.jpg

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Jeunes lecteurs
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 12:44

http://jeunesse.casterman.com/docs/Albums/15788/9782203143340.jpg

Le Pays de Jade, François Place, éditions Casterman, les albums Duculot, 2002, 30 pages

Genre : album

Thèmes : nature, sagesse, abeilles

L'auteur en quelques mots ...

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/df/2008TIBE_Day4_Hall1_ThemeSquare_Fran%C3%A7oisPlace.jpg/300px-2008TIBE_Day4_Hall1_ThemeSquare_Fran%C3%A7oisPlace.jpg

François Place est écrivain et illustrateur. Il a travaillé pour la presse d'entreprise, l'édition et la publicité avant de publier ses oeuvres. Il se révèle dans le domaine de la littérature jeunesse en 1992 avec la publication des Derniers géants. Avec l'Atlas des géographes d'Orbae, il signe une trilogie entre 1996 et 2000. Il est aussi l'illustrateur de Tobie Lolness de Timothée de Fombelle et Le Royaume de Kensuké ou Le Roi de la forêt des brumes de M Morpurgo chez Gallimard.

l'histoire

Ce matin-là, l'Empereur de jade, furieux, demanda que l'on fasse quérir l'astrologue Han Tao. Lorqu'il arriva, ses deux collègues attendaient que leur sort soit scellé pour avoir trompé l'empereur et gâché son séjour : "il ne s'est pas écoulé une lune que l'orage s'est déjà abattu par trois fois et que la pluie est venue par trois fois troubler le sérénissime séjour du pavillon impérial". Han tao se voit alors confier la mission de découvrir pourquoi ces deux éminents astrologues n'ont pu prévoir le temps qu'il ferait. S'il venait à échouer, leurs "trois têtes iraient orner la niche de la honte !". Pourquoi ces deux hommes , de qui il avait tout appris, ne parvenaient -ils plus à prédire le temps ? A moins que ce ne soit la faute des oiseaux-soleil ? Guidés par les moines tourbillonnants, un vieux peintre et une poignée de singes, Han tao et Jiao Ting arpentent les montagnes à la recherche des abeilles, à l'origine des bouleversements de la nature. Mais alors que Han Tao se laisse porter par la nature et semble communier avec elle, l'entendre, Jiao Ting pense à ses deux maitres, enfermés dans un cachot et qui ont reçu à ce jour trente coups de bâtons. Au petit matin, Han Tao se retrouve seul...

http://www.ricochet-jeunes.org/public/imgmagazine/295-4f86a40392905.jpg

En vrac et au fil des pages

A la manière d'une enquête, cet album nous entraine au coeur d'un pays imaginaire. Ce court album est extrait du second épisode de la série des Géographes d'Orbae, Du pays de Jade à l'île de Quinookta.

http://jeunesse.casterman.com/docs/Albums/15215/9782203142640.jpg

Le récit se déplie à la manière d'un conte et propose une morale écologique : les abeilles sont le coeur du système, d'elles dépend l'harmonie de la nature. Bien évidemment c'est aussi une leçon de sagesse qui nous est donnée, de patience et d'observation.

La construction du récit est sympathique, une petite phrase venant ponctuer la fin de chaque journée passée loin du campement de l'empereur, "glissons jusqu'au lendemain et retrouvons-nous sous les ombres dorées de la forêt des Pins rouges" ou " laissons les se reposer de leurs émotions montagnardes tandis que leurs anciens maitres, au fond de leurs geôles, s'agitent dans un sommeil douloureux et que l'aurore aux doigts de rose nous guide jusqu'au matin suivant." qui invite le petit lecteur à poursuivre.

Les dessins qui illustrent les pages sont d'un tracé fin et dynamique qui semble les mettre en mouvement.

http://bookline-03.valenciennes.fr/BIB/programme/evenements/3%20-%20Moines%20tourbillonnants%20de%20la%20secte%20des%20Boules%20de%20feu.jpg

Une bien jolie lecture qui donne envie de découvrir toute la série.

Merci à DarkHawk pour la découverte de ce bel album et la dédicace.

http://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2012/01/ca2012petit.png

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Jeunes lecteurs
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 05:30

http://img.over-blog.com/370x600/2/25/73/36/Photos/Lecture-Aout/Spellman-et-Associes.jpg

Spellman et associés, Lisa Lutz, Le livre de poche, 2007, 427 pages

Genre : policier humoristique

Thèmes : famille, enquête, détectives, enquête, amour

L'auteur en quelques mots...

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f7/LisaLutz.jpg

Née en 1970, Lisa Lutz a grandi en Californie. Après avoir effectué une partie de sa scolarité en Angleterre elle revient à San francisco et travaille pour une agence de détectives. Son premier roman, Spellman et associés, connait aussitôt le succès et est d'ailleurs adapté au cinéma.

L'histoire

" San Francisco, la nuit.

Je plonge dans le parking, espérant leur échapper." S'engage alors une course poursuite dont  Isabel Spellman semble être la victime. "Je regarde dans le rétro, espérant avoir semé mes poursuivants, mais non. Arrivée au sud de Market Street, j'accélère une dernière fois, plus pour le principe que pour essayer de leur échapper. Et j'appuie aussi sec sur le frein .Juste pour l'effet de surprise, afin de leur rappeler que je maitrise la situation (...) Maman, papa. Ca suffit comme ça".

La vie de M et Mrs Spellman n'a rien d'une routine ordinaire et leur profession de détectives privés à déteint sur le comportement des enfants au point qu'établir des relations normales avec le reste du monde semble au-dessus de leurs capacités. Chez eux, on est détective de père en fille, on a ça dans le sang: "j'ai grandi dans une maison où il fallait fournir une explication à tout .Si quelqu'un laissait dans le réfrigérateur un pot de lait vide, on faisait une enquête jusqu'à ce que la vérité soit découverte." Salle d'interrogatoire, méthodes professionnelles, suspiscion et accumulation de preuves, toute leur vie est organisé sur le mode de l'enquête policière. Preuve en est la vie d'Isabel, la fille, qui collectionne les ex petits amis en établissant sur eux des fiches ou en conduisant un rendez-vous à la manière d'un interrogatoire. David, le fils ainé, Monsieur perfection, a préféré s'éloigner de cette famille hors normes et déjantée. Pour autant, expert en négociation, il participe activement à l'ambiance familiale, soudoyant  Rae, petite dernière, qui appprend donc très tôt les rudiments des filatures, espionnages et parlemente sans cesse pour arriver à ses fins. Enfin l'oncle Ray, joueur invétéré qui disparait durant plusieurs jours afin de s'adonner au jeu et à la boisson, résolument maitre de sa vie mais lui aussi dépendant de cette famille qui le récupère après chaque escapade .Aussi lorsqu'Isabel fait la connaissance d'un charmant dentiste, Daniel, avec qui elle pourrait établir une relation amoureuse, elle ment afin de préserver le peu d'intimité qui lui reste. Pour lui elle sera enseignante, prendra des cours de tennis afin de donner le change et mentira à ses parents pour qui un dentiste est nécessairement un escroc qui abuse de ses clientes. Mais "fouiner était la base même de notre travail. Légalement et parfois aussi illégalement". D'une enquête professionnelle à un espionnage personnel il n'y a qu'un pas, vite franchi par les Spellman qui ne connaissent pas cette limite. "A seize ans vous trouvez tout naturel de prendre trois bus allant dans des directions différentes et de perdre une heure et demie pour semer ( votre mère). Vous installez des verrous de sureté à la porte de votre chambre (...) Vous interrogez les étrangers mais vous  espionnez vos amis. Vous avez entendu tant de mensonges que vous ne croyez jamais vraiment la vérité". Dans cette situation où sa vie privée fait l'objet d'intrusions paermanentes de sa famille Isabel est fermement décidée à quitter la maison pour enfin vivre sa vie. Ses parents lui proposent alors de boucler une dernière enquête. Mais elle est loin d'imaginer dans quoi cette ultime mission va entrainer sa famille...

En vrac et au fil des pages

Quel drôle de roman ! On adhère dès les premières pages à ce récit au rythme trépidant, dans lequel une famille totalement déjantée remet en question l'organisation familiale classique. Ici tout est sujet à chantage, négociations, espionnage et filature. La famille que l'on détesterait avoir !

Pour autant on ne s'ennuie pas car le récit mêle véritables enquêtes et espionnages familiaux. Ainsi les chapitres sont -ils constitués de retours en arrière au cours desquels on comprend qu'il est arrivé quelque chose à Rae, la fille cadette, sur qui l'inspecteur Stone enquête.Le mélange des tons est bien vu et l'on ne peut s'empêcher de penser que tout cela finira mal, que la famille est allée trop loin. L'auteur nous livre au fil des pages les indices qui devraient nous permettre de reconstituer le puzzle ...ou pas ! Et la tension augmente car l'on a envie de savoir ce qui est arrivé à cette famille. L'humour est omniprésent et l'on en vient à imaginer la vie d'Isabel, prise entre son désir de quitter cette famille qu'elle sait anormale et l'impossibilité de couper le cordon, ce dont abusent les parents. La mère est une vraie calamité qui n'hésite pas à employer les grands moyens avec ses propres enfants, soutirant des informations aux uns, menant une vie d'enfer aux autres, filant sa propre fille ou installant des micros dans sa chambre !

C'est aussi l'histoire d'une jeune femme en perte de repères, dépendante d'un mode de communication qu'on lui a inculqué très tôt ( les scènes dans la salle d'interrigatoire familiale sont sur ce point crousitllantes !), souffrant de l'image parfaite de son frère ainé et incapable donc de mener une relation amoureuse sérieuse. On finit par la plaindre tout en comprenant qu'elle ne saurait pas , de toutes façons, mener une autre vie !

Alors se pose la question de la classification de cette série ( car il existe une suite !): policier ? vraiment ? Disons que c'est cette famille de détectives qui fait le charme de la saga , leurs relations confictuelles et hors normes et non les enquêtes elles-mêmes. Ne pas s'attendre donc à un vrai polar même si l'on en reprend les codes. Comédie policière alors !

J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui me donne envie de lire la suite.

Merci pour ce choix Touloulou !

découvrez l'avis de touloulou sur ce livre

découvrez l'avis de Sevmarguerite

 

http://img.over-blog.com/500x213/5/63/27/73/Bannieres/challenge-livra-deux-pour-pal-addict.png

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 06:18

calendrierdelaventpince

Pour ce dernier épisode, nous avons décidé avec Miyuki de vous faire partager notre repas de Noël.

Voici donc ce que cela donne du côté de la famille Choco :

Il faut dire que nous nous sommes levés tôt, père Noël oblige ! Timing parfait pour une dinde de 4 kg que  nous avons préparée en introduisant sous la peau du beurre aux herbes pour la rendre moelleuse et croistillante. A l'intérieur : oranges, ail et thym. Surtout pas de farce car cela empêche la chaleur de se répartir dans le corps de la dinde. Quelques baies roses et le tour est joué ! il faudra juste penser à l'arroser souvent.

photos-3-0544.jpg

Je fais la farce à part, dans un plat en y mêlant marrons et herbes. Pour accompagner ce plat nous nous sommes attaqué à une citrouille que nous avons découpé en gros cubes. Avec quelques oignons, des baies roses et de l'huile d'olive, le tout passé au four, nous obtenons un plat savoureux et fondant. Un vrai régal !

photos-3-0005.jpg

Nous avons préparé le dessert (une bombe glacée) hier en recouvrant un saladier de panetone  ( brioche italienne aux fruits) et en alternant ensuite des couches de glace vanille , de graines de pistaches et de fraises ou framboises ( on peut varier à l'infini ! ). Ce plat part ensuite au congélateur jusqu'au lendemain. Le sortir 1h avant de le consommer. Le démouler à l'envers. Certains le font flamber mais mes enfants n'aiment pas ça.

CAM00024.jpg

attention il faut que les tranches de panetone soient fines !

CAM00025.jpg

photos-3-0009.jpg

photos-3-0013.jpg

On trouve aussi sur notre table un assortiment de fruits exotiques : mangues, letchis, ananas, pitayas ... des couleurs et du goût !

http://www.tousprimeurs.com/client/20043/prod/V_20043_11337_1337719517.jpg

photos-3-0008.jpg

Et vous, qu'avez-vous mangé aujourd'hui ?

Ce fut une jolie aventure, merci Miyuki d'avoir accepté de présenter des billets alternés tout au long de ce mois de décembre. J'ai découvert beaucoup de choses sur les histoires qui sont à l'origine de Noël ainsi que de belles lectures.

A l'année prochaine !

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans supplément pour les gourmands
commenter cet article
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 04:23

schmitt ee

Nous voici en décembre. Dans deux mois le challenge Eric Emmanuel Schmitt prendra fin. Mais pour l'heure je vous convie à participer à ce petit concours qui permettra au gagnant de recevoir le dernier recueil de nouvelles de notre auteur favori : Les Deux Messieurs de Bruxelles.

Comme il s'agit du dernier concours organisé, j'élargis le cercle des participants. Peut-être ce livre permettra-t-il aussi à quelqu'un de découvrir cet auteur.

Vous pouvez donc participer même si vous n'êtes pas adhérents au challenge.

En revanche il faut que je vous connaisse ( par L@ , Hellocoton ou ce blog)

Quelques questions :

* quel est le titre du livre d'Eric Emmanuel Schmitt qui paraitra en février 2013 ?

* Quel opéra Eric Emmanuel Schmitt met-il à l'honneur en ce moment avec Anne Roumanoff en récitante ?

* Quelle émission musicale Eric Emmanuel Schmitt animera-t-il le 13 décembre 2012 à la radio dans une carte blanche qui lui est consacrée ?

On corse le jeu ? Je vous laisse chercher seuls comme des grands ! Désormais vous connaissez les sites sur lesquels vous rendre ... oh la vilaine ! Ben oui ça se mérite !

Le tirage au sort aura lieu le 25 décembre 2012

 

édit du 25 décembre 2012

Voici le résultat du tirage au sort

et la gagnante est

MYRTILLE !

concours-schmitt-3.png

Myrtille tu vas recevoir Les Deux Messieurs de Bruxelles dans les prochains jours. Merci à toutes de votre participation !

Le prochain petit lot sera pour la fin du challenge, à ceux qui l'auront validé ;)



Bonne participation !

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans challenge Eric Emmanuel Schmitt
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 15:05

 

calendrierdelaventpince

En ce 24 décembre

je vous souhaite un joyeux nöel, de belles fêtes en famille, beaucoup de joie autour du sapin et ... un bon réveillon bien entendu !

Par ici nous avons passé l'après midi à cuisiner et voici ce que cela donne :

Des pâtisseries à tomber !

photos-3-0667.JPG

choisissez quelques biscuits de type Oréo ou autre ...

photos-3-0668.JPG

coupez-les et plongez-les dans une pâte à brownies.

Assurez vous que tous ne coulent pas ! C'est important pour la suite...

photos-3-0675.JPG

découpez en petites parts ...mmmh, fondant et croquant à la fois !

CAM00015.jpg

réalisez une pâte sablée aux épices

. Pensez à découper l'intérieur avec une jolie forme. Assurez-vous  que vos biscuits sont un peu épais...

CAM00016.jpg

déposez à l'intérieur un bonbon translucide...

photos-3-0498.jpg

le résultat est sympathique, tout en transparence !

photos-3-0499.jpg

étonnant, non ?

Ce soir le père Noël aura son mug de lait et son petit sapin de pain d'épices...

photos-3-0508.jpg

et toi Miyuki, as-tu pensé aux carottes pour les rennes ?

http://media.gerbeaud.net/2007/carotte-botte-dr.jpg

A demain pour le repas de Noël !


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans supplément pour les gourmands
commenter cet article

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...