Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 14:20

http://img.over-blog.com/200x255/3/87/05/49/Livre-aout-2011/Moliere.jpgIl ne manquait qu'un challenge autour du théâtre pour que la rubrique "défis" soit complète (enfin, jusqu'à la prochaine proposition !). Aujourd'hui j'ai découvert sur le blog de Sharon un Challenge Molière. Comme toute enseignante de Lettres qui se respecte j'ai lu tout Molière ! Tout Molière ? Et bien non !

 

Le principe ? Lire ou relire les oeuvres de Molière mais aussi de Corneille ( L'Illusion comique, La Place royale, La Veuve) et Racine (Les Plaideurs). Ce challenge est illimité dans le temps et comprend trois catégories:

 

- Pensionnaire : deux oeuvres

- Sociétaire : quatre oeuvres

- Sociétaire honoraire : six oeuvres et plus

 

Je m'inscris donc dans la catégorie pensionnaire pour pouvoir découvrir deux oeuvres que je ne connais que de nom :


 - Le Dépit amoureux, déc. 1656

 - Le Sicilien ou l'amour peintre, fév. 1667

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Mes challenges en cours
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 14:15

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 14:08

IMG 1503

Il est parfois difficile de placer les rubriques où on le souhaite sur un blog ! Dans cette catégorie "Lectures de l'Océan indien" je range aussi des livres chroniqués dans la section "Jeunes lecteurs". Je vous propose donc un récapitulatif, histoire de ne pas perdre le fil !


Lectures de l'Océan indien "jeunesse"


- Tigouya, Teddy Iafare Gangama (enfants)

- Je t'écris du Pont, Joelle Ecormier (adolescents)

- Je veux ma place au soleil, Bernadette Thomas (adolescents)

- Fées et gestes de fleurs, Claire Karm (grands enfants)

- Tambour battant, vol.1: Bahiya, Gilles Gauvin et Laetitia Larralde

 

lectures de l'Océan Indien "adulte"

-Plus léger que l'air, Joelle Ecormier

- Eve et ses décombres, Ananda Devi


Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Lectures de l'océan indien
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 09:43

carmilla.jpgJe parlais hier de la magie des livres (billet ici) et cela m'a rappelé que j'avais sur mes étagères une série fantastique pour jeunes lecteurs qui pourrait illustrer cela.

 

Comment faire aimer la lecture aux enfants ? peut- être justement en leur proposant des lectures qui parlent de livres, de la magie des mots, de l'univers fascinant d'une histoire. C'est ce que propose Eric Sanvoisin à ses petits lecteurs avec la série Draculivre "Le Buveur d'encre" qui met en scène, sur des illustrations de Martin Matje et , plus récemment, d'Olivier Latyk, deux petits personnages attachants : Odilon et Carmillla.

 

t1.jpg t2.jpg

draculivre2.jpg

t5.jpg

 

t6.jpg

t7.jpg

 

Odilon était un petit garçon ordinaire jusqu'à ce que, mordu par Draculivre (vampire allergique au sang !) il devienne, comme lui et sa nièce Carmilla (petit clin d'oeil au personnage de J Sheridan Le Fanu ?), un dévoreur de livre. Ou plutôt un buveur d'encre ! (cf Le buveur d'encre) Car, oui, cette drôle de compagnie prend plaisir à aspirer l'encre des livres, à savourer de succulentes histoires, à se délecter de mots ou de fautes d'orthographe ( saviez-vous qu'elles avaient un goût bien particulier ? cf Le petit buveur de fautes d'orthographe). Eric Sanvoisin a su saisir la tendance qui perdure (les vampires) et en faire une série succulente.

 

Chaque livre de la série propose un thème particulier sur le ton de l'aventure ou de l'enquête. J'ai choisi de présenter dans ce billet "Le petit buveur d'encre rouge"car il s'inspire des contes de notre enfance, à commencer par Le Petit chaperon rouge, auquel il emprunte d'ailleurs l'idée du titre. Je dois avouer que le choix de ce numéro est peut-être aussi dicté par les illustration de Martin Matje, que je trouve magnifiques !

 

L'histoire : Odilon et Carmilla cherchent une nouvelle lecture et se chamaillent gentilment :illustration-copie-2.jpg

" ouais, rien que des histoires avec des princes charmants!

- Et alors ? Il n'y a pas que les aventuriers et les bagarres dans la vie !"

Les voilà d'accord pour lire ( ou plutôt boire !) un conte. "Un conte un peu plus mouvementé ?" propose Odilon. Après avoir écarté La Barbe bleue, ils optent pour Le Petit chaperon rouge. Mais à peine ont-ils commencé à aspirer l'histoire avec leur paille-tandem qu'ils se trouvent happés par le livre et, tels Alice, rétrécissent pour s'enfoncer dans l'immense forêt du conte. Comment sortir du livre à présent ? Il n'en est pas question ! "Le loup et moi en avons assez de vivre toujours la même histoire. Alors nous avons décidé ( ...) d'aller respirer l'air du dehors", s'exclame le petit chaperon rouge. Pour cela ils ont besoin de deux remplaçants qui vivront l'histoire à leur place. Comment Odilon et Carmilla vont-ils se sortir de ce mauvais pas ? Peuvent-ils rester à tout jamais prisonniers du conte ?

 

Avec humour, Eric Sanvoisin nous propose une balade en terre connue car tout lecteur sait, comme nos petits personnages , comment finit l'histoire ! Quoique. Ce conte a , en effet, plusieurs versions ! L'auteur nous le rappelle et propose ici à l'adulte que nous sommes une réflexion intéressante sur l'évolution des contes. Le petit chaperon rouge ne parle pas au lecteur du XXI°S comme au contemporain de Charles Perrault. Avec malice, il mêle les héros de l'imaginaire enfantin d'hier ( le loup, la petite fille innocente, Alice au pays des merveilles, La belle endormie ...) à ceux d'aujourd'hui ( les vampires). Les contes sont-ils figés ? Celui-ci en tous cas a inspiré plus d'un auteur qui en a détourné l'histoire ( voir le site de la BNF, fort intéressant à ce sujet).

 

Je recommande cette série car l'idée est originale, la langue fluide. Elle est destinée à des lecteurs à partir de 7 ans mais les adultes prendront plaisir à en faire une lecture aux plus petits.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Jeunes lecteurs
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 07:03

Oh, oh ! Celui-ci a bien failli passer inaperçu ! Mais en le découvrant ce matin, je ne pouvais manquer de m'y inscrire ( ce sont mes 5° qui vont être contents !).

http://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2011/05/challengema21.png

Ce challenge est proposé par Hérisson08 sur son blog Délivrer-des-livres.

 

Comme son nom l’indique il s’agit tout simplement de lire des livres se passant au Moyen-Âge ! Le Moyen-Âge se situe en gros entre 500 ap. JC et 1500 ap. JC.


3 niveaux, histoire de corser un peu les choses :


- Moine : lire 1 livre se passant au Moyen-Âge
- Scribe  : lire 3 livres se passant au Moyen-Âge
- Chevalier : lire 5 livres se passant au Moyen-Âge

Tous les livres sont acceptés, romans, albums, BD…

 

J'ai choisi le niveau Scribe ( oui, je sais, petit joueur ! mais j'ai d'autres challenge en cours ...). Pour corser un peu le défi et élargir le champ je choisis trois lectures différentes (voir ci-dessous).En avant, lecture !

 

Je noterai mes lectures ici :

 

1 livre écrit par un auteur du Moyen âge:

J'en ai lu beaucoup (Robert de Boron, Chrétien de Troyes, Adam de la Halle, Jean Bodel,Jean de Meung, Rutebeuf, Marie de France, Bernerd de Ventadour, Charles d'Orléans, François Villon)

 

- la Cité des dames, Christine de Pisan


1 livre contemporain dont l'action est située au Moyen âge:

Là encore j'ai lu (Barjavel, Marion Zimmer Bradley,Jean Markale,Umberto Eco, Ken Follett,Patrick Süskind)


- Les Piliers de la terre, Ken Follett


1 livre théorique ou une biographie sur un auteur du Moyen âge: 

Dans cette catégorie en revanche j'ai lu peu de choses (Estelle Daudet Chrétien de Troyes, George Duby, Le Moyen âge, Jacques Heers, La ville au Moyen âge)

 

- La femme au temps des cathédrales, Régine Pernoud

 


Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Mes challenges en cours
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 06:39

IMG 1625Par amour des livres, jusqu'où sommes-nous prêts à aller ? Acheteurs compulsifs, collectionneurs, amoureux de beaux livres, dévoreurs...la passion de la lecture nous anime, la decouverte, l'évasion, la connaissance. Mais pas seulement, sinon nous serions tous des rats de bibliothèque et n'aurions pas un exemplaire chez nous ! Impensable !

 

Pour assouvir cet appétit, nous dépensons sans compter. Et si nous comptons, c'est pour découvrir avec désespoir que ce que nous ne pouvons acheter nous manque déjà !

 

Dans notre frénésie, nous oublions qu'un livre est aussi, avant de parvenir jusqu'à nous, associé à un lieu. J'aime à penser qu'il a fait un petit séjour en librairie, qu'il a cotoyé d'autres livres qui seront peut-être un jour sur mes étagères, qu'il a été feuilleté et, en tous cas, placé là parce que c'était le meilleur endroit pour lui. S'il est neuf, il attirera le curieux avide de rencontrer son auteur, peut-être son dernier écrit. S'il a vécu, il m'interpellera et je me demanderai alors quelle vie il a pu avoir auparavant, pourquoi il est revenu sur les étagères du libraire ou du bouquiniste. Son odeur m'en dira autant sur lui ( car oui, j'aime sentir les livres !), ses pages cornées m'indiqueront une ligne appréciée du lecteur précédent.

 

Dans tous les cas, le libraire me parlera de lui, me donnera l'envie de le découvrir et saura me conseiller sur d'autres lectures.

 

Vous me voyez venir avec mes gros sabots ! Et internet dans tout ça ? Le livre électronique, en vogue actuellement, détrônera-t-il l'objet-livre ? Je ne le crois pas, tant la démarche est différente. Je ne me risque pas au livre électronique car je sais que je n'y prendrai aucun plaisir. J'ai encore du mal à l'utiliser dans ma classe ( et pourtant le TBI me fait de l'oeil). Car tout le plaisir est , pour moi, dans la manipulation, dans l'éveil des sens que procure une lecture à pleine main (la couverture, l'odeur, les lignes, le bruit du papier, le toucher particulier de certaines éditions ...).

 

Acheter via internet n'exclue pas de faire travailler des libraires indépendants. Je pense ici au site recommandé par une amie (merci Domi !) : http://www.lalibrairie.com/ .

C'est un choix. La facilité qu'apporte l'ordinateur ne devrait pas supplanter le bonheur de passer du temps chez un libraire ou un bouquiniste. Ce n'est d'ailleurs pas incompatible.  Car ce n'est pas une perte de temps mais un plaisir, comme prendre un café ou un thé en terrasse au lieu de le prendre chez soi ou aller au cinéma et ne pas rester sur son canapé ( si moelleux soit-il !).

 

Parfois me direz-vous, on n'a pas le choix ! Je le sais bien puisque c'est mon cas. Là où je vis les librairies sont rares. Ce sont plustôt des papèteries dans lesquelles un petit coin est dédié à la littérature. Les ouvrages sont souvent hors de prix, taxes obligent. Alors, oui, je commande via internet sur un gros site marchand, qui ne me donne d'autre satisfaction que d'obtenir ce que je veux à moindre frais. Dans ce cas je m'arrange toujours pour commander à un particulier via ce site. Et lorsque je reçois mon achat, j'apprécie le petit mot "Bonne lecture", "Ce livre m'a enchanté, j'espère qu'il vous plaira". Mais au fond de mon coeur je regrette de ne pas avoir déniché ce livre dans une librairie.

 

http://www.laccentdusud.fr/images/ex_laccent.jpgPrès de chez moi, dans le quartier de Terre-Sainte, un bouquiniste résiste et propose un panel varié de livres d'occasion. J'aime y flâner, prendre un thé en terrasse, discuter. Là-bas, un libre est inmanquablement lié à une personne, une anecdote. Tous ont vécu , certains beaucoup ( comme cette édition complète des oeuvres d'Hemingway qui me tend les bras chaque fois que je passe la porte !). La devanture bleue et l'inscription "L'Accent du Sud" invitent à la détente. C'est aussi cela le plaisir de lire. Et si je ressors sans un achat (ce qui est assez rare, je le reconnais), j'ai au moins la satisfaction d'avoir pris du temps pour moi, dans un lieu que j'affectionne.

 

Je voudrais finir avec une anecdote qu'un court métrage m'a rappelée ces derniers temps. Lorsque j'étais petite, j'étais persuadée qu'une bibliothèque vivait. Oui, parfaitement, je pensais que les livres et objets qui la composaient prenaient vie hors du regard des hommes ! Des années plus tard, j'ai composé ma bibliothèque avec, en mémoire, l'idée que les oeuvres d'un même auteur n'aimaient pas être séparées mais aussi que des étagères trop bien rangées ne donnaient pas envie de lire ( cette remarque est toute personnelle. A chacun ses marottes !) et cela dans le souvenir que les livres ont une vie qui leur est propre. Puis, ces derniers jours, en naviguant sur les blogs des copains lecteurs, j'ai découvert une vidéo qui m'a enchantée. Je vous laisse la découvrir, sans la commenter. Elle a été réalisée par Sean et Lisa Ohlenkamp

 

 

 


 

Des livres, des livres, toujours des livres ! En voici parmi ceux qui évoquent le plaisir de lire, la magie de l'objet et qui m'ont marquée (la liste n'est pas exhaustive !) :


- Une bibliothèque la nuit, Alberto Manguel (et tout Manguel en général !)

- Comme un roman, Daniel Pennac

- Farenheit 451, Ray Bradbury

- Le Libraire, Gérard Bessette

- Un Ange cornu avec des ailes de tôle, Michel Tremblay

- L'Histoire sans fin, Michael Ende

- L'Ombre du vent, Carlos Ruiz Zafon

- Le Cercle littéraire des amateurs de patates, Mary Ann Schaffer et Annie Barrows

- Balzac et la petite tailleuse chinoise, Dai Sijie

- Au bon roman, Laurence Cossé

- Un livre s'écrit tôt le matin, Dominique Sampiero

-

 

Je vous invite évidemement à la compléter et à laisser ici vos remarques sur les sujets abordés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans mes p'tits moments
commenter cet article

Présentation/accueil

  • : Un chocolat dans mon roman
  •  Un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Partenariat Albin Michel

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • and the winner is ... !
    and the winner is ... ! Mes petits bonheurs du jour : Me délecter d'un peu de crème au citron, alors qu'elle est encore chaude, avant de la déposer sur le fond de tarte. une cuillère de bonheur ! Poursuivre ma lecture de La lettre oubliée, qui m'inspire...
  • Petit bonheur # 11 Et la gagnante est ... !
    Mes petits bonheurs du jour : Me délecter d'un peu de crème au citron, alors qu'elle est encore chaude, avant de la déposer sur le fond de tarte. une cuillère de bonheur ! Poursuivre ma lecture de La lettre oubliée, qui m'inspire parfois, m'ennuie à d'autres...
  • une journée d'anniversaire qui commence bien ;)
    une journée d'anniversaire qui commence bien ;) Mes petits bonheurs du jour Au lever, la maison est endormie, calme et pépiements pour le jour qui se lève. Il est 5h30. Deux dromacartes pour mon anniversaire, la famille est toujours présente et attend...
  • Petits bonheurs # 9
    Mes petits bonheurs du jour Au lever, la maison est endormie, calme et pépiements pour le jour qui se lève. Il est 5h30. Deux dromacartes pour mon anniversaire, la famille est toujours présente et attend notre retour avec impatience. De gros bisous encore...
  • Le Pacte des Marchombres, trilogie de Pierre Bottero
    Le Pacte des Marchombres, Trilogie de Pierre Bottero, éditions le livre de poche, 2014 Genre : fantasy Thèmes : famille, exploits, apprentissage, conflits, pouvoirs L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur les billets précédents...
  • magnifique ! quelle belle réalisation :)
    magnifique ! quelle belle réalisation :) Je suis passionnée par la cuisine,et surtout la pâtisserie. Je transmets ici mes réalisations. J'organise des ateliers à domicile sur Amiens et sa région. Je prépare le CAP pâtissier en reconversion pro pour valider...
  • http://www.unchocolatdansmonroman.fr/2015/03/journee-internationale-du-bonheur.html
    http://www.unchocolatdansmonroman.fr/2015/03/journee-internationale-du-bonheur.html
  • la journée du bonheur, ça se fête ! 
    la journée du bonheur, ça se fête !  Une journaliste m'a demandé hier à quoi servait une Journée Internationale du Bonheur. Excellente question. Une telle journée ne signifie pas que le bonheur devra se présenter ce jour-là à tout prix. Mais il donne...
  • Journée internationale du bonheur
    20 Mars. ça vous parle ? non ce n'est pas le printemps ( ça ce sera demain). Non ce n'est pas mon anniversaire ( ça ce sera dans 3 jours ). Le 20 Mars est la journée internationale du bonheur ! Une journée ? Une seule ? Mais non ! C'est tout de même une...
  • un roman à déguster
    un roman à déguster Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Des Pêches pour Monsieur le curé "En mourant, ma mère légua la ferme à mon frère Cassis; à ma soeur Reine-Claude, elle laissa le contenu de notre cave - -une fortune sous forme de...

Partenariat

http://www.rentree-litteraire.com/wp-content/themes/uber-albin/images/logo-footer-albin.jpg

Mes petites envies

logo liste d'envies