Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 23:00

TopTenTuesday 

 

 

Ce rendez-vous initié par The Broke and the Bookish et repris en français par Lani, nous permet de dresser la liste de 10 éléments en focntion d'un thème donné.

Cette semaine : les 10 éditeurs ou collections que je préfère

 

Océan éditions : Je vis depuis presque trois ans sur l'ile de la Réunion et j'ai donc découvert cette maison d'édition qui propose des titres riches et variés d'auteurs de l'océan indien. Et l'océan est vaste aussi y trouve-t-on des auteurs réunionnais, malgaches, maorais... et une collection jeunesse très plaisante. J'adore !

Epsilon : découverte grâce à Teddy Iafare Gangama, cette maison d'édition réunionnaise propose essentiellement BD et albums jeunesse. J'aime particulièrement la reliure cousue.

Actes sud et Babel:  j'aime la présentation sobre de ce format (Babel), les titres proposés. Souvent c'est une couverture qui m'attire et que je trouve assez soignée. De façon générale Actes Sud est un éditeur que je suis. Je recommande tout particulièrement la collection Babel Noir, originale.

Foliothèque: Folio pour le prix bien sûr mais j'aurais pu choisir le Livre de Poche. Et pourtant c'est cette édition que je choisis car je trouve la collection Foliothèque très intéressante. Les dossiers sont clairs et je m'en suis servie à de nombreuses reprises pour mes cours et avant lorsque j'étais étudiante. J'ai d'ailleurs commencé la Fac en même temps que cette collection ! souvenirs, souvenirs ...

Albin Michel : non ce n'est pas uniquement parce que c'est la maison d'édition d'Eric Emmanuel Schmitt ! d'ailleurs , pour moi, cet éditeur évoque plutôt la littérature étrangère. Puis j'aimais leur collection "Lettre ouverte" ...

La cheminante : un coup de coeur, découvert tout à fait par hasard lorsque je suis tombée sur un livre que j'ai beaucoup aimé : Kant et la petite robe rouge de Lamia Berrada Berca. Cet éditeur propose un littérature du sud, du grand sud puisque s'y retrouvent des auteurs marocains, sénégalais, réunionnais, basques ... une pépite !

Nathan : là c'est un peu de chauvinisme, je l'avoue ! Toulousaine d'origine je ne pouvais pas laisse de côté cette maison d'édition pour laquelle j'ai envisagé de travailler un temps avant de devenir enseignante et de finalement utiliser ses publications ! Les petits documentaires Kididoc enchantent mes enfants par leur côté ludique et interactif. Puis le nouveau label Blast fait déjà recette je pense auprès des ados et jeunes adultes...ou plus !

Robert Laffont : j'adore cet éditeur pour les pavés de la collection Bouquin. Le coffret Shakespeare m'a tout appris de cet auteur que j'admire, le volume sur La Légende arthurienne m'a enchantée, le Dictionnaire des symbole toujours à portée de main...bref ! j'aime ce papier, ces pages fines, la précision des dossiers, la matière souple pour d'aussi gros volumes . Plus que les autres éditeurs c'est ici d'une rapport sensuel au livre qu'il s'agit.

Editions de l'Olivier : pour la sobriété de la couverture et les jolies découvertes que j'ai pu faire . Puis cette année ils fêtent leurs 20 ans alors ... Joyeux anniversaire ! Cela me fait penser que je veux lire Corps étrangers de Cynthia Ozick traduit par Agnès Desarthe que j'apprécie énormément.




Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Top ten tuesday
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 11:04

schmitt ee

 

 

Ce concours est réservé aux bloggeurs inscrits au challenge Eric Emmanuel Schmitt. Bien entendu vous pouvez encore vous inscrire, il n'est jamais trop tard pour lire !

 

Je vous avais promis quelques surprises tout au long de ce challenge. Après la lecture commune sur La Part de l'autre et le livre voyageur La Femme au miroir, voici un petit questionnaire qui vous permettra de gagner la dernière publication d'Eric Emmanuel Schmitt, Les dix enfants que Mme Ming n'a jamais eus, éditions Albin Michel, valeur 12€ ( sortie prévue le 4 avril 2012).

dix-enfants

 

Comment participer ? Il suffit de laisser un commentaire à cet article en répondant aux questions suivantes:

 

1- A quelle occasion ai-je rencontré Eric Emmanuel Schmitt ?

2- Combien de livres comprend le cycle de l'invisible désormais ( oh la question piège !)

3- Quel livre d'Eric Emmanuel Schmitt , parti de la Réunion, parcourt actuellement le monde ( France, Belgique, Québec...) ?

4- quelle oeuvre d'Eric Emmanuel Schmitt, adaptée au théâtre,  sera jouée au Théâtre Rive Gauche de Paris à partir du 11 avril 2012 ?

 

Si vous suivez l'actualité de ce blog vous n'aurez pas de mal à répondre ! Toutes les réponses se trouvent par ici ou sur le site officiel de l'auteur.

 

Vous pouvez laisser un commentaire jusqu'au 1° avril 2012 (non, ce n'est pas une blague).

Un tirage au sort désignera le gagnant le 4 avril 2012 donc ! (via le logiciel Hasard).

 

Je précise que les commentaires ne seront publiés que le 2 avril 2012, bah oui sinon c'est trop facile ! Ne vous étonnez pas de ne pas les voir en ligne .

 

Bonne chance à tous !

 

J'ai reçu les réponses de :

- Lecture et Cie

- Cacahuète

- Ramettes

- Rion

- Natiora

- Joe

- Delcyfaro

-Le cottage de Myrtille

- Céline

- Aproposdelivres

-Stefiebo

-XL

- Isallysun

 


Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans challenge Eric Emmanuel Schmitt
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 10:24

Merci à Livraddict pour cette publication que je diffuse car je suis sûre qu'elle va en intéresser plus d'un !

J'ai été particulièrement intéressée par l'avis des éditeurs sur nos blogs et les partenariats. L'interview de Barbara Bessat-Lelarge m'a beaucoup appris sur la récente collection Castelmore. Un petit vent frais avec l'interview d'India Desjardins aux accents québécois et un exclusif avec Frédéric mars

( Non-Stop).Bref...à découvrir !

 

On finit avec un petit détour par ICI ? sympa non ?

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Coups de coeur
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 23:00

SAM_2214.JPG

Sandrine LeCallet présente son premier roman, Rose métiss, en présence de sa maman, Bernadette Thomas, devant ma classe de Troisième. Cette histoire d'amour sur fond de religion a interpelé les jeunes. D'une remarque à l'autre, répondant à toutes nos questions, Sandrine LeCallet se dévoile ... un billet sur cette jolie rencontre dans la semaine !

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans la photo de la semaine !
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 12:27

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782226229861.jpgFaire voyager un livre, quelle drôle d'idée !

 

Pas tant que ça lorsqu'on y pense et plusieurs raisons expliquent ce choix. Tout d'abord le prix du livre que l'on ne trouve pas encore en poche et qui permet aux bloggeurs de le lire sans attendre. Ensuite le plaisir de partager une lecture, pour de vrai ! Pas uniquement virtuellement à travers un billet. Il me plait, je l'envoie ! La possibilité de prêter et d'ainsi freiner ( quelques temps seulement !hihi) notre boulime d'achat. Enfin le principe d'un livre qui voyage pour moi, qui va à la rencontre de lecteurs que je cotoie sur les forums. Une fantaisie en somme !

 

L'idée est de ne faire voyager que des livres que j'ai aimé, bien entendu. Le premier titre s'imposait donc puisque c'est celui qui m'a amenée à créer le challenge Eric Emmanuel Schmitt.

 

 La Femme au miroir d'Eric Emmanuel Schmitt est donc parti à la rencontre du Cottage de Myrtille, en métropole. Il poursuivra son périple en Belgique chez Lightjok puis au Québec chez Isallysun. Un bon début !

 

J'ai demandé à chacune de ces lectrices de laisser un petit message dans une carte jointe au livre de façon à ce que je découvre leurs impressions sur le roman, sur l'auteur, sur le livre voyageur ou sur les thèmes abordés dans l'oeuvre. J'ai hâte qu'il rentre à présent, mais pas avant d'avoir rencontré de nombreux lecteurs ...

 

Merci Myrtille pour ce petit billet . Tu as raison, c'est aussi un moyen d'effacer la distance.

 

schmitt ee

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Livre voyageur
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 03:53

http://1cagibi.files.wordpress.com/2012/02/pere_de_francois.jpeg?w=600En naviguant sur la blogosphère je suis tombée sur une histoire aussi dérangeante que passionnante. Voici quelques temps l'écrivain Marc Lefrançois publiait un billet sur son blog et racontait comment un brocanteur avait trouvé dans une benne à ordure toute une collection de Pléiade. Nous sommes à Paris, dans le XVI° arrondissement. L'affaire fait grand bruit : une fortune ainsi jetée mais, au-delà du prix, un geste redoutable : jeter des livres !

Me reviennent à l'esprit en lisant ce billet , en vrac et sous le coup de l'émotion, Farenheit 451, les autodafés, les 20 000 livres brûlés le 10 mai 1933 par les nazis ... Bref, comment un tel geste a-t-il pu se produire ? Un inconscient qui ne connait pas la valeur de ces livres ? Un voleur qui s'est débarrassé de son butin ? On pense à tout sauf à la réalité des faits.


Ce matin, verdict, on met enfin un nom sur ce geste fou : François Bon.  François Bon connu pour ses ateliers d'écriture et qui a inspiré mon travail avec mes classes de collège d'ailleurs, à l'origine du site littéraire Remue.net, un amateur de rock (il a animé des emission sur France Culture sur les Rolling stone notamment) qui a rédigé des biographies de groupes comme Led Zeppelin ou les Rolling Stone, puis l'auteur entre autre de Sortie d'Usine... Enfin, pas le dernier des ignares !


L'affaire remonte à la publication d'une traduction du Vieil Homme et la mer d'Ernest Hemingway, réalisée par François Bon en version numérique. Aussitôt Gallimard diffuse un courrier aux éditeurs précisant que la maison possède les droits d'auteur et ne peut approuver un telle publication. Je ne peux rentrer dans les détails, qui me dépassent de toutes façons, sur les droits d'édition. François Bon pensait clairement être dans son droit en proposant une traduction nouvelle, repensée du chef-d'oeuvre d'Hemingway, puisque l'oeuvre était dans le domaine public aux USA et au Canada. Oui mais pas en France !

 

Le geste fou de François Bon fut de se débarrasser de tous ses Pléiade (Gallimard) en signe de protestation contre ce qu'il estime être une injustice. Chacun en pensera ce qu'il veut mais je trouvais important de remonter à l'origine du geste. Pour moi les livres sont si précieux, si rares et importants, que je ne peux me résoudre à approuver le geste. En revanche, lorsqu'un écrivain aussi passionné que François Bon en arrive à cela, lui dont la vie est consacrée tout entière à l'écriture, on se doit de s'interroger, de réfléchir.Au-delà de la querelle c'est le livre numérique qui est attaqué, pour vous dire comme le débat est complexe.

 

Nous sommes des lecteurs passionnés, avides de découvertes. Nous nous laissons emporter par les mots et ignorons bien souvent quelle souffrance se cache derrière, quelles batailles ont mis ce livre entre nos mains parfois. Moi qui admire Hemingway j'aimerais pouvoir lire cette nouvelle traduction, portée par l'émotion d'un vécu que François Bon relate ici en fin de page.

Alors la pépite ce matin est ici , sur un site québécois bien entendu !

 

Je relis le début de ce billet et je me dis que le geste de l'auteur est aussi fou que fort. C'est pour moi un geste désespéré, révolté, abîmé.

Depuis , de nombreux témoignages de soutien lui sont parvenus. En voici un de plus, bien modeste et finalement mitigé. Je comprends sans comprendre...


Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Coups de coeur
commenter cet article

Présentation/accueil

  • : Un chocolat dans mon roman
  •  Un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Partenariat Albin Michel

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

Articles Récents

  • Billionaire Bars – s
    Billionaire Bars – seriously one of the best desserts! And I bet you have all the ingredients in your pantry::
  • zuppa toscana
    zuppa toscana
  • These are utterly fa
    These are utterly fantastic. I made them twice in two days and I plan to make them often. I made them like the recipe except I just used a simple glaze instead of a cream cheese icing, and I doubled the cinnamon.
  • how to make foot pri
    how to make foot prints in the sand and keep it. this is too awesome!!--- I remember doing stuff like this.
  • Black & White PolkaD
    Black & White PolkaDot Ponyhair Mocc by minimoxie on Etsy
  • Funfetti Angel Food
    Funfetti Angel Food Cupcakes - love these cupcakes! Homemade funfetti is so much better than a box mix.
  • Easy Cinnamon Rolls
    Easy Cinnamon Rolls
  • Cheesecake Factory A
    Cheesecake Factory Avocado Egg Rolls - It's so much cheaper to make right at home and it tastes a million times better too!
  • Chicken Gnocchi Soup
    Chicken Gnocchi Soup Olive Garden Copycat | Carrie's Experimental Kitchen #soup #copycat
  • Le protectorat de l'ombrelle, Tome 1 : Sans âme, Gail Carriger
    Le protectorat de l'ombrelle, Tome 1 : Sans âme, Gail Carriger, éditions Livre de Poche, 2013, 425 pages Genre : fantasy ? Bit-lit, science-fiction Thèmes : loups-garous, vampires, époque victorienne, expériences scientifiques L'auteur en quelques mots...

      délivré par Syl

Mes petites envies

logo liste d'envies