Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 01:35

http://www.editions-stock.fr/sites/default/files/styles/couv-liste-livres/public/images/livres/9782234070998-X.jpg?itok=i2Wuj7e4

Petits arrangements avec nos coeurs, Camille de Peretti, éditions Stock, 2014, 231 pages

Genre : roman contemporain

Thèmes : amour, amitié, perte, séparation, estime de soi, vanité

 

L'auteur en quelques mots ...

http://www.babelio.com/users/AVT_Camille-de-Peretti_4233.jpeg

 

 

L'histoire :


Merci aux éditions Stock pour cette découverte.


"Seize ans et bourrée de complexes", Camille arpente les couloirs du lycée sans qu'on la remarque. C'est du moins ce qu'elle croit jusqu'à ce qu'une fille lui annonce : "Hey Camille ! Y'a un Terminale qui est amoureux de toi". Stanilas ne l'approchera pourtant pas car les garçons font peur à Camille qui rêve de se venger de l'indifférence de tous, de leur regards portés sur les filles à forte poitrine : " le premier qui voudrait bien de moi paierait pour tous les autres". Il faudra attendre la Prom Night des Terminales pour que tous deux se rencontrent vraiment. Ce soir là Camille écrira ce qui s'est passé sur un bout de papier qu'elle tiendra entre ses doigts des années plus tard, alors que l'amour et la vanité auront tout fait basculer. Pour l'heure elle est une jeune fille naive, incertaine de son pouvoir de séduction mais déterminée à utiliser les hommes.

Camille fait souffrir les hommes, Stanislas le premier. C'est un besoin, surtout ne pas montrer qu'elle est heureuse, ne pas laisser percevoir une faiblesse.  Il ne sera pas le seul mais lorsqu'à 25 ans, devenue écrivain, elle le retrouve, les choses ont changé. Lui est devenu un jeune trader ambitieux, passionné qui ne s'en laisse plus compter. Elle est mariée.Ils vont pourtant faire le pari fou de reprendre où ils en étaient restés. Pourtant les rôles sont inversés et le souvenir des anciennes blessures et de la culpabilité reste vivace en Camille. Le temps fera le reste ...

 

En vrac et au fil des pages...


Je dois dire que le résumé en dévoile trop, aussi je recommande au lecteur de ne pas le lire et de se contenter des miettes que je donne ci-dessus ! Car le meilleur est à venir, la fin est poignante et il serait dommage de trop en dire.

Comment dire ce que l'on pense d'un roman alors que l'on ne sait pas soi-même s'il nous a plu ?

Décortiquons ! Le personnage de Camille apparait rapidement détestable : mesquine, hautaine, elle est rarement dans l'empathie et rêve de vengeance alors même qu'elle n'a expérimenté aucune relation. On la maudit par moment pour le mal qu'elle fait autour d'elle. Mais l'on sent aussi une blessure , une certaine naiveté chez la jeune fille de 16 ans qui ne comprend rien à l'amour et ne pense qu'à ce que diront les copines.Les retrouvailles avec Stanislas quelques années après qu'elle l'ait laissé tomber et  qui n'est plus un amoureux transi, sont prometteuses. L'on se dit que l'amour est un jeu pour elle et il faudrait qu'elle soit prise à son propre piège pour comprendre que son cynisme blesse. 

Le roman nous convie de la vie parisienne aux hautes sphères de la City , puis parcourt la route 66 aux Etats-unis. Une vie de riche, de dépensiers, de jouisseurs dans laquelle elle pense s'épanouir. A l'opposé Stanislas semble plus sain, il a appris, compris et prend résolument la vie du bon côté. Il se protège aussi. Une tendresse particulière émane de cet homme qui ne compte pas ses heures, frémit au rythme de la Bourse mais n'oublie jamais celle qu'il aime. 

Finalement très fleur bleue alors ce roman ?

Et bien non car l'écriture riche, travaillée, invite à une relecture tout de même. Le récit comporterait-il une part d'autobiographie ou bien le choix du nom du personnage ( Camille) serait-il juste un clin d'oeil ? Qu'est-ce que cela change me direz-vous ? Mais tout ! On n'approche pas une autofiction comme une fiction . Le genre est spécifié "Roman" et je ne comprends donc pas ce renvoie à l'auteur elle-même.

Le couple est "bling, bling", n'accroche pas. C'est trop.  Mais vous me connaissez, j'aime les sentiments , bons comme mauvais et c'est là que se trouve l'essentiel du livre. C'est l'histoire d'une jeune fille qui rêve, trop, qui s'illusionne toute sa vie, qui, devenue une femme, ne comprend toujours pas et refuse de s'installer dans ce qu'elle dit détester mais qu'elle souhaite ardemment au fond : un quotidien moelleux, confortable, routinier...et alors ! Orgueil. Vanité. L'évolution du personnage est intéressante et la chute finale nous fait dire : " ah, enfin, elle a compris!". Mais l'on n'en saura rien et chacun restera , la dernière page tournée, avec une suite à écrire ...

C'est une histoire d'amour, une histoire de rupture, une histoire de liens qui se tendent et se détendent sans rompre vraiment. De petits arrangements ...

Dans tous les cas le roman de Camille de Peretti ne peut laisser insensible. Pour ma part j'ai beaucoup apprécié l'écriture, la plume, le style et aimerais découvrir un autre écrit de l'auteur.


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

titoulematou 25/10/2014 18:24

peut être....

titoulematou 25/10/2014 08:18

Une héroine qui m'a tapée sur les nerfs.... à tel point que je ne me souviens plus du style de l'écriture de l'auteur...

unchocolatdansmonroman 25/10/2014 09:00



c'est vrai que c'est dommage. en même temps la fin laisse présager une évolution du personnage tout de même : moui il aura fallu tout ça pour qu'elle comprenne ! 



jerome 23/10/2014 19:08

C'est clairement très fleur bleue. ça l'a été trop pour moi en tout cas ;)

unchocolatdansmonroman 24/10/2014 14:37



et oui j'ai depuis lu ton article qui n'est pas non plus trop méchant ;) te serais-tu adouci ? hihi



Noukette 23/10/2014 10:35

J'ai été à la fois agacée et charmée par ce roman... Une chose est sûre, je relirai de Peretti, elle a un style bien a elle qui me parle...

unchocolatdansmonroman 24/10/2014 14:37



même sentiment que toi ! Je ne sais lequel lire en suivant...



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...