Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 04:14

http://3.bp.blogspot.com/-T9sgUa6cKoI/UFg7s8didNI/AAAAAAAAL0M/yO0DVaWGjTA/s320/Parfums,+Philippe+Claudel.jpg

Parfums, Philippe Claudel, éditions Stock, 2012, 217 pages

Genre : autobiographie

Thèmes : enfance, parfums, souvenirs

L'auteur en quelques mots ...

http://cdn-lejdd.ladmedia.fr/var/lejdd/storage/images/media/images/culture/livres/philippe-claudel/2275906-1-fre-FR/Philippe-Claudel_pics_809.jpg

Encore jamais chroniqué sur ce blog mais lu ( La Petite fille de Monsieur Linh, Les âmes grises, Le Paquet, Le monde sans les enfants), Philippe Claudel est un auteur que j'affectionne.

Né en 1962, agrégé de Lettres modernes, Philippe Claudel est maitre de conférence à l'université de Nancy où il enseigne l'écriture scénaristique. Son parcours professionnel l'a aussi amené à travailler dans le milieu carcéral ou auprès de jeunes handicapés.

En 2008 il réalise son premier film , Il y a longtemps que je t'aime, pour lequel Kristin Scott Thomas obtient le César de la meilleure actrice et lui le César du meilleur film. Dès lors sa filmographie s'allonge . Auteur prolifique il a publié pas moins de 11 romans, 6 nouvelles, des pièces de théâtre .

En 2012 il entre à l'académie Goncourt.

Attaché à sa Lorraine il y réside toujours. On ressent l'attachement à sa terre dans cette dernière publication: Parfums

L'histoire

Philippe Claudel se raconte à travers 63 chapitres, 63 parfums...

Petits morceaux choisis:

Acacia, "Ma mère a battu la pâte. Nous y plongeons les grappes qui s'alourdissent d'une lave blonde. Alors très vite il faut les immoler dans l'huile bouillante afin que leur arôme profond ne meure pas mais s'emprisonne sous la croûte mince (...)Les yeux brillants, négligeant la brûlure sur mes lèvres, je mords dans une grappe craquante pleine de fleurs, de sourires et de vent".

Cannelle, "Vers les premiers froids elle pointe son museau poivré. On sort des grands bocaux de verre ses batônnets qui ressemblent à des parchemins que des flammes auraient roussis et enroulés sur eux-même. On les réduit en poudre dans un mortier. Présent de Roi Mage"

Chambre d'hôtel, "la chambre d'hôtel n'a pas de sexe.Ou bien elle est hermaphrodite. En fait elle est indifférente. Elle s'en fout. Elle se donne à qui la paie. C'est une putain qui ferme les yeux et n'embrasse pas. Elle nous épouse pour quelques heures, nous fait croire que nous sommes les seuls, se revêt de nos effluves pour mieux nous mentir et puis les chasse comme elle nous chasse"

Draps frais, "c'est au soir des dimanches que ma mère revêt les lits de draps propres, draps dans lesquels durant tout le jour elle a emprisonné le vent, et j'aime plus que tout ces draps frais, l'hiver, quand la bise les a battus et raidis, parfois gelés, et qu'ils conservent de cette gifle un je ne sais quoi de neigeux et de glacial (...)"

Enfant qui dort, "Rien ne peut nous dire, de ce que nous sommes ou de ce que nous avons été, que l'odeur de la peau d'un enfant enfoui dans le sommeil et qui repose, bouche à demi ouverte dans son lit, sans crainte ni peur aucune, ni tremblement, car il nous sait là tout contre lui, proches et prêts à éloigner les ténèbres, les dissoudre ou les nier s'il le fallait"

Ombellifères, "je passe mon enfance dans un éblouissement permanent où la nature accompagne chacune de mes métamorphoses en me délivrant un secret"

En vrac et au fil des pages ...

Pour qui n'a jamais lu Philippe Claudel l'oeuvre paraitra un peu convenue, sans intérêt ( je l'ai lu), ou dans la lignée peut-être de la Première gorgée de bière de Delerm.

Pourtant lorsqu'on connait l'auteur, sa plume, son univers, on est heureux de le découvrir un peu plus à travers ces petits morceaux de vie, d'enfance, ses souvenirs. Aussi il me semble qu'il faudra lire Parfums après avoir découvert ses romans , ses nouvelles ou vu ses films.

On y retrouve cependant la variété de tons qui sous-tend son oeuvre. Les âmes grises, sombre et envoutant n'a rien à voir avec La petite fille de Monsieur Linh, touchant et simple. Ici encore les souvenirs affleurent au rythme de sensations retrouvées. Philippe Claudel laisse remonter à la surface les souvenirs et les associe à une saveur, un parfum. On sait combien une senteur peut déclencher un souvenir ( Proust l'a bien montré) sans que l'on maitrise plus rien.

Je regrette finalement qu'ils soient classés dans l'ordre alphabétique car j'aurais aimé savoir quel parfum entrainait quel souvenir et comment tous étaient liés, car il y a bien un fil conducteur : l'enfance. Je dois dire que cette disposition crée d'ailleurs quelques malheureux mélanges, ainsi le chapitre Sexe féminin, positionné (!) entre Sauce tomate et station d'épuration des eaux ! Volonté d'éditeur ?

Cela étant l'exercice révèle là encore la puissance de l'écriture de Claudel qui parvient, en peu de mots, à créer un univers dans lequel le lecteur plonge avec délectation, retrouvant lui-même des sensations oubliées, car certains souvenirs sont universels. Le côté touchant et émouvant est apporté par les souvenirs liés à la famille, au père absent. L'on s'amusera des premiers émois en se disant qu'on n'avait pas pensé à lier cela à une senteur particulière.

Des références littéraires émaillent le récit, Baudelaire, Hugo ... et puis qui est attaché à sa région reconnaitra le besoin de raconter les lieux. 

Un joli livre que l'on peut ouvrir à n'importe quelle page, dans lequel on peut piocher.

bannière1-challenge-2013

 


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Didi 12/08/2013 17:54

Merci du conseil je le lirais !

unchocolatdansmonroman 14/08/2013 09:29



;)



Didi 12/08/2013 14:55

Je n'avais pas trop accroché à ses nouvelles ... Je lirais ses romans en notant ceux dont vous parlez (dans le billet et en commentaires)
Bises

unchocolatdansmonroman 12/08/2013 15:35



oh oui, lisez La petite fille de Monsieur Linh, je suis certaine que vous aimerez !



jerome 12/08/2013 07:32

J'ai lu et adoré "Les âmes grises" et "Le rapport Brodeck". La petite fille de Mr Linh sera sans doute ma prochaine lecture de cet auteur.

unchocolatdansmonroman 12/08/2013 09:46



Ce sont mes trois titres préférés ( La Petite fille est vraiment un court roman touchant mais j'ai aimé, à l'opposé, Les Ames grises, vraiment bien écrit). J'espère les relire bientôt afin d'en
faire un petit billet.



jerome 11/08/2013 22:21

J'adore Claudel, un des plus élégants auteurs actuels. Pour autant, ce titre-là m'intéresse moyennement, j'ai un peu peur de l'exercice de style.

unchocolatdansmonroman 12/08/2013 05:07



j'ai trouvé qu'il se livrait avec tendresse et émotion (le chapitre consacré à la maison familiale m'a touchée) mais il est vrai qu'on est loin de ses romans ... Quels titres as-tu lus ?



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...
  • Agatha Raisin enquête, tome 3 : Pas de pot pour la jardinière
    Agatha Raisin enquête, tome 3, Pas de pot pour la jardinière, M.C Beaton, éditions Albin Michel, 2016, 246 pages Genre : policier so british ! Thèmes : jardinage, meurtre, jalousie, enquête L'auteur en quelques mots Retrouvez la biographie de M.C Beaton...
  • Juin : le mois anglais sur les blogs !
    C'est avec plaisir que je renouvelle ma participation au mois anglais, organisé par Lou et Cryssilda. L'occasion de dépoussiérer le blog qui n'a pas vu d'article depuis fort longtemps, travail oblige ;) Pour le plaisir des sens donc : 1er juin : "Un jour"...
  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...