Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 09:59

http://www.livraddict.com/covers/64/64002/couv1596755.jpg

Orgueil et Préjugés, Jane Austen, Le Livre de poche, 2011, 512 pages

Genre : roman

Thèmes : amour, orgueil, mariage, valeurs

http://2.bp.blogspot.com/-5oUyOo5Oveo/UOZbcaBV9OI/AAAAAAAAEOg/ZVZl3PR33K0/s400/Jane+Austen.jpg

Quelques mots sur l'auteur par ici

l'histoire

 "C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l'on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu'il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l'esprit de ses voisins qu'ils le considèrent sur-le-champ comme la propritété légitime de l'une ou l'autre de leurs filles."

Aussi lorsque Mrs Bennet apprend que Netherfield compte un nouvel habitant, qui plus est un beau parti, mène-t-elle tambour battant son petit monde afin de présenter au plus vite ses filles à M Bingley. Mais ce dernier n'est pas le seul jeune homme charmant et riche que convoitent ces dames et son ami, Mr Darcy, provoque au sein de la petite société un certain émoi. Certes, Mr Darcy est fort orgueilleux, plein d'aisance et n'est pas flatté des mêmes discours admiratifs que Mr Bingley, bien que sa fortune suscite l'émoi; pourtant il ne laisse pas indifférent.

Elizabeth Bennet , dont le franc parler désespère sa mère et fait la joie de son père, n'a de cesse de le taxer d'orgueilleux et ne voit en lui que le côté négatif d'un parvenu. A moins que ce soit ce que l'on essaie de lui faire croire ...

Amour et malentendus sont au programme, d'autant que la jeune femme appartient à un milieu modeste et ne peut prétendre épouser un homme fortuné. Tout comme ces soeurs, dont chacun prendra un parti différent. De désillusions en reconquête, Jane Austen nous entraine au sein de la bonne société anglaise du XX°S où les valeurs et les apprences priment. Au milieu des convenances, l'héroine, Elizabeth, fait figure de jeune femme rebelle, refusant une proposition de mariage , allumant malgré elle le feu de la passion chez un homme qui ne la laisse peut-être pas si indifférente que cela.

En vrac et au fil des pages

Je dois dire que je sors de cette lecture quelque peu déçue. sans doute, après tant d'adaptations cinématographiques et de critiques élogieuses, m'attendais-je à autre chose. Il m'a fallu un bon moment avant de comprendre qui était qui et, surtout, quelles étaient leurs intentions ! Cependant la plume enlevée et pleine d'humour de Jane Austen fait son oeuvre et c'est avec plaisir que j'ai découvert ce roman dont les héros ont traversé la littérature.

La grande famille Bennet, tout d'abord, est brossée de façon assez croustillante : une mère envahissante, peu instruite mais désireuse de s'élever socialement par le mariage de ses filles, détestable et drôle à la fois,  un père sarcastique dont on comprend qu'il n'a pas fait un mariage d'amour mais qui s'en accomode et voue à Elizabeth une affection particulière ( l'humour est leur point commun et leur lien), toujours le bon mot pour remettre sa femme à sa juste place ou moucher un parti trop entreprenant; des soeurs dont le comportement varie mais met en exergue le caractère d'Elizabeth. Les sentiments sont exacerbés, pour le plaisir du lecteur qui, entre larmes et stratagèmes, suit le parcours de ces jeunes femmes.

Les hommes ne sont pas en reste mais sont décrit par le regard féminin qui convoite ou rejette, sans complaisance ou au contraire trop complaisant, défaut féminin largement dénoncé. A tel point que le portrait de Mr Darcy laisse perplexe : est-il réellement tel qu'on le décrit ? Voilà tout l'objet du roman et la source de reflexions et de désordres sentimentaux qui trouvent leur aboutissement dans la fameuse lettre que Mr Darcy livre à Elizabeth et dans laquelle il s'explique.

Les dialogues sont enlevés et donnent un rythme soutenu à cette histoire dans laquelle on ne s'ennuie pas. Peut-être est-ce ce qui a rendu ma lecture plus difficile car il faut suivre avant de prendre du plaisir ! Jane Austen ne fait pas de cadeau en dépeignant la société du XIX°S, la place et le rôle des femmes entre soumission et manipulation.

J'aime cet univers et relirai sans doute cette oeuvre afin d'en savourer des passages que j'ai peut-être lus un peu vite.

Lu, de cet auteur :

Lady Susan

http://p3.storage.canalblog.com/36/99/321124/64549270.gif

Les chroniques des copinautes:

mypianocanta

nanet

Tetedelitote

Pomm

Salsera15

Felina




82464510 p

images


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Lupa 03/02/2015 15:50

Je viens seulement de le découvrir (mieux vaut tard que jamais !) et même si j'ai apparemment davantage apprécié que toi, je suis d'accord avec ton analyse ! J'ai d'ailleurs partagé ta chronique sur mon blog ;)

Alice 28/04/2013 21:44

Ohhh dommage que tu aies été déçue. J'espère que si tu retentes l'expérience, ce sera plus concluant!

unchocolatdansmonroman 29/04/2013 06:10



oui oui je vais relire un Jane Austen, bien spur car j'apprécie son écriture tout de même t ce siècle me passionne !



Tête de Litote 26/04/2013 17:10

Oh dommage que tu n'aies pas aimé ! Connaissant l'histoire avant de lire le roman, j'ai réussi à ne pas me perdre dans la multitude de personnages, et j'ai beaucoup aimé leurs traits de caractère à
tous, et je te rejoins sur la plume de Jane Austen qui est très enlevée et ironique, j'aime beaucoup :) Peut-être auras-tu plus de chance la prochaine fois ;)

unchocolatdansmonroman 26/04/2013 17:26



Bon je ne peux pas dire non plus que je n'ai pas aimé, c'est juste que je m'attendais à autre chose ! J'ai vu que tu avais été emballée en effet, j'avais lu avant Lady Susan, vraiment trop court
pour se rendre comptee t oeuvre de jeunesse. J'essaierai Mansfield park quand même un de ces jours ;)



Piplo 25/04/2013 22:33

Moi j'ai été très surprise d'accrocher complètement à ce bouquin, d'avoir l'impression d'être une gamine scotchée à toutes ces histoires de coeur alors que je pensais vraiment ne pas adhérer... la
magie de la plume!!!

unchocolatdansmonroman 26/04/2013 04:02



oui ce doit être ça ! hihih



jerome 25/04/2013 17:00

Toujours pas lu Jane Austen. J'ai quand même l'impression que c'est trop "girly" pour moi, j'ai peur de m'ennuyer...

unchocolatdansmonroman 26/04/2013 04:03



Sincèrement, sur ce coup là tu as raison ! Mais la plume est belle et l'humour parfois grinçant



A-Little-Bit-Dramatic 25/04/2013 10:53

Ah, oui, moi aussi c'est ce qui me plaît, chez Austen. Tous ses romans sont truffés d'une ironie mordante qui fait toujours sourire. Et puis, surtout, elle crée parfois des personnages tellement
antipathiques... :D J'adore, c'est tellement drôle. =)

unchocolatdansmonroman 26/04/2013 04:03



Tu as raison, si ce n'était cela je n'aurais pas apprécié ;)



A-Little-Bit-Dramatic 24/04/2013 16:52

On ne peut pas tout aimer dans ce qu'on lit, malheureusement. ;) Personnellement, ce fut mon premier Jane Austen et il m'a véritablement donné envie de me plonger plus amplement dans l'univers de
cette auteure. Si j'avais commencé par un autre de ses romans, je ne sais pas si j'aurais persévéré mais là, j'ai été tout à fait conquise, j'ai beaucoup aimé, même si les cent premières pages ont
été assez laborieuses. J'avais du mal à m'habituer au style, à tout comprendre et surtout, chez Austen, il y'a tellement de personnages que je finissais par m'y perdre. :)
J'ai retrouvé un peu la même ambiance dans Mansfield Park, que j'ai terminé il y'a peu, ce fut mon deuxième coup de

unchocolatdansmonroman 25/04/2013 04:47



et bien j'ai un peu le même ressenti que toi, beaucoup de personnages et une difficulté à entrer dans le livre, n'anmoins j'aime l'humour de l'auteur, sa plume vive et les personnages au fort
caractère ;)



khanel3 24/04/2013 14:13

ce livre me tente depuis longtemps ! bonne journée

unchocolatdansmonroman 25/04/2013 04:46



oui c'est à lire tout de même, ne serait-ce que pour découvrir un roman marquant de la littérature anglaise ;) Belle journée Khanel



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...