Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 13:39

Pour ce troisième billet à destination du Japon, j'ai choisi de présenter un manga que j'affectionne particulièrement: Oishinbo à la carte. Je n'en possède que deux "Fish, sushi & sashimi" et "Japanese cuisine" mais envisage d'étoffer ma collection car ces mangas sont réellement bien faits.

10-jours-japonaishttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv3293539.jpgOishinbo à la carte, Japanese cuisine, Tetsu Kariya, illustrations de Akira Hanasabi, éditions Viz media , 2006

 

 

L'histoire :Les éditeurs , à l'occasion du centième anniversaire de Tozai News, mandatent Yamaoka Shiro pour découvrir le met qui serait l'incarnation de la cuisine japonaise, "the Ultimate menu". Ce journaliste cynique et apathique est aussi le fils de Kaibara Yusan,célèbre céramiste et propriétaire du "Gourmet club", avec qui il est en constante compétition. Aussi lorsque le directeur de Tozai News propose au père http://www.comicsreporter.com/images/uploads/oishinbo01.jpgd'aider son fils dans sa tâche grâce à son expérience, celui-ci relate-t-il les raisons de leur discorde. Kaibara est un fin gourmet, exigeant et critique envers sa famille comme envers ses employés.  Invités dans le restaurant de Ohara Daizo, Yamaoka et ses amis découvrent que le père du journaliste se trouve dans la pièce attenante au moment où ce dernier fait un esclandre et demande à ce que ses daishis soient refaits. Yamaoka explique alors qu'il agissait de même avec sa mère, exigeant qu'elle refasse jusqu'à la perfection les mets qu'elle lui présentait. Afin de soulager les employés il se rend en cuisine où il confectionne lui-même le kombo dashi de son père. On assiste alors à une leçon de cuisine dans la plus pure tradition japonaise, avec finesse et exigeance. Le lecteur est invité dans les cuisines de restaurants où il découvre des techniques, des associations de saveurs au gré des visites de Yamaoka et sa petite troupe. Chaque repas est alors l'occasion d'une leçon de gastronomie afin d'exaler les saveurs des mets les plus délicats. La cuisine parviendra-t-elle à réunir père et fils ?

  http://3.bp.blogspot.com/-5vuqjrhsyT4/TzjpjdXxsRI/AAAAAAAAA80/NcdfH369D_E/s1600/how+to+make+dashi.jpg

 

En vrac et au fil des pages : Ce manga est extrêmement bien fait . D'abord parce qu'il se présente comme un récit mais contient un dossier documentaire sur la cuisine japonaise. La fin de chaque volume reprend les termes utilisés et les explique en les replaçant dans leur contexte ( ainsi par exemple le terme "sensei" qui peut avoir le sens de professeur ( enseignant) mais qui est aussi un terme honorifique). Le début du volume détaille une recette présentée dans le manga, photos à l'appui.

 

L'histoire en elle-même est prenante car l'on se demande si la cuisine va parvenir à réunir père et fils. Ces deux personnages se ressemblent dans leur façon exigeante d'aborder la cuisine, attitude qui se prêt bien à la gastronomie japonaise. Tous deux ont un fort tempérament et un palais délicat. Mais là où Kaibara inspire la terreur par ses réactions violentes, Yamaoka est plus placide et préfère montrer à ceux qu'il rencontre les techniques qui révèleront un plat.

 

Le manga n'est pas dénué d'humour et d'amour puisqu'une idylle semble se nouer entre Yamaoka et Kurita qui l'accompagne dans son travail de journaliste. http://www.ontherecord-unisa.com.au/wp-content/uploads/2012/02/oishinbobooks1.jpgMais ce que l'on retient essentiellement est le réalisme de la présentation des plats, leur confection qui donne envie de s'y mettre à son tour !

 

  Bientôt un nouvel épisode . Et pour retrouver le challenge de Choco et les billets des autres participants, c'est ICI...

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Le Cottage de Myrtille 02/04/2012 20:41

Je n'ai encore lu aucun manga mais je sens que je vais m'y mettre :-)

unchocolatdansmonroman 03/04/2012 04:09



Je ne lis pas tous les mangas mais ceux qui touchent à la gastronomie m'intéressent beaucoup. Celui-ci est drôle, truffé de recettes, techniques culinaires et l'histoire est très sympa ;-)



darkhawk 30/03/2012 21:01

Quand est-ce qu'on mange ?

unchocolatdansmonroman 31/03/2012 05:00



ben quand tu viendras par ici ! hihi



dictionnaire 23/03/2012 06:46

wouahou c'est super, j'adore, un grand bravo

unchocolatdansmonroman 23/03/2012 11:17



tu connais aussi ce manga ? Je proposerai un autre tome prochainement ;-)



jerome 23/03/2012 06:27

Le principe de cette série est vraiment très sympa. Espérons qu'un éditeur français se décide à le publier d'ici peu.

unchocolatdansmonroman 23/03/2012 11:18



oh oui, ce serait tellement bien! Mais l'anglais proposé n'est pas très difficile ( je n'ai pas un excellent niveau) et le lexique japonais final aide bien ;-)



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...
  • Agatha Raisin enquête, tome 3 : Pas de pot pour la jardinière
    Agatha Raisin enquête, tome 3, Pas de pot pour la jardinière, M.C Beaton, éditions Albin Michel, 2016, 246 pages Genre : policier so british ! Thèmes : jardinage, meurtre, jalousie, enquête L'auteur en quelques mots Retrouvez la biographie de M.C Beaton...
  • Juin : le mois anglais sur les blogs !
    C'est avec plaisir que je renouvelle ma participation au mois anglais, organisé par Lou et Cryssilda. L'occasion de dépoussiérer le blog qui n'a pas vu d'article depuis fort longtemps, travail oblige ;) Pour le plaisir des sens donc : 1er juin : "Un jour"...
  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...