Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 05:00

http://i41.servimg.com/u/f41/11/01/59/99/couv_n12.jpg

 

Noces de lune, Côté face 2, Anne Denier, 2012, 548 pages

Genre : roman

Thèmes : vengeance, torture, amour


Attention, le résumé révèle quelques éléments du premier tome.

L'histoire :" Tout s'use", Clara se sent vieille et subit l'accumulation des siècles passés à trop aimer. Mais de qui parle-t-elle ? Qui est cet autre qui la fascine autant qu'il la rebute? Par un saut dans le temps on se retrouve dans le Prague de 1735. Face à elle le Polonais. D'instinct, Clara sent que cet homme est maléfique, "Je l'aurais envoyé au diable si mon instinct ne m'avait pas soufflé que le diable était devant moi". Dans le présent, Côme est mort . C'est la fin d'une histoire, d'une torture et pourtant elle se sent démunie. Il a été son amant, son mari,le père de ses enfants, son double, dans l'amour et dans la souffrance. Son corps meurtri porte les séquelles d'années de torture.Et pourtant, c'est elle qui a initié le jeu "Te séduire, t'enlever, te violer et te tuer" ... "J'ai perdu.Je suis son jouet. Je vais souffrir. Je vais mourir. Malchanceuse petite souris". Auprès d'elle,Yoël, son ange, celui qui l'a sauvée mais qui porte un lourd secret où l'on retrouve... Hyla .

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

Merci à Livraddict et Anne Denier pour le partenariat

qui m'a permis de découvrir un auteur, un univers.

En vrac et au fil des pages : Ce volume nous livre l'explication des éléments manquants au premier. Pourtant,  pour ce deuxième tome, je dois dire que j'ai été un peu déçue alors que j'avais été littéralement emballée par le premier volume. Cela tient à quelques éléments :

Tout d'abord l'entrée dans l'histoire. A la fin du premier volume nous quittions l'héroine , enfin réfugiée chez Nebel après qu'elle ait accepté la présence en elle de Hyla. (voir billet). En toute logique l'emploi de la première personne fait référence à ce personnage. Mais ce procédé trompeur est justement ce qui m'a induite en erreur, aussi n'ai-je compris que quelques pages plus loin que l'on était en présence d'une autre héroine, Clara et que ce tome n'était pas à proprement parler une suite mais un opus complémentaire.

Je dois dire qu'une fois le livre achevé, je comprends la trame qui a pu guider l'écriture de ce second volume. On remonte aux sources de l'histoire. Néanmoins il me semble que le déroulement est plus complexe. De nombreux éléments sont laissés en suspens et expliqués bien plus loin. Ce qui avait fonctionné dans le premier tome freine ici la lecture.

Le récit ancré dans le présent , entre enquête policière et contre espionnage, m'a laissée perplexe. Je crois que les deux univers ( XVIII°S et présent) sont si éloignés que les deux époques se choquent ce qui crée un intérêt moindre pour ce que vit l'héroine au XXI°S. L'accumulation de personnages porteurs de la pierre philosophale développe certes une intrigue propre à créer une suite mais perturbe ici le lecteur.

Enfin, la violence du chapitre 29 m'a quelque peu choquée, mais peut-être suis-je trop sensible. Cette scène de torture menée par Côme m'a soulevé le coeur. Cela étant , ceci est sans doute positif dans la mesure où l'auteur a su trouver les mots pour rendre compte d'un moment d'infamie vécu par Clara et dont elle parlait depuis longtemps sans en décrire les détails. Pour ma part, l'évocation de cette scène était bien suffisante !

En revanche j'ai retrouvé la plume alerte d'Anne Denier, cette façon de nous mettre dans l'ambiance en créant du suspens.On en viendrait presque à apprécier Côme par le regard de Clara, alors qu'on l'a détesté dans le premier tome de la série ! Je regrette simplement la répétition de certaines formules et de quelques ficelles ( évanouissement, perte de conscience) qui alourdissent l'écrit. L'ambiance angoissante, effrayante est parfaitement décrite et, comme dans le premier tome, le lecteur passe par toute la palette des sentiments.

Ici les personnages sont moins nuancés et toujours à la limite. Clara elle-même est décrite comme une peste, une jeune femme qui aime faire souffrir. Aussi n'est-on pas surpris de découvrir que le jeu " te séduire, t'enlever, te torturer, te violer et te tuer" a été initié par elle. Même Côme, pourtant l'abominable personnage du premier tome, revêt un côté attachant. C'est la différence essentielle entre les deux volumes.

J'ai beaucoup apprécié l'introduction de poèmes tout à fait bien choisis , comme les "Poèmes antiques et modernes", d'Alfred de Vigny, "Poussières" de Barbey d'Aurevilly ou "Elégies " de Marceline Desbordes Valmore qui donnent une dimension tout à la fois lyrique et tragique au récit. La perte de l'enfant, la fin brutale et pourtant logique sont des moments intenses particulièrement bien écrits.

Petit plus aussi pour les descriptions particulièrement détaillées et précise du Prague des années  1730, les toilettes des dames, les habitudes de vie. Le travail de recherche est indéniable et le volume s'enrichit d'un glossaire (références en bas de page) qui permet de comprendre les termes utilisés.

Mon ressenti est donc mitigé à l'issue de cette lecture. Je sais que Anne Denier écrit la suite ( la série comprenant quatre volumes en tout) et je crains les redites. J'aurais voulu en savoir plus sur Nebel, peut-être le volume suivant répondra-t-il à cela.

Je recommande néanmoins la lecture de cette série qui ne peut laisser indifférent .

Pour soutenir l'auteur dans sa démarche et commander le livre : c'est ICI

 

http://3.bp.blogspot.com/-1VceDFCwZ2E/T2hjhdcF1zI/AAAAAAAADS0/BmXjre5hv9I/s320/logo+1.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...