Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 11:20

Un mercredi tout chocolat !

 

Comment allier gourmandise et goût des challenges ? En cuisinant et en lisant bien entendu. Et lorsque les deux se rejoignent cela donne des challenges comme :


BannièreMercredisGourmandschocolat-logoSyl.2 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pâques arrive et avec lui son cortège d'oeufs, de poules, de lapins ... car qui passe en fait pour déposer toutes ces chocolateries dans nos jardin ? Ben oui, on finit par s'y perdre !

 

C'est parti pour deux mercredis consacrés au chocolat

 

Le livre que j'ai choisi de présenter aujourd'hui , accompagné de sa recette ( et oui, attention, il faut lire cette page jusqu'au bout les gourmands!) revient sur cette anecdote, mais aussi sur l'histoire du chocolat, ses propriétés et nous livre en bonus quelques recettes savoureuses et gourmandes.

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/9/6/7/9782082015769.jpg

 

Chocolat, Paule Cuvelier, photos de Natacha Nikouline, editions Flammarion, 2007, coffret

 

Genre : documentaire, livre de recettes

 

Thèmes : chocolat, cacao, histoire, pâtisserie

 

 

Ce livre est un coffret, c'est à dire avant tout un bel objet que l'on prend plaisir à regarder, à ouvrir. De couleur chocolat, comme les fèves que l'on aperçoit sur la première de couverture, il se décline en tons caramels à l'intérieur.

Côté gauche : le goût du chocolat, côté droit : l'histoire du chocolat.

La première partie se propose avant tout de nous exposer les vertus du chocolat. "Savoureux mais calorique, le chocolat est avant tout un aliment énergétique (...) Mais il est préférable de le consommer brut". C'est aussi un antidépresseur. Bref, pas de raison de s'en priver. Et puisque nous voilà rassurés ( ou en partie décomplexés !), passons à la composition de chaque chocolat: noir, au lait, blanc, fourréé, en barre chocolatée, c'est une question de qualité.

Mais si l'on connait bien le chocolat à croquer, on découvre ses vertus en matière de ... cosmétique ! "Enveloppements corporels à la matière des Aztèques et des Mayas", crèmes hydratantes, il se décline en de multiples usages.

IMG_0061.JPG

Selon le pays où l'on vit, les coutumes liées à sa découverte font qu'on ne le consomme pas de la même façon. Produit raffiné pour les Britanniques, il est reconnu et consommé pour ses valeurs énergétiques en Europe du Nord. Les Italiens l'associent à un produit voluptueux qui accompagne café ou alcool, les Espagnols le consomment plutôt en boisson plus ou moins épaisses... Mais c'est la France qui apprécie le plus le chocolat noir.

On apprend avant de partager quelques recettes que l'on parle de crus comme pour un bon vin (Trinité, Equateur, Colombie ChuaoTaïnori, Hispanola... que de noms qui font rêver)  et que des clubs de croqueurs de chocolat se développent de plus en plus. Mmmh, une confrérie dédiée au chocolat, je sens que je vais mener l'enquête !IMG_0062.JPG

Arrivent enfin les règles d'or de la dégustation, "le chocolat doit être dégusté dans un palais exempt de toute saveur qui lui soit étrangère. Sa dégustation doit être un moment de recueillement, l'occasion de s'extraire du monde extérieur...", car c'était la boisson des dieux selon les Aztèques.

Fondants, crèmes grand-mère, mignardises ou autres crèmes brûlées n'auront plus de secret pour vous avec ce petit livre.

 

Mais l'autre côté me fait de l'oeil ! L'histoire du chocolat nous convie à une promenade à travers le temps et les contrées. "Le chocolat est une passion française comme le furent l'amour courtois et l'Encyclopédie, tous les étrangers cultivés vous le diront". Pourtant il a bien failli disparaitre avec l'arrivée de Mme de Maintenon ! Savez-vous que c'est Marie Antoinette qui lui redonna ses lettres de noblesse ? Car c'était une de ses passions.

J'ai vraiment beaucoup appris avec ce volume . Ainsi le culte que les peuples primitifs précolombiens vouaient au cacaoyer. Le tchacahoua, comme le nommaient les Aztèques était reconnu pour ses pouvoirs d'immortalité. Les fèves concassées, grillées et pilées étaient alors additionnées d'épices (cannelle, poivre) et je trouve incroyable que l'on retourne aujourd'hui à ce type de subtil mélange comme s'il s'agissait d'une découverte. Ainsi cette potion divine s'apparente-t-elle à l'ambroisie, 'chaque culture avait des rites tenus secrets", IMG_0063.JPGque ce soient les Grecs, les Aztèques ou les Mayas.

Le chocolat comme monnaie d'échange, à la conquête de l'Europe, on n'a que le mot et la saveur à la bouche ! Même la médecine s'en mêle avec Du Four de la Crespillère qui voit en lui un "médicament plaisant". Il faudra la marquise de Sévigné pour le dénoncer comme source de palpitations ou l'interdire à sa fille enceinte " sous peine de finir, comme la marquis de Coetlogon, qui accoucha d' un petit garçon noir comme le diable".

Le livret, richement illustré de photographies et d'images d'archives nous livre tous les secrets de l'évolution du chocolat, pour finir sur les mots de Brillat-Savarin: "Qu'est-ce que la santé ? C'est du chocolat."

 

Passons à présent aux xhoses sérieuses !

 

Je voudrais avant tout vous livrer la recette de la boisson chcolatée d'origine, gardée au Mexique pendant des siècles...étonnant !choco.jpg

 

700gr de cacao broyé 

750 gr de sucre

56 gr de cannelle

14 grains de poivre

14 clous de girofle

3 bâtons de vanille

de l'anis

1 noisette

du musc,de l'ambre et de la fleur d'oranger

 

Alors pour une variante parfumée j'ajoute à un bon chocolat chaud épais un peu de piment, de la fleur d'oranger et de la vanille...un régal ! Mais c'est encore meilleur réchauffé, alors préparez-le le matin pour laisser infuser les arômes. Choisissez un bon cacao sans sucre ajouté. Et régalez-vous le soir !

 

Et pour un bon gâteau moelleux à souhait, comme celui que nous avons réalisé cet après midi avec les enfants:                        Reine de Saba

 

250 gr de sucre en poudre

250 gr de chocolat noir à pâtisser

150 gr de poudre de noisette ou poudre d'amande au choix

4 cuil. à soupe de fécule de mais

120 gr de beurre

6 oeufs

 

Et non, pas de farine ! Comme la pâtisserie est une sceince exacte vous prendez soin de faire fondre le chocolat au bain marie, séparerez les blancs des jaunes en réservant les blancs au frais jusqu'au moment de les monter en neige. Le petit secret est de ne pas faire fondre le beure avant de l'incorporer au chocolat mais de le couper en petits morceaux puis de l'ajouter au chocolat fondu qui se chargera du reste ! On obtient ainsi une pâte lisse et brillante. Ajoutez les six jaunes, le sucre, la fécule et la poudre de noisette ou d'amande. Bien mélanger pour obtenir une jolie pâte un peu granuleuse. Préchauffez le four à 180°C. Montez les blancs en neige et incorporez-les à la préparation, délicatement on a tout notre temps ! Enfournez pour 30 minutes et laissez refroidir.

C'est un beau gâteau bien gonflé, moelleux, croustillant à  l'extérieur, qui permet plusieurs variantes. Ainsi des pistaches, noix ou dattes remplaceront les noisettes.

 

IMG_0069.JPG

 

IMG_0078.JPG

 

IMG_0081.JPG

 

A découvrir aussi, mais ça c'est une autre histoire ...

http://www.decitre.fr/gi/91/9782845480391FS.gif

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans mercredis gourmands
commenter cet article

commentaires

Syl. 29/06/2013 22:10

Hop ! je reprends ta recette ! Bisou

unchocolatdansmonroman 30/06/2013 10:42



j'espère que tu te régaleras ;)



Touloulou 05/04/2012 16:14

Chouette, j'essaierai alors. Quand tu parles de cacao broyé, c'est comme du Poulain ou du Van Houten ?

unchocolatdansmonroman 05/04/2012 16:16



oui, voilà, un à 70 %. Bon par contre la recette des mexicain je la trouve trop forte en épices ! mais à modérer quoi ... hihi !



Touloulou 05/04/2012 14:58

Je lis ton article en mangeant un carré de chocolat :)
J'avais visité le musée du chocolat à Bruges, j'avais pu découvrir son histoire qui est très intéressante.
Et pour le chocolat chaud, je n'en bois jamais parce que j'ai horreur du lait chaud, mais je vois qu'il n'y en a pas dans la vraie recette ?

unchocolatdansmonroman 05/04/2012 15:47



et oui c'est avec de l'eau ! d'ailleurs dans certains pays on a gardé cette habitude, c'est bon. J'aimerais bien visiter le musée du chocolat. En tous cas ici, à la Réunion, j'ai pu faire
découvrir aux enfants les cabosses et les cacaoyer donc qu'ils ne connaissaient pas ;-)



AnneLaureT 04/04/2012 20:25

Je suis super fan de cette collection éditée par Flammarion : ces bouquins font des cadeaux parfaits !
Pour le chocolat, par contre, je te laisse ma part ;-) !

Une très belle fin de journée à toi, Nath !

*

unchocolatdansmonroman 05/04/2012 04:23



C'est pas vrai, tu fais partie du 1% de la population qui n'aime pas le chocolat ?!


Alors d'après ce que je comprends il existe d'autres livres dans cette collection. je vais voir ça...



Syl. 04/04/2012 18:56

Ce que j'aime, et pourtant je ne suis pas une mangeuse de chocolat, c'est la boisson au chocolat avec des épices. Je mets souvent de la cannelle dans ma tasse. Puis pour le gâteau, c'est la croute
du dessus qui craque. Je prends note de tes recettes, tes merveilleuses idées, et ne manquerai pas de les faire.
La couverture du livre est belle.

unchocolatdansmonroman 04/04/2012 19:08



C'est sympa d'être passée ! Moi aussi j'aime la note chaleureuse de la cannelle dans le chocolat. d'ailleurs j'ai gouté récemment des chocolat à la cannelle et d'autres au piment...miam !
délicieux,



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Entre toutes les femmes, Erwan Larher
    Entre toutes les femmes, Erwan Larher, éditions Plon, 2015, 500 pages Genre : récit d'anticipation Thèmes : Conte, futur, Résistance, politique L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la présentation de l'auteur sur le billet L'Abandon du mâle en milieu...
  • 48H pour écrire, 4° édition
    À partir du 23 septembre Edilivre vous relance le défi : écrire une nouvelle pendant 48H ! N'hésitez plus et préparez-vous pour un week-end intense en émotions et en réflexions. Alors, installez-vous confortablement, taillez vos crayons ou nettoyez votre...
  • Le dernier né des carnets !
    J'ai le plaisir de vous présenter le dernier né de nos carnets de recettes voyageurs. Il est un peu original car ne contiendra pas uniquement des recettes mais des petits trucs et astuces pour la déco, les invitations, les réceptions ... Son nom ? Mes...
  • Le Protectorat de l'ombrelle, tome 2 : Sans forme, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 2 : Sans forme, Gail Carriger, 2013, 445 pages Genre : fantasy ? Bit-lit, science-fiction Thèmes : vampires, loups-garous, inventions, communication, Egypte Traduit par Sylvie Denis L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • L'Homme de Lewis, Peter May ( tome 2)
    L'Homme de Lewis, Peter May ( tome 2), éditions Babel Noir, 2013, 379 pages Genre : policier Thèmes : passé, enquête, enfance, orphelins, Hébrides, amitiés, meurtre, territoire Traduction : Jean René d'Astugue L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la...
  • L'île des chasseurs d'oiseaux, Peter May
    L'île des chasseurs d'oiseaux, Peter May, éditions Babel Noir, 2013, 432 pages Genre : Policier Thèmes : enquête, assassinat, deuil, jeunesse, amitié, souvenirs Traduit par : Jean René Dastugue L'auteur en quelques mots ... Nommé, à 21 ans, "jeune journaliste...
  • L’Île des beaux lendemains, Caroline Vermalle
    L'Ile des beaux lendemains, Caroline Vermalle, éditions Pocket, 2014, 255 pages Genre : roman Thèmes : famille, amours, jeunesse, mariage, île d'Yeu, temps L'auteur en quelques mots ... Née en 1973, Caroline Vermalle est une voyageuse, férue de dépaysement,...
  • Le Paris des merveilles, trilogie, Pierre Pevel
    Le Paris des merveilles, Pierre Pevel, éditions Bragelonne tome 1 : Les enchantements d'Ambremer, 382 pages, 2015 tome 2 : L'Elixir d'oubli, 379 pages, 2015 tome 3 : Le Royaume immobile, 377 pages, 2015 Genre : steampunk Thèmes : Paris, elfes, fées, mages,...
  • Maman a tort, Michel Bussi
    Maman a tort, Michel Bussi, éditions Presse de la cité, 2015, 512 pages Genre : thriller Thèmes : enfance, maternité, enlèvement, souvenirs, mémoire L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet : Nymphéas noirs L'histoire...
  • Balade en Finistère # 8
    Petit ajout au billet précédent : l'ile de Batz. Ici l'agriculture est encore prégnante : artichauts, échalotes, pommes de terre, choux-fleurs ... le tout enrichi par un engrais naturel : l'algue. Quelques 23 marins constituent la flotille qui ramène...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...