Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 02:45

http://www.livraddict.com/blog/wp-content/uploads/2011/12/9782258076617.jpg

Maudit Karma, David Safier, éditions Presse de la Cité, 2007, 343 pages

Genre : roman

Thèmes : réincarnation, karma, amour, solidarité, altruisme

L'auteur en quelques mots ...

http://www.babelio.com/users/AVT_David-Safier_77.jpeg

Né en 1966, David Safier est un écrivain allemand qui fut journaliste pour la radio et la télévision.Depuis 1996 il travaille comme scénariste et romancier et à publié quatre romans. Il s'est imposé avec son premier roman Maudit Karma dont le succès ne s'est pas démenti.

L'histoire

"Le jour où je suis morte n'a pas vraiment été une aprtie de plaisir". Kim Lange est journaliste, animatrice d'un talk show qui l'a propulsée au sommet. Sa vie devrait la combler, pourtant elle ne cesse de culpabliser en pensant à sa fille et à son mari, négligés depuis longtemps au profit de sa carrière. Ce matin elle doit se rendre à la remise des prix de la télévision allemande et laisse encore une fois Lilly et Alex. Son mariage part à vau l'eau mais devant le beau Daniel, elle craque et devient sa maitresse d'un soir.

Sur le toit de l'hotel, perdue dans ses pensées, Kim Lange voit arriver droit sur elle une forme blanche et n'a pas le temps de réaliser que le lavabo de la station spatiale Photon M3 , devenue obsolète et rapatriée sur terre, est en train de traverser l'atmosphère pour s'écraser ... sur elle !

A son réveil Kim Lange découvre avec stupeur qu'elle s'est réincarnée dans le  corps d'une fourmi et s'entretient avec Bouddha sur son avenir. Folle journée qui n'est qu'un début car pour gravir l'échelle des réincarnations il lui faudra amasser assez de bon karma et aider son prochain, toutes choses qu'elle n'a pas su faire durant sa vie humaine.

De rencontres en petits défis, Kim parviendra néanmoins à rejoindre sa maison pour y découvrir avec stupeur un changement radical : sa meilleure amie Nina a entrepris de conquérir son mari et de prendre sa place. Il est bien entendu hors de question que les choses se passent ainsi pour Kim ! 

En vrac et au fil des pages ...

http://www.birdsdessines.fr/bd/1271329501.png

(site Birds dessinés)

Un roman désopilant et bien amené dans lequel on découvre que la réincarnation réserve bien des surprises ! J'ai apprécié le rythme enlevé et la quête sans fin du personnage pour retrouver sa famille mais aussi comprendre qui elle était avant ce terrible accident qui causa sa mort.

Contre toute attente le lecteur suit les pérégrinations de Kim, persuadé que l'ordre des choses ne lui permettra pas de retrouver sa famille et pourtant anxieux de savoir ce que lui réserve la prochaine réincarnation. Car se réincarner dans le corps d'une fourmi nécessite de vivre plusieurs vies, soumises qu'elles sont aux aléas humains !

L'idée que le bon karma accumulé permet une ascension sur l'échelle animale est développée avec humour. Un personnage aussi inattendu que Casanova accompagne notre héroine sur les chemins de la découverte de soi, lui qui est coincé dans le corps d'une fourmi depuis belle lurette pour rébellion et actes douteux envers ses congénères et ne parvient pas à quitter cette situation. De leur entraide va naitre une folle course poursuite à travers le ville mais aussi à travers les diverses réincarnations ( fourmi, cochon d'inde, chat ou chien !). Pendant ce temps la vie suit son cours, le deuil, la croissance de Lilly, les avances de Nina, et le lecteur redoute à chaque page que Kim ne soit pas assez rapide ou inventive pour arriver à ses fins. Le personnage de Casanova trouve un écho en la personne de Daniel, beau gosse qui passe d'une femme à l'autre mais éprouve pour Kim un amour particulier et attachant. Toute cette communauté colorée rend le texte vivant, même si l'on peut s'ennuyer aux descriptions de la vie de fourmi qui s'éternise un peu au départ.

L'originalité de ce récit est la double voix qui apparait en note de bas de page et que l'on aurait tort de ne pas lire car il s'agit de la vision de Casanova, comme si une même scène était rapportée par deux personnages différents. J'avoue m'être laissée surprendre au départ car je ne suis pas adepte des notes qui freinent constamment la lecture. On peut donc passer à côté ! ce qui serait dommage car les points de vue qui se croisent et la vision actuelle de l'un, ancrée dans le XVIII°s de l'autre, apportent beaucoup à ce petit récit sympathique.La fin est un peu téléphonée mais l'on ne s'attarde pas dessus.

Du coup on se demande après lecture si notre animal de compagnie à qui l'on s'adresse chaque jour comme s'il nous comprenant et qui semble parfois avoir une attitude étonamment humaine ne serait pas la réincarnation de ... à vous de voir !

Un livre léger à découvrir.

Merci Tigrouloup pour la découverte ;)


 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Soie 09/01/2014 12:11

Je l'ai lu et j'avais bien aimé, léger et drôle.

unchocolatdansmonroman 09/01/2014 12:59



oui c'est une lecture sympathique



Zina 04/01/2014 12:05

Je l'avais beaucoup aimé également, un livre frais et très drôle. Il n'y a que la dernière partie que j'avais trouvé en dessous.

unchocolatdansmonroman 04/01/2014 15:47



et oui ça finit un peu comme on s'y attend et c'est presque dommage



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...