Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 04:25

http://media.paperblog.fr/i/277/2771503/vie-passion-dun-gastronome-chinois-L-1.jpeg

Pour ce deuxième billet consacré aux pages gourmandes de la littérature j'ai choisi un extrait de Vie et passion d'un gastronome chinois de LU Wenfu.

Retrouvez le récapitulatif et le principe des Pages gourmandes du Week end

et n'hésitez pas à vous inscrire !

Ici le personnage principal est ... la gastronomie ! On suit dans ce roman deux ennemis, réunis par le hasard, Zhu Ziye, qui arpente tous les restaurants et échoppes de la ville et Gao, le narrateur, épris de morale révolutionnaire. Pour l'un, la gastronomie est sacrée, pour l'autre elle doit se plier à la nouvelle Chine. Deux conceptions différentes de la cuisine s'affrontent alors, bourgeoise ou prolétaire, sur fond historique. Il faut dire que Gao a passé son enfance à accéder aux désirs de gens comme Zhu Ziye et qu'il en a conçu une haine féroce contre la bourgeoisie.

Les descriptions mettent l'eau à la bouche et l'on a tout de suite l'impression de se trouver au coeur d'un restaurant, dégustant un plat de nouilles chaudes . L'alliance des divers éléments d'un plat est observée jusqu'au détail, retranscrivant à merveille la fusion des saveurs. Zhu Ziye se "nourrit de saveurs" et les mets prennent dans sa vie une place prépondérante, source de plaisir.

Aujourd'hui je ne détaillerai pas les passages historiques qui sont pourtant très importants et nous plongent au coeur de la Chine du XX°S, des années 30 aux années 70. Je laisse la parole au narrateur, pour un pur moment de régal :

http://media.paperblog.fr/i/277/2771503/vie-passion-dun-gastronome-chinois-L-2.jpeg

village du SuZhou

"Zhu Ziye était un homme du matin. La grasse matinée n'avait aucun charme à ses yeux car son estomac, tel un réveil, l'appelait à heure fixe : il fallait sans tarder filer chez Zhu Hongxing prendre "les nouilles de première cuisson" !

Ceci demande des explications, sinon on peut craindre que seuls les habitants de SuZhou, et encore ceux d'un certain âge, en saisissent le sel. Chez Zhu Hongxing était alors un restaurant de nouilles très célèbre.Le restaurant existe touours, il est situé en face du jardin de la tranquillité. Je ne vais pas m'étendre sur la variété, la saveur des nouilles servies chez Zhu Hongxing, , il suffit de consulter le menu, qui du reste ne comporte rien d'exceptionnel. Je voudrais plutôt parler des rites accompagnant ces nouilles. Parce qu'il y avait des rites ? Oui, c'est vrai, pour un même bol de nouilles, chacun avait ses habitudes. Le sgastronomes avaient les leurs, bien établies.Un exemple : on s'asseyait à une table et on appelait le serveur:

"Hep ! (à l'époque on ne disait pas camarade !) Un bol de nouilles ... !"

Au bout d'un instant le garçon répondait d'une voix forte :

" Voilà, j'arrive ! un bol de nouilles de ..."

Pourquoi ne venait-il pas immédiatement ?Parce qu'il attendait que le client ait précisé nouilles al dente ou bien cuites, nature ou avec bouillon; vertes ou blanches ( avec ou sans ciboule); riches (bien grasse) ou légères (sans graisse) ; sauce longue ( avec plus de sauce que de nouilles) ou sauce courte ( avec plus de nouilles que de sauce); nouilles sur l'autre rive: la sauce, au lieu d'être versée sur les nouilles, est présentée à part sur une assiette et l'on doit faire le pont entre le bol et l'assiette.

Quand c'était Zhu Ziye qui arrivait dans le restaurant, on entendait le serveur prendre son souffle et lancer: éVoilà, je viens ! Un bol de crevettes sautées en accompagnement, nouilles sur l'autre rive, beaucoup de bouillon, vertes, sauce longue, al dente".

La nourriture fait fonction de lien social, le personnage de Gao s'en rend compte en se remémorant la préparation des repas par sa grand-mère. C'est aussi un repère rassurant en cette période troublée.

Cela m'a rappelé quelques films comme L'Odeur de la papaye verte dans lequel on retrouve cette association de saveur, l'apprentissage de la cuisine dès le plus jeunes âge, les alliances de mets.

 

 


 

ou encore In The mood for love

 


 
Mais pour l'heure voici ma recette :

Nouilles et boeuf sauté au basilic Thaï

-Pour 4 personnes je prends 600gr de boeuf ( rumsteak) que je fais couper en très fines lamelles
-1 gousses d'ail
-1 échalotes
- un morceau de gingembre frais
-1 petit piment rouge
-de la sauce Nuoc Mâm
- de la Sauce soja
-1 petite botte de basilic thaï
-3 cuil à soupe de cacahuètes
-1/2 cuil à café de graines de cumin
- des nouilles

Je fais tout d'abord revenir dans une poêle les cacahuètes et le cumin afin qu'ils libèrent leurs huiles et prennent une bonne odeur grillée.Je fais mariner quelques heures les fines tranches de boeuf dans une sauce composée de tous les ingrédients (sauf le basilic)  que je pile ensemble. J'ai ajouté quelques baies roses car j'adore ce petit goût poivré mais c'est un petit plus ;)
photos-3-0772.JPG
photos-3-0773.JPG
Au moment de la préparation je fais sauter le boeuf dans un Wok, à feu très vif. J'y ajoute les nouilles préalablement ramollies dans de l'eau bouillante et verse la sauce de la marinade. Il suffira d'ajouter le basilic finement  ciselé au moment de servir.
photos-3-0783.JPG
photos-3-0787.JPG
photos-3-0800.JPG

Bel appétit et à la semaine prochaine !
et chez les copinautes ?
Retrouvez la recette de la galette de Stefiebo. une recette de circonstance mais revue et corrigée !

Si vous souhaitez tenter l'aventure n'hésitez pas à vous inscrire ICI

pages gourmandes 1

 


Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Les pages gourmandes
commenter cet article

commentaires

DarkHawk 06/01/2013 18:52

Tu es motivé en ce debut d'année !
Que de beaux livres et de beaux plats ;-)

unchocolatdansmonroman 07/01/2013 06:37



merci ;) tu viens manger ?



Le Cottage de Myrtille 06/01/2013 15:58

C'est très alléchant tout ça ! Dès que mes lectures s'y prêtent, je me lance :)

unchocolatdansmonroman 07/01/2013 06:37



j'espère oui ! il y a souvent des petits passages gourmands dans nos livres ;)



jerome 06/01/2013 15:44

J'ai adoré ce livre. Lu il y a des années et pourtant je m'en souviens encore. Une vraie ode à la cuisine chinoise avec un nombre incalculable de passages tout simplement savoureux. Un régal !

unchocolatdansmonroman 07/01/2013 06:38



oui tu as raison et merci pour cette découverte ;)



stefiebo 06/01/2013 15:22

Hummmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm...
J'arrive !!!!!

unchocolatdansmonroman 07/01/2013 06:36



ok je t'attends :)



khanel3 06/01/2013 09:37

je viendrais bien mangé avec toi ! bonne fete des rois !

unchocolatdansmonroman 06/01/2013 14:46



merci , ce serait avec plaisir ;) justement j'ai fait une galette mais je mettrai ceci en ligne dimanche prochain



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Pumpkin Autumn Challenge 
    Nouveau blog, nouveau challenge ! Chez Guimause, que je viens de découvrir, on organise un challenge d'automne selon trois formules (merci à PatiVore qui a relayé ce challenge) : Le Pumpkin Autumn Challenge débutera le 1er septembre et s’étendra jusqu’au...
  • Le Miroir et autres nouvelles fantastiques, Edith Wharton
    Le Miroir et autres nouvelles fantastiques, Edith Wharton, éditions Folio, 2011, 84 pages Genre : nouvelles Thèmes : spiritisme, fantôme, au-delà L'auteur en quelques mots ... De son véritable nom Edith Newbold Jones, Edith Wharton est née en 1862 et...
  • Qui es-tu Alaska ? John Green
    Qui es-tu Alaska ? John Green, éditions Gallimard jeunesse, pôle fiction, 2011, 402 pages Traduit par Catherine Gibert Genre : drame, jeunesse Thèmes : amitié, solitude, adolescence, littérature, souvenirs, résilience L'auteur en quelques mots ... Né...
  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...