Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 07:19

http://www.editionsatria.com/cache/com_zoo/images/9782918078531_46d1dd2043aff5da03ecff399a8e5769.jpg

Les mouettes vagabondes, Max Mercier, éditions Atria, 2014, 216 pages

Genre : roman psychologique

Thèmes : deuil, amour, vengeance, culpabilité

 

L'auteur en quelques mots ...

http://www.editionsatria.com/cache/com_zoo/images/p11109912_3ad419c3c82f82840fe4b7bf3d8f207e.jpg

Enseignants en Histoire, Géographie dans un collège de Champagne, Max Mercier aime avant tout écrire : chroniques, essais, articles, nouvelles ... Féru de musique Rock, blues et country, il dit apprécier avant tout l'humain, les rencontres. Les Mouettes vagabondes est son troisième roman. Sur la route des frères Patison nous plonge au coeur de l'Ouest américain, L'insurgé des deux mondes propose un texte plus révolté sur fond de Corse et de Louisiane dans les années 1720.

 

Merci à Livraddict et aux éditions ATRIA pour ce partenariat


L'histoire


« L'étendue des collines à venir n'est qu'amas de paysages, décors supplémentaires qui n'anéantiront jamais l'essence des cœurs endiablés, la foule des émotions nées de tous ces jours d'avant, la sève de l'aventure, l'éblouissement d'un sourire, la java des rencontres, la crainte du mauvais choix, et, au croisement des lignes, la saint Glin-Glin de l'amour. »

 

Josh Leveneur doit retourner sur l'ile pour l'enterrement de sa tante Millette. Pourtant l'étape est difficile à franchir tant ce parcours lui rappelle de mauvais souvenirs. Plongeant dans ses pensées il retrouve l'émotion, l'incompréhension qui le submerge en repensant à la fille du Désert dont il était amoureux, celle qui était tout pour lui et que l'océan lui a ravi. Depuis ce jour il n'a de cesse de comprendre qui était l'Autre. L'Autre, amant de Leila qui partageait aussi avec elle des moments intimes qu'il croyait uniques. Dans sa tête , la voix de Wosnacker qui l'accompagne, comme un soutien.

Pourtant ce voyage lui promet une autre rencontre. Florine, jeune femme qui semble voir clair en lui . Aussitôt s'installe entre eux une relation à la fois tendue et amoureuse qui pousse Josh dans ses retranchements.

A quelques kilomètres de là, Léon Wosnacker pense à Josh qu'il suit en tant que médecin depuis le décès de Leila. C'est aussi lui qui a tenté de sauver cette dernière de la noyade. Pourtant il semble attaché à la jeune femme par d'autres liens. Au moment où l'on sonne à sa porte il ne s'attend certainement pas à ce qu'il va voir, ni à l'attente qui va suivre en compagnie de cette personne qui va l'obliger à se remémorer des événements douloureux , à revenir sur ce qui s'est passé voilà treize ans et à rendre des comptes ...

 

En vrac et au fil des pages ...

 

Voici un roman surprenant que j'ai hésité à classer dans les récits psychologiques ou à suspens. Pourtant c'est bien l'évolution de trois personnages que nous donne à voir l'auteur, dans ce qu'ils ont de plus sombre et déroutant. Josh apparait comme un être fragile, perdu, rongé par la culpabilité. A ses côtés, le professeur Wosnacker se montre un soutien indéfectible et en même temps un référent important puisque présent au moment du suicide de Leila. Le roman surprend le lecteur sur ce point en divulgant peu à peu la relation que chaque personnage entretient avec les autres, les non dits.

Peu à peu se met en place une intrigue qui relève d'un thriller ( d'où ma difficulté à classer ce récit) et lorsque l'Autre ,que l'on ne nomme pas, apparait au seuil de la maison de Wosnacker, une tension s'installe qui nous mènera vers un dénouement des plus surprenant. Mais de cela je ne peux rien dire.

Je parlerai donc de l'écriture qui est, elle aussi, surprenante. En effet, Max Mercier déplie l'inconsient de son personnage, Josh, de façon très poétique, ce qui donne au lecteur la sensation que cet homme n'est pas tout à fait présent au monde, qu'il suit le cours de ses pensées et se laisse porter plus qu'il n'agit. Lorsqu'il s'agit de l'action qui se déroule au domicile du médecin en revanche le style devient plus brut. Cette alternance de lieux, de styles, donne au récit un ryhme semblable à la mer qui balotte les personnages et a emporté celle qui constituait le fil conducteur entre tous : Leila.

J'avoue qu'il est parfois difficile de conserver l'attention nécessaire à la compréhension de l'histoire lorsqu'on se laisse bercer par la poésie qui sous tend ce roman, les expressions imagées, les métaphores. Cependant cela vaut le coup d'aller au bout du récit, pour les rebondissements qu'il propose, la violence latente.

C'est, je pense, un roman sur les affres de la culpabilité, la folie ou la violence qui peut s'emparer des hommes, finalement le côté obscur de l'humain. Cela m'a donné envie de découvrir ce que Max Mercier a précédemment écrit.

 

Merci à Livraddict et aux éditions ATRIA pour cette découverte.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Touloulou 18/07/2014 09:17

Le résumé ne me dit absolument pas ! :s

unchocolatdansmonroman 22/07/2014 08:51



oui c'est très étrange comme livre et je trouve que pour le coup la couverture est adaptée, l'ambiance est sombre comme cela et en même temps poétique



jerome 03/07/2014 12:54

Trop psychologique et trop "thriller" pour moi j'ai l'impression, même si ce que tu dis de l'écriture m'intrigue.

unchocolatdansmonroman 08/07/2014 15:16



je pense que c'est un auteur à découvrir ;)



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...