Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 02:57

http://fr.chatelaine.com/wp-content/uploads/2012/12/anne-perry.jpg

Le Voyageur de Noël, Anne Perry, in Contes de Noël, éditions 10/18, 2012,130 pages sur 510 pages

Genre : conte, court roman

Thèmes : Angleterre, meurtre, héritage, vengeance, enquête, famille, Noël

Présentation de l'auteur ICI

http://www.babelio.com/users/AVT_Anne-Perry_6564.jpeg

L'histoire

En cette fin d'année 1850, Henry Rathbone se rend chez sa filleule Antonia Dreghorn qui habite une grande demeure à Ullswater, dans la région des Lacs, en Angleterre. "On était à peu près à la mi-décembre et exactement à la moitié du siècle". Là doivent se réunir les frères Dreghorn: Benjamin, parti vivre en Afrique où il mène une vie de découverte au milieu des plantes et des animaux, Ephraim , tout droit rentré de Palestine où l'a entrainé sa vocation téologique et la veuve du plus jeune frère Nathaniel qui poursuit l'oeuvre de son époux en Amérique.Pourtant une bien triste nouvelle les attend : Judah, le mari d'Antonia est décédé. Un malencontreux accident lui a coûté la vie. A cela s'ajoute une série de calomnies proférées par leur voisin Gower qui revendique la propriété du domaine et que Judah, juge de son état,  avait envoyé en prison quelques années plus tôt pour avoir falsifié des documents inhérents au domaine. Les frères de Judah arrivent l'un après l'autre et, apprenant la terrible nouvelle et le fardeau qui pèse désormais sur les épaules de leur belle-soeur, décident de prendre l'affaire en main. Néanmoins les choses ne sont peut-être pas aussi claires qu'il y parait. Judah est-il réellement mort d'un accident en traversant une rivière ? Pourquoi s'était-il rendu dans ce coin en pleine nuit d'ailleurs? Des circonstances suspectes qui amènent la famille à suspecter Gower de meurtre à des fins de vengeance. A moins que ce ne soit le trésor des Vikings, enfoui sous la propriété et mis au jour par Judah, qui n'ait intéressé l'assassin...

En vrac et au fil des pages

 

Sur les bords du lac enneigé, l'oncle Henry mène une enquête sans policier, entrainant dans son sillage les jeunes frères de Judah qui tentent de rassembler les pièces du puzzle. Je dois dire que ce court roman ( je préfère ce terme au mot "conte" car le récit n'en a pas la structure) m'a bien plus happée que le précédent ( La Disparue de Noël) qui manquait de descriptions et ne nous plongeait pas dans l'ambiance espérée. Ici les éléments s'imbriquent mais le suspens est maintenu et le coupable n'est pas forcément celui que l'on croit. L'enquête piétine puis rebondit à la manière des récits d'Agatha Christie dans un milieu familial clos qui évite la profusion de personnages que l'on a pu rencontrer dans les autres récits d'Anne Perry. Non seulement cela crée une atmosphère plus intime, mais le lecteur prend plaisir à suivre les réflexions des uns et des autres.

Dans un décor sublime, les repas de l'avent se succèdent, annonçant un Noël un peu particulier mais respectant la tradition, "thé et crumpets imprégnés de beurre fondu", les petits déjeuners faits de toasts et wetherlacks (confiture de prune acide de Damas), les soirées autour d'un bon repas, " La soirée fut sombre et paisible. La pluie et la neige battaient tour à tour contre les vitres et le feu ronronnait dans la cheminée. Ils mangèrent du mouton des Lacs, accompagné de délicieuses pommes de terre aux herbes. On importait toutes sortes d'épices sur la côte et le pain d'pices de Cumberland était réputé. Tiédi et nappé de crème, il faisait un excellent pudding". Ben oui, ce n'est pas parce qu'un crime a été commis qu'on en oublie la bonne chaire !

Voici donc un petit récit qui me donne envie de poursuivre ma découverte de l'auteur.

calendrierdelaventpince

Je pense Miyuki que tu aimeras ce conte-là !

http://sylectures.files.wordpress.com/2012/09/anneperry2.jpg?w=501&h=364

http://scrat.hellocoton.fr/img/classic/opaline-challenge-la-plume-au-feminin-6858302.png

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Syl. 21/12/2012 10:02

J'aurais aimé les lire bien avant Noël ! Je ne sais pas si la magie fera son effet après. On verra... Ils sont notés. Et tout m'inspire dans ce que tu écris.

unchocolatdansmonroman 21/12/2012 11:20



C'est gentil Syl et je pense que celui-ci devrait te plaire. Quant aux autres de ce recueil ... je les garde pour l'an prochain ! ;)



Myiuki 19/12/2012 16:30

C'est parce que c'est un récit "gourmand" qu'il va me plaire ? ^^
J'ai repéré ce livre sur les tables de la librairie, j'espère avoir l'occasion de les lire !
Merci pour la découverte :)

unchocolatdansmonroman 20/12/2012 11:17



hihi, gourmande oui !



jerome 18/12/2012 20:53

Celui-la me tente beaucoup plus que le précédent. L'tamosphère que tu décris est parfaitement de saison en plus. C'est sans doute maintenant ou jamais pour le lire^^

unchocolatdansmonroman 19/12/2012 02:58



oui je reconnais que ce court récit est plus enlevé et plus sympa. le premier me semblait inachevé



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...