Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 07:01

 

trouble-vie.jpg

Le Trouble Vie, Jan Van Aal, Mon Petit Editeur, 2011, 105 pages

Genre : nouvelle

Thèmes : écrivain public, quotidien, lettres, amour, relations humaines

 

Un mot sur l'éditeur en forme de clin d'oeil ...

" Mon Petit Éditeur s’adresse à tout auteur de littérature générale désireux de publier son livre gratuitement et en toute liberté ". Envoyez votre manuscrit et il sera peut-être publié à compte d'éditeur , après lecture par un comité. Un contrat est ensuite proposé. Pour en savoir plus, c'est ICI. Quelle bonne idée n'est-ce pas ?

Un mot sur l'auteur ...

Peu de choses sur l'auteur sur le net. Jan Van Aal est issu de la publicité et a fait carrière dans la communication. Il n'en est pas à son premier écrit mais a rédigé, dans un premier temps, sur son métier ( Au Clair de la pub / 10 Conseils pour faire bon usage de votre agence de publicité...) . Aux éditions Textes et prétextes Jan Van Aal a publié entre 2007 et 2011 Treize Z'étoiles, Album sans photo, Auto Portraits et Mon Petit abécédaire.Le Trouble Vie est son second roman, après Sacre Bleu.

http://media.paperblog.fr/i/555/5558336/sable-bleu-jan-van-aal-L-ioxCRZ.jpeg  http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTxTSQ8EStv7OBcRqp7_WTALxLaeR-PEauAxvLS534Z28hLYHzX-w&t=1

L'histoire : Mathurin Gardisette, dit Mathu ( et oui " pas facile d'entrer dans la vie affublé d'un prénom comme celui-là" !) revient sur son enfance, ses déboires scolaires, le plaisir des heures de colles passées à lire tout ce qui lui tombait sous la main, fasciné par l'écriture, la calligraphie. Et pourtant, pas de réussite brillante, tout juste un bac encadré et accroché au mur comme un trophée durement gagné. Engagé dans un journal local, Mathu mène une vie paisible jusqu'au jour où le directeur, criblé de dettes, annonce la fermeture de l'agence. "Je me sentais libre, libéré d'un passé peu glorieux. Le moment était propice de tourner la page de mon adolescence prolongée". Commence alors une nouvelle vie, poussée par un élan nouveau qui le mène tout droit vers ...l'accident ! Rien de grave, une perte de conscience de deux jours et le mardi matin : en route pour le Sud tant rêvé. Une rencontre inattendue avec Yvette Simonet et  Mathu se lancera dans une carrière d'écrivain public à Saint Raphaël qui le révèlera à lui-même, lui permettra de rencontrer des gens plus ou moins formidables et, surtout, de jouer sans le vouloir les entremetteurs. Et pourtant il n'était là que de passage : D'une lettre à l'autre, ouvrir les coeurs, recueillir les confidences, imaginer les mots que l'autre attend...  : un mot pour cette jeune femme croisée dans le bus, un autre pour cette amie de longue date dont on se sent si proche, un récit de vie après avoir écouté l'attachante Yvette...un trouble vie. Et puis Lola et la vie qu'il imagine auprès d'elle. A moins que cette vie ne soit, elle aussi, rêvée ...

En vrac et au fil des pages : Je ne connaissais ni la maison d'édition, ni l'auteur. Merci donc à Melisende pour cette jolie découverte. Le livre a voyagé d'un bloggueur à l'autre et c'est avec plaisir que je l'ai lu.

Un lecture facilitée par l'histoire agréable, fraîche et somme toute troublante ( mais je ne dévoilerai pas la fin). Un brin de poésie dans cette vie imaginée, cet écrivain public au nom chantant, au service des autres, qui n'imaginait pas rédiger autre chose que des courriers administratifs. D'une lettre à l'autre il touche aux préoccupations quotidiennes de ceux qui l'entourent et se retrouve à écrire des lettres d'amour, d'amitié, à exprimer les sentiments des autres avec ses propres motsIl est le lien, le pont et en même temps le trouble-vie, l' "intermédiaire transparent", celui qui, tel Cyrano ( d'ailleurs cité dans le récit) ,reste tapi dans l'ombre et souffle la réplique. Lorsque les mots manquent c'est vers lui que l'on se tourne. Confident efficace, il se révèle dans une vie tout en discrétion, une vie rêvée ...

J'ai aimé le décalage entre ce qu'il écrit si facilement pour les autres ( et qui porte ses fruits !) et les difficultés à exprimer à celle qu'il aime son amour. Sur un air de Brel, "Je t'offrirai , Lola, des perles de pluies ..." il tente de lui écrire ce qu'il a sur le coeur.

Alors évidemment certains trouveront le récit un peu plat ou sans relief. Néanmoins c'est ce côté rafraichissant qui m'a plu. Un récit qui coule comme une rivière. On s'attache aux personnages .Une jolie lecture pour les vacances !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

jerome 25/07/2012 08:47

J'aime bien l'idée de mettre en scène un écrivain public. Même si le récit peu paraître plat et sans relief, je pourrais quand même être tenté.

unchocolatdansmonroman 25/07/2012 09:46



Melisende (Bazar de la littérature :http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/livre-voyageur-le-trouble-vie-de-jan-van-aal-3178750.html ) fait voyager ce livre. Sinon on doit pouvoir se le
procurer via l'éditeur. Franchement c'est une lecture très agréable ;)



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...