Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 03:09

P1010077.JPG

Le Roman de Louise, Henri Gougaud, éditions Albin Michel ,2014, 249 pages

Genre : récit historique

Thèmes : Commune, Nouvelle Calédonie, insurrection, emprisonnement, pauvreté

 

L'auteur en quelques mots ...

http://www.poesie-amour.com/IMG/henri_gougaud.jpg

Ecrivain, poète, conteur mais aussi chanteur, Henri Gougaud est né en 1936 à Carcassonne. Parolier de Jean Ferrat, Juliette Gréco,  ou Serge Regiani, il dirige par ailleurs la collection Mémoire des sources et Contes des sages aux éditions du Seuil.Révélé en tant que romancier avec Bélisbaste (1982), il poursuit son œuvre alternant nouvelles fantastiques, romans, recueils de conte et de légendes.

 

L'histoire

" Nom: Louise Demahis-Michel. Elle naît en mai 1930 dans la Haute marne, à Vroncourt, vaste et massive maison forte autrement nommée le Tombeau. Sa mère, Marianne Michel y est depuis toujours servant. Son père, lui dit-on, est le fils du château. Louise, donc, est une bâtarde. En ce temps-là, dans nos campagnes, c'est pire qu'une infirmité, c'est un mélodrame."

Mais le destin voulut faire de louise une exception et, alors que le châtelain la prend sous son aile et l'élève comme son enfant, c'est le fils qui part en épouser une autre, lui laissant la place dans la grande maison. Signe d'un destin hors du commun sans doute car Louise put alors découvrir les auteurs qui marqueront sa vie, dont Hugo à qui elle écrit, recevant ainsi une éducation normalement réservée à la bourgeoisie.

"Si l'homme incarne le pouvoir, qu'est-ce qui nous fait femme ?" La pensée féministe en avant, avant l'heure.

Profondément humaniste elle prend postion pour ceux qui souffrent, les rejetés de la société, ceux dont on parle peu. Institutrice puis anarchiste engagée, cette jeune femme rebelle, revêche, marquera son temps de la révolte qui l'anime et conduira la rebellion de la Commune du même pas que ses compagnons hommes. Surnommée la Vierge rouge elle a pourtant connu les déboires des grands révolutionnaires, tantôt suivie et écoutée ( après son retour du bagne en Nouvelle Calédonie), tantôt honnie et injuriée. Elle dérange.

Elle est surtout indomptable et vit tout avec passion et parfois déraison. Elle veut sa vie entière, dévouée à la cause envers et contre tout, quitte à en mourir. Mais la vie en a décidé autrement et ce n'est pas la mort qui lui est réservée mais l'emprisonnement, en 1973,  durant huit ans dans un bagne Neo -calédoniens où elle va s'intéresser à la cause des canaques, la seule à aller vers eux, apprendre leur langue et se retrouver dans leur révolte.

 

En vrac et au fil des pages ...

http://www.nosenchanteurs.eu/wp-content/uploads/2012/04/louise-michel.jpg

La plume de Louis Gougaud a ceci de particulier qu'elle nous entraine au coeur de la vie de son personnage. Car, même s'il s'agit là d'un récit historique richement documenté, la vie de Louise Michel est romancée ce qui la rend plus proche du lecteur. Avec l'auteur, on s'anime pour cette femme de caractère, cette rebelle née que rien n'apaise et qui ne sait trouver le repos. Le style est imagé, fluide et transcende les difficultés inhérentes à la compréhension de ce que fut la Commune pour nous livrer des passages clés de l'époque, comme si l'on était au coeur du combat avec Louise.

Je connaissais mal la vie de Louise Michel et j'avoue que sous la plume du conteur, son destin prend des allures mystiques qui poussent à connaitre un peu mieux le personnage. Car c'est un "personnage", passionnée, exaltée, que rien ne semble pouvoir abattre. Voici une femme qui ne pouvait pas supporter la misère et qui fit de sa vie un combat perpétuel pour les nécessiteux, outrée de voir ce que Napoléon faisait de la société, emportée au point de vouloir sa mort, puis affolée sous la République de découvrir que les suivants n'agissent pas et ne sont pas à la hauteur.

Enrôlée aux côtés des hommes elle cotoiera Jules Vallès, Georges Clémenceau au plus fort de la bataille, Théophile Ferré et combattra contre les Versaillais avant d'être emprisonnée puis déportée.

Le roman de Gougaud a l'avantage de présenter aussi et de souligner l'écriture de Louise Michel, prolifique, ses poèmes, ses nouvelles, ses essais dont de nombreux perdus. Insasiable, intarrissable, elle écrivait sans cesse. On la découvre ici jamais en repos, l'esprit toujours alerte et avide de nourritures spirituelles. "Elle est ainsi, enthousiaste autant que follement haineuse, bête fauve parfois et parfois presque sainte, morte et pourtant plus que vivante."

J'aimerais poursuivre par l'écrit de Peyramaure, Fille de la colère, à l'occasion

Un livre à découvrir, absolument.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jostein 25/07/2014 08:07

Ce livre m'intéressait beaucoup et j'ai renoncé faute de temps. Mais je le note pour plus tard.

unchocolatdansmonroman 25/07/2014 08:58



il est vraiment bien écrit et on se sent proche de cette femme d'exception



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...