Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 02:53

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/118/P3/9782264039606.JPG

Le Manuscrit de Pythias, Paul Doherty, éditions 10/18 collection Grands détectives, 2005, 381 pages

Genre : récit historique

Thèmes : Alexandre le Grand, Empire perse, Mécédoine, stratégie, manuscrit

 

L'auteur en quelques mots ...

http://archive.shotsmag.co.uk/columns/ripley/images0509/Pauldoherty.jpg

Dr Paul Doherty est né à Middlesbrough (Nord-Est de l'Angleterre) en 1946. Après le baccalauréat, il est allé à Ushaw Collège Durham pendant trois ans pour étudier la prêtrise catholique.Après avoir terminé son doctorat sur le règne d'Edouard II d'Angleterre il a décidé de commencer à écrire sur certains épisodes connus ou méconnus de l'Histoire, en commençant par la mort d'un roi, publié en 1985. Depuis lors, Paul Doherty est l'auteur d'une centaine de livres et a publié un série de mystères historiques exceptionnels établis dans le Moyen Age, la Grèce classique, l'Egypte antique ...Il est l'auteur de plusieurs séries historico-policières, dont notamment : les enquêtes de Hugh Corbett, espion du roi Edouard Ier, les enquêtes de Télamon, un proche d'Alexandre le Grand, celles des frères Athelstan, un dominicain du XIII ème siècle (publiées sous le nom de Paul Harding), les enquêtes de Nicholas Segalla, le voyageur du temps (publiées sous le nom d'Ann Dukthas), et enfin les aventures de Kathryn Swinbrooke, apothicaire à Cantorbéry au XV ème siècle (publiées sous le nom de C.L. Grace). Paul Doherty est aujourd'hui professeur d'histoire médiévale.

 

L'histoire

Il s'agit du tome 3 de la saga de paul Doherty

tome 1 La Mort sans visage ( Le Granique, où l'on apprend à connaitre le médecin Telamon qui va devenir indispensable à Alexandre)

tome 2 L'Homme sans dieux ( la prise d'Ephèse)

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRRayJSG8gu39ORAYprseTpVrJuQ_Gfx1aGM8jyAOBrZnABpS1_PgDGNH_xog

"Entre Mylassa et Halicarnasse, la route avait été dégagée pour le passage du Grand conseiller, émissaire personnel du Roi des Rois. Venu de Persépolis, le seigneur Mithra, gardien des secrets de l'empereur et homme de l'ombre, galopait à un train d'enfer, soucieux de remplir la mission de la plus haute importance confiée par Darius (...) il chevauchait au milieu de sa garde personnelle, les Cagoulés, en direction de la Triple Porte, l'immense et profonde embouchure de la baie abritant le grand port d'Halicarnasse."

Car Alexandre le Grand est fermement décidé à s'emparer de la cité de Memnon. Une rumeur affirme qu'il se trouve hébergé par Ada elle-même, maitresse d'Halicarnasse qui le considérait désormais comme un fils. Mais plus que cela c'est le fait qu'Alexandre possède le manuscrit de Pythias qui inquiète la défense d'Halicarnasse, car le parchemin recèlerait le secret de la faille qui permettrait au macédonien d'entrer dans la cité . Dès lors la quête de Memnon se porte sur le manuscrit dont il veut une copie afin de la déchiffrer. La tâche n'est pas aisée car le document, codé par les soins de Pythias,architecte de la ville, ne se livre pas.

En prenant Halicarnasse Alexandre affirmerait sa toute puissance. Aussi l'enjeu est-il de taille. A ses côtés le médecin Telamon tente à son tour de perser le mystère de la mort soudaine d'un scribe chargé de déchiffrer le parchemin pour Alexandre. Le siège se prépare alors que d'autres mystérieux meurtres viennent entâcher le décryptage du manuscrit ...

 

En vrac et au fil des pages ...

 http://ankara.fr/wp-content/uploads/2013/02/Buste-Alexandre-le-Grand.jpg

Même si l'on n'a pas lu les deux premiers tomes, celui-ci reste accessible car centré sur le personnage d'Alexandre dans une nouvelle situation. Certes le lecteur ne connait pas encore Telamon et son assistante Cassandre mais le récit est suffisamment clair pour que l'on comprenne dès les premières pages de qui il s'agit et combien il est important pour Alexandre.

Dans ce tome trois axes de lecture sont mis en valeur par le fond historique relatant la prise d'Halicarnasse par le roi des macédoniens : le siège de la ville et la défense assurée par Memnon, le décryptage du manuscrit et les embûches qui se dressent devant ceux qui tentent d'en expliquer le fondement, les cauchemars d'Alexandre qui le mettent sans cesse face à son père Philippe et le tourmentent.

Telamon , envoyé au Domaine de Cybèle afin de veiller sur les scribes est chargé de l'enquête. Il devient le support moral d'Alexandre dont il voit et comprend les tourments et pour lequel il craint des complications psychologiques. Novateur, il tente d'expérimenter sur lui une méthode que l'on qualifierait aujourd'hui de psychalalytique avant l'heure, espérant le soulager de ses cauchemars. Cette partie est intéressante car aide à comprendre le côté versatile d'Alexandre connu pour ses fureurs. On se prend d'ailleurs de pitié pour cet illustre personnage que l'on sent sombrer dans la folie peu à peu. Le côté obscur que l'on connait se révèle et trouve ici une explication.

Les amis et fidèles d'Alexandre l'entourent et l'on retrouve Ptolémée, Héphestion, Clitus le Noir, mais aussi les orgies, les soirées trop arrosées, tout le côté exentrique qui fait la personnalité d'Alexandre.

Bien entendu le lecteur appréciera la démonstration de fin stratège du Roi des rois, au delà de l'enquête menée par Telamon qui amène suspens et intrigue au récit. La démonstration de force des macédoniens passe par l'invention d'une nouvelle machine de guerre que les descriptions du siège mettent en valeur.

La plume est légère et le roman se lit facilement, même si l'on doit souligner l'effort stylistique de l'auteur qui nous plonge ainsi en 334 av JC. Les notes liminaires confirment qu'il s'agit d'une fiction qui s'appuie sur une riche documentation : ainsi l'auteur reconnait avoir allongé le siège d'Halicarnasse pour les besoins du récit. J'ai apprécié de lire le petit dossier final dans lequel on trouve les explications des choix faits par Paul Doherty, notamment concernant l'incendie de la cité d'Halicarnasse dont on ne sait s'il fut le fait des macédoniens ou des perses par exemple. De même les trouvailles en matière de cryptologie soulignent ses recherches abondantes .

A découvrir si vous êtes amateurs de récits historiques mais aussi de policiers historiques.

abc 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Syl. 31/05/2014 09:34

Pourquoi pas ?! Mais hélas... dans un jour lointain...

unchocolatdansmonroman 31/05/2014 10:05



et oui je me doute bien que tu as des vues sur d'autres livres ! 



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...
  • Agatha Raisin enquête, tome 3 : Pas de pot pour la jardinière
    Agatha Raisin enquête, tome 3, Pas de pot pour la jardinière, M.C Beaton, éditions Albin Michel, 2016, 246 pages Genre : policier so british ! Thèmes : jardinage, meurtre, jalousie, enquête L'auteur en quelques mots Retrouvez la biographie de M.C Beaton...
  • Juin : le mois anglais sur les blogs !
    C'est avec plaisir que je renouvelle ma participation au mois anglais, organisé par Lou et Cryssilda. L'occasion de dépoussiérer le blog qui n'a pas vu d'article depuis fort longtemps, travail oblige ;) Pour le plaisir des sens donc : 1er juin : "Un jour"...
  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...