Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 15:30

http://lacritiquante.files.wordpress.com/2013/05/le-confident.jpg?w=181&h=300

Le Confident, Hélène Grémillon, éditions Folio Gallimard, 2013, 311 pages

Genre : roman contemporain historique

Thèmes : seconde guerre mondiale, amour, liens maternels, lettres, suspens

 

L'auteur en quelques mots ...

http://cdn-parismatch.ladmedia.fr/var/news/storage/images/paris-match/culture/livres/helene-gremillon-le-passe-demasque-525018/4769743-1-fre-FR/Helene-Gremillon-le-passe-demasque_article_landscape_pm_v8.jpg

Née à Poitiers en 1977, Hélène Grémillon a suivi des études de Lettres et d'Histoire avant de publier son premier roman , Le Confident, en 2010. Succès immédiat qui ne se dément pas avec la réédition en Folio. Son second roman, La Garçonnière, parait en 2013 et souligne son talent pour créer du suspens.

 

l'histoire

 

"Un jour j'ai reçu une lettre. Une longue lettre pas signée."

Camille vient de perdre sa mère. Aussitôt remontent les souvenirs du décès de son père. Elle avait alors 13 ans et son père, combattant lors de la guerre d'Indochine, avait visiblement décidé de ne pas rentrer. "Papa s'est suicidé, tu le sais, n'est-ce pas, maman ? que papa s'est suicidé." Le sujet était tabou.

Aujourd'hui elle doit faire face à la mort de celle qu'elle a aimé tendrement. Mais la connaissait-elle si bien ? La lettre de Louis va bouleverser la vision que la jeune femme avait de sa famille. Si tant est que cette lettre parle d'elle. Car qui est cette Annie que décrit Louis. Et d'abord qui est Louis ? ...

 

En vrac et au fil des pages ...

 

C'est un récit à plusieurs voix que nous propose Hélène Grémillon. Comme un dialogue entre Camille, sa mère Elisabeth , Annie et Louis, ami d'enfance d'Annie. A des années d'intervalle, elle fait parler ses personnages et leurs récits s'entremêlent. 

L'intrigue est bien amenée et soulignée par une construction narrative qui permet d'alterner les voix mais aussi de faire écho aux interrogations de Camille. Car à mesure que cette dernière lit la lettre de Louis dont elle ne sait rien, le doute s'installe. Louis parle-t-il d'elle ? Cette lettre ne s'adresse-t-elle pas à un autre destinataire ? Pourtant cette lettre résonne en elle et la happe, aussi la lira-t-elle jusqu'au bout et attendra-t-elle les suivantes.

C'est que le gouffre qui la sépare de sa mère commence à se faire jour et sous ses yeux s'opère une métamorphose : celle d'une femme avec qui elle a vécu durant des années et dont elle ne connaissait pas le passé, les secrets.

On est bien dans un secret de famille et, par certains côtés, l'écriture m'a fait penser à Kate Morton (c'est un compliment). J'ai cependant regretté le manque de profondeur du personnage de Camille à qui la révélation finale ne donne pas plus de relief que dans tout le récit, comme si elle était distante, en dehors de sa propre histoire.

Les autres personnages en revanche sont bien campés et l'idée de croiser les points de vue intéressante : Annie est dans un premier temps décrite par Louis puis l'auteur donne la parole à Elisabeth pour une justification qui fait un instant hésiter le lecteur: cette femme est-elle odieuse ou perdue ? On prend alors en pitié Louis, Paul; les hommes ne sont pas épargnés dans ce court roman !

Le lecteur se devra d'être attentif car, et je trouve ce point abouti, la fin révèle sans insister et il faut se souvenir du début du récit pour reconstituer le cheminement et se dire : mais oui, bien sûr ! C'est finement joué de la part d'Hélène Grémillon car cela évite une fin un peu fleur bleue. Ici le lecteur imaginera sans peine la suite lui-même, on ne la lui impose pas.

On appréciera aussi le fond historique documenté dans lequel évoluent des figures connues. Le récit prend alors une autre dimension puisqu'ancré dans la réalité de la seconde guerre mondiale ( rafles, propagande...), accordant à l'histoire plus de véracité.Le lecteur ne pourra s'empêcher de faire le lien et de se demander si les destins des personnages vont croiser la Grande Histoire , si c'est là la clé du drame annoncé. On nous guide et on nous perd, on nous lance sur des pistes pour mieux nous montrer que l'on faisait fausse route ...

Un auteur à suivre.

 

Merci à Nanet pour cette lecture commune ( son avis ici) et à Nekotenshi pour avoir fait voyager ce livre.

http://2.bp.blogspot.com/-wqfuskUXXXA/Uq4Zab17O2I/AAAAAAAAHzA/Gf60ypE7Pk8/s400/plume2014_2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

A-Little-Bit-Dramatic 09/01/2016 17:49

Sous le CHOC, mince ! ! :D J'en perds mon latin ! ! ^^

A-Little-Bit-Dramatic 09/01/2016 17:48

Je viens de finir ce roman est je suis encore sous le coup. C'est indéniablement un coup de cœur même s'il m'a vraiment mise très très mal à l'aise. Je l'ai lu en moins de 24 heures tellement j'ai été captivée par cette intrigue ! !
La seule chose que je déplore, c'est la chronologie un peu confuse, une incohérence que j'ai relevée par rapport à l'âge des personnages et qui m'a fait douter de ma bonne compréhension de la première partie, du coup, mais ce n'est peut-être qu'une coquille...
Enfin bref, à part ça, je dois dire que ce premier roman est vraiment un bijou littéraire, servi par un style parfait et au sujet anti-conformiste et douloureux mais qui tient en haleine du début à la fin.

nath 09/01/2016 19:13

je pense que je le relirai un jour car, avec le temps, j'ai un peu oublié ce roman. Peut-être la chronologie dont tu parles. Néanmoins j'ai aimé la plume

Pauline 14/05/2014 09:08

Oh là là, depuis le temps qu'il est dans ma pal celui là !

unchocolatdansmonroman 14/05/2014 10:48



allez hop, à lire absolument ! hihi



Alison Mossharty 13/05/2014 21:45

Bon, bah il ne me reste plus qu'à demander Neko si elle peut le faire voyager par chez moi aussi XD Tes avis sont bien trop convaincant Choco, il faut penser aux autres et bien moins tenter la
lectrice faible que je suis ^^
J'espère accrocher autant =)

unchocolatdansmonroman 14/05/2014 04:24



mouhahaha ! je subis moi aussi des dizaines de tentation chaque jour, il faut bien que je me venge. Je suis spure que tu vas l'apprécier. Il part aujourd'hui chez gagathe ;)



nanet 13/05/2014 16:21

Je retrouve dans ton article les sensations de ma lecture, et les réminiscences de nos discussions sur ce livre. C'est vrai que la fin est bien amenée, et que le personnage de Camille aurait gagné
à être un peu plus émotif, un peu plus profond. Cela reste, pour moi, un petit coup de coeur (un grand aurait eu 20 ^^) car ce livre m'a happé et l'histoire se marie divinement à l'Histoire.
Je vais regarder cette K Morton dont tu parles...

Biz

unchocolatdansmonroman 14/05/2014 04:24



il te faut lire Les Heures lointaines ;)



lilou 12/05/2014 20:15

J'avais déjà bien envie de le lire de par les échos reçus mais alors là je vais surement le dévorer dès que j'aurai posé Malika.
avec le sourire

unchocolatdansmonroman 13/05/2014 05:22



oh oui tu peux te lancer, c'es très bien écrit.



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...