Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 12:57

http://kapachino.info/reading/wp-content/uploads/2012/01/lady-susan.jpg

Lady Susan, Jane Austen, édition Folio Gallimard, 2006, 115 pages

Genre : court roman épistolaire

Thèmes : bonne société, veuvage, arrivisme, amour, famille

L'auteur en quelques mots ...

http://www.gradesaver.com/file/novelAuthorImages/5207-jane-austen

On ne présente plus Jane Austen. Je pensais à ce que j'allais écrire lorsque je me suis dis que je pourrais vous envoyer vers le blog de Melisende, fan inconditionnelle de Jane Austen, sur lequel vous trouverez moulte renseignements, avis de lecture et autres.

Femme de lettres anglaise, Jane Austen a vécu dans le Comté de Winchester de 1775 à 1817. Eduquée essentiellement par son père , ses frères et ses lectures,  sa famille est pour elle un soutien essentiel. On retrouve dans ses écrits l'humour et l'ironie qui font la force du style. Elle y évoque la dépendance des femmes à l'égard du mariage qui leur donnera un statut social. Elle décrit ainsi le mode de vie de ses contemporains, ce qui fait d'elle une critique de moeurs.

Elle s'essaie au genre épistolaire, qu'elle abandonne pour le roman, les parodies sentimentales. On connait bien évidemment Orgueil et préjugés, Northern Abbey ou Raison et sentiments.

Elle ne se maria jamais et ne fut pas un auteur connu de son temps mais reste aujourd'hui un écrivain culte de la littérature britannique.

L'histoire : Lady Susan Vernon, jeune veuve trentenaire en quête d'un nouveau mariage et mère de la jeune Frederica ,entreprend de trouver un mari pour sa fille. Le jeune Sir James Martin , riche et stupide, lui semble un bon parti, au désespoir de Frederica.De son côté elle mène une vie de séductrice, parvenant à influencer les hommes qui l'approchent par une manipulation dans laquelle elle est passée maitresse, entretenant une liaison avec un homme marié. Son entourage ne voit pas toujours clair dans son jeu mais Catherine Vernon (née de Courcy) ne s'y trompe pas, depuis que Lady Susan a tenté d'empêcher son mariage avec Charles Vernon. La jeune Frederica fait les frais du comportement de cette mère peu présente et égoiste. Lorsque la mère et la fille s'entichent du même homme, Reginald de Courcy, c'est à un numero de haute voltige que ce livre l'héroine de ce roman épistolaire. Le jeune Reginald verra-t-il clair dans son jeu ?

En vrac et au fil des pages : la forme épistolaire convient bien à ce court roman au rythlme enlevé qui nous entraine dans la bonne société du XVIII°S. Il faut dire que c'est un genre en vogue à cette époque. Il permet entre autres de dévoiler peu à peu les personnalités et de livrer quelques pages plus intimes puisqu'à la première personne.

J'ai apprécié l'humour qui émane de ces pages et l'imbroglio constitué par cette histoire de famille. Le plus drôle est de ne pas arriver à détester totalement Lady Susan qui , personnage clé du roman, mène sa vie tambour battant et comme elle l'entend. Certes mauvaise mère, elle navigue dans une société qui a fait d'elle ce qu'elle est, et en abuse.

Ce court roman se lit comme un bon thé, en une petite heure. on y reconnait la patte de Jane Austen, même s'il s'agit là d'un de ses premiers écrits. Un petit plaisir !

http://img.over-blog.com/300x267/3/28/83/65/logos/plume.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Touloulou 19/09/2012 22:54

Il est dans ma pal !

unchocolatdansmonroman 20/09/2012 04:03



Il est vite lu ;) Je suis contente d'avoir commencé par celui ci puisque c'est une oeuvre de jeunesse. j'ai hâte de découvrir la suite...



jerome 27/08/2012 18:44

Jamais lu Jane Austen. Il me reste encore tant d'auteurs à découvrir !

unchocolatdansmonroman 28/08/2012 03:59



oh la la ! moi aussi je n'en suis qu'au début. mais entre quelques nouveautés j'aime aussi retourner vers des "classiques" ;) Une vie n'y suffira pas !



Enigma 27/08/2012 13:45

Un roman épistolaire sympa, avec un personnage principal qui change des autres héroïnes de Jane Austen!
=)

unchocolatdansmonroman 27/08/2012 14:30



C'est vrai. Peut-être parce que c'est une oeuvre de jeunesse ;)



piplo 26/08/2012 20:44

Honte à moi, voila encore un auteur que je ne connais pas, mais j'ai prévu de le découvrir bientôt avec Orgueil et préjugés! en tout cas celui-ci fait envie, je vais aller faire un tour chez
Melisende!

unchocolatdansmonroman 27/08/2012 05:40



oh chez elle tu vas tous les trouver ! hihi ! Celui ci a l'avantage de donner le ton , un style et d'être assez court. par ailleurs j'aime bien les romans epistolaires ;)



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Pumpkin Autumn Challenge 
    Nouveau blog, nouveau challenge ! Chez Guimause, que je viens de découvrir, on organise un challenge d'automne selon trois formules (merci à PatiVore qui a relayé ce challenge) : Le Pumpkin Autumn Challenge débutera le 1er septembre et s’étendra jusqu’au...
  • Le Miroir et autres nouvelles fantastiques, Edith Wharton
    Le Miroir et autres nouvelles fantastiques, Edith Wharton, éditions Folio, 2011, 84 pages Genre : nouvelles Thèmes : spiritisme, fantôme, au-delà L'auteur en quelques mots ... De son véritable nom Edith Newbold Jones, Edith Wharton est née en 1862 et...
  • Qui es-tu Alaska ? John Green
    Qui es-tu Alaska ? John Green, éditions Gallimard jeunesse, pôle fiction, 2011, 402 pages Traduit par Catherine Gibert Genre : drame, jeunesse Thèmes : amitié, solitude, adolescence, littérature, souvenirs, résilience L'auteur en quelques mots ... Né...
  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...