Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 02:41

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/1/9/1/9782070424191.jpg

La Joueuse de Go, Shan Sa, éditions Folio Gallimard, 2001,326 pages

genre : roman

Thème : Chine ,Mandchourie, Japon, guerre, jeu, amour

L'auteur en quelques mots ...

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/23/Shan_Sa_internet_3.jpg/220px-Shan_Sa_internet_3.jpg

Née en Chine, Shan Sa s'initie très tôt à l'écriture et crée des poèmes dès 7 ans. A 14 ans elle devient le plus jeune membre de l'association des écrivains de Pekin. Elle quitte son pays en 1990 déclarant "Après l'événement Tian An Men, j'ai choisi de renaitre en France". D'expression chinoise, elle adopte le français et poursuit des études en philosophie. Secrétaire du peintre Balthus , elle est initiée par sa femme à la culture japonaise. Elle apprend la calligraphie, la cithare et le Go. Elle écrivait avant La Joueuse de Go (Porte de la paix céleste / Les quatre vies du saule) mais c'est ce roman qui la rend célèbre (prix Goncourt des lycéens). Les Conspirateurs, L'impératrice, Alexandre et Alestria mais aussi un essai: Tokyo à quatre heures du matin, sont quelques uns de ses écrits. Artiste complète, elle peint aussi. Nommée en 2009 Chevalier des Arts et des Lettres, elle a reçu l'an dernier la médaille des Chevaliers de l'ordre National du mérite.

 Présentation de son dernier roman

 

L'histoire

Place des mille vents, elle affronte au jeu de Go des adversaires étrangers. Dans le froid de l'hiver, elle fête sa centième victoire.

De l'autre côté des mers, au Japon, il annonce à sa mère qu'il vient d'être affecté en Mandchourie et qu'il part accomplir son destin de soldat.

Tout les sépare. Elle est jeune, belle, et traverse l'adolescence dans un pays sous l'emprise japonaise. Depuis 1931, les japonais y ont créé un état fantoche. Elle trouve refuge dans le Go, jeu de patience et de stratégie , jeu guerrier, où elle peut exprimer toute sa force. Autour d'elle, le quotidien s'embrase, l'engagement politique de ses amis lui laisse entrevoir de sombres lendemains . Les japonais envahissent le territoire et mènent des missions d'extermination qui laissent peu d'espoir.

Lui est soldat. Fort et déterminé, il part dans l'idée d'accomplir son devoir. Lorsque son supérieur lui demande de profiter de son adresse au jeu de Go pour s'infiltrer parmi les chinois et obtenir ainsi des informations, il n'hésite pas.

C'est alors la rencontre. Face à face, il l'observe, elle le devine différent de ce qu'il veut bien montrer. Chaque jour, invariablement ils jouent, silencieux et pourtant ouverts l'un à l'autre au- delà des mots. Chaque jour il remarque les changements qui s'opèrent en elle mais dont il ne connait pas l'origine : les premiers émois amoureux auprès de Min, la famille, l'emprisonnement de ses amis pour leur engagement politique contre les japonais, son amitié avec Huong promise à un homme plus agé.Chaque jour elle se sent un peu plus proche de cet inconnu .Mais le jour où Pékin est conquis, tout bascule :l'exode pour elle, le devoir pour lui. Jusqu'à ce que leurs chemins se croisent à nouveau ...

En vrac et au fil des pages

Il s'agit bien d'un coup de coeur. J'avais déjà lu des passages voila quelques années mais sans trouver le temps de me plonger dans ce magnifique roman. ici chaque mot est pesé, chaque phrase prend sens pour nous transporter en Mandchourie mais aussi nous faire vivre, de façon à la fois distante et violente, la guerre qui soumit les chinois aux japonais.

Le jeu de Go se prête parfaitement à l'enchevêtrement de thèmes comme l'adolescence, la guerre, l'engagement et les images qu'il permet créent tout un réseau de correspondance dans le roman. Roman complexe donc par sa trame, il donne à entendre deux voix : celle de la jeune femme qui grandit dans une mandchourie dominée et découvre peu à peu les contraintes tout en  aspirant à la liberté ; celle d'un jeune soldat qui prend goût à la guerre qui éveille en lui un sentiment de puissance mais dont la carapace cède devant une joueuse de Go énigmatique. Deux récits à la première personne qui se mêlent pour un final troublant, poignant, sublime.

La violence est bien là mais les mots la transcendent. Les images sont souvent oniriques, le style ample et lent, comme souvent dans la littérature asiatique. On sera d'ailleurs surpris par le fait que les deux personnages ne se rencontrent que fort tard dans le roman. L'accélération finale donne à la fin une dimension surprenante. Mais je 'n'en dis pas plus ! A savourer ...

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge

http://img19.imageshack.us/img19/7835/challenge3.png

L'avis de ma partenaire de lecture, Félina

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Natiora 10/10/2012 16:00

Bon, il serait temps que je le sorte de ma PAL !

unchocolatdansmonroman 10/10/2012 16:42



Yess ! allez, hop, hop hop !



stefiebo 10/10/2012 12:28

Moi aussi un véritable coup de coeur...
Je deviens de plus en plus amoureuse de la littérature chinoise...

unchocolatdansmonroman 10/10/2012 15:56



de façon générale j'apprécie beaucoup la littérature asiatique moi aussi



annaglasgow 10/10/2012 11:12

Oh il a l'air vraiment super ce livre, il faut que je me le procure! Et j'aime beaucoup la couverture elle est originale! Merci de nous faire partager ton avis sur ce livre!

unchocolatdansmonroman 10/10/2012 11:39



Avec plaisir ! Je pense en effet que tu devrais le lire. On s'en souvient longtemps après. J'aime ouvrir certaines pages encore aujourd'hui, me replonger dans cette histoire maintenant que je
connais la fin ...



DarkHawk 10/10/2012 11:10

Il me semble bien intéressant ce livre ;-)

unchocolatdansmonroman 10/10/2012 11:38



je pense qu'il te plairait



Lilly 10/10/2012 10:13

J'aime beaucoup la plume de l'auteur, mais je n'arrive toujours pas à savoir si j'ai aimé ce roman ou non, en tout cas il m'a marquée. Merci pour cette découverte partenaire. ;)

unchocolatdansmonroman 10/10/2012 11:36



Oui c'est un roman qui ne laisse pas indifférent. je viens vite lire ton avis ;)



Le Cottage de Myrtille 10/10/2012 09:53

Je l'ai lu cet été et c'est un coup de cœur pour moi aussi !

unchocolatdansmonroman 10/10/2012 10:04



J'ai aimé le style autant que l'histoire. J'avoue avoir été surprise par la fin, c'est très fort je trouve. Je vais venir voir ton billet, je l'ai raté apparemment ;)



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...