Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 05:59

http://passionlectures.files.wordpress.com/2013/03/9782264031761.jpg?w=183&h=300

L'Homme au ventre de plomb, Jean François Parot, collection Grands détectives 10/18 Gallimard, 309 pages

Genre : récit policier historique

Thèmes : enquête, meurtre, complot, Jésuites, Louis XV

L'auteur en quelques mots ...

Retrouvez la biographie de l'auteur dans la chronique du tome 1 des aventures de Nicolas Le Floch, L'Enigme des blancs manteaux

L'histoire

23 octobre 1761.Alors qu'il se rend à l'Opéra pour la première des Paladins de Rameau afin d'assurer la protection de mademoiselle Adelaide, fille de Louis XV, Nicolas Le Floch est informé du décès du jeune comte de Ruissec. Se rendant sur les lieux il émet des doutes sur un éventuel suicide, bien que la famille soutienne cette thèse. Le défunt présente en effet des caractéristiques troublantes, comme ce visage déformé. Une lettre, visiblement écrite de la main du comte, ponctue cette soirée mais son écriture ne laisse pas d'intriguer notre enquêteur.

Alors qu'il s'apprête à quitter la demeure, la Comtesse, mère du jeune comte, lui fait savoir qu'elle a des informations à lui révéler et lui donne rendez-vous le lendemain au couvent des Carmes. Elle n'en aura malheureusement pas le temps car meurt, elle aussi en des circonstances troublantes.Nicolas Le Floch découvre alors un billet qui le conduira jusqu'à la Comédie Française où il rencontre Mademoiselle Bichellière, liée aux deux frères Ruissec,  qui ne le laissera pas insensible.

L'affaire s'emballe alors que le lieutenant Sartine confie à Nicolas une autre enquête mettant en scène l'ambassadeur de Bavière. Du tabac de contrebande a été retrouvé dans son carrosse. Rapidement des recoupements permettent de lier les deux affaires.

En un rien de temps l'on découvre que le jeune comte est décédé dans d'atroces souffrances par ingestion de plomb fondu et que son père, proche du parti dévôt et de la Cour, pourrait s'avérer dans cette affaire un obstacle de taille. En ces temps de guerre contre l'Angleterre, l'enquête de Nicolas Le Floch , qui découvre combien il peut être dangereux de se mêler de politique, doit ménager chaque milieu bien qu'il pressente un complot contre le roi et sa favorite, Madame de Pompadour ...

http://www.theatrons.com/illustrations/comedie-francaise.jpg

En vrac et au fil des pages ...

Dans ce deuxième tome qui débute in media res, on retrouve notre héros , commissaire au Chatelet, entouré de ses fidèles acolytes, l'inspecteur Bourdeau, fidèle compagnon d'enquête, le docteur Semacgus , médecin, et Sanson, bourreau de France, Catherine, cuisinière et amie de Nicolas qui travaille désormais au service de M de Noblecourt, logeur et ami de Nicolas.

On entre dans cet opus dans le milieu du théâtre et découvrons un Nicolas sensible aux charmes d'une jeune comédienne, ce qui pimente un peu le récit.

Nombre d'enquêtes parallèles ponctuent le récit, demandant au lecteur un peu plus d'attention, d'autant que ce volume propose une intrigue politique complexe dans laquelle les Jésuites ont une part à jouer. Madame de Pompadour craint pour la vie du roi et sollicite une protection étroite suite à la tentative de régicide dont Louis XV a déjà été victime.

Mais dans ce volume, la personnalité de Nicolas le Floch s'impose d'autant plus qu'il apprend la vérité sur sa naissance et ses origines, entrant ainsi dans le cercle fermé des admis à la Cour. Ce nouveau statut est pour lui une source de reflexion et de retour sur son passé . Il est intéressant de voir ainsi évoluer le personnage dont on nous dévoile peu à peu, au cours des volumes, la complexité.

Après la lecture de ces deux premiers tomes je dois dire que la plume savoureuse de Jean françois Parot parvient à nous transporter par l'usage d'une langue adaptée qui va beaucoup plus loin que ce que j'ai pu lire jusqu'à présent dans d'autres récits historiques. Sans doute est-ce là la force de cette saga, au delà bien entendu d'une riche documentation et d'un héros des plus attachants. Rappelons que l'auteur est spécialiste du XVIII°S.

Tome 1 L'Enigme des blancs manteaux

http://nsa31.casimages.com/img/2013/02/19/130219024354861665.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

kincaid 24/07/2013 20:09

Tout comme toi, c'est le style d'écriture de l'auteur qui me séduit énormément, ça change des romans historiques habituels ! J'ai hâte de lire les autres tomes de la saga.

unchocolatdansmonroman 25/07/2013 07:22



oui, il nous transporte dans l'époque et, par la variété des détails, et surtout je trouve le vocabulaire, fait en sorte que l'on se sente comme chez nous !



Grizelda 22/07/2013 09:00

Tout à fait d'accord, très belle docs, très beau phrasé, ces ivres nous emporte littéralement par leur travail de recherche. J'ai lu ce tome-ci pour le challenge actuel. J'ai trouvé le tout
vraiment mieux construit que le premier même si j'ia moins bien aimé l'histoire. ceci dit trop hâte d'en lire d'autre.

unchocolatdansmonroman 22/07/2013 17:08



disons que l'histoire est plus sombre avec la description de cet homme en plomb ! Par contre je viens de lire Le Cadavre anglais et je le trouve moins bien quoique plus centré sur le personnage
de Nicolas Le Floch



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...