Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 05:23

 

Abbey-Tea-Rooms--_042.jpg

" On n'a encore rien découvert que l'anglais accepterait de substituer à sa tasse de thé"

Florence Nightingale, 1869

Symbole de l'art de vivre britannique, le thé anglais a une histoire tout aussi passionnante que les thés de Chine. Pourtant, ce sont bien les chinois qui sont à l'origine de l'introduction du thé en Europe au XVII°S. Réputé pour ses vertus hygiéniques, le thé s'est peu à peu transformé en boisson des gentlemen !

medium_boston_tea_party.jpg

La première cargaison de thé parvenue en Hollande serait arrivée en 1606. Il faut dire que les Pays Bas commercent déjà à l'époque avec l'Orient, dont ils ramènent des produits rares. Rapidement un concurrent apparait : les anglais et leur East India Company. une révélation sans doute car à cette époque l'Angleterre boit du café , comme le démontre le nombre de plus en plus élevé de Coffee House.

En 1657, le thé apparait à Londres, importé par l'East India Company. Il est présenté comme un remède miracle à certaines affections. La même année il est mis en vente avec succès auprès des clients de Thomas Garraway, fondateur de la première et plus grande maison de thé londonienne qui perdurera jusqu'en 1866.

180px-Catherine_of_Braganza_-_Lely_1663-65.jpg

 C'est une femme qui sera à l'origine de la mode du thé : Catherine de Bragance, infante portugaise et femme du jeune roi d'Angleterre Charles II, qui adorait cette boisson. On raconte qu'elle arriva avec des coffres plein de thé qui constituaient sa dot en 1662 et que la première chose qu'elle demanda fut une tasse de thé !

Cette boisson fut recommandée par des médecins, notamment auprès de Louis XIV pour faciliter sa digestion. 

Pourtant le thé est onéreux, taxé. Il faudra attendre le XVIII°S , 1784, pour que la taxe soit abaissée.De boisson de cour, le thé devient la boisson favorite du peuple.

En 1684 le Dictionnaire de langue française de Furetière accorde toute une page au thé.

 

the.png

De grands hommes contribuèrent à faire de cette boisson l'occasion d'un instant précieux de détente : Thomas Twinnings (1735/1804)Robert Fortune ( 1812/1880), Thomas Lipton ( 1850/1931), mais aussi les frères Bruce qui développèrent la culture du thé à Assam. Ce thé sera vendu en Angleterre pour la première fois en 1839. Les courtiers londoniens lui font un accueil triomphal, l'Angleterre possède enfin son propre thé. Contrairement au thé vert chinois, celui-ci est fermenté et peut être bu avec du lait et du sucre. Robert Fortune quant à lui collecta des plants de thé en provenance de diverses province de Chine et les envoya en Inde. Il fut aussi à l'origine du thé mélangé à des fleurs, pour des senteurs plus parfumées et subtiles. On doit à Thomas Lipton l'ouverture des premiers salons de thé à Londres et les plantations de thé à la place du café. Thomas Twinnings est connu pour être le fournisseur officiel de la reine Victoria puis du prince de Galles et avoir le premier inventé le thé à la tasse, en conditionnant les feuilles dans de petits sachets de 100 gr. Il ouvre le deuxième établissement de Londres en 1717, entièrement consacré à la vente du thé et du café, le Golden Lyon.

 

 

Tea O'Clock

On doit le rituel du Tea O'Clock à Anna Russel, septième duchesse de Bedford,

aux alentours de 1840.

Le souper étant servi à 21h, elle imagine un instant gourmand vers 16h : thé , sandwiches et petits gâteaux. Plus qu'une boisson, c'est un art de vivre qui s'étend de la bonne société à toute l'Angleterre.

 

Woburn Abbey, demeure du couple Bedford

 

En 1824 , le thé fait désormais partie de la ration journalière des marins de la Royal Navy.

 

 

http://www.galerie-photo.com/images/photographie-peinture-028.jpg

Mary Cassat est la première artiste à peindre des femmes buvant du thé dans les années 1880.

 

 

Musée du thé à Londres : 

http://www.1st4londonhotels.co.uk/database/uploads/387019_image1_bramah_museum.jpg

http://www.infobritain.co.uk/Bramah_Tea_And_Coffee_Museum_500.jpg

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQn1ClH7-EwVIHgXzIr5LxYEO5gAlch60qpinX--v6xfzOwjFsrGSrJg2SEfQ

 

Un petit thé à Londres ?

 

Ambiance des grands Tea Afternoon

http://www.wikinoticia.com/images/www.viaje.info/www.viaje.info.wp-content.uploads.2010.01.ritz.jpg

salon de thé de l'hôtel Ritz à Londres

 

 

http://elsjepelsje.files.wordpress.com/2010/08/orangerie.jpg

L'Orangerie de Kensington Palace à Londres

 

http://atypiqueetgourmand.com/wp-content/uploads/2011/08/Afternoon-tea-%C3%A0-langlaise-Butlers-chesterfields-mayfair.jpeg

Butler's and Chesterfield Mayfair à Londres

 

http://img.over-blog.com/381x500/3/24/01/98/1-londres/CIMG8202.JPG

Le Savoy à Londres

 

Pour une ambiance plus intime

camellia-sinensis2.jpg

camellia-sinensis.png

p1040109.jpg

camellia-sinensis1.jpg

Sur Carnaby Street à Cambridge, le salon de Camellia Sinensis

 

 

 

 

21297011.jpg

 

c671b33e1822e543935b3e19501eaa70.jpg

Tiny Tim's Tearoom à Canterbury

 

 

 

643658.jpg

miss-mollett-s-high-class.jpg

9636577_orig.jpg

Miss Mollett's High class in Appledore dans le Kent

 

 

 

mois anglais tea time

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans supplément pour les gourmands
commenter cet article

commentaires

Soie 08/06/2014 19:46

Un article intéressant et de belles photos, merci !
J'ai bien aimé l'anecdote de la jeune mariée arrivant avec des malles remplies de thé:-)

unchocolatdansmonroman 09/06/2014 03:43



merci, j'ai bien aimé aussi cette anecdote et lorsque je l'ai racontée à ma fille de 8 ans elle m'a dit : on va faire ça aussi quand je vais me marier ? ah ah !



FondantOchocolat 07/06/2014 19:19

Très intéressant, cet historique ! J'ai appris plein de petites choses, merci ! :-) En plus (on doit être connectées, il y a forcément un truc...), j'ai dans mes billets programmés pour ce mois
anglais un article rassemblant des scènes de tea-times célèbres (ciné, télé) !! Comme pour les librairies anglaises au cinéma (article qui paraîtra au cours de la semaine prochaine), je mettrai
évidemment une passerelle vers ton billet-thé !!! :-D Bon week-end !

unchocolatdansmonroman 08/06/2014 04:05



et oui on dirait que nous avons les mêmes idées. Pour ce qui est des séries je ferai un petit billet avec les séries un peu moins connues qui ont vraiment un petit côté british ;) mais ce sera
pour mardi



Syl. 07/06/2014 12:20

Oui ! avec vue sur la mer.

unchocolatdansmonroman 07/06/2014 12:22



énorme ! je cherche ... ;)



Mypianocanta 07/06/2014 11:51

Que voilà un article intéressant !
Je me demande ce que Messieurs Lipton et Twinings penseraient de ce qu'est devenu "leur" thé tel qu'il est vendu en grande surface ?

Et pour moi il n'y a rien de tel qu'un mélange anglais spécial breakfast le matin :)

unchocolatdansmonroman 07/06/2014 12:17



oh la la ne m'en parle pas et d'ailleurs lorsque je vais boire un thé et qu'on veut me servir un lipton je dis non ! hihi ! Que du thé en vrac et du vrai ;) moi j'aime la saveur de la bergamote



Syl. 07/06/2014 11:48

Que c'est réconfortant ! Je crois que j'ai raté un truc. J'aurais dû avoir une boutique salon de thé.

unchocolatdansmonroman 07/06/2014 12:17



c'est ce que je me dis chaque jour, ça et les librairies. On se met ensemble et on monte un salon de thé lectures ?



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...