Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 06:33

Outre le fait qu'il s'agit d'une lecture réunionnaise, je me suis naturellement sentie attirée par ce livre aux illustrations envoûtantes :e belles aquarelles de Ann Marie Valencia qui accompagnent à merveille les trois récits contenus dans ce recueil.

fees.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Fées et Gestes des fleurs, Claire Karm, illustrations de Ann Marie Valencia, Océans jeunesse, 2006, 158 pages

Public : jeunesse

Thèmes: fées, elfes, jardins, nature, cohabitation humains/êtres surnaturels

 

 

 

 

 

L'histoire : Savez-vous que les jardins réunionnais, les sentiers de la plaine des palmistes, renferment une vie extraordinaire ? De petits êtres y vivent, en harmonie avec la nature qu'ils protègent.

 

La première histoire "Sylvie La Charette" nous entraine dans ce petit monde merveilleux à la manière d'un film deYonebayashi et Miyasaki : Arriety et le petit monde des 100_1987.JPGchapardeurs. On y découvre Pique nique, petit lutin mutin fermement "décidé à se construire une carriole afin de pouvoir faire autre chose de sa vie". Pique nique est un lutin lecteur, passionné par les journaux dont il découpe et classe les articles, ici les sujets botaniques, ici les "mensonges des hommes". Aidé de Système D et ses combines il se fait fort de convaincre la Fée de la tomate afin qu'elle rétrécisse un animal destiné aux humains qui pourrait tirer son véhicule. On aime dans cette histoire le caractère bien trempés des trois personnages et la vie au sein de la flore réunionnaise (goyavier, cryptoméria). Il faudra au moins l'aide d'un lutin ensorcelleur pour animer le véhicule de Pique Nique !

 

113

La deuxième histoire "Arum et les fleurs de perles" dévoile avec magie les relations entre humains et fées/Elfes. Les

petites créatures ne sont pas toujours perçues des humains car se cachent . Mais lorsqu'un lutin bleu entreprend de raconter à la narratrice comment Arum, jolie Fée des fleurs et Jean, humain séduisant, se sont mariés, c'est avec tendresse et inquiétude à la fois que nous découvrons que ces deux mondes sont imbriqués. Le lac aujourd'hui asséché était auparavant un lieu riant, refuge de fées et d'elfes, où les arums poussaient à foison. Mais il faut se méfier du petit peuple et du "charme pervers et incontrôlable des créatures magiques" ...

 

La troisième histoire "La fée de l'agapanthe" nous raconte combien les fées peuvent être cruelles entre elles. Saviez-vous qu'il existe des fées carnivores, comme Purpurine qui utilise la naiveté des humains pour dévorer ses consoeurs et conserver son apparence sanguine ? Le narrateur, P1030245attentif et

attentionné, s'en apercevra fort heureusement et , fasciné par cette

vie qui anime son jardin, s'assurera que chaque petit être a sa place dans son jardin ou alentours.


 

En vrac et au fil des pages : j'ai beaucoup apprécié ces histoires dans lesquelles j'ai retrouvé toute la magie de mon enfance, la certitude que de petits êtres existent et protègent la nature tout en veillant sur les humains. J'y ai retouvé la malice espiègle dont on taxe ce petit peuple.

Je dois dire que j'ai aussi découvert une artiste de talent dont le pinceau léger anime les pages de ce livre. Ann Marie Valencia est peintre aquarelliste. Britannique, elle est venue vivre à la Réunion et a accepté de collaborer avec Claire Karm sur ce projet. On ne sera pas étonné d'apprendre qu'elle a réalisé des peintures et croquis pour l'ONF ce qui explique ce détail dans la création des fées et lutins. Les couleurs sont adorables et vivantes à la fois.

 

Je ne saurais à quel public conseiller cette lecture car, même si les histoires se rappochent de l'univers enfantin, le style et l'écriture s'adressent à de plus grands. Certaines subtilités ne seront peut-être pas comprises de tous, le langage un peu cru des lutins de la première histoire peut surprendre. Mais cela reste une jolie lecture.

 

Je vous livre quelque photos d'une fôret réunionnaise que je trouve fascinante: Notre Dame de la Paix et qui est, sans doute, habitée ! Nous nous y rendons régulièrement pour sa fraicheur et le côté mystérieux des enchevêtrements d'arbres de toutes sortes et des formes inexplicables...

 

026.JPG

IMG_3282.JPG

 

074

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by unchocolatdansmonroman - dans Lectures de l'océan indien
commenter cet article

commentaires

Loo 13/04/2012 22:48

C'est très gentil de ta part. Je vais quand même farfouiller si peux le trouver. Merci encore.

unchocolatdansmonroman 14/04/2012 06:49



avec plaisir ! ;-)



Loo 12/04/2012 18:01

Il m'a l'air bien intéressant et les photos bien jolies. Je me le note en espérant le trouver où je suis.

unchocolatdansmonroman 13/04/2012 04:40



Je crains qu'il ne faille le commander, c'est un vrai problème la diffusion des livres de l'océan indien ... Sinon dis le moi, je pourrai peut-être te l'envoyer  ;-)



Présentation/accueil

  • : Un chocolat dans mon roman
  •  Un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Partenariat Albin Michel

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • étonnant récit
    étonnant récit En 1988, Marie Darrieussecq reçoit le prix du jeune écrivain de langue française pour sa nouvelle La Randonneuse . Après avoir rédigé quelques premiers ouvrages repérés par de nombreux éditeurs (Grasset, Le Seuil, Fayard ), elle publie...
  • Il faut beaucoup aimer les hommes, Marie Darrieussecq
    Merci aux éditions Folio et Livraddict pour ce partenariat Il faut beaucoup aimer les hommes, Marie Darrieussecq, éditions Folio,,2015288 pages Ganre : récit contemporain Thèmes : amour, attente, showbusiness, cinéma, Afrique L'auteur en quelques mots...
  • swap les femmes dans l'histoire # 2
    Je vous vois venir : " oh mais elle a déjà fait un swap Les femmes dans l'histoire avec Licorne cette année !" . Et oui, je fais partie des privilégiés madame, monsieur, qui ont droit à deux correspondants, hihi ! C'est donc avec Achille, que je connais...
  • La Meilleure d'entre nous, Sarah Vaughan
    La Meilleure d'entre nous, Sarah Vaughan, éditions Prélude, 2015, 480 pages Genre : roman Thèmes : pâtisserie, concours, tranches de vies, années 60, émancipation, amour, estime de soi L'auteur en quelques mots ... Après des études d'anglais à Oxford,...
  • Le Sang des farines, Jean François Parot
    le Sang des farines, Jean François Parot, éditions JC Lattès, 2005, 440 pages Genre : policier historique Thèmes : révolution émeutes, relations internationales, crime, enquête, Louis XVI L'auteur en quelques mots.. Retrouvez la biographie de l'auteur...
  • plus d'excuse !
    plus d'excuse ! Si vous me suivez régulièrement, vous savez à quel point j'aime écrire de petites histoires. Dernièrement j'ai découvert Antidote : un logiciel d'aide à la rédaction (correcteur, dictionnaires et guides) dont on ne peut se passer une...
  • vous reprendrez bien un peu de Proust !
    vous reprendrez bien un peu de Proust ! A La lecture, Véronqiue Aubouy, Mathieu Riboulet, éditions Grasset, collection bleue, 2014, 240 pages Thèmes : lecture, Proust, partage, film, expérience, témoignage, littérature Véronique Aubouy est cinéaste (...
  • A la lecture, Véronique Aubouy, Mathieu Riboulet
    A La lecture, Véronqiue Aubouy, Mathieu Riboulet, éditions Grasset, collection bleue, 2014, 240 pages Genre : essai Thèmes : lecture, Proust, partage, film, expérience, témoignage, littérature Les auteurs en quelques mots Véronique Aubouy est cinéaste...
  • sur un air de jazz
    sur un air de jazz La photo choisie par Leiloona pour cet atelier ( photo de Romaric Cazaux) m'a tout de suite fait penser au jazz, une musique que j'affectionne et qui me transporte dans le New York des années 50. pour les besoins de la cause j'emprunte...
  • Quand le jazz est là ...
    La photo choisie par Leiloona pour cet atelier ( photo de Romaric Cazaux) m'a tout de suite fait penser au jazz, une musique que j'affectionne et qui me transporte dans le New York des années 50. pour les besoins de la cause j'emprunte e titre à une chanson...

      délivré par Syl

Mes petites envies

logo liste d'envies