Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 14:52

Quiproquo

http://www.franceculture.fr/sites/default/files/imagecache/image_fleuve/2012/05/25/4446495/gros_mots_2def.jpg

Par les temps qui courrent je commence à sentir le décalage avec les nouvelles générations de jeunes qui arrivent dans mes classes. Sans penser que je suis vieille ( qui ça fait rire ça ? nan mais dis donc !) je constate que , parfois, nous ne nous comprenons pas...

" Qu'est-ce qui t'arrive X ? ça ne va pas aujourd'hui ?

- C'est rien M'dame

- Mais si je vois bien que ça ne va pas. Allez raconte moi ça

- Je me suis fait insulter

- Oulah ! tu connais les règles dans ce cas. Tu en réfères à un adulte de l'établissement. ça s'est passé où et quand ?

- En classe tout à l'heure

- ah c'est un camarade de classe ? ok, on va revenir sur les règles de vie de classe.

Evidemment on relit la charte. Evidemment on rappelle le respect, la tolérance et ...

- bien évidemment les insultes sont interdites, le registre familier, les vulgarités et  tous les noms d'oiseaux. Oui X ?

- et par exemple c'est lequel le pire ?

- euh...attend X, je ne pense pas que ce soit le lieu pour dire cela. Ce sont des choses graves tu sais

- oui mais le plus moche de tous ? est-ce que piaf c'est bon ?

- Bon piaf, c'est pas non plus l'insulte suprême

Et tous de reprendre en choeur

- et pélican ?

- euh ...

- et cardinal ?

- mais ...

- et paille en queue ( oui, on est à la Réunion !)

- attendez, attendez ! On parlait d'insultes là me semble-t-il. Ne mélangeons pas tout.

- Ben c'est des noms d'oiseaux

- ...

Oh mon dieu !

Petit coup de gueule cependant car finalement, après une enquête poussée, le jeune en question venait de se faire traiter ... d'intello !

En voilà une qui a la vie dure : se faire traiter d'intello ! Sauf qu'à mon époque l'intello était le premier de la classe, portait souvent des lunettes, était vaguement mis en marge des groupes populaires et s'accrochait à ses livres tout en rêvant secrètement de rejoindre les idoles du collège pour être "l'intello qui a des copains branchouilles".

Or, quelle surprise d'entendre récemment cette insulte suprême à l'encontre d'un jeune qui est loin d'être tête de classe . C'est qu'il faut expliquer que lire est devenu une tare ! Honte à ceux qui osent désormais s'aventurer à ouvrir un roman, ne serait-ce qu'une de ces lectures jeunesse qui plaisent tant. Quant à celui qui dévore les pavés que nous connaissons tous et dont raffolent les filles de ma classe, celui-là passe à l'ennemi, pire : il entre dans le clan des filles ... Bouh la honte ! Alors là on le traite vite d'intello pour le ramener à la "réalité vraie" comme dirait Y, des fois que la lecture le rendrait vraiment trop intelligent... (en quelques sortes c'est un geste humanitaire !).

Vous l'aurez compris, cela ne concerne que les garçons, car les filles, c'est bien connu, ont toujours aimé lire. La lecture est féminine mesdames, messieurs (ça me rappelle vaguement une époque que je croyais révolue ... hum! ).

Enfin, lorsque le dernier de la classe se fait traiter d'intello parce qu'il a ouvert un livre volontairement (même pas sous la contrainte ?) c'est que nous sommes tombés bien bas ...

Moralité: si votre enfant ramène de mauvaises notes, cache ses livres, devient un de ces ados qui glande au lieu de réviser c'est, peut-être,qu' il s'est fait traiter d'intello ... et nous , profs, pauvres poires qui nous battons de l'autre côté de l'insulte ...

Allez,pour le plaisir et le côté jubilatoire des dialogues de Audiard ...

un extrait des Tontons flingueurs

 

 

 

Sans rancune les loulous !

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans "La prof a dit ..."
commenter cet article

commentaires

Plume/Plumisa 28/09/2012 14:46

Ah, tout ça c'est pathétique... surtout quand on voit le choix immense qui s'offre à eux !
Oui les temps changent et je suis pas certaine d'arriver à m'adapter ;-)

unchocolatdansmonroman 28/09/2012 15:52



Je me fais parfois les même remarques et après je me dit que que je ne dois pas faire ma vieille ! il y a encore de l'espoir alors ...Banzaï !! :) Ils n'auront pas ma peau ni mon optimisme !



Natiora 27/09/2012 21:12

C'est bien triste tout ça... Je comprends ton coup de gueule, et je compatis face au sentiment d'impuissance que tu ressens. Comment expliquer à un gamin qui se soucie du jugement de ses camarades
qu'il n'y a pas de honte à être un intello et à prendre plaisir à lire ? Quand j'étais au collège j'entendais déjà que la lecture "c'est pour les bouffons". Dire qu'avant les jeunes étaient curieux
et fiers d'être cultivés. Les temps ont bien changé ! (oui, je n'ai pas 30 ans et je suis déjà une habituée de l'expression "c'était mieux avant", faut que je me soigne ^^)

unchocolatdansmonroman 28/09/2012 03:54



Le pire est que mon fils est dans le lot. j'ai réussi à l'amener vers la lecture et l'autre jour il revient en me disant qu'il craint qu'on le traite d'intello ! Leur génération bénéficie
pourtant de livres extraordinaires que nous n'avions pas forcément ( en jeunesse) et qui devraient les transporter. par contre le ciné c'est pas intello et mieux vaut pour eux voir l'adaptation
...pfff



Aranae 27/09/2012 19:41

J'aime ! :D Combien de fois je me suis fait traiter d'intello au collège. Je m'en sors bien. Il faut aider les apprenti-intellos !

unchocolatdansmonroman 28/09/2012 03:55



Oui allez montons une association pour les intellos en voie de disparition ;)



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...