Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 05:44

Cette semaine je suis tombée par hasard sur un article de l'internaute qui  proposait de découvrir le Japon à travers 10 films. Dans leur palmarès:

 

- http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/9/8/7/3453277838789.jpgHana Bi, comédie dramatique qui apporta la gloire a Takeshi Kitano. L'histoire d'un détective, Neshi, dont la vie part à vau l'eau suite au décès de sa fille et à la mort imminente de sa femme et  qui va commettre un hold up pour soulager les misères de ceux qui l'entourent.

Dis comme ça ce film peut ne pas faire envie mais l'histoire de cet homme qui assiste à la mort des autres et, finalement, est aussi un peu mort au fond de lui, est touchante. C'est aussi un élan d'amour je crois. Le petit plus : les musiques de Joe Hisaichi ( comme pour les films d'animation de Miyazaki).

Takeshi Kitano est aussi un écrivain. Je viens d'ailleurs d'acquérir Boy que je lirai bientôt.

 

 

 

- Les sept samourais, de Akira Kurosawa, un film de 1954 que tout le monde connait auhttp://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/ba/Seven_Samurai_poster.jpg/220px-Seven_Samurai_poster.jpg  moins de nom ! Incontournable donc. Film d'aventure il relate l'histoire d'un village, au XVI°S , qui est la cible répétée d'une bande de pillards. Sept samourais se font alors un devoir de protéger ce village. Trois seulement survivront mais le village sera sauvé.

Film culte, il a inspiré certaines adaptations comme Les Sept mercenaires. Effectivement il faut l'avoir vu, ne serait-ce que pour un acteur en particulier, Toshiro Mifune, remarquable !

 

- Combat sans code d'honneur, de Kinji Fukazaku (1973). Plongée dans le monde des yakusas, ce film  est inspiré de faits réels. Il met en scène un après guerre dans la région d'Hiroshima où règne la loi du plus fort et où peu respectent les règles et codes établis.

J'avoue ne pas avoir vu ce film.

 

- http://www.oomu.org/images/chihiroposter-vf.jpgLe Voyage de Chihiro, Hayao Miyazaki (2001), film d'animation . Suite à un déménagement, la famille de Chihiro s'installe près d'un mystérieux tunnel. Chihiro le traverse et sa vie bascule, ses parents sont transformés en cochon et elle devra affronter la sorcière Yubaba pour les sauver et leur rendre leur apparence.

Ce film est en effet remarquable bien que ce ne soit pas mon préféré. J'ai une tendresse particulière pour Princesse Mononoké et Nausicaa de la vallée du vent. On y retrouve cependant totue la poèsie et la féérie de l'univers de Miyazaki qu'il faut connaitre effectivement si l'on veut un aperçu du cinéma japonais.

 

 

- Voyage à Tokyo, Yasujiro Ozu (1953). Un couple âgé entreprend un voyage à la capitale http://images.cine-fiches.com/zoom/07/7265.jpgpour rendre visite à leurs enfants. Mais ils se rendent compte peu à peu que leur présence dérange. Seule leur belle fille trouve du temps pour s'occuper d'eux. Ils découvrent la vie trépidate et bruyante des villes et partent pour Osaka pour voir un de leurs fils. Mais le père tombe malade. Ses enfants viennent le rejoindre mais trop tard. Il meurt sur un constat d'échec: la scission de la famille, les nouvelles règles de la société qui fait exploser le cadre familial, l'égoisme.

Ce film est un classique japonais, poignant, souvent considéré comme le plus grand film japonais.

 

- Ghost in the Shell, Mamoru Oshii, (1995). Dessin animé cyber-punk, ce film reprend les codes du polar futuriste mais aborde des thèmes comme l'âme humaine dans une société robotisée. Kusanagi est un cyborg apprtenant à l'élite anticriminelle, la section9 qui se met en quête d'un cyber criminel qui prend le contrôle d'un esprit humain par le réseau informatique. Ils découvriront peu à peu qu'il s'agit en réalité d'un intelligence artificielle qui, pour la première fois, a acquis une conscience.

Je n'ai pas vu ce manga dont la critique est élogieuse. La SF n'est pas mon genre de prédilection.

 

-http://blog.hkmania.com/wp-content/uploads/2011/03/affiche-le-retour-de-godzilla-gojira-1984-1.jpgGodzilla, Ishiro Honda (1953). J'avais peur que ce film ne figure pas dans ce palmarès ! Ce monstre né des émissions radioactives des bombes tombées sur Hiroshima et nagazaki, détruit tout sur son passage, cherchant à anéantir cette humanité qui l'a réveillé.

Encore un film culte qui peut fair sourire aujourd'hui par les effets spéciaux qu'il propose mais qui pour l'époque étaient révolutionnaires ! C'est le personnage japonais le plus connu ( qui possède d'ailleurs sa propre étoile sur Hollywood boulevard !)

 

- Ring, Hideo Nakata (1997), est Le film d'épouvant japonais à voir ! Une légende urbaine raconte que quiconque visionne une certaine video déclenche une série de malédictions. Asakawa, journaliste qui enquête sur cette fameuse cassette, va l'apprendre à ses dépens...

Voilà un film qui a fait fureur et est encore repris et adapté aujourd'hui. Il s'agit d'une trilogie et Le Cercle en est un remake par exemple.

 

- Nos funérailles en rose, Toshio Matsumoto (1969). Film appartenant à la Nouvelle vague qui revisite le mythe d'Oedipe en le transposant dans un bar gay de Tokyo qui aurait inspiré S Kubrick pour son film Orange mécanique. Violent, centré sur l'esthétique de l'image, il innove en redéfinissant les codes cinématographiques.

Je ne connais pas ce film.

 

- Tokyo Sonata, Kiyoshi Kurosawa (2009). C'est l'histoire d'une famille nippone qui se http://medialangues.files.wordpress.com/2012/03/tokyo.jpgdécompose peu à peu suite au licenciement du père . Explosion de la famille : le fils ainé quitte la maison alors que le cadet se réfugie dans la musique. C'est un film contemporain que je ne connais pas.

 

L'Homme qui vola le soleil, Kazuhiko Hasagawa (1979). La critique le décrit comme le Taxi driver nippon ! Un professeur de chimie, lassé par cette société consumériste, ce chacun pour soi,la prépondérance des médias, décide de fabriquer une bombe atomique afin d'être enfin entendu et écouté. Ce film est peu connu hors du Japon ( ouf, normal de ne pas l'avoir vu donc !)

 

Voici les 10 films retenus. Pour ma part je trouve que dans ce palmarès manquent :

 

-http://www.ecranlarge.com/upload/movies/poster/movie9165/original_214113.jpgAprès la pluie, Ame Agaru (1999). Dans le Japon du XVIII°S, un samourai et sa femme attendent avec les villageois que la pluie cesse de tomber pour traverser le fleuve. Afin de subvenir aux besoins de la population, le samourai va devoir voler de l'argent, ce qui est indiqgne de son rang. Aimé de tous, il s'attire pourtant les foudres des Grands en enfreignant ainsi le protocole.

Ce film est à voir pour les valeurs de tolérance qu'il inculque mais aussi pour les paysages somptueux dans lesquels il est tourné.Ce n'est pas un chef d'oeuvre et on a reproché parfois une réalisation un peu superficielle, mais je trouve que c'est un très beau film.

Dans la veine des samourais sans maitre, il faut aussi avoir vu Hara-kiri de Kobayashi.

 

- Tous les Miyazaki ! oui c'est un peu excessif mais j'ai bien du mal à faire un choix, malgré les deux cités plus haut.

 

- Chinese Box, Wayne Wang (1997). Un journaliste qui vit à Honk Hong depuis quinze ans http://www.mangagaru.net/upload/dramas/4050.jpgtombe sercrétement amoureux de Vivian et se lance dans cette relation. Mais il découvre qu'il est atteint d'une leucémie et qu'il ne lui reste que peu de temps à vivre. Vivian, elle, veut faire sa vie avec Chang mais ce dernier ne peut légitimer cette aventure  socialement embarrassante. En effet, il est désormais une figure importante du monde des affaires. John décide de  filmer  ce qu'il pense être la fin de Honk Hong qui va être rétrocédé à la Chine. Sur son chemin il croisera plusieurs personnes dont les destins s'entrecroisent.

C'est un film que j'ai beaucoup apprécié, pas uniquement pour la présence de Jeremy Irons ! Je trouve le jeu des acteurs très juste.

 

- http://ecx.images-amazon.com/images/I/51D0TZB0M1L._SL500_AA300_.jpgDersou Ouzala, Akira Kurosawa (1976).La rencontre d'un officier tsariste et d'un trappeur mongol , Dersou Ouzala, en Sibérie. Le choc de deux cultures mais aussi une extraordinaire histoire d'amitié. Dersou Ouzala deviendra le guide de l'explorateur et lui communiquera les secrets de la nature.

Là encore de magnifiques paysages et de l'émotion !

 

- Dolls, Takeshi Kitano (2002). Ce sont trois histoires d'amour inspirées du théâtre Bunraku (théâtre de poupées). La première histoire propose la vie d'un couple heureux dont les familles vont les popusser à faire un choix tragique. Le jeune garçon accepte de quitter la femme qu'il aime, plus pauvre que lui, pour se résoudre, sur la http://images.telechargementz.org/?url=http://images.allocine.fr/r_760_x/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/35/06/58/affiche2.jpgpression de ses parents, à épouser la fille de son patron. Dans la deuxième un homme se laisse aller à ses souvenirs, une vieille histoire d'amour qui a pris fin car il appartenait à l'univers du crime et ne pouvait  être accompagné de personne à l'époque. Dans la troisième un personnage, ancienne star de la musique,  dont le visage est recouvert de bandages, passe son temps à regarder la mer . Un de ses plus grand fan va tout faire pour qu'elle le voie.

Kitano montre là que les erreurs du passé ne peuvent être réparées. ces destins tragiques sont extrêmement poignants et les paysages sublimes, tels des tableaux.

 

Il y aurait sans doute beaucoup d'autres films mais j'arrête là ce billet, peut-être pour mieux le compléter prochainement. Tiens, en terminant je pense au Goût du thé de Katsuhito Ishii ! quand je vous dit que ce n'est pas fini ! Et vous quels sont vos films japonais favoris ?

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Touloulou 04/04/2012 09:52

Honte à moi, je n'en ai vu qu'un ! Cad Chihiro... Je trouve que c'est le plus réussi des Miyazaki en terme de dessin et d'histoire, avec tous ces personnages, mais ce n'est pas mon préféré non plus
! Il manque la tendresse de certains autres...

unchocolatdansmonroman 04/04/2012 13:17



oui c'est vrai mais chacun propose une petite touche particulière, je trouve que contrairement à ce que l'on dit parfois ils ne se ressemblent pas même si l'on reconnait la patte de Miyazaki



Arcaalea 20/03/2012 11:39

Mdr pour Godzilla ! C'est kitsch à mort ! Je crois que je l'avais regardé en faisant autre chose avec mon meilleur ami il y a quelques temps.
Pour le Voyage de Chihiro :

unchocolatdansmonroman 04/04/2012 03:14



;-)



darkhawk 19/03/2012 22:40

J'ai bcp de ces films en Dvd mais j'en ai vu assez peu.
Par contre, j'ai vu Ghost in the Shell et je confirme qu'il est bon ;-P

unchocolatdansmonroman 20/03/2012 01:56



Je pense aussi regarder ceux que je n'ai pas vu prochainement ;-) La liste va donc s'allonger !



Gigi-sempai 19/03/2012 16:23

Oki tiens moi au courant pour le dvd et je te le mets de côté si tu n'arrive pas à mettre la main dessus.^^
Un swap japonais ça pourrait vraiment être sympa !

Gigi-sempai 19/03/2012 10:33

Ah oui y'a battle royale que j'avais beaucoup aimé ! En plus j'aime bien le professeur des élèves, il m'a fait pas mal rire par moments. En plus y'a des scènes un peu décalées dans ce film et c'est
super.
Je l'ai en DVD tu veux que je le mette dans mon colis pour que tu puisse le voir ?

unchocolatdansmonroman 19/03/2012 16:15



Ah ben si je ne le trouve pas au video club pourquoi pas ! je te dirai ça car j en l'ai pas vu en effet ;-)



Gigi-sempai 19/03/2012 10:32

J'adore le voyage de chihiro ! C'est un de mes ghibli préféré.

J'ai également beaucoup aimé ghost in the shell mais ça fait longtemps que je ne l'ai pas revu.

La version japonaise est la première que j'ai vu de Ring alors je préfère de loin ce film à la version américaine (même si les américains savent un peu mieux faire peur quand même XD). Ce film
m'avait fait peur même un bon moment après l'avoir vu.^^

Je ne connais malheureusement pas beaucoup de films japonais et c'est d'ailleurs dommage car je dois passer à côté de bons films.

unchocolatdansmonroman 19/03/2012 16:15



Oui il est vraiment angoissant ! Faudrait peut-être qu'on se fasse un swap japonais alors ... ;-)



Le Cottage de Myrtille 18/03/2012 10:58

Une belle sélection ! Dans un autre registre, j'ai vu Battle Royale de Kinji Fukasaku sorti en 2001, qui fait un peu penser au roman en vogue en ce moment Hunger games. Un film expiatoire après une
journée mouvementée au collège !!!

unchocolatdansmonroman 18/03/2012 11:23



J'en ai entendu parler mais ne l'ai jamais vu. Si tu le recommandes je le regarderai à l'occasion !



Luthien 18/03/2012 09:55

Je n'ai vu que Le voyage de Chihiro que j'ai beaucoup aimé.

unchocolatdansmonroman 18/03/2012 09:56



C'est un très beau film. Certains disent qu'il concentre tout le travail et l'univers de Miyazaki...



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...
  • Agatha Raisin enquête, tome 3 : Pas de pot pour la jardinière
    Agatha Raisin enquête, tome 3, Pas de pot pour la jardinière, M.C Beaton, éditions Albin Michel, 2016, 246 pages Genre : policier so british ! Thèmes : jardinage, meurtre, jalousie, enquête L'auteur en quelques mots Retrouvez la biographie de M.C Beaton...
  • Juin : le mois anglais sur les blogs !
    C'est avec plaisir que je renouvelle ma participation au mois anglais, organisé par Lou et Cryssilda. L'occasion de dépoussiérer le blog qui n'a pas vu d'article depuis fort longtemps, travail oblige ;) Pour le plaisir des sens donc : 1er juin : "Un jour"...
  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...