Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 02:10

http://1.bp.blogspot.com/--0r4nZ5IojM/Tb7GcPYnYnI/AAAAAAAAA54/JEn8zup5nK8/s320/Aupr%25C3%25A8s+de+moi+toujours.jpg

Auprès de moi toujours, Kazuo Ishiguro, éditions folio, 2011,441 pages

Genre : récit d'anticipation

Thèmes : clonage, amour, estime de soi, amitié, art

 

L'auteur en quelques mots ...

http://faber.co.uk/media/medialibrary/2012/08/kazuo-ishiguro_1.jpg

Né en 1954 à Nagasaki, Kazuo Ishiguro est un romancier britannique. Ses parents partent pour l'Angleterre en 1960, pensant n'y rester que quelques temps.Il ne retournera jamais au Japon, poursuivant ses études  de littérature et philosophie dans les universités du Kent. Parmi ses oeuvres récompensées et connues en France : Les vestiges du jour qui a été adapté au cinéma par James Ivory. Il en sera de même pour Auprès de moi toujours adapté par Alex Garland.

 

L'histoire :

" Je m'appelle Kathy H, j'ai trente et un ans et je suis accompagnante depuis maintenant plus de onze ans...". Revenant sur les souvenirs de son enfance et de son adolescence dans le centre spécialisé de Hailsham, Kathy H dévoile peu à peu ce que fut l'éducation donnée à ces jeunes orphelins. Pourtant, peu à peu, le discours des "gardiens" laise planer un doute quant à leur avenir, ce moment où ils devront partir et intégrer le vrai monde. Coupés de l'extérieur, ces jeunes vivent une vie à la fois harmonieuse et tragique car ce qui les attend au dehors dépasse l'entendement. Préparés à effectuer des dons, ils ne savent pas réellement ce que cela revêt mais semblent confiant et acceptent leur sort.

Une femme pourtant induit le doute : chaque mois Madame vient récupérer des dessins et autres oeuvres réalisées par les jeunes du pensionnat de Hailsham. Dans quel but ? Hantés par leurs années de jeunesse, Kathy, Ruth et Tomy s'interrogent et cherchent à comprendre malgré le sort qui s'acharne.

 

En vrac et au fil des pages ...

 

Il est difficile de parler de ce roman sans trop en dévoiler. En effet les révélations faites au lecteurs suivent le cours de l'évolution de ces jeunes dans le pensionnat de Hailsham. Par un effet d'anticipation puis de retour en arrière , Kathy H revient sur le centre, les cours, les amours, la solidarité et laisse planer constamment une suspiscion quan t à leur devenir. On apprend au fur et à mesure qu'ils sont en fait destinés à être donneurs dans une société qui a à la fois besoin et peur d'eux.

Le sujet est sensible et traité ici avec justesse car n'est pas au coeur du récit. Le plus important semble l'amitié, la découverte de l'autre et une éducation bien particulière propre à faire accepter leur destin à ces adolescents. Pourtant un espoir apparait lorsque Ruth découvre que certains couples ont eu un sursis, une possibilité de vivre leur amour et de l'exploiter. Là interviennent les commanditaires de cette aberration : le clonage, qui n'est jamais directement nommé. Pourtant le récit reste centré sur les jeunes issus de Hailsham et ne présente jamais le reste de la société.

On touche alors du bout des doigts à des sujets comme l'eugénisme, l'idée que les clones n'auraient pas de sentiments et devraient alors être considérés comme des biens meubles.

C'est un récit sur l'humanité finalement.

Le lecteur pourra être géné par une certaine lenteur mais il me semble qu'elle va avec le propos : dévoiler lentement ce que fut leur histoire .Au fil de ma lecture je me suis rendue compte que j'avais vu le film  ! Pourtant la façon de traiter le sujet est différente et je vous invite à lire le roman auparavant...

abc 2014

 

le petit plus ...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Lupa 27/08/2014 07:46

Je garde un excellent souvenir du film, et le livre me tente beaucoup car même si je connais l'histoire, c'est un sujet intéressant !

unchocolatdansmonroman 27/08/2014 10:34



intéressant mais difficile ;) quelques différences entre le film et le roman mais le récit est intéressant



Noukette 20/08/2014 00:31

J'avais adoré ce roman...!

unchocolatdansmonroman 20/08/2014 05:32



pour ma part ce n'est pas un énorme coup de coeur mais j'ai été emporté par le fait de ne pas tout comprendre au départ, aussi étrange que cela paraisse ;)



Lylou 19/08/2014 19:26

Cela fait longtemps que je l'ai lu et vu ; je m'y replongerai bien pour en avoir des souvenirs plus précis :)

unchocolatdansmonroman 20/08/2014 05:32



c'est un histoire poignante en effet



jerome 19/08/2014 13:27

Anticipation, clonage et Cie, voila qui n'est pas du tout pour moi !

unchocolatdansmonroman 19/08/2014 15:19



hihi! j'adore quand tu viens jusqu'ici juste pour dire ça Jérôme ! 



Syl. 19/08/2014 09:22

Un de mes livres préférés.
Quant au film que je ne verrai jamais de peur de m’asphyxier dans mes larmes, j'en ai vu des photos et j'apprécie particulièrement les couleurs, les personnages, les décors et la chanson "Never let
me go".

unchocolatdansmonroman 19/08/2014 15:20



vraiment ? je crois en effet que le film ne te plairait pas, c'est assez dur



Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...