Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 13:01
Le Prédicateur, Camilla Läckberg

Le Prédicateur, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2013, 500 pages

Genre : policier

Thèmes : maternité, soumission, enrôlement, meurtre, famille

Traduit du suédois par Léna Grumbach et Catherine Marcus

 

L'auteur en quelques mots ...

 

Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur le billet du tome 1 La Princesse des glaces

L'histoire :

Armé de son épée de bois et de son casque de chevalier, un jeune garçon s'apprête à franchir la trouée escarpée de la brèche du roi. "Du coin de l'oeil il aperçut quelque chose qui attira son attention, un bout de tissus rouge qui dépassait des rochers".

Lorsque Patrick Hedström arrive sur les lieux, ce n'est pas un corps que son équipe trouve, mais trois. Sous le cadavre récent de la jeune femme, des ossements ont été déposés. Par qui ? Pourquoi ? Y a-t-il un lien entre ces trois corps ?

Commence ainsi une enquête qui va mener Patrick au coeur d'un exploitation où vit la famille Hult, connue pour son patriarche, Ephraim, prédicateur en son temps, qui guérissait les gens, aidé de ses jeunes fils, Gabriel et Johannes, et les frasques des cadets de la famille, connus des services de police. Pourtant, alors que tous les indices ramènent les enquêteurs vers les Hult, les tensions entre les deux clans de la famille réapparaissent. Quelques années en arrière, Gabriel Hult n'a en effet pas hésité à dénoncer son frère Johannes, qui se serait par la suite suicidé. L'affaire s'annonce compliquée pour Patrick, qui doit par ailleurs prendre soin d'Erica, enceinte. En cette période estivale, la chaleur aidant, cette dernière a besoin d'une présence mais redoute en même temps les visites qui vont s'enchainer dans leur maison, famille et amis n'ayant aucun égard pour elle.

Heureusement, Mellberg semble de meilleure humeur et accorde à Patrick toute sa confiance. Bien que cela lui paraisse suspect, ce dernier apprécie , d'autant que Ernst se montre toujours aussi incompétent et laxiste.Il est urgent de trouver l'identité de la jeune femme morte, retrouvée au fond de la brèche du roi, avant que la nouvelle ne fasse fuir les touristes.

Eté 1979. Alors qu'elle rentre d'une soirée arrosée, une jeune femme est enlevée et séquestrée. Au fil des jours, elle comprend qu'elle n'en réchappera pas et accepte la douleur infligée par son agresseur, qui semble prendre plaisir à la rassurer, comme s'il voulait la guérir du mal qu'il lui inflige."La soumission était son seul choix, elle le savait avec une effroyable lucidité"...

En vrac et au fil des pages ...

Ce deuxième tome place Patrick au centre de l'intrigue. Erica est plus en retrait, enceinte et contrainte de rester à l'écart de l'enquête. Il fallait bien que chacun de ces deux personnage ait son tome !

C'est donc au coeur de l'été que se déroule le récit, qui nous emporte d'emblée avec la découverte de trois corps ,dans un lieu emblématique de Fjallbacka. L'inspecteur suit son instinct mais d'autres personnages prennent une place importante dans cet opus, comme Martin, son jeune collaborateur, personnage agréable que l'on apprend à connaitre un peu mieux.

Qu'est devenu l'odieux Mellberg ? il est toujours là mais semble avoir perdu sa verve péjorative au profit d'un grand sourire et d'un excès de confiance en ses ouailles. On apprendra pourquoi dans la seconde moitié du récit, mais je vous rassure, son fichu caractère ne s'en a pas vraiment allé ! En revanche, l'inspecteur Ernst, que l'on avait découvert comme un lèche botte dans le premier tome, se montre d'autant plus incompétent que les indices apparaissent, ce qui freinera l'enquête.

Le couple Patrick, Erica, est présenté dans l'intimité de leur maison, envahi par une famille que la côte attire en cette saison. Le lecteur appréciera de retrouver la soeur d'Erica et l'histoire ,que l'on croyait terminée, de soumission envers un mari tyran apporte une intrigue parallèle aux meurtres à résoudre.C'est d'ailleurs là un des intérêt de cette série, qui propose, outre des enquêtes différentes à chaque fois, une continuité dans la vie de ses personnages.

La psychologie des personnages est le deuxième point fort de cette série, que ce soient les victimes à qui l'auteur donne la parole dans certains chapitre, alternant les époques, ou les agresseurs dont on ne peut cautionner les actes mais dont on découvre la vie, souvent complexe et torturée.

C'est donc la famille qui est le thème conducteur de ce tome : les tiraillements, les doutes, les non-dits et la confiance que l'on peut ou pas s'accorder, que ce soit au sein de la famille Hult ou de celle d'Erica.

L'intrigue est bien menée, nous envoie sur de fausses pistes pour mieux y revenir, et pourtant tous les indices sont réunis, sous nos yeux...

 

J'ai lu ce roman en lecture commune avec Northanger

sa chronique

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Touloulou 03/05/2017 09:22

Un peu glauque ce tome mais c'est toujours plaisant de retrouver ces personnages et le petit village de Fjällbacka !

nath 03/05/2017 18:51

j'ai trouvé le premier plus glauque ;) Bon après je n'en lirai pas tous les jours, c'est certain, mais c'est bien amené et comme on suit parallèlement la vie de ce petit couple, cela permet de passer d'une atmosphère à une autre

Northanger 03/04/2017 09:17

Moi aussi j'ai commencé dans le désordre, par le tome 7 ! Donc je connais la suite de l'histoire de Patrik et Erica... Mais chut, je ne dirai rien ;)

Nath 03/04/2017 10:16

Chuuuut ! ;)

manou 02/04/2017 17:11

J'adore Camilla Läckberg mais je n'ai pas encore lu le prédicateur car je lis la série dans le désordre...Tu me donnes envie de combler mes manques :) Merci pour ta chronique. A très bientôt

nath 02/04/2017 18:10

ah c'est marrant ça ! Je me suis dit que j'avais envie de découvrir le couple Erica Patrick et de comprendre leur vie alors je suis la série dans l'ordre ;)

Lupa 02/04/2017 16:07

J'aime beaucoup quand la psychologie des personnages est fouillée ! Et puis cette auteure revient trop souvent me titiller pour que je la laisse de côté ^_^ Merci pour ton billet :)

nath 02/04/2017 17:03

moi aussi j'ai mis du temps à la découvrir, en fait les couvertures des livres ( sauf ce tome justement) me laissaient perplexe !

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...