Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 08:25
Le Maître des livres, Umiharu Shinohara

Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages

Genre : manga

Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil

 

L'auteur en quelques mots ...

 

Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ), est auteur de "Le Maître des livres", un seinen manga, prépublié dans le magazine Weekly Manga Times et publié par l'éditeur Hōbunsha en volumes reliés depuis août 2011. 

 

L'histoire :

Lorsque M Myamoto passe les portes de la bibliothèque pour enfant La Rose trémière, il ne s'attend pas à trouver un bibliothécaire vindicatif. Il faut dire qu'il est tard, que le jeune homme est passablement éméché et que le lieu, dédié aux enfants, n'est sans doute pas approprié. Pourtant c'est ici que Myamoto va revivre en souvenirs une partie de son enfance, entendre la voix de son père, retrouver des lectures oubliées et d'autres qui vont l'éveiller, comme La montre musicale, un récit qui lui rappelle l'objet offert par son père à son départ de la maison.

Celui qui tient la bibliothèque est Mikoshiba. Passionné de littérature jeunesse, il a bénéficié des conseils avisés d'un vieux bibliothécaire en son temps. Aujourd'hui c'est à son tour de proposer à chaque lecteur un livre qui lui correspond vraiment. C'est un don, bien que sa devise soit "ce n'est pas toi qui choisis les livres mais les livres qui te choisissent". Qui est-il ? Pourquoi ce caractère agressif alors que les enfants semblent l'apprécier ?

Chaque personne qui franchit les portes de la bibliothèque a un vécu douloureux, un mère de famille apeurée, un jeune garçon agressif car désoeuvré... C'est ici que chacun va trouver, à travers la lecture, une nouvelle voie, la confiance perdue ou l'espoir.

 

En vrac et au fil des pages ...

 

Cela faisait bien longtemps que je n'avais lu un manga. Bien peu également sont chroniqués sur ce blog, à tort car j'en ai lu de magnifiques ( tous ceux de Taniguchi entre autres).

Le livre est au coeur de l'intrigue, comme le précise le titre, mais c'est le personnage du bibliothécaire qui apparait peu à peu, de rencontre en rencontre. On devine en lui une certaine sensibilité, de la tristesse aussi sans doute, mais cela se manifeste par la colère à l'encontre des habitués. Pourquoi ?

De page en page, alors qu'il ne semble pas être le personnage principal mais le vecteur de toutes les rencontres, on le découvre doué pour conseiller LA lecture qui emportera tel lecteur. Tous les personnages de ce manga semblent avoir une faille, une fêlure, liée à l'enfance que la lecture guérira.

C'est aussi une réflexion sur la littérature jeunesse, longtemps décriée, considérée comme une sous-littérature et qui retrouve ses lettres de noblesse. Les références sont nombreuses, d'Oscar Wilde en passant par Stevenson, Tolkien ou Defoe, mais aussi des auteurs japonais comme Edogawa Ranpo qui a introduit le genre policier au Japon.

Myamoto et Mikoshiba semblent en tous points opposés. Pourtant la fin de ce premier tome leur réserve une surprise ! 

C'est une série que je compte poursuivre :)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires mangas
commenter cet article

commentaires

Joanna 29/04/2017 23:04

Coucou Nath, quel joie de voir "le maître des livres" à l'honneur sur ton blog. Je suis fan de cette série et je ne peux que t'encourager à poursuivre ta découverte.

Nath 30/04/2017 08:24

Super, je compte bien me les procurer peu à peu ;)

kiona 25/04/2017 19:24

J'ai beaucoup aimé moi aussi. On trouve de petits bijoux maintenant dans les mangas.
C'est agréable de se promener sur votre site, il est très esthétique et bien mis en page avec cette pluie de pétales de cerisiers :-)

nath 25/04/2017 20:20

Merci beaucoup kiona, c'est gentil ;) J'aime bien l'ambiance apaisante du japon en avril

Jelydragon 11/04/2017 22:21

Ravie qu'il t'ai plu :)

Nath 12/04/2017 07:09

Oui, merci beaucoup, je démarre donc la série !

Pauline 11/04/2017 08:21

La sortie du tome 11 a été retardée... J'attends... J'attends.... :-)

Nath 11/04/2017 08:53

Oh tu es bien avancée ! Je débute ;) mais c'est bon signe pour la suite

manou 10/04/2017 13:40

J'aime bien les livres qui parlent des livres et j'ai déjà vu passer de très bonnes critiques sur cette série de mangas. Il faudra que je me remette à en lire :) Merci de ta belle chronique

Nath 11/04/2017 08:55

Moi aussi je lis peu de mangas mais ce thème m'a plu et puis c'est un cadeau. Il entre dans mes série mangas favorites avec Yakitaté japan et les mangas de Taniguchi ou encore Orange

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...