Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 11:20
La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami

La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages

Genre : contemporain

traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu

Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens

 

L'auteur en quelques mots ...

Retrouvez ma chronique des Années douces

Née en 1958 Hiromi Kawakami fait partie des écrivains japonais dont les récits s'exportent bien en Occident. Elle doit son succès en Europe à son roman Les années douces, repris sous forme de manga par Tanigûchi.

Parmi ses écrits, on peut lire :

  • Abandons (溺レる?1999 — en français chez Actes Sud, 2003).
  • Les Années douces (センセイの鞄Sensei no kaban?2000 — en français chez Picquier, 2003).
  • Cette lumière qui vient de la mer (光って見えるもの、あれは?2003 — en français chez Picquier, 2005).
  • La Brocante Nakano (en français chez Picquier, 2007).
  • Le Temps qui va, le temps qui vient (en français chez Picquier, 2011).
  • Les 10 amours de Nishino (en français chez Picquier, 2013).
  • Soudain, j'ai entendu la voix de l'eau (en français chez Picquier, 2016).

 

L'histoire :

Hitomi et Takeo travaillent dans la brocante Nakano, auprès d'un propriétaire original. Ce lieu est un repère d'objets hétéroclites, souvent issus de déménagements, et l'occasion de rencontres inattendues.

C'est ici que la jeune Hitomi va découvrir l'amour. Sous la forme d'une relation complexe entre son patron et la belle Sakiko, au détour d'une invitation chez Masayo qui évoque avec douceur M Maruyama, ou encore à travers le regard du jeune Takeo qui lui semble inaccessible. Il faut dire que ce dernier est insondable, ne se livre pas et laisse peu transparaitre ses émotions.

Le lien qui unit chacun de ces personnages est pourtant fait de petits bonheurs et de blessures que chacun recèle. La vie de la boutique est donc rythmée par le passage des visiteurs, les départs mystérieux de Haruo Nakano "à la banque", les discours fantasques de Masayo, artiste originale et les relations aléatoires de Hiromi et Takéo.

Des années plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau ...

En vrac et au fil des pages ...

 

Comme souvent dans la littérature asiatique, ce récit poursuit un rythme lent, mais parvient à nous entrainer dans la vie de personnages différents et pourtant unis par un parcours de vie parfois troublé.

J'avais été envoûtée par Les Années douces et ai retrouvé ici la sérénité qui coule au fil des pages.

Le lieu choisi, une brocante, révèle quelques tranches de vie, associe une histoire à un objet, souligne le passage à autre chose lorsqu'on se débarrasse de souvenirs. C'est une nouvelle vie que Haruo Nakano propose à ces éléments du quotidien, en même temps qu'ils font partie de la sienne.

L'amour est au coeur des préoccupations et l'on découvre un propriétaire porté sur le sexe qui vit une relation complexe avec une belle jeune femme tout en restant un coureur de jupons.

Les confidences de chacun se font autour d'un repas pris dans l'arrière boutique, un bol de nouille, une soupe miso ... D'ailleurs la nourriture tient une place importante dans ce roman, que ce soient les petits moments gourmands de Hitomi et Masayo autour de pâtisseries, ou les petites scènes dans l'arrière boutique.La brocante apparait comme un cocon douillet où chacun peut avoir ses repères. Pourtant, c'est aussi l'école de la vie et l'heure venue de partir pour vivre sa vie, la séparation n'est pas facile.

La nostalgie pointe toujours le bout de son nez dans les récit de Hiromi Kawakami. Mais le dénouement révèle toujours l'optimisme et laisse la place à un avenir teinté de mélancolie.

Ce roman est une petite brise bien agréable.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Lupa 07/06/2017 12:53

Friande de roman japonais, je suis d'autant plus ravie de faire cette découverte, merci :)

Nath 07/06/2017 14:24

J'aime aussi beaucoup cette écriture lente, qui prend le temps d'approfondir les portraits des personnages

Northanger 26/04/2017 21:03

Je l'avais repérė celui-là, ton avis me conforte dans l'idée de le lire un jour !

Nath 07/06/2017 14:23

J'espère qu'il te plaira également. Pas de véritable intrigue, comme souvent dans les lectures japonaises, mais les personnages sont attachants

manou 26/04/2017 10:10

Une petite brise à lire donc vu ce que tu nous dis. je le note. J'avais aimé "cette lumière qui vient de la mer" sans pour autant m'en souvenir précisément. j'en garde le souvenir d'une belle lecture. Bises

Nath 26/04/2017 10:50

Oui je pense que ses livres laissent une sensation agréable sans que l'histoire soit réellement le plus important :) J'espęre lire le titre que tu cites

Le Chat du Cheshire 25/04/2017 16:01

Il faudrait que je le tente !

Nath 26/04/2017 10:50

Oui, oui ! Mais priorité aux Années douces ;)

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...