Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 06:52
Jane Austen et le révérend, Stéphanie Barron

Jane Austen et le révérend, Stéphanie Barron, éditions du Masque, Labyrinthe, 1998, 412 pages

Genre : policier historique

Thèmes : Dorset, enquête, meurtre, contrebande, amour, haute société

Traduit de l'américain par Corinne Bourbeillon

 

L'auteur en quelques mots ...

 

 

Retrouvez la biographie de Stephanie Barron sur les billets suivants :

Jane Austen à Scargrave Manor

Jane Austen et le prisonnier de Woolhouse

L'histoire :

Septembre 1804.Alors que la famille Austen se rend dans le Dorset,à Lyme Regis, une tempête se déclare, faisant verser la voiture attelée. Cassandra semble grièvement blessée, aussi Jane et le cocher Hibbs se voient-ils contraints d'abandonner M et Mrs Austen avec leur fille, au bord de la route ,pendant qu'ils courent chercher de l'aide.

C'est à High Down Grange que les conduisent leurs pas. Accueillis par un Mr Sidmouth aux abords froids et revêches qu'ils semblent déranger, Jane et Hibbs n'en parviennent pas moins à faire soigner Cassandra. Et bien qu'aucun chiirurgien ne soit disponible à cette heure, ce qui ne laisse pas d'étonner Jane, Mr Sidmouth leur offre l'hospitalité.Immédiatement la jeune Séraphine,dont Jane reconnait les bonnes manières et la prestance sous des vêtements peu adaptés, attire son attention.

C'est sous le sceau de cette première rencontre que la famille Austen séjournera à Lyme Regis.

Alors que des contrebandiers assaillent les côtes anglaises, forts de leur précieuse cargaison, un certain Révérend semble être le coupable désigné pour le meurtre de Tibbit, exécuté et pendu sur le Cobb comme en signe de vengeance.

Jane se sent immédiatement investie d'une mission et tente par tous les moyens de comprendre la société de Lyme que la contrebande alimente et les deux hommes qui retiennent désormais son attention : le mystérieux Mr Sidmouth et le Capitaine Fielding qui semble bien cacher son jeu.

En vrac et au fil des pages ...

 

Il est vrai que j'ai commencé la série de Stéphanie Barron dédiée à Jane Austen dans le désordre ! Je reprends à présent la présentation chronologique et suis ravie de retrouver notre héroine, après ses aventures à Scargrave Manor.

J'ai retrouvé un peu de l'allant présent dans Jane Austen et le prisonnier de Woolhouse, mais il faut dire que dans cet opus il faut attendre un peu avant que l'action s'emballe. C'est que la compréhension de la société de Lyme Regis nécessite des présentations détaillées. Aussi chaque personnage semble-t-il porter en lui une part obscure que notre Jane mettra du temps à déjouer. Il faut dire que la voici plongée dans des émois amoureux qui la laissent perplexe. Serait-elle plus attirée par les hommes aventureux, aux allures de pirates que par un capitaine ?

Le fond historique m'a plu et l'explication de la stratégie de Napoléon, surnommé Le Monstre. Nous sommes e 1804 et Napoléon vient d'être couronné empereur. Il est en guerre contre l'Angleterre depuis un an. De nombreux volontaires rejoignent ses rangs, comme le frère de Séraphine.

On retrouve le paysage connu de Persuasion de Jane Austen avec le Cobb de Lyme Regis et le même sentiment que cette petite ville n'offre pas les mêmes attractions que Bath, est plus simple , accueillant les gens de classe moyenne.

Je compte bien poursuivre cette série que je trouve remarquablement écrite et documentée. Une touche d'humour so british bien entendu, avec le père de Jane qui se moque des dires de Mme Austen : "Mr Sidmouth est l'un des plus indignes jeunes hommes du royaume, dit-il avec un évident amusement, ou du moins, c'est ce que votre mère m'assure.C'est même l'homme le plus vil qui soit, d'après ce que j'ai compris, pour avoir abattu le vaillant capitaine _ ou pour avoir omis de vous demander d'abord votre main _ je reste hésitant quant à savoir laquelle des deux propositions est la bonne."

 

le challenge des 12 thèmes

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Syl. 11/02/2017 10:35

Pas très tentée par l'auteur et pourtant tu arrives à titiller ma curiosité.

nath 11/02/2017 12:30

c'est un bon point ça ! Pourtant elle écrit bien Stéphanie Barron. Connais tu Le Jardin blanc ?

June 02/02/2017 15:47

Alors que je comprenne bien, c'est une série-fiction sur Jane Austen ou plutôt une serie biographique avec sa véritable histoire ?

Syl. 11/02/2017 14:31

Oui, justement c'est le seul que j'ai lu. Le sujet était bien amené mais j'avais décelé des petits trucs gênants. Puis je n'avais pas trop aimé l'héroïne.

nath 11/02/2017 09:59

ahah! ta réaction me fait sourire Alice, car comment imaginer mettre en scène la vraie Jane Austen avec le peu d'éléments que l'on connait de son caractère ? Cependant je trouve que Stéphanie Barron a su créer un personnage tout à fait convaincant. Pour ce tome elle a utilisé un séjour effectif à Lyme Regis et bien souvent dans ses écrits, les dates concordent, ce qui ajoute au piquant des interrogations du lecteur ;) Evidemment cette vie fictive est plus pimentée ! Ce que j'apprécie également ce sont les références à ses écrits, ses carnets, ses marottes, les personnages de ses romans ...

Alice 06/02/2017 12:28

Je viens mettre mon grain de sel, je ne peux pas m'en empêcher quand il s'agit de Jane Austen, désolée!!! Même si l'auteur cite des lieux que Jane Austen a visité et des gens qu'elle a croisé on est quand même très très loin de sa vraie vie, notamment dans son caractère même ou dans ses relations avec sa soeur et je pense qu'il est important de le souligner.

nath 03/02/2017 15:49

coucou, c'est une fiction qui s'appuie sur sa vraie vie puisqu'on y retrouve, ici par exemple, des lieux de séjour où elle est passée, des personnes qu'elle a réellement croisée, des conversations rapportées dans ses carnets ou sa correspondance et qui sont reprises ici. En revanche l'intrigue est totalement imaginée , brodée autour de cela. Stéphanie Barron réserve une petite surprise à ses lecteurs dans la préface du premier tome ;) mais là je ne peux rien en dire !

c'era una volta 24/01/2017 19:44

Je ne suis pas une inconditionnelle d'Austen mais une petite série bien écrite, bien documentée et plutôt fun comme celle-ci pourrait peut-être bien me plaire à l'occasion qui sait.
Merci de cette découverte :)

c'era una volta 02/02/2017 17:32

près * pfft je sais plus écrire moi...

c'era una volta 02/02/2017 17:29

Ah mais je ne dis pas que je n'apprécie pas, juste que ce n'est pas dans mes préférences de lecture et que je me précipite pas sur les austeneries en général. Après si c'est bon, ça peut suffire à me faire m'y intéresser de prêt :)
Et là ça a l'air bien.

nath 25/01/2017 05:48

je pense qu'il faut tout de même apprécier Jane Austen pour le lire car Stephanie Barron en reprend le style, les tournures de phrases ;)

manou 24/01/2017 14:30

Cette série a l'air bien et tu en parles avec beaucoup d'enthousiasme en tous cas. Je la note car je n'ai jamais lu aucun livre de cet auteur. Merci de ta chronique

nath 24/01/2017 14:42

oh alors je te recommande son roman Le Jardin Blanc qui n'est pas une série ;)

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...
  • Les Hauts-Conteurs, tome 1 La voix des rois, Olivier Peru et Patrick McSpare
    Les Hauts-Conteurs, tome 1 : la voix des rois, Olivier Peru,Patrick Mc Spare, éditions Scrinéo, 2010, 305 pages Genre : fantasy jeunesse Thèmes : quête, initiation, oralité, Angleterre, créatures fantastiques Les auteurs en quelques mots ... Olivier Peru,...
  • Le Prédicateur, Camilla Läckberg
    Le Prédicateur, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2013, 500 pages Genre : policier Thèmes : maternité, soumission, enrôlement, meurtre, famille Traduit du suédois par Léna Grumbach et Catherine Marcus L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie...
  • Challenge « Un mois au Japon » - Avril 2017 # 1
    En ce dimanche gourmand, on cuisine japonais à la maison ! Au menu : Soupe miso Mélange Teriyaki Pour la réalisation de la soupe miso : 8 champignons shiitake déshydratés 125 ml (1/2 tasse) d'eau bouillante 250 ml (1 tasse) de tofu mi-ferme, coupé en...
  • Challenge « Un mois au Japon » - Avril 2017
    Lou et Hilde nous ont concocté un nouveau challenge. C'est parti pour le pays du soleil levant ! J'ai raté l'embarquement hier, mais je rejoins les globe-trotteurs pour ce dimanche gourmand. Les thèmes du mois : Samedi 1er avril : Les premiers passagers...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...