Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 12:49
Les secrets de Wisteria, livre I ; Elizabeth Chandler

Les secrets de Wisteria, livre I ; Elizabeth Chandler, éditions Hachette Black moon, 2011, 238 pages

Genre : jeunesse, fantasy

Thèmes : double, passé, adolescence, manoir, famille

Traduit de l'américain par Catherine Guillet

 

L'auteur en quelques mots ...

Auteur américaine, Elizabeth Chandler, de son vrai nom Mary Claire Helldorfer, a écrit des livres d'images, des nouvelles, des romans de qualité et des romans Young Adult (dont la plus populaire est Le Baiser de l'Ange), tous écrits sous différent pseudo. Elle vit aujourd’hui à Baltimore.

L'histoire :

" La nuit dernière, j'ai revu la maison. Elle était la même qu'il y a dix ans, à l'époque où j'en rêvais souvent."

Pourtant Megan n'est jamais allée dans cette maison de famille où vit sa grand-mère, Helen Scarborough. La jeune fille se plie à la volonté de son père qui souhaite qu'elle rencontre enfin sa grand-mère, réputée acariâtre. Ce n'est donc pas de gaieté de coeur qu'elle se rend dans le Maryland, à Scarborough House.

Sa tante qui l'accueille, la met tout de suite en confiance. Elle tient une ravissante boutique en ville et , bien qu'elle ne s'attarde pas au manoir, recommande à Megan de la rejoindre au moindre problème. La jeune fille comprend rapidement de quoi parlait sa tante. La maison est superbe mais la propriétaire ne souhaite visiblement rien avoir à faire avec Megan. ll faut dire que le lien de famille est ténu, Megan ayant été adoptée. Les relations se sont distendues entre Helen et sa fille, suite à un mariage que la Dame du manoir refusait de reconnaitre. Malgré cela, Megan est fermement décidée à apprivoiser cette grand-mère, d'autant que le village de Wisteria semble enchanteur.

Quelle est alors cette étrange sensation qui étreint Megan, comme si elle connaissait bien les lieux, y avait vécu même ? Cela est-il lié aux rêves qu'elle fait souvent, dans lesquels elle revoit la propriété, une maison de poupée, un jeune homme prénommé Thomas ?

Pour l'heure, son cousin Matt semble plutôt désireux de la voir partir au plus vite. Que cache-t-il lui aussi ?

 

En vrac et au fil des pages ...

 

Le début de ce récit n'est pas sans rappeler Rebecca de Daphné du Maurier ( " La nuit dernière j'ai rêvé que je retournais à Manderley"). La maison dans laquelle s'apprête à passer quelques jours Megan est tout aussi étrange, recelant visiblement un secret bien gardé. Elle apparait comme un personnage à part entière, tout d'abord dans les rêves de la jeune femme, puis sous l'autorité d'Helen.

Cette dernière cache bien son jeu et semble apprécier la présence de ses petits enfants autour d'elle, tout en leur faisant comprendre qu'elle n'entend pas les voir s'installer définitivement. Tout est jeu de séduction et de répulsion dans ce roman à contrastes.

Les rêves de Megan se muent peu à peu en hallucinations et l'on comprend rapidement qu'elle est sous l'emprise d'un destin qui n'est pas le sien, comme si un esprit ressurgi du passé cherchait à revivre un événement à travers elle. Elle n'est pas la seule à ressentir cela, et Sophie qui se liera d'amitié avec Megan, pressent elle-même qu'elles se sont peut-être connues auparavant. Le fait que cette jeune fille croie à la sorcellerie ou à la réincarnation, donne au récit une tonalité étrange qui place le lecteur dans l'attente.

L'ensemble est bien écrit, même si les relations entre les jeunes restent très adolescentes. La plume est fluide et on retrouve des influences de littérature anglaise gothique qui ne sont pas déplaisantes. On retrouve donc le thème du double, des lieux hantés ou possédés par des êtres y ayant vécu autrefois et le propre du fantastique : une distorsion de la réalité par le rêve.

Je me demande ce que le second tome nous réserve puisque l'histoire semble s'achever ici.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires challenge halloween
commenter cet article

commentaires

Mypianocanta 25/10/2016 18:29

Je viens de m'apercevoir que j'avais noté ce titre quand il était sorti en grand format et ne me suis jamais penchée.
Ton billet est donc une bonne piqûre de rappel qui en prime donne envie; allez je le re-note ;)

nath 25/10/2016 19:31

chouette ! Moi je l'ai trouvé totalement par hasard à la médiathèque sinon je ne l'aurai jamais lu !

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...