Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 06:08
Le Protectorat de l'ombrelle, tome 2 : Sans forme, Gail Carriger

Le Protectorat de l'ombrelle, tome 2 : Sans forme, Gail Carriger, 2013, 445 pages

Genre : fantasy ? Bit-lit, science-fiction

Thèmes : vampires, loups-garous, inventions, communication, Egypte

Traduit par Sylvie Denis

 

L'auteur en quelques mots ...

Retrouvez la biographie de Gail Carriger sur le billet du premier tome : Sans âme

L'histoire :

 

Attention, cette chronique révèle des éléments liés au tome 1 ! 

 

Alexia et Conall sont désormais mariés. Lord et Lady Maccon peuvent s'adonner sans retenue à leur passion l'un pour l'autre et apprécier le caractère fort de chacun. Alors que Conall, à la tête du BUR ( Bureau du registre des Non Naturels), doit résoudre un nouveau problème, Alexia, mujah de la reine Victoria, tente d'apaiser les tensions, ce qui n'est pas chose facile avec un mari sanguin comme Lord Maccon.

Pourtant ce dernier semble lui cacher des informations capitales. Les surnaturels perdent leurs caractéristiques ces derniers temps et redeviennent humains. Quel étrange phénomène peut provoquer un tel fléau ? Une nouvelle invention ? Il faut dire que le domaine scientifique ne cesse de développer des nouveautés, comme ce transmetteur éthérographique qui permet de communiquer à distance et que peu d'élus possèdent.

C'est armée de sa nouvelle ombrelle et accompagnée de sa chère Ivy, du fidèle Tunstell, de sa détestable soeur Félicité et d'une nouvelle venue, modiste française, Mme Lefoux, qu'Alexia s'envole en dirigeable pour l'Ecosse afin d'y retrouver son mari, visiblement inquiet de la disparition des pouvoirs de son ancienne meute mais aussi de l'Alpha, Niall.

Le voyage ne sera pas de tout repos mais permettra à chacun de se révéler. L'arrivée en revanche se fera sous le froid accueil de la Dame des lieux.

Quel terrible secret reliant Conall à sa meute écossaise découvrira Alexia ?

En vrac et au fil des pages ...

J'ai apprécié de retrouver tous ces personnages à la forte personnalité et l'ambiance steampunk qui est bien plus marquée ici avec le détail des dernières inventions. C'est sans doute la partie de l'intrigue qui m'a le plus plu, avec le lien de la meute avec l'Egypte ( mais sur ce point je ne peux en dire davantage. Sachez juste qu'il est question de momie et d'une sorte de malédiction).

On en apprend aussi davantage sur les caractéristiques de chacun et Alexia découvre sa vraie nature de paranaturelle dont elle sait finalement peu de choses, ainsi que ce qu'il advient après la mort.

J'ai cependant regretté une intrigue moins entrainante que dans le premier tome, si ce n'est dans la seconde moitié du livre où tous les éléments  s'imbriquent ,et ai pris un peu moins de plaisir à cette lecture. Pourtant, cet opus nous laisse sur une fin ouverte qui donne envie de lire la suite. Je ne sais à quoi cela peut être du. Les personnages sont pourtant très marqués : l'exentrique Ivy, la mystérieuse Mme Lefoux qui semble cacher bien des secrets et le côté sombre de la meute écossaise. Lord Akeldama, vampire de son état, assure le lien et distille savamment les indices qui mettront Alexia sur la voie, de même que le professeur Lyall.

Je pense que cela vient du côté répétitif de la relation entre Alexia et Conall, bien que l'on découvre ici les origines du Lord et une capacité étonnante à métamorphoser les autres ! Certains emplois du vocabulaire m'ont aussi génée, des tournures de phrases qui sont peut-être dues à la traduction, où l'on perd la verve so british de l'auteur.

Cette saga est intéressante pour les portraits des personnages, bien campés et évoluant chacun à sa façon et les répliques cinglantes et bien senties des protagonistes , principalement lady Maccon !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Lupa 26/10/2016 10:46

Cela fait un bail que ce tome 2 est en attente par chez moi ! La peur d'être déçue sans doute ^_^ Je choisirai le bon moment pour me lancer ;)

nath 26/10/2016 12:30

je me suis promis de lire la suite pendant ces vacances mais je ne le trouve pas ...

Touloulou 08/10/2016 10:54

J'avais tellement aimé le tome 1... Et jamais lu la suite !! Oar contre je l'avais lu en VO et je pense que la moitié du plaisir venait de là, je pense que l'auteure a un style qui ne doit pas être très facile à traduire...

nath 08/10/2016 11:00

c'est exactement ce que je me dis et regrette cette traduction. mais je lirai la fin car j'ai envie de savoir tout de même !

joanna 24/08/2016 23:22

Coucou Nath. J'avais beaucoup aimé le tome 1 et je n'ai jamais fini le tome 2. Je n'ai pas trop accroché.

joanna 25/08/2016 21:23

Je n'ai pas eu la patience d'arriver jusqu'à cette ouverture ;-) bonne continuation à toi, moi je reste sur le bord de la route hihi

nath 25/08/2016 08:11

il est vrai que cette saga part tout schuss au départ et que le second tome peut paraitre moins enlevé. Il finit néanmoins sur une ouverture importante qui le lie nécessairement au tome 3 ;)

Mypianocanta 19/08/2016 10:04

J'avais aussi trouvé que l'intrigue mettait un peu de temps à se mettre en route, mais comme j'adore Alexia et Lord Maccon cela ne m'avait pas gêné plus que cela.
Je n'ai pas noté non plus ce que tu dis sur les expressions qui cassent le rythme, sans doute trop prise par l'histoire.
En tout cas, j'ai juste envie de relire toute la série maintenant … peut-être cet hiver :D

nath 19/08/2016 10:38

de façon générale j'ai trouvé que ce tome-ci était moins bien écrit-traduit, de petites choses que tu noteras peut-être en le relisant. En tous cas l'univers steampunk me plait bien et les répliques piquantes aussi ;)

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...
  • Les Hauts-Conteurs, tome 1 La voix des rois, Olivier Peru et Patrick McSpare
    Les Hauts-Conteurs, tome 1 : la voix des rois, Olivier Peru,Patrick Mc Spare, éditions Scrinéo, 2010, 305 pages Genre : fantasy jeunesse Thèmes : quête, initiation, oralité, Angleterre, créatures fantastiques Les auteurs en quelques mots ... Olivier Peru,...
  • Le Prédicateur, Camilla Läckberg
    Le Prédicateur, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2013, 500 pages Genre : policier Thèmes : maternité, soumission, enrôlement, meurtre, famille Traduit du suédois par Léna Grumbach et Catherine Marcus L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie...
  • Challenge « Un mois au Japon » - Avril 2017 # 1
    En ce dimanche gourmand, on cuisine japonais à la maison ! Au menu : Soupe miso Mélange Teriyaki Pour la réalisation de la soupe miso : 8 champignons shiitake déshydratés 125 ml (1/2 tasse) d'eau bouillante 250 ml (1 tasse) de tofu mi-ferme, coupé en...
  • Challenge « Un mois au Japon » - Avril 2017
    Lou et Hilde nous ont concocté un nouveau challenge. C'est parti pour le pays du soleil levant ! J'ai raté l'embarquement hier, mais je rejoins les globe-trotteurs pour ce dimanche gourmand. Les thèmes du mois : Samedi 1er avril : Les premiers passagers...
  • Les Tranchées de la haine, Anne Perry ( tome 4 de la saga Reavley)
    Les Tranchées de la haine, Anne Perry, éditions 10/18 Grands Détectives, 2008, 414 pages Genre : policier historique Thèmes : première guerre, tranchées, mutinerie, complot, Angleterre, France L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie d'Anne...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...