Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 09:32
L'Homme de Lewis, Peter May ( tome 2)

L'Homme de Lewis, Peter May ( tome 2), éditions Babel Noir, 2013, 379 pages

Genre : policier

Thèmes : passé, enquête, enfance, orphelins, Hébrides, amitiés, meurtre, territoire

Traduction : Jean René d'Astugue

 

L'auteur en quelques mots ...

Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet consacré au tome 1 : L'île des chasseurs d'oiseaux

 

l'histoire :

 

" Sur cette île battue par les tempêtes, à trois heures de la côte nord-ouest de l'Ecosse, le peu de terre qui y reste accrochée fournit nourriture et chaleur aux habitants. Elle se charge de leurs morts. Plus rarement, comme aujourd'hui, elle les rend".

Alors que les hommes entament de leurs fourches la tourbe gorgée d'eau, Annag s'avance vers son père et son grand -père. elle ne perçoit rien de la tension des hommes, penchés au dessus de la tranchée où gît un corps.

Fin et Mona, eux, arpentent les marches du Parlement d'Ecosse pour officialiser leur désunion. Depuis le decès de leur fils Robbie, plus rien ne les lie l'un à l'autre. Il ne reste à Fin qu'à retourner sur l'île natale, source de tensions mais aussi de souvenirs qui le hantent. Rentrer chez lui et découvrir combien le temps a passé mais comme tout est encore bien vivant.

Après vingt ans passés avec Artair, Marsaili, l'amour de jeunesse de Fin, aspire à la sérénité et souhaite assurer l'avenir de son fils Fionnlagh. Pourtant son père, atteint de démence sénile, réclame toute son attention.

Gunn, quant à lui, se lance dans l'enquête qui révèlera qui est ce jeune homme retrouvé dans la tourbe et visiblement assassiné une cinquantaine d'années auparavant. Envoyé pour chercher des indices et peut-être un assassin encore vivant, George retrouve Fin, Marsaili et son père Tormod sur l'île de Lewis. Ce qui l'amène va tous les bouleverser et révéler le passé de Tormod, que lui-même peine à faire émerger car frappé d'amnésie due à une démence sénile. 

Que cache le vieil homme au fond de sa mémoire, de son histoire, qui pourrait lier tous les événements présnets et passés ?

En vrac et au fil des pages ...

 

Quel plaisir de retrouver Fin, Marsaili, les souvenirs d'enfance d'une bande d'adolescents que les rivalités et l'amitié liaient mais a séparés. Ce tome est plus touchant que le premier dans la mesure où il nous invite à rassembler les indices qui reconstitueront le passé de Tormod. Des chapitres consacrés à l'enfance du père de Marsaili nous révèlent peu à peu la terrible vérité.

On découvre alors le destin de jeunes orphelins envoyés dans des familles dans les Hébrides, un pan d'Histoire dont on parle peu.Une idée pour repeupler l'ile, faire travailler les jeunes à moindre coût en les confiant à une famille dans laquelle ils grandiraient et travailleraient. On les appelait des Homer.

C'est aussi le moment pour Fin de comprendre tout ce qui le lie à cette terre pourtant revêche, chargée d'histoires parfois sombres, sur laquelle des hommes rudes travaillent et souffrent. Peut-être une île qui lui permettra de dépasser sa propre souffrance suite au décès de son fils, tué par un chauffard qu'il espère encore retrouver, son obsession.

Cet opus a le mérite de nous tenir en haleine grâce à une série de personnage dont on ne comprend pas forcément le lien mais que l'on soupçonne tous liés par un passé qui ressurgit. le tout est bien mené et l'écriture, alerte, nous fait tourner les pages sans peine. Peter may a ce don de faire vivre les paysages à tel point que l'on souhaiterais se rendre sur l'ile de Lewis, à la fois accueuillante et qui ne se donne pas.

Je vous invite d'ailleurs à consulter le livres de photos L'Ecosse de Peter May qui nous plonge dans les pages de la saga.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...