Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 06:21
L'amour dans l'âme, Daphné du Maurier

L'Amour dans l'âme, Daphné du Maurier, éditions Le Livre de poche, 2014, 504 pages

Genre : roman

Thèmes : fresque familiale, héritage, mer, enfance

 

L'auteur en quelques mots

On ne présente plus Daphné, mais pour en savoir davantage rendez-vous ICI

L'histoire : 

" Hélas ! Les liens qui nous attachent à notre argile sont nombreux et forts." E Brönté

1830 - Sur la colline qui surplombe Plyn, Janet Coombe observe la mer une dernière fois avec ses yeux de jeune fille. Dans quelques heures, elle sera mariée à Thomas et franchira le seuil d'une nouvelle vie. Thomas Coombe, son cousin, calme et sérieux, ne comprend pas toujouts Janet mais accepte son caractère impétueux, son envie de prendre le large, de partir en mer. Mais cela va plus loin, Janet le sent, " dans cent ans, il y en aura deux autres ici, comme nous maintenant, et ils seront le sang de notre sang et la chair de notre chair".

A la suite de Samuel et de Mary, leurs deux premiers enfants, naquit Joseph. L'élu, celui que Janet attendait depuis toujours, indomptable, va devenir sa raison de vivre. Non pas qu'elle délaisse ses autres enfants et ceux qui viendront à la suite. Mais celui-ci est particulier car porte en lui tous ses rêves, ses espoirs. Joseph est un incompris que le village redoute pour ses colères, mais qui vit dans l'amour fou de sa mère et le lui rend bien.Pour elle, il construira un navire et embarquera dans cette entreprise toute la famille. Pour elle, il imaginera une figure de proue à son image , pour que toujours elle l'accompagne. Dans l'ombre, veille Philip, le plus jeune frère au caractère si particulier, si sournois que Janet ne se reconnait pas en lui. Il attend son heure ...

C'est sereine que Janet meurt, laissant à son fils, désormais capitaine, son héritage et la ferveur qui coule dans ses veines et qui s'étendra aux générations suivantes, jusqu'à ce que John et Jennifer puissent un jour de 1928 dire: "Il y a cent ans, il y avait ici deux personnes, deux personnes semblables à nous. Des êtres de notre sang..."

En vrac et au fil des pages ...

Sur quatre générations, Daphné du Maurier nous propose de suivre l'évolution d'une famille, marquée par Janet Coombe, sa fougue, son caractère visionnaire. Pour le meilleur et pour le pire, tous les descendants seront hantés par la jeune femme qui fut une mère exemplaire mais qui rêvait de liberté, de grand large."Pourquoi, reprit-elle, ne suis-je pas un homme comme toi ? Nous serions partis ensemble et je n'aurais pas mis longtemps à apprendre le métier de marin. Je sais comment est un bateau lorsqu'il se courbe sous le vent, par gros temps, et que les vagues balayent le pont. Pieds nus, t^te nue et le goût du sel sur les lèvres...A la nuit, on sent les caresses du vent et de la pluie.On entend le cri des hommes et soudain, un gros nuage se dissipe et l'on voit une étoile blanche et solitaire"

Une femme au XIX°S ne peut s'embarquer sur un navire, diriger des hommes et voguer où bon lui semble. Son rôle est autre, auprès d'un mari aimant, élevant une famille, prenant soin de leur maison. Pourtant Thomas comprendra, dans une certaine mesure, que Janet est différente ; de même qu'il comprendra que Joseph, leur troisième enfant, est un miroir pour Janet.

Le récit souligne le poids de l'héritage mais le fait avec élégance, à travers une plume qui nous transporte. La fusion entre Janet et Joseph est juste sublime. Même à l'heure de sa mort, Joseph se retrouvera petit garçon, ramant pour sa mère dans la barque, "ivre des caresses du vent et de la mer",devenant un pur esprit parcourant les mers, le rêve de sa mère et le sien.

Le lecteur appréciera les effets d'echo d'une génération à l'autre et l'évolution des femmes qui, de Janet à Jennifer, ont gagné en une centaine d'années, une liberté qui n'était pas donnée. ici, toujours, l'amour transporte mais transcende aussi. Les personnages vivent ou subissent mais tous sont marqués par un paysage qui les rappelle à lui, celui des Cornouailles.

J'ai été emportée par ce récit. Je pense aussi que cela vient du fait que le fil conducteur est le rapport à ses enfants, l'émotion intense qui s'en dégage et qui porte le livre.

A découvrir absolument !

 

L'amour dans l'âme, Daphné du MaurierL'amour dans l'âme, Daphné du MaurierL'amour dans l'âme, Daphné du Maurier

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires mois anglais 2016
commenter cet article

commentaires

Pauline 01/08/2016 22:10

Je le note car je ne l'ai pas et il a l'air génial ! Je trouve la couverture très belle ! :-)

nath 02/08/2016 11:41

oui il faut le lire, je ne sais comment décrire l'ambiance mais elle est toujours trouble avec Daphné du Maurier. Ici la relation mère/fils est bien exploitée et troublante, émouvante

Jerome 08/06/2016 13:27

Encore un titre à découvrir de cette grande dame. Mais je vais commencer par Rebecca, qui poireaute depuis trop longtemps sur mes étagères.

nath 08/06/2016 13:31

et oui, on t'attend pour le challenge. Je me suis promis de faire un billet comparatif sur le roman et le film ;)

C'era una volta 07/06/2016 20:31

Mais, c'est un truc de dingue, je lis ton billet et je me dis "mais mince, j'ai lu un autre avis sur ce titre il y a peu" et je ne sais plus où, ni de qui! (ça craint du boudin!!!) Et en plus, je me dis que déjà l'autre avis m'avait convaincu et bim, toi tu en remets une couche.
Bon voilà un nouveau titre de Daphné du Maurier qu'il me faudra lire!!!

c'era una volta 09/06/2016 22:48

Si seulement je m'en souvenais... ^^
Je te crois sur parole, j'ai confiance même :)

nath 07/06/2016 21:44

qui a osé parler de Daphné avant moi ? ah ah ah ! C'est un vrai beau roman ;)

A-Little-Bit-Dramatic 07/06/2016 10:49

Je ne connais absolument pas Daphné du Maurier (enfin si, de nom, quand même ^^) et je pense que ce roman pourrait être un bon moyen de commencer... ;) Sa couverture est vraiment jolie et m'a interpellée quand je l'ai vue, elle m'a donné envie de savoir ce que tu en pensais et...tu piques ma curiosité, vraiment ! ^^ Je le note.

nath 07/06/2016 11:21

c'est son premier roman, il faudra être indulgente, mais on y trouve déjà tout ce qui fera sa plume et les thèmes qu'elle affectionne

FondantGrignote 07/06/2016 06:46

Ca fait plusieurs mois que je me promets de le lire... Très bientôt j'espère :-)

nath 07/06/2016 08:37

c'est l'occasion en ce moment ! J'apprécie la plume de Daphné et espère en lire davantage cette année

Gigi-sempai 06/06/2016 11:12

Ton avis me fait envie. Je rajoute donc ce livre à ma wish list lol

nath 06/06/2016 11:27

trop contente d'avoir augmenté ta liste d'envies ;)

Une Comète 06/06/2016 09:22

Je retiens car j'aime beaucoup cet auteur. "Rebecca" m'avait envoûtée...

nath 06/06/2016 09:49

elle a une écriture remarquable et, bien que celui-ci soit un récit de jeunesse, je le trouve abouti

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...