Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 16:07

Pendant que Syl nous chante Te voglio bene ... et nous régale de pâtes au pesto, nous profitons d'un week end en famille pour faire des pâtes fraiches bolognaises.

Retour sur un petit billet où je vous racontais comment faire des pâtes fraiches comme en Italie !

Tout commence avec unle soffritto, le trio oignon-céleri-carotte.

Et puis pas de boeuf, surtout pas !

Sauce (ragù) à la bolognaise pour pâtes ou lasagnes (pour 6 personnes environ)

 

600 g de tomates en boîte (de bonne qualité) ou de sauce tomate (passato)

300 g de veau haché (ou un mélange de porc et veau)

130 g de chair à saucisse (du boucher) (ou échine de porc hachée)

50 g de pancetta longues en dés (ou au pire des lardons de bonne qualité)

50 g de beurre

1 carotte en dés

1 branche de céleri en dés

1 oignon jaune émincé

1 verre de vin rouge

1 verre de lait frais entier

2 feuilles de laurier, sel et poivre

 

1. À préparer la veille ou plusieurs heures à l'avance. Dans une casserole, faire revenir dans le beurre l'oignon avec la carotte et le céleri jusqu'à ce qu'ils colorent à peine. Ajouter la pancetta et faire rissoler puis ajouter la viande hachée et la chair à saucisse. Mélanger et cuire quelques minutes pour les faire légèrement colorer.

2. Verser le vin rouge, laisser évaporer puis verser le lait et mélanger quelques minutes (on peut aussi alternativement verser le lait en fin de cuisson). Enfin, verser la sauce tomate, ajouter le laurier et saler à peine. Laisser mijoter à feu moyen-doux pendant deux heures environ. La viande doit avoir absorber la sauce tout en restant encore sauceuse ;-).

3. Rectifier l'assaisonnement, poivrer et retirer le laurier. Laisser reposer au moins 6 heures avant de déguster avec des pâtes fraîches à l'oeuf comme les pappardelle ou des pâtes alimentaire en fomat court et bien sûr des lasagnes à la bolognaise. Servir avec du parmesan râpé.

Dimanche italien chez les gourmandes !

Je tiens cette recette de Edda, du blog http://www.undejeunerdesoleil.com/

Pour le dessert c'est une recette maison, améliorée, tournée dans tous les sens, d'abord cuite puis réalisée désormais sans cuisson: un cheesecake aux fruits rouges

 

1 paquet de sablés bretons

1 paquet de biscuits speculoos

100 gr de beurre

 

mixer le tout et répartir dans le fond d'un moule amovible ( dans le fond duquel je mets du papier cuisson afin que le biscuit n'adhère pas au moule).

 

350 gr de fromage blanc

150 gr de mascarpone

1 pot de fromage St Morêt

zeste et jus d'un citron

2gr d'agar agar

60gr de sucre

 

Presser le citron, ajouter l'agar agar et faire bouillir . Mélanger les fromages  + citron en les fouettant pour rendre la préparation aérienne. Déposer le tout sur le biscuit et réserver au réfrigérateur au moins 4h  (je le fais la veille).

Nous l'aimons beaucoup avec du lemon curd mais aujourd'hui ce sera fruits rouges !

 

Dimanche italien chez les gourmandes !

logogourmandises 16

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans supplément pour les gourmands
commenter cet article

commentaires

A-Little-Bit-Dramatic 10/05/2016 11:40

Trop beau !!! ^^

Licorne 20/04/2016 19:54

Ah oui.. Tres appetissant ce cheese cake.je montre ta recette a mr licorne. Il met de la mascarpone et du philadelphia a la place.. Et on l aime aussi avec de la marmelade de citron... Miam... Tiens j en bave rien qu a en parler ! Bises

nath 20/04/2016 20:38

je ne trouve jamais Philadelphia alors j'ai remplacé par le st morêt dont j'aime le petit goût salé ;) pas mal avec la marmelade, je n'ai jamais essayé ;)

Myrtille lit 18/04/2016 19:33

Hélas, non ! Je suis une recette de Marmiton mais le problème c'est que mes gâteaux sont toujours détrempés. Mais la petite famille adore donc ça passe !! Affaire à suivre ;)

nath 18/04/2016 23:30

as-tu essayé de passer le biscuit au réfrigérateur avant d'y verser la crème et le remettre tout de suite au frigo ? Normalement avec le beurre qu'il y a dedans il est étanche ! ah ah !

Mariejuliet 18/04/2016 14:47

Miom ce dessert!!!!!

Mariejuliet 19/04/2016 11:16

Présente!!!!

nath 18/04/2016 15:02

gourmande !

c'era una volta 18/04/2016 05:48

Ta recette me ramène loin en arrière. Tous les dimanches matin c'était "corvée" de préparation de pâtes fraîches à la maison. ^^ Des lasagnes ou spaghetti en passant par les ravioli et gnocchi...
La sauce, elle cuisait durant des heures dans des grandes marmites avec thermomètre. Je ne crois pas que ma mère mettait de céleri, de lait, ni de beurre (toujours l'huile d'olive ramenée de nos oliviers de Sardaigne). Mais je n'ai jamais eu la recette complète...
En tout cas, ça fait envie et ton cheesecake, OMG il a l'air trOp trOp bon!!!

c'era una volta 18/04/2016 17:22

Moi je râlais parce que je voulais regarder les dessins animés à la télévision et que je voulais les regarder moi... Ahahah. Mais ça reste des bons souvenirs oui et olfactifs notamment ^^

nath 18/04/2016 07:58

ouah, ce devait être génial ! je n'ai pas connu cela mais nous avons eu envie de le faire avec les enfants et ce sont de bonnes parties de rigolade. Je reconnais que c'est beaucoup de travail !

c'era una volta 18/04/2016 05:46

Ta recette me ramène loin en arrière. Tous les dimanches matin c'était "corvée" de préparation de pâtes fraîches à la maison. ^^ Des lasagnes ou spaghetti en passant par les ravioli et gnocchi...
La sauce, elle cuisait durant des heures dans des grandes marmites avec thermomètre. Je ne crois pas que ma mère mettait de céleri, de lait, ni de beurre (toujours l'huile d'olive ramenée de nos oliviers de Sardaigne). Mais je n'ai jamais eu la recette complète...
En tout cas, ça fait envie et ton cheesecake, OMG il a l'air trOp trOp bon!!!

c'era una volta 18/04/2016 05:45

Ta recette me ramène loin en arrière. Tous les dimanches matin c'était "corvée" de préparation de pâtes fraîches à la maison. ^^ Des lasagnes ou spaghetti en passant par les ravioli et gnocchi...
La sauce, elle cuisait durant des heures dans des grandes marmites avec thermomètre. Je ne crois pas que ma mère mettait de céleri, de lait, ni de beurre (toujours l'huile d'olive ramenée de nos oliviers de Sardaigne). Mais je n'ai jamais eu la recette complète...
En tout cas, ça fait envie et ton cheesecake, OMG il a l'air trOp trOp bon!!!

Asphodèle 17/04/2016 23:10

Alors si c'est Edda ta référence, nous allons nous entendre, je viens de découvrir son blog et c'est une mine ! pour la bolognaise; par contre il y a plusieurs écoles (c'est comme la béchamel dans les lasagnes : A Bologne, on la mélange au ragù ! Je n'aime pas le vin rouge en cuisine donc je mets du blanc, pas de chair à saucisse car je trouve moins fin mais pour le reste c'est ok ! Quant à ton cheesecake c'est une merveille ! Je le testerai mais j'ai peur de me louper ! :D En tous cas bravo pour ce repas magnifique ! ;)

nath 18/04/2016 07:59

oh non le cheesecake est inratable, c'est ce qui est génial justement ! Pour Edda, bien d'accord et à l'heure où la carbonara fait apparemment polémique sur le web, elle connait ses classiques. J'imagine que toutes ces recettes c'est comme le cassoulet chez nous, plusieurs écoles ;)

Hilde 17/04/2016 20:23

Quel repas délicieux! Ta recette de bolognaise semble beaucoup plus authentique que la mienne. De mon côté, je n'aurais jamais pensé à mettre du vin rouge.
Le cheesecake me fait terriblement envie avec les fruits sur le dessus. Bonne soirée.

Nath 17/04/2016 20:30

ah ben j'ai fait le même commentaire chez toi ! hihi, on échangera nos vins la prochaine fois ;) Merci pour le cheesecake, on adore ici !

Myrtille lit 17/04/2016 20:16

Miam miam !! Tiens, j'ai fait un tiramisu hier justement ! Ma fifille n'a pas sa pareille pour incorporer les blancs sans les écraser, un super coup de main ! ;)

Nath 17/04/2016 20:23

je n'ai pas encore trouvé la recette parfaite du tiramisu ! tu me donnes la tienne ? on échange ? Et si tu veux rejoindre les gourmandes, pas de souci, cela se passe chez Syl, elle t'accueilleras sylectures.wordpress.com

Syl. 17/04/2016 19:11

Les pâtes... ok... mais ton gâteau est superbe ! Je l'ai mis en photo sur FB. Il faut que je compare ta recette à la mienne. Je le ferai, c'est sûr !
Bonne soirée

nath 17/04/2016 20:06

merci Syl, c'est gentil ! ok pour FB, tant que ce n'est pas ma photo, hihi

Nath 17/04/2016 19:50

écoute avant je faisais le cheesecake classique en le cuisant, puis j'ai essayé diverses recettes. c'est celle-ci que je garde ;) elle a le mérite d'être très légère en bouche ( oui parce que pour le reste bon ... c'est pas léger quoi !) et variable à l'infini

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...