Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 04:40

Pour ce nouvel atelier d'écriture, Leiloona laisse la parole à Claude Huré, avec une photo sublime dont les contrastes m'ont inspirée.

Une âme de papier

 

 

     Allongée sur la pelouse du parc, je laisse le doux soleil du printemps caresser mon visage. Comme toujours à cette période de l’année, j’ai l’impression de renaitre, de revenir à la vie, à l’image de tout ce qui m’entoure. Une luminosité apaisante traverse mes paupières closes, ombres orangées mêlées d’encre mauve. Les rires des enfants me parviennent dans un confort ouaté et, le temps d’un soupir, je les laisse me traverser et m’emplir d’une joie sans pareille. Une brise légère les accompagne, emportant leurs jeux jusqu’à la cime des arbres d’où leur répondent des chants plus aigus. Je n’ai plus de corps, je ne suis que l’essence de moi- même, éthérée. Il suffirait que j’arrête de respirer pour m’enfoncer dans l’herbe grasse et douce. Plus rien n’existe que l’assurance d’être exactement où je dois être.

L’idée me vient alors que si j’entrouvre les yeux un court instant, la réponse à mes doutes sera là, comme une confirmation que tout va bien.

     La lumière d’abord, aveuglante, comme un rappel à la réalité. La clarté qui inonde les arbres les rend irréels et pourtant si présents. Leurs feuilles dansent sous mes yeux et se détachent en un collage improbable. Elles semblent de papier et, aussitôt, le paysage qui m’entoure prend des allures de dessin. Dans un parfait ensemble les branches du marronnier s’abaissent et révèlent une forme, recroquevillée, immobile, en une attitude de recueillement. La silhouette s’affine à mesure que je reprends conscience. Concentré, l’homme suit la ligne de l’article du doigt, comme le ferait un enfant, de peur de perdre le fil de l’histoire. Rien ne vient perturber sa lecture, ni les cris, ni ce petit vent qui depuis quelques minutes fait se soulever les pages de son journal. Je me prends à imaginer ces feuillets tombés de l’arbre, lus un à un, patiemment, décryptés, puis rendus à la brise légère. C’est qu’ils ne font qu’un, l’arbre centenaire et son disciple, réunis le temps d’une lecture. Que lui dit-il qu’il ne sache déjà ? Il faut pourtant que ce soit passionnant pour que le vieil homme soit tout entier tourné vers le sens, happé par la révélation, comme en méditation.

Si c’est ainsi que naît l’inspiration, il sera, pour une après-midi au moins, un être de papier.

La curiosité me brûle les yeux. La tentation de m’approcher est grande, mais la peur de le voir disparaitre bien plus forte.

Une douce langueur m’envahit et je savoure ma connexion à l’instant. Qu’importe qu’il soit là lorsque je rouvrirai les yeux, sa présence et son histoire me bercent et m’inspirent.

 

une photo quelques mots atelier d'écriture en ligne

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans atelier d'écriture
commenter cet article

commentaires

c'era una volta 21/03/2016 14:27

J'aime. C'est touchant

nath 21/03/2016 17:10

Merci C'era une volta, c'est sympa de passer aussi sur les billets d'écriture ;)

Leiloona 12/03/2016 15:44

Un joli texte aux mille sensations. Très joli, on le "ressent" bien.

Nath 12/03/2016 18:52

Mrrci lriloona,c'est agréable de faire passer une émotion

Claude 07/03/2016 21:02

Merci pour ton préambule.
Je suis ravi que la photo t'ait à ce point inspirée. Ton texte est plein de poésie et résume bien ce qu'on appelle "la pleine conscience". Merci et bravo.

Nath 12/03/2016 18:53

E lle est sublime. Ce contraste est etonnant, qui met en valeur les feuilles de marronnier. Tu es aussi adepte de la pleine conscience ?

Louise Morgendorfer 07/03/2016 20:32

J'aime aussi beaucoup ton début et les quelques lignes le décrivant en train de lire, elles sont particulièrement touchantes

Nath 12/03/2016 18:55

Merci louise. Je suis contente que ces quelques lignes soient lues avec plaisir

Albertine 07/03/2016 20:06

J'aime particulièrement le début, osmose avec la nature, renouveau des sens au printemps.

Nath 12/03/2016 18:56

Il faut croire que le printemps qui s'annonce inspire

Curieuse grignoteuse 07/03/2016 18:56

Toute cette poésie qui se dégage des textes aujourd'hui, c'est particulièrement apaisant. Merci pour cette douce mélodie printanière.

Nath 12/03/2016 18:57

Il faut dire que cette photo est sublime

Audrey-Que lire ? 07/03/2016 14:58

Très poétique ce texte, j'aime beaucoup l'idée de ne pas déranger, l'hésitation entre réalité ou fiction...

Nath 07/03/2016 16:26

je ne sais pourquoi en voyant cette photo j'ai pensé à un manga. Peut-être le visage du vieil homme !

Sabine 07/03/2016 14:38

Une rencontre originale et poétique. Un beau moment aussi.

Nath 07/03/2016 16:26

merci Sabine

Saxaoul 07/03/2016 11:31

En lisant les textes écrits à partir de cette photo, je me suis faite un peu la même remarque qu'Anne-Véronique. Cette poésie, cette chaleur font du bien au moral !

Nath 07/03/2016 11:39

oui, du renouveau, nous remercierons Claude ! Cela correspond bien à mon état d'esprit :)

Syl. 07/03/2016 10:05

Poétique, doux, comme le printemps !

Nath 07/03/2016 11:38

il est possible que le temps, en plus de la photo, m'inspire !

Anne-Véronique 07/03/2016 08:44

Joli ! très joli. Belle inspiration, cette vision. J'aime cette photo car elle offre des textes optimistes et sereins. Nous avons tous besoin de printemps je crois. Et ton interprétation va dans ce sens. J'y suis bien. Merci :)

Nath 07/03/2016 09:07

Merci Anne Véronique. Je me suis dit aussi que nous aurions des textes apaisés et doux

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...