Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 09:47
Royaume burlesque, suivi des Nouvelles siphonnées, Lucile Tallon

Royaume burlesque, suivi des Nouvelles siphonnées, Lucile Tallon, autoédition 2015, 200 pages

Genre : fantastique, steampunk

Thèmes : mort, pacte, deuil

 

L'auteur en quelques mots ...

Après des études littéraires et culturelles, Lucile Tallon travaille dans la communication du milieu culturel. En bénévolat, elle est à la recherche de la petite bête orthographique pour une maison d'édition et apporte son aide pour la communication web d'une association.

Passionnée par une multitude de passe-temps, elle aurait besoin de plusieurs vies pour tout réaliser. L'écriture lui offre cette possibilité.

Site web :
http://royaumeburlesque.e-monsite.com/ 

(source Babelio)

Merci à Livraddict pour ce partenariat et à Lucile Tallon pour l'envoi de son recueil et la gentille dédidace.

 

L'histoire :

 

Royaume burlesque

 

"Mon nom est Joaquim Bellac. J'ai conclu un pacte avec l'être le plus terrible qui soit.(...) Voici donc le récit de ma piètre existence".

Joaquim Bellac revendique son caractère hautain, dédaigneux, imbu de sa personne et jouit de la vie tout en exerçant sa cruauté sur son entourage. Fils du seigneur Aymar, marquis de Bellac, il sait sa fortune assurée, aussi asseoit-il son autorité auprès des paysans du fief. Pourtant, alors qu'il vient d'abuser de son pouvoir sur une jeune innocente, il se retrouve en situation d'infériorité, roué de coups et laissé pour mort par le mari de la jeune femme.

Alors qu'il git, agonisant, apparait près de lui un homme qui prétend être " la résurrection et la vie" et lui propose de signer un pacte en échange de la vie éternelle. Comprenant trop tard ce qu'il vient de signer, Joaquim Bellac se voit condamné à errer de vie en vie, alors qu'autour de lui les êtres auxquels il s'attache lui sont enlevés...

Il devient dès lors Jean François de Galaup, comte de la Pérouse et arpente les mers dès 1756.

"L'immortalité ayant quelques avantages, je pouvais réaliser toutes sortes de rêves". Et le premier fut de rencontrer Louis XVI qui lui confia la mission d'achever ce que James Cook n'avait pu réaliser et préparer "une expédition en Pacifique nord dans le but de cartographier les côtes septentrionales des rivages américains et asiatiques".

 

En vrac et au fil des pages ...

 

J'aime bien me débarrasser des épines qui freinent la lecture rapidement dans mes billets. Aussi ferai-je un sort à l'orthographe et la tournure de certaines propositions qui, dans ce recueil de Lucile Tallon, peuvent heurter le lecteur. On les trouve essentiellement au début, ce qui est fort dommage puisque c'est  là que l'on donne ou pas l'envie de lire la suite. Appel lancé aux béta lecteurs ...

 

Cela étant dit j'ai plongé dans ce premier récit, intriguée par ce qu'il allait advenir de Joaquim Bellac, être abject s'il en est, qui m'a rappelé ma dernière lecture : un seigneur dénué de tout sens de l'éthique, repu de violence et l'exerçant sans vergogne sur les plus faibles. Nous sommes au XVIII°S et celui qui va devenir un grand explorateur se révèle dans un premier temps un jeune homme peu respectable. Il faudra ce pacte avec le diable pour qu'il prenne conscience de ses erreurs, trop tard.

L'originalité du récit tient en la fusion d'une réalité historique dans laquelle évoluent des célébrités comme Louis XVI, ou l'ombre de Jack l'eventreur dans le Whitechapel de 1888, Mozart, rencontré en 1782 à Vienne ou encore Antoine de St Exupéry.

L'autre particularité qui rythme le récit est l'alternance de chapitres mettant en scène les vies successives de notre héros et des reflexions sur le temps, la mémoire, la mort,la solitude, la foi, dans un registre plus lyrique, comme une seconde voix . C'est en fait le même personnage qui, avec le recul, livre au lecteur son ressenti, son analyse des événements.

C'est que le récit est porteur d'un message adressé au lecteur, invité à voir le beau autour de lui, à ne pas perdre son temps en considérations futiles et violentes.

Même si cela est un peu attendu, on appréciera le travail sur le personnage, son évolution à mesure qu'il prend conscience de ce qu'il était, ce qu'il est devenu au contact d'autres.

Je ne dirai rien de l'épilogue qui réserve une surprise.

 

Nouvelles siphonnées

 

Objectif fantaisiste

La simbiose des âmes

Coquelicot métallique

La Confrérie des astres

 

Chaque nouvelle poursuit les thèmes initiés dans le récit Royaume burlesque, comme la mort, le lien entre les personnages, l'humanité. On entre toutefois dans un tout autre univers, tantôt tourné vers la fantasy ou la science fiction tantôt vers le steampunk.

Une diversité interressante qui fait de ce recueil un bon moment de lecture.

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Lucile 23/03/2016 17:52

Merci pour la chronique :)

c'era una volta 21/03/2016 13:58

Une piste de lecture à peut-être explorée. Je lis peu de nouvelles, mais ça peut se corriger :)

nath 21/03/2016 17:18

il y a du potentiel

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...