Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 10:55
Le Manuscrit perdu de Jane Austen, Syrie JamesLe Manuscrit perdu de Jane Austen, Syrie James

Le Manuscrit perdu de Jane Austen, Syrie James, éditions Hachette, collection Black moon ,2014, 416 pages,

traduit par Luc Rigoureau

 

Genre : roman contemporain

Thèmes : manuscrit, enquête, amour, littérature, enchères, succession, Angleterre

 

L'auteur en quelques mots ...

 

Le Manuscrit perdu de Jane Austen, Syrie James

Syrie james est une auteur et scénariste américaine. Après une belle carrière pour la télévision en tant que scénariste, elle se met à l'écriture et se spécialise dans la fiction historique. Elle s'inspire de chef-d'oeuvres de la littérature anglophone et les remanie.
(librairie dialogue)

Sa première œuvre de fiction historique, «Les Mémoires perdues de Jane Austen," a été vendu aux enchères après une guerre d'enchères de deux jours entre les trois grandes maisons d'édition; il est devenu un best-seller et a été nommé meilleur premier roman de l'année 2008 par le Library Journal. 

L'histoire :

Samantha McDonough est bibliothécaire. Son univers tourne autour des livres et de son fiancé, le Dr Stephen Théodore dont les fonctions l'accaparent.

Spécialiste de littérature du XIX°S et notamment de Jane Austen, Sam met un jour la main sur une lettre, trouvée dans un recueil de poésie britannique du XVIII°S et visiblement écrite de la main de la célèbre romancière. Cet événement la replonge aussitôt dans ses études, menées avec passion mais abandonnées.

Aussitôt Sam entreprend de prouver l'authenticité de la lettre. Elle sait que la soeur de Jane Austen, Cassandra, a brulé la majorité des missives de l'auteur. Pourtant elle parvient à touver trace de cette correspondance dans les archives et sait qu'elle se trouve en possession d'une pièce essentielle puisqu'il y est fait allusion à un manuscrit égaré. Un écrit inédit de jane Austen comblerait les nombreux lecteurs passionnés. Elle entreprend dès lors de se rendre à Greenbriar, non sans avoir informé son mentor, sa conseillère de thèse.

Sa visite à Greenbriar prend une tournure inattendu lorsqu'elle se retrouve face à un jeune héritier qui s'apprête à vendre la demeure et à qui elle hésite à confier ses soupçons sur le manuscrit égaré qui se trouverait en cette demeure. Peut-on lui faire confiance ? Que fera-t-il une fois le manuscrit retrouvé ?

Se laissant pourtant charmer, elle lui révèle ce qu'elle sait et tous deux se mettent en quête du trésor...

 

En vrac et au fil des pages ...

 

Les afficionados de Jane Austen ne ratent aucune austennerie et apprécient cet univers mêlé de romanesque et d'analyse sociologique de l'Angleterre du XIX°S. On apprécie généralement sa plume enlevée et pleine d'humour, autant que l'intrigue qui, bien que généralement prévisible, a le mérite de nous plonger au coeur d'une société dans laquelle la grande bourgeoisie prend une place croissante.

Nombre d'auteurs ont donc pris le parti de poursuivre son oeuvre, avec plus ou moins de réussite, de reprendre ses personnages voire de la mettre en scène elle-même.

Syrie James joue sur le fait que la correspondance de Jane Austen qui nous est parvenue est assez limitée et que sa maladie l'a empêchée de poursuivre son oeuvre. Qui n'a pas rêvé de lire un inédit de jane Austen ? Elle met en avant une quête réaliste sur fond de romance ( mais elle ne prend pas le dessus ce qui m'a permis de lire et apprécier cette histoire !).

L'originalité du récit tient au fait que les chapitres alternent la quête du manuscrit, la lettre de jane Austen et la lecture du récit de l'auteur lorsqu'il est enfin retrouvé et que les protagonistes ne résistent pas au plaisir de le lire. On plonge alors dans un tout autre univers et il faut dire que Syrie James a su restituer le style de jane Austen. L'histoire imaginée est plausible et aurait pu l'être sous la plume de Jane Austen. On y retrouve toutefois les mêmes figures, pas de nouveauté mais comment le lui reprocher, on ne peut savoir ce qu'aurait écrit Jane Austen si elle a vait vécu plus longtemps !

Tout cela est donc bien mené, juste, et permet de passer un bon moment.

 

Le petit plus:

Il existe de nombreuses Austenneries ...

Couverture Jane Austen à CanterburyCouverture Jane Austen et moiCouverture La Fille qui voulait être Jane Austen

Coup de foudre à AustenlandTribulations d'une fan de Jane AustenDe Darcy a Wentworth

Darcy Gentleman, tome 1 : une telle assembléeUne saison à LongbournConfessions d'une fan de Jane Austen

Le Mystérieux Secret de Jane Austen: Inspiré de la Vie de Jane AustenAvec ou sans Mr Darcy ?Le Mystère de Willoughby

Elizabeth DarcyNorthanger AbbeyLe Journal intime d'Lizzie Bennet

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Lupa 31/03/2016 20:59

J'avoue que je m'y perds un peu dans toutes les Austenneries parues depuis quelques temps, mais celle-ci semble vraiment originale ! Allez zou..., je la note pour ne pas l'oublier, merci :)

Myrtille 22/02/2016 17:26

Chouette, je suis contente qu'il t'ait plu ! Pour ma part, je dévore Une saison à Longbourn qui est vraiment très bien écrit et qui dévoile une autre facette de l'univers austenien ! Un très bon choix ma chère swappée ;)

nath 22/02/2016 19:55

c'est vrai que c'était un chouette swap ;) j'avais envie de le lire celui-là, j'ai donc hâte de lire ton billet ! J'ai bien aimé Le Manuscrit ... pour le respect du style de Jane Austen dans l'écrit enchâssé

Pauline 21/02/2016 15:58

J'ai beaucoup aimé cette lecture. J'ai trouvé que l'auteur avait fait du bon travail :-)

nath 21/02/2016 16:25

c'est vrai que le fameux manuscrit est crédible

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...