Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 12:12
Mary, Emily Barnett

Mary, Emily Barnett, éditions Rivages, 2015, 189 pages

Genre : roman contemporain

Thèmes : schizophrénie, enfance, mère, années 20, enquête, espionnage

 

L'auteur en quelques mots ...

 

Critique littéraire et cinéma freelance, habituée des Inrockuptibles ou de magazines féminins tels que Grazia, et d' émissions Le Cercle sur Canal + ou La Dispute sur France Culture, Emily Barnett est aussi réalisatrice. Mary est son premier roman.

L'histoire

 

Années 2000.

"Je m'appelle Mary. C'est un nom ( ...) On m'a dit de tirer un trait sur maman".

Mary rentre chez elle, accompagnée de sa mère qui semble absente à ce qui l'entoure." je vois ses cheveux blonds emmelés, les flancs crémeux de son visage". Un infirmier les installe, "Il dit : tout va bien se passer". Tout semble délabré ou à l'abandon dans cette demeure en bord de mer. Mais n'est-ce pas plutôt l'imagination de mary qui lui joue des tours ? Et tout ce sang, ces trainées qui restent, collent. Autrefois ses grands-parents étaient là, Big Daddy et ses tableaux.

1° janvier 1953, Paris. Mary se sent mal, pas à sa place dans cette soirée mondaine. Elle a pourtant tout pour être heureuse, un mari, Jim, qu'elle adore, une belle vie. Mais ce qui vit dans son ventre la terrifie. Cet enfant que Jim attend avec impatience est pour elle un présage funeste ...

 

En vrac et au fil des pages ...

 

Je suis d'habitude plus bavarde dans mes résumés mais, ici, j'avoue que j'ai peur de trop en dire et ne sais en même temps quoi dire ! En effet, nous voici devant un roman qu'il est très difficile de résumer.

Deux histoires s'entremelent, deux histoires de Mary à des années d'intervalle. Le lien entre les deux personnages ne saute pas aux yeux mais Emily Barnett se plait à semer des indices : une poupée de chiffon prénommée Nicole comme fil conducteur, un mal être qui semble se transmettre de femme en femme dans la famille, à moins que les deux Mary ne soient une seule et même personne, un psychiatre qui porte le même nom que l'homme espion rencontré par mary dans les années 50 ...

Un récit plus construit, plus fluide nous entraine dans les années 50. Jim est peintre et tente de percer mais ses oeuvres ne correspondent pas à ce que l'on attend de lui. A ses côtés Mary s'étiole jusqu'à ce qu'elle soit embauchée dans un cabinet de psychiatrie, comme secrétaire. Avec elle on traverse une époque, son désir d'émancipation, son intérêt pour la psychanalyse. Elle fait la connaissance d'un homme mystérieux, Rosen et sombre peu à peu dans une étrange histoire, faite d'espionnage et d'irréalité ,qui nous conduit à penser qu'elle présente tous les signes de la folie.

La jeune Mary, quant à elle, nous raconte sa propre histoire et nous plonge dans sa tête, sa folie, ses hallucinations. L'on perçoit à peine les contours de sa vie, de son passé que déjà elle efface tout ce qu'elle vient de nous dévoiler. Ainsi sa mère qu'elle voit à ses côtés mais qui est décédée.

Pourtant le lecteur comprend qu'il existe un lien fort entre les deux femmes et que la folie est leur destin, ancré en elles pour leur faire percevoir une autre réalité.

Il faut lire ce court roman car il interpelle, dérange, fait réfléchir aussi sur notre position confortable de lecteur. Le livre ne se donne pas, il faut aller chercher le sens et se convaincre que l'on a compris, à la fin. Le style est très travaillé, les mots ont un poids, une force qui nous obligerait presque à relire l'ouvrage pour trouver. Etrange lecture ...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Stefiebo 18/01/2016 10:34

Il me tente bien ce livre... J'aime me triturer le cerveau ;-)

nath 18/01/2016 16:32

là tu vas t'en donner à coeur joie ! Mais attend de voir le suivant que j'ai lu : Une Nuit d'été de Chris Adrian, c'est encore mieux ! ah ah !

Stéphanie 17/01/2016 14:16

Je pense que c'est un livre que je ne comprendrais pas lol. Mais merci pour cette découverte

nath 17/01/2016 14:53

moi-même je ne suis pas certaine d'avoir tout compris mais je suppose que ce n'est pas l'important et que l'auteur a voulu nous interroger sur nos propres incohérences !

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...