Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 09:01
Le Projet Bleiberg, David S.Khara

Le Projet Bleiberg, David Khara, éditions 10/18, Domaine policier, 2011, 307 pages

Genre : récit policier historique

Thèmes : thriller, espionnage, nazisme, mossad, expérience, complot

 

L'auteur en quelques mots ...

Né en 1969 à Bourges, David S. Khara est un écrivain français. Après des études de droit et une activité de notaire, il devient journaliste à l'AFP puis fonde en 1993 son entreprise de communication. Ce n'est qu'en 2009 qu'il devient écrivain à plein temps.

Son premier roman, Les Vestiges de l'Aube a immédiatement connu le succès, mais c'est avec sa trilogie Le Projet Bleiberg, Le projet Shiro et le Projet Morgenstern qu'il s'est réellement fait remarquer.

En 2014 est paru Quand la menace gronde.

 

L'histoire

 

1942. Au camp de Stutthof Horst Geller reprend ses fonctions de surveillant de camp dans le froid glacial de Novembre. Discipliné, conscient de son devoir envers le fürher, il ne doit son obeissance qu'à une pensée pragmatique: les juifs ou lui. Par instinct de survie plus que par devoir, il exerçe donc sur hommes et enfants une pression dictée par le nazisme. Pourtant, en ce jour particulier, Himmler est attendu au camp. Une chance pour la direction de faire valoir son dévouement à la cause, une occasion pour Geller de faire preuve d'honnêteté et de gagner la confiance d'Himmler. Pari réussi. Ce dernier s'engage à le muter en Westphalie, "Désormais la moindre inspiration de cet air froid et coupant le rapprochait de son Allemagne (...)". Quelques minutes plus tard il figurerait "au nombre des six victime officielles d'un attenta perpétré contre Heinrich Himmler. Une vague de terreur et d'arrestations s'ensuivit. Le Maitre de l'Ordre Noir survécut. La solution finale était en marche".

Manhattan, de nos jours. Jérémy Novacek est un golden boy ambitieux mais délabré par l'alcool. Suicidé à petit feu il se vautre dans l'argent facile, les filles que l'on oublie. Pourtant lorsqu'il s'entend appeler par le nom de son père, Corbin, c'est un choc qui ramène à sa mémoire un passé refoulé. "Le vieux est mort (...) je dois annoncer à ma mère que le lieutenant général Corbin s'est enfin décidé à crever." En perte de repère depuis l'accident qu'il a provoqué et qui a tué un enfant, Jay (Jérémy) ne peut se raccrocher à celle qui fut sa mère et est aujourd'hui internée dans un hôpital , aux frais de l'US Air Force. pourtant, alors qu'il lui annonce la mort de celui qui l'a abandonnée 25 ans plus tôt, elle lui remet un médaillon contenant une petite clé qui scellera son destin.

Désormais, la grande Histoire va croiser la sienne.

 

En vrac et au fil des pages ...

 

Voici un thriller haletant que je relirai sans doute avant de me plonger dans la suite du Projet car il fourmille d'nformations qu'il faut prendre le temps de mûrir. Intéressée par cette période historique et tous les secrets qu'elle recèle, j'ai apprécié ce récit pour l'ntrigue qui imbrique le présent d'un jeune trader dévasté et ses racines liées à la seconde guerre, ses expérimentations, ses complots.

J'ai eu plus de mal avec le style de l'auteur mais je dois reconnaitre qu'il s'adapte parfaitement à l'histoire. Je l'ai trouvé un peu détaché, froid, comme on peut le lire dans les polars noirs ( je ne sais pas si je suis claire !). L'écriture au présent rend le style très direct et l'humour qui teinte certains passages rappelle quelques polars américains que j'ai pu lire.

Une clé portant la croix gammée, des agents du mossad, une course effrénée pour comprendre et le personnage que l'on croyait amorphe et suffisant se retrouve plongé au coeur de la tourmente.

L'Ubermensch, la notion de surhomme définie par Nietzche, est ici détournée par les nazis. Mais j'avoue que le roman m'a un peu perdue ici car,normalement, l'idéologie nazie parlait justement de Untermensch pour se détacher du philosophe. Toujours est-il que le professeur Bleiberg est parvenu à intensifier les performances du corps humaine et a testé cela sur des juifs. Dès lors le lecteur est en charge de relier les pièces du puzzle : pourquoi le père de jay les a abandonnés, ce qu'est devenu l'enfant juif sur lequel les expériences de l'Ubermensch ont été menées...

C'est lorsqu'intervient le personnage d'Eytan que l'on comprend la machination diabolique qui s'est tramée quelques années plus tôt car, contre toute attente, ce récit a aussi le mérite de nous rappeler que tout cela n'est pas si éloigné de nous historiquement. Mais je ne peux en dévoiler davantage sur ce personnage qui est peut-être le héros du récit puisqu'on le retrouve dans Le Projet Shiro.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Lupa 22/12/2015 14:53

Comme Licorne, j'ai lu dernièrement Les Vestiges de l'Aube et j'ai beaucoup aimé ! Je prend note de ce titre pour une future découverte car ta chronique donne vraiment envie d'aller plus loin au sein de l'univers de l'auteur ;-) Merci !

nath 22/12/2015 15:21

merci Lupa. Apparemment il écrit dans des registres très différents

Licorne 14/12/2015 12:33

Ben ... je te reconnais plus Choco ! tu te mets au thriller a fond ! WAOW !!
Je n'ai pas tellement apprécié celui-ci à cause de son style et de l'histoire aussi, d'ailleurs je n'en ai pas gardé de grand souvenir ... j'ai beaucoup plus aimé les vestiges de l'aube, lu dernièrement, une autre série de lui, qui met en scène un vampire ...

nath 22/12/2015 15:21

oh moi tu sais les vampires ! ;) ici ce que j'ai aimé c'est le fond historique. je savais que de nombreuses expériences avaient été menées durant la seconde guerre mondiale et j'ai apprécié la trouvaille de l'auteur

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...