Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 12:38
Contes de l'Alhambra, Washington Irving

Contes de l'Alhambra, Washington Irving, éditions Phébus Libretto, 2004,253 pages

Genre : nouvelles

Thèmes : voyages, légendes, Andalousie, Grenade

 

L'auteur en quelques mots ...

Né en 1783, mort en 1859, Washington Irving est un écrivain américain connu pour ses essais et biographies. Il est contemporain de Walter Scott et de Mary Shelley.A ses débuts, il travaille dans la presse pour le Morning Chronicle. En 1809 il fait paraitre un premier écrit sous un pseudonyme. Hanté par le souvenir de sa très jeune femme, décédée à 17 ans, il ne se remariera jamais. De 1826 à 1829 il s'établit en Espagne où il travaille pour l'ambassade des Etats Unis. Là, il rédige quelques récits sur l'Espagne, Colomb, les maures ...

"Il est considéré comme le mentor d'auteurs comme Nathaniel HawthorneHenry Wadsworth Longfellow, et Edgar Allan Poe. Irving a popularisé le surnom « Gotham » pour New York. De même, on prétend qu'il est l'inventeur de l'expression « le dollar tout-puissant ». source wikipedia

On le connait sans doute mieux grâce à sa nouvelle Légende du cavalier sans tête ou Légende Sleepy Hollow.

 

L'histoire

 

Au printemps 1829, l'auteur entreprend un voyage avec un ami. De Séville à Grenade, ils parcourent l'Espagne du XIX°S et s'émerveillent des paysages sauvages qui s'offrent à leur yeux, de la luminosité de ce pays "sombre et sévère". Leur apparait alors " la fierté, la bravoure, la frugalité de l'Espagnol, (...)son dégoût de la mollesse". Les muletiers, rassemblés en convois, rythment leur périple. Mais c'est surtout leur guide, surnommé Sancho, qui leur fera découvrir une facette de l'Espagne où proverbes et dictons le disputent à une jovialité de chaque instant.

Alors qu'ils font escale pour déjeuner en plein air, les voyageurs aperçoivent face à la vieille capitale mauresque, Grenade, les tours de l'Alhambra et , plus loin, les sommets de la Sierra Nevada. Le gouverneur les conviant à résider dans ses appartements, les deux compères séjournent dans la forteresse des rois maures de Grenade. Tout invite à la rêverie."Allons, lecteur, bon camarade, suis mes pas dans ce vestibule ouvragé de riches dentelles (...)".

Dans la cour des Lions, un homme fait part à l'auteur de la légende de Boabdil, le Malchanceux, qu'Irving se fera un devoir de réhabiliter. Ainsi débute le récit de quelques contes et légendes, rapportés par Matéo Jimenez , l'historiographe ...

« Les Gens du peuple, en Espagne, ont une passion tout orientale pour conter les histoires et ils raffolent sur le seuil de leurs maisons, les soirs d'été, ou autour d'une énorme cheminée de venta, ils écoutent les miraculeuses légendes de saints, les périlleuses aventures de voyageurs et les exploits audacieux de contrebandiers. .... Il n'y a pas, cependant de sujet plus populaire et plus persistant que celui de trésors ensevelis par les Maures. »

 

En vrac et au fil des pages ...

Voici un recueil de légendes à lire comme un récit de voyage, une virée vers des contrées lointaines tant l'auteur rapporte son séjour en Espagne comme on le ferait dans un conte oriental. Il faut dire que les Maures ont laissé des traces et que leurs légendes en sont empreintes.

Mais si vous êtes amateurs de ce genre de récits, il vous faudra attendre que l'auteur ait fini de planter le décor, sous le chaud soleil de Grenade. Sous nos yeux, se réveille alors la ville. Le pailais de l'Alhambre bénéficie du souffle de la brise et la luminosité qui s'étend sur les alentours est de toute beauté, on s'y croirait.

Sous la plume de Washington Irving les descriptions prennent vie et l'on n'a aucun mal à s'imaginer les personnages mis en scène par la suite.L'oeil du voyageur, pourtant plein d'apriori, découvre ici les superstitions qui entourent la vie dans cette contrée . Mais l'auteur nous prévient qu'il examinera tout ce qui lui est rapporté à la loupe de l'Histoire afin, au besoin, de démentir ce qui lui semblera faux.

J'ai pris beaucoup de plaisir et retrouver une plume érudite et à voyager, calmement, dans l'univers des contes d'Irving. Je connaissais peu l'auteur, sinon pour sa nouvelle sur le cavalier sans tête ( Sleepy Hollow).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Lupa 22/12/2015 14:57

Tiens tiens... tu m'intrigues beaucoup avec ce recueil de nouvelles ! Moi qui n'en lis pas souvent, il serait idéal pour contrer la période hivernale et apporter de la luminosité dans ses trop courtes après-midi ^^ Merci pour la trouvaille :)

nath 22/12/2015 15:20

avec plaisir, c'est très beau. La première partie est un récit de voyage et la description de la vie dans la forteresse. La deuxième partie est consacrée aux contes. On peut les lire de façon détachée.

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...