Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 07:23
Un flingue et du chocolat, Otsuichi

Un flingue et du chocolat, Otsuichi, éditions Milan poche, 2010, 370 pages

Genre : roman policier jeunesse

Thèmes : détective, cambrioleur, enfants, secret, racisme, enquête

 

L'auteur en quelques mots ...

 

De son vrai nom Hirotaka Adachi, Otsuichi est né en 1978 au Japon. Spécialisé dans les romans d'horreur ou fantastique, il est encore lycéen lorsqu'il écrit L'été, le feu d'artifice et mon cadavre. Dès lors il ne cesse d'écrire et est reconnu au Japon. En 2002 son recueil de nouvelles ,Goth ,explore l'instinct morbide d'étudiants et fait de lui un écrivain "noir". Pourtant Otsuichi écrit aussi des oeuvres mélancoliques, plus psychologiques. On dit alors de lui qu'il a deux facettes. Quelques unes de ses oeuvres ont été daptées au cinéma, d'autres en mangas.

 

L'histoire ...

Lindt vit seul avec sa mère dans un petit appartement, depuis le décès de son père. Ce dernier, emporté par une infection des poumons, a toujours été proche de lui et lui a laissé en souvenir une Bible porteuse d'une histoire peu ordinaire. En effet, alors que le célèbre cambrioleur GODIVA sévit, le plan trouvé dans cet ouvrage semble correspondre aux cartes de visites qu'il laisse derrière lui après chacun de ses crimes. A ses trousses, le non moins célèbre détective Royce, héros des jeunes qui rêvent de le rencontrer.

Alors qu'ils ont du mal à joindre les deux bouts, Lindt pense que les informations qu'il détient pourraient lui rapporter une récompense qu'il donnerait à sa mère. Il est en effet contacté par Royce suite à la lettre dans laquelle il dévoilait un détail que seul peut connaitre une personne ayant en sa possession une pièce appartenant à GODIVA. Flatté de l'attention que lui porte le détective, Lindt lui remet le plan trouvé dans la Bible mais découvre rapidement que les personnes en qui il plaçait sa confiance jouent un double jeu .

Tout cela est bien dommage, d'autant que le pire ennemi de Lindt, un certain Debailleul, a l'oeil sur lui et ne compte pas le laisser s'en tirer ainsi.

Dans cette aventure Lindt découvrira , plus que des preuves, la vérité sur sa famille, émigrée, et comprendra le regard mauvais du voisinage sur lui.

 

En vrac et au fil des pages ...

A la manière d'un Arsène Lupin ou d'un Robin des bois moderne, GODIVA prend aux riches pour distribuer aux pauvres. Mais ici l'intrigue est bien plus complexe et personne ne dit vraiment qui il est, à part Lindt. Ce jeune ado fan du détective Royce a plus d'un tour dans son sac, mais surtout une grande confiance en l'humain, ce qui le mène souvent dans la gueule du loup.

Etonamment, le récit parle aussi de racisme, de rejet des immigrés. Bien que ce sujet soit placé au second plan, il est la toile de fond de ce roman policier jeunesse sans temps morts.

Un détective qui court après un cambrioleur qu'il admire, un jeune garçon qui ne demande qu'à venir en aide à sa mère, un criminel invisible, des personnages secondaires qui tiennent le récit, comme cet abominable Debailleul, font de ce roman une lecture fort sympathique.

Le petit plus, vous me voyez venir, est la gourmandise que l'on trouve dans les prénoms chocolatés et la passion de Lindt pour cette sucrerie. La boite qui enrobe cette lecture réveille les papilles ! Bien vu.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires Jeunes lecteurs
commenter cet article

commentaires

jerome 04/10/2015 22:51

De la littérature japonaise qui change de ce que j'ai l'habitude de lire. Plus léger et distrayant, ça pourrait me plaire.

unchocolatdansmonroman 05/10/2015 05:22

c'est jeunesse :)

Mypianocanta 04/10/2015 20:31

Il a vraiment l'air sympa celui-ci :)
Et puis une lettre O, ça ne se refuse pas, alors zou dans la wish.

unchocolatdansmonroman 05/10/2015 05:22

ahah ! oups pardon : oh oh ! ;)

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...