Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 09:52
Le Chant des sorcières, tome 2, Mireille Calmel

Le Chant des sorcières, tome 2, Mireille Calmel, éditions France Loisirs, 2009, 492 pages

Genre : roman fantastique

Thèmes : sorcières, mythe, mélusine, enfant, prophétie, amour, alliances

 

L'auteur en quelques mots ...

 

Retrouvez la biographie de Mireille Calmel sur le billet du premier tome

 

L'histoire

Matthieu a rejoint les pillards suite à la malédiction qui a fait se jeter sur lui l'épervier, lancé par Marthe la harpie. Mutilé, le jeune homme n'a pu poursuivre son apprentissage au sein des chevaliers et, son mariage avec Algonde compromis, il a préféré fuir.

De son côté Algonde a suivi Philippine et quitté Sassenage. Les liens forts qui unissent les deux jeunes femmes accordent à Algonde une place de choix auprès de la jouvencelle. Désormais elle sera élevée au rang de dame de compagnie tout en accomplissant son travail de servante de Philippine. Mais dans leur entourage la maléfique Marthe attend son heure, car, nul n'en doute, la prophétie se réalisera.

De fait, Guy de Blanchefort a demandé à Jacques de sassenage, d'accueillir chez lui le prince Djem. Refusant dans un premier temps, Jacques se laisse séduire par le jeune homme. Il n'est pas le seul. Philippine s'éprend du jeune prince et lance ainsi la prophétie. Pourtant, Philibert de Montoison entend bien épouser la jeune femme, de gré ou de force.

De son côté, Mounia qui a fui pour échapper à la colère de Djem, possède un des flacons empli de l'elixir de vie. Sauvée par Enguerrand à l'approche de Rhodes, elle accepte de le suivre, leurs vies étant désormais scellées par le complot ourdi contre Hugues de Luirieux. Désormais unis, ils vont révéler la légende des Hautes Terres.

Algonde comprend peu à peu les tenants et aboutissants de l'histoire en découvrant qui se cache derrière le visage de la sorcière, celle-la même qui a veillé sur eux tous depuis leur enfance. Dès lors la féérie qui entoure les trois flacons, chacun en possession d'une personne différente, veut que le pouvoir des trois s'accomplisse. Seule Algonde détient la vérité et est garante de leur avenir. D'autant plus que l'enfant qu'elle attend de Matthieu jouera un grand rôle dans leur destin et qu'elle-même se découvre des pouvoirs magiques.

 

En vrac et au fil des pages ...

Ce tome est plus riche que le premier. Le style est toujours aussi fluide mais sert ici une histoire qui devient complexe. Trois histoires s'entremêlent : celle d'Algonde, Philippine et matthieu, celle de Jeanne de Commieux, qui recouvrera peu à peu la mémoire, celle enfin de Mounia et Enguerrand, couple pour lequel le lecteur ressent de l'affection bien qu'il semble détaché des autres destins.

Le puzzle se constitue. Des personnages dont on comprenait qu'ils avaient une face obscure, se révèlent, comme la sorcière dont on apprend le lien avec Mélusine et Plantine ( qui se cache sous les traits de Marthe, la Harpie).

L'on est donc plongé au coeur de la magie, que sous-tend la légende des Hautes Terres. En effet, plusieurs mythes se croisent, allant de récits moyenâgeux aux légendes d'Orient. C'est sans doute ce qui happe le lecteur et l'entraine. On a envie d'en savoir davantage, de découvrir ce qui se cache derrière ces mystères, de percer à jour Marthe et sa soeur. La force de l'auteur est d'avoir organisé une lignée de fées et sorcières dont les actes ont des répercussions sur les générations suivantes. L'enfance y tient une large place.

Je regrette simplement que le lexique ne soit pas à la hauteur, bien que dans ce tome 2 Mireille Calmel l'ait davantage travaillé pour coller à la période historique. Le tout se lit très vite et est agréable à découvrir.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DocteurManhattan 31/10/2015 19:23

C'est souvent ce qui me dérange dans ce type de roman : que le vocabulaire, les descriptions comme l'aspect psychologique des personnages soient souvent anachroniques. Le Moyen âge devient alors une toile de fond un peu kitsch, pour capter l'intérêt d'un plus large éventail de lecteurs sans le rebuter par une érudition trop marquée. Néanmoins il semblerait que le récit soit captivant dans cette trilogie. A voir :) . Sympathique chronique et bonne idée de présenter l'auteur.

nath 31/10/2015 19:29

non il n'y a pas vraiment d'anachronisme et écrire dans une langue trop ancienne n'aurait pas convenu non plus. j'ai regretté dans le premier tome que la langue soit trop actuelle mais par la suite l'auteur a tenu compte de cela et s'est efforcée d'introduire un lexique adapté. Ici il ne s'agit pas pour autant d'un récit historique mais d'un récit féérique. Il faut faire attention en le lisant car on peut lui reprocher en effet un éloignement de l'Histoire. Le fond historique ( le palais de Mehmed II par ex, les allusions à Louis XI) ne sert que l'intrigue fantastique. Du coup on est , de fait, hors de la réalité avec les pouvoirs des sorcières, des fées, avec les vouivres. Je verrais plutôt cela comme un conte amélioré ;)

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...