Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 20:23

Allez, pour les derniers cadenas de l'atelier de Leiloona, un texte doux amer ...

Bichette, tu déconnes !

« Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine
»*

Aujourd’hui me voici, devant toi, mis à nu. Pourquoi parler de bois ? Le temps n’est plus aux faux semblants. Laissons aller nos âmes et que les flots emportent nos paroles trop sombres. C’est au soleil couchant qu’apparait le mieux la pureté des choses. Et si le gris l’emporte, alors les amours mortes gonfleront de leurs cris la Seine nonchalante.

Allons, Bichette, tu déconnes ! Vois-tu comme les gens passent autour de nous ? Qui peut dire si demain, l’un deux se souviendra avoir vu sur un pont, cherchant leur cadenas, ce couple larmoyant. Pour défaire une vie est-il bien nécessaire de faire marche arrière, d’enlever les symboles, d’ôter les souvenirs ? Devrons-nous aussi plonger pour en chercher la clé ? Peut-être devrions-nous essayer. Je me noierais volontiers aujourd’hui !

Tu l’as avalée ? … Grand Dieu !

Ce pont. Tu es venue pour l’alléger de notre amour. Et lui, le sauveras-tu de la chute ? Il t’empêche donc de dormir ce cadenas ? Mais Bichette, qui s’en soucie ?

Regarde-moi. Pose cette pince va ! Quand l’amour s’en va, le vent l’emporte. Je sens déjà la douce brise du soir. Ne te tourmente pas, je ne dirai à personne qu’un jour tu as cru m’aimer toute une vie.

« L'amour s'en va comme cette eau courante
L'amour s'en va
Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente
»*

*Le Pont Mirabeau- Guillaume Apollinaire

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans atelier d'écriture
commenter cet article

commentaires

anariel 08/06/2015 23:10

très joli texte ! bravo

nath 09/06/2015 04:44

merci anariel

Aufildesplumes 08/06/2015 18:42

Et bien, je suis partie sur la même idée que toi. Je trouve que ton texte sonne vraiment, il est très beau, très poétique.

nath 09/06/2015 04:44

je vais passer ce soir sur tous les blogs, je verrai le tien ;) merci

Jeanmi 08/06/2015 17:10

Saviez-vous que mon nouveau livre ÉTRANGES NOUVELLES publié chez "Mon petit éditeur" vient de sortir ? C'est un recueil de 24 nouvelles drôles ou inquiétantes, frisant même avec le fantastique. Pour certaines, c'est à vous d'écrire la conclusion...

sabine 08/06/2015 15:16

J'aime bien le décalage de ton entre Apollinaire et la bichette! Et j'aime plus que tout cet acharnement féminin à clore définitivement son histoire.

nath 08/06/2015 17:48

je me disais bien aussi que c'était typiquement féminin !

monesille 08/06/2015 10:08

Que c'est joli et plein de poésie ! le parfait complément d’Apollinaire.

nath 08/06/2015 14:40

merci monesille ;)

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...
  • Agatha Raisin enquête, tome 3 : Pas de pot pour la jardinière
    Agatha Raisin enquête, tome 3, Pas de pot pour la jardinière, M.C Beaton, éditions Albin Michel, 2016, 246 pages Genre : policier so british ! Thèmes : jardinage, meurtre, jalousie, enquête L'auteur en quelques mots Retrouvez la biographie de M.C Beaton...
  • Juin : le mois anglais sur les blogs !
    C'est avec plaisir que je renouvelle ma participation au mois anglais, organisé par Lou et Cryssilda. L'occasion de dépoussiérer le blog qui n'a pas vu d'article depuis fort longtemps, travail oblige ;) Pour le plaisir des sens donc : 1er juin : "Un jour"...
  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...