Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 23:45

La photo choisie par Leiloona pour cet atelier  ( photo de Romaric Cazaux) m'a tout de suite fait penser au jazz, une musique que j'affectionne et qui me transporte dans le New York des années 50. pour les besoins de la cause j'emprunte e titre à une chanson de Claude Nougaro, Le Jazz et la Java.

Quand le jazz est là ...

La nuit, enfin, comme une renaissance, Ernie. La faune nocturne s'éveille, disparate, métissée. Insomniaques, piliers de bar, sans âme, sans gîte; tous trouvent de quoi se repaitre. D'autres, mélomanes, guettent les enseignes aux noms évocateurs : le Blue note, le Cotton club...

Je suis de ceux-là, mon frère.

Le jazz, aah, langueur d'un blues qui s'étire, porté par un saxophoniste mélancolique ou un pianiste fou. Nulle autre musique n'atteint mes sens. Le jazz fait naitre en moi un sentiment mêlé de bonheur intense et de spleen.

Ahmad Jamal, Eddie Culloun, Sidney Bechet, le grand Armstrong, Lester Young, New York, Chicago, partout je les ai suivis. Mal aimés, adulés, ils portent les stigmates du désenchantement. C'est ça le jazz, mon frère, une musique qui ne se donne pas mais qu'il faut comprendre, le son d'une histoire, l'espoir d'un peuple. Il n'y a pas un mais des jazz, aux confluences de courants portés par des hommes passionnés, épris de liberté. C'est une musique bouillonnante qui se réinvente sans cesse, en phase avec son époque. Ecoute le jazz, Ernie, et tu comprendras le monde.

Faut-il que la salle soit sombre et enfumée comme la ruelle qui l'accueille ? C'est qu'on ne joue pas le jazz à salle comble, le jour le tue. L'intimité lui convient mieux, l'ambiance feutrée d'un club, le rythme achoppé, décadent et la nuit pour écrin.

Regarde-les Ernie, ils ne te voient pas, ils sont en transe et ne font qu'un avec leur instrument. c'est une plainte ou une déclaration d'amour, l'essence de la vie, un battement de cœur. On ne peut que communier avec eux, entrer dans l'univers qu'ils dépeignent pour nous. Écoute et ressens, ils parlent à ton cœur.

Le jazz, ami, ça se vit, avec ses tripes, avec son âme.

Mais il est tôt et il est temps, Ernie. Ce soir je te parlerai de Joe "king" Oliver et de Fletcher Henderson, je te dirai les voix du jazz, le scat, Ella Fitzgerald et Sarah Vaughan ...

John Coltrane

John Coltrane

"En se retirant des rêves, la nuit du jazz laisse par terre ses journaux de la veille et des coquillages qui, si vous les portez à l’oreille, vous en racontent plus long sur vous-même que votre petit doigt." Alain Gerber

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans atelier d'écriture
commenter cet article

commentaires

Leiloona 14/05/2015 18:47

Moi qui travaille sur l'écume des jours, je suis en plein dans le jazz, aussi ton texte m'a parlé ! :)

nath 15/05/2015 05:38

ah oui, c'est beau L'Ecume des jours.Merci Leiloona

victor 11/05/2015 20:24

Le jazz, un style de musique magnifique!

nath 12/05/2015 07:50

contente que tu apprécies aussi ;)

Anne-Véronique 11/05/2015 16:56

"le rythme achoppé, décadent et la nuit pour écrin." Ton texte est juste une merveille. J'adore l'ambiance que tu traduis, cette passion évidente pour le jazz et la richesse qui s'en dégage. Merci !!! vraiment. J'aime :)

nath 12/05/2015 07:50

c'est très gentil Anne Véronique, merci infiniment. En effet j'adore le jazz et l'ambiance qui s'en dégage. Je trouve que c'est une musique envoutante

Albertine 11/05/2015 11:22

Encore une bien joli texte ! Je vais le faire lire à mon mari, fou de jazz...

nath 11/05/2015 11:44

oh chouette, qu'aime-t-il écouter ? Je suis fan d'Esperanza spalding et de Sal la Rocca pour les plus récents mais j'aime le jazz des années 50 d'où ce texte

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Récents

  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...
  • Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy
    Loin de la foule déchainée, Thomas Hardy, éditions Archi Poche, 2015, 470 pages Genre : classique Thèmes : Angleterre, XIX°S, domaine, mariage, amour, statut social L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet Deux contes...
  • La Horde du contrevent, Alain Damasio
    La Horde du contrevent, Alain Damasio, Editions La Volte, 2004, 521 pages Genre : fantasy Thèmes : vent, amitié, horde, écueils, quête, musique L'auteur en quelques mots ... Alain Damasio, né Alain Raymond, est un écrivain français de science-fiction....
  • Origami party pour le mois japonais
    Bien que le papier soit né en Chine au IIème siècle avant J.-C., on pense que la pratique régulière du pliage de papier est essentiellement d'origine japonaise et remonte au VIème siècle. Les premiers pliages étaient destinés à l'emballage des médicaments...
  • Le Maître des livres, Umiharu Shinohara
    Le Maître des livres, tome 1, Umiharu Shinohara, éditions Komikku, 2014, 188 pages Genre : manga Thèmes : lecture, enfance, bibliothèque, amitié, éveil L'auteur en quelques mots ... Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara ( 篠原ウミハル ) , est...
  • Éloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki
    Eloge de l'ombre, Junichirô Tanizaki, édition POF ( Publication orientaliste de France), 1993, 110 pages traduit du japonais par René Sieffert Genre : essai Thèmes : obscurité, occidentalisme, orientalisme, moeurs, plénitude, influence L'auteur en quelques...
  • Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann
    Outre-Terre, Jean Paul Kauffmann, éditions Folio, 2017, 359 pages Genre : récit de voyage, essai Thèmes : Russie, Napoléon, Eylau, Histoire, reconstitution L'auteur en quelques mots ... Journaliste et écrivain français, jean Paul Kauffmann est né en 1944....
  • Le Dimanche des mères, Graham Swift
    Le Dimanche des mères, Graham Swift, éditions Gallimard, collection du monde entier, 2017,142 pages Genre : historique Thèmes : aristocraties, société, Angleterre, domesticité, écrivain L'auteur en quelques mots ... Ecrivain britannique né en 1949, Graham...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...