Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 12:05
Danser les ombres, Laurent Gaudé

Danser les ombres, Laurent Gaudé, éditions Actes sud, 2015, 249 pages

Genre : roman contemporain

Thèmes : Haiti, seisme, famille, pauvreté, ombres, morts, esprits

 

L'auteur en quelques mots ...

Retrouvez la biographie de l'auteur sur le billet du challenge

 

L'histoire

2010. Dans les rues d'Haiti la chaleur fait rage. Accroupie derrière son échoppe, Lucineest la première à l'apercevoir, l'ombre, vêtue d'un sac de jute. "Loa", esprit vaudou, chacun rentre chez soi mais ce n'est pas eux que l'ombre vient chercher. C'est Antonine, la soeur cadette, qui est visée. Alors Lucine part pour annoncer le décès. Elle sait qu'elle ne reviendra pas et que si elle s'est proposée pour aller à Port au Prince c'est dans un but précis : aller voir celui qui a rejeté Antonine des années plustôt alors qu'elle était enceinte.

Firmin est chauffeur de taxi et ce soir il va faire l'expérience du retour du passé. Alors qu'il charge un passager et arpente les rues, il est glacé par ce regard dans le rétroviseur et il se souvient : l'odeur d'urine et de sang dans cette pièce sans fenêtre, la violence." Des ombres, partout, qui veulent te manger (...) Matrak! "

" Tout pouvait reprendre, en ce jour, pour chacun d'entre ceux qui allaient et venaient dans les rues de la ville et dont la vie, pour une raison ou une autre, s'était enlisée dans les difficultés (...) Mais d'un coup, sans que rien ne l'annonce, d'un coup, la terre, subitement, refusa d'être terre, immobile, et se mit à bouger..."

 

En vrac et au fil des pages ...

On retrouve ici la terre des superstitions, celle qu'affectionne l'auteur qui donne voix aux ombres, aux morts. Mais loin de ses autres récits, Laurent Gaudé introduit ici une note surréaliste et raconte avant de détruire. La vie de Lucine, Saul, Magloire, Thérèse, Matrak, nous apparait pauvre mais riche de relations, lourde d'un passé fait de non-dits, de mensonges, de choses qu'il a fallu cacher pour ne pas perdre la face ou ne pas devenir fou.

On n'entend pas comme d'habitude les voix, l'écho, l'aspect incantatoire ayant déserté le roman. c'est nouveau et c'est agréable même si cela donne un récit moins enlevé à mon sens. Laurent Gaudé est ici un conteur et l'on entend la voix d'Haiti dans les propos, les croyances.

L'instant le plus fort est bien entendu le seisme, traduit de façon presque poétique, sensations mises en avant comme si on le vivait de l'intérieur. C'est alors que vivants et morts se mêlent au milieu des décombres .

Mais l'on appréciera les données historiques qui nous renvoient durant quelques lignes à la lutte contre Aristide ainsi que la description soulignée du décalage entre riches et pauvres sur une terre de souffrances.

C'est un bel hommage au peuple haitien qui subit et se relève.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

faurelix 01/06/2015 09:59

Un billet qui fait envie ! Je le note dans un coin de ma tête :)

nath 01/06/2015 14:13

super

PIplo 31/05/2015 12:30

A découvrir pour moi bientôt, je suis contente qu'il t'ait plu même il est différente des autres!

nath 31/05/2015 15:07

ce n'est pas si mal de changer un peu, cela va relancer le lectorat je pense. En tous cas il décrit toujours aussi bien les sensations

jerome 31/05/2015 09:01

Il m'attend et je vais l'aimer, sûr et certain !

nath 31/05/2015 09:59

oui je pense aussi. C'est surprenant

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...