Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 08:34
Le Bal des poignards, Juliette Benzoni
Le Bal des poignards, Juliette Benzoni

Le Bal des poignards, Juliette Benzoni, éditions Pocket, tome 1 et 2, 2010

Genre : récit historique

Thème : cour d'Henri IV, Médicis, Florence, succession, complots

 

L'auteur en quelques mots ...

Née en 1920, Juliette Benzoni et écrivain et scénariste française. Etudiante au lycée Fénelon, elle en est retirée suite au scandale de l'affaire Nozière. Au collège D'Hulst elle se prit de passion pour l'Histoire puis entama une licence. La guerre, comme elle le dit, mit fin à sa "Dolce vote" et en peu de temps elle se retrouva mariée à Maurice Gallois et mère de deux enfants. A cette époque l'Histoire de la Bourgogne au Moyen âge la passionne. C'est ainsi qu'elle découvre la légende de l'ordre de la Toison d'or qui verra l'écriture de la série Catherine.

A 30 ans elle perd son mari. Il lui faut travailler pour élever ses enfants.Elle part alors au Marco pour travailler dans une radio internationale et y rencontre le capitaine Benzoni, qu'elle épouse. De retour en France elle se lance dans le journalisme et cotoie artistes et écrivains. Son mari rentre blessé de la guerre d'Indochine mais se lance en politique quelques temps plus tard, aux côté du général de Gaulle.

Elle n'a cessé d'écrire depuis le premier roman de la série de Catherine et mène une vie paisible autour de Paris.

 

L'histoire

Tome 1 : La dague au lys rouge

 

Alors qu'elle s'apprête à épouser Vittorio Strozzi, la jeune Lorenza Davanzati, filleule de Marie de Médicis qui a épousé Henri IV, apprend avec effroi son assassinat. Un mot, accroché à la dague qui a servi à poignarder son fiancé, menace quiconque aurait des vélléités envers elle de subir le même sort. Dans ce contexte Lorenza envisage de retourner au couvent. Mais ses protecteurs en ont décidé autrement, souhaitant sceller l'union de Florence avec la France à travers un mariage entre Lorenza et le fils d'un proche du roi, Antoine, fils d'Hector de Sarrance. Ne supportant plus le caractère impétueux de sa femme, Henri IV envisage de la répudier. Seule l'union de Lorenza avec un Sarrance, pourrait apaiser le roi, plaçant ainsi la reine au coeur des favoris d'Henri IV. A la cour de France, toutefois, les discussions vont bon train car Antoine, amoureux d'une demoiselle de cour, ne souhaite pas ce mariage arrangé.

L'arrivée de Lorenza Davanzati , accompagnée de l'ambassadeur Giovanetti, ne se fait pas sous les meilleurs auspices, la reine la déteste et la déleste rapidement de ses bijoux, une partie de sa fortune qu'elle apporte en dot et qui est largement convoitée. Alors qu'elle est présentée au roi, Lorenza croise le regard d'Antoine de Sarrance qui tombe éperdument amoureux d'elle, trop tard cependant pour empêcher son propre père de se proposer comme prétendant. Acceptée par le roi, la suggestion d'Hector de Sarrance ne laisse pas de dégoûter Lorenza qui comprend, trop tard, que l'on s'est jouée d'elle au profit d'une reine qui prend de plus en plus de pouvoir.Pourtant ce n'est rien à côté de ce qui l'attend ...

 

En vrac et au fil des pages ...

Ce premier tome est tout simplement passionnant. Loin d'être une romance comme le livre se présente, ce récit historique nous plonge au coeur de la cour d'Henri IV, personnage haut en couleur dont on retrouve ici la verve fleurie et le caractère enjoué.

Les complots et intrigues vont bon train et l'on se prend de passion pour certains personnages ( Lorenza, Thomas de Courcy et sa tante Clarisse ...), l'on en déteste d'autres (Marie de Médicis en abominable mégère ! Les Concini, Antoine de Sarrance ...) , nous demandant où tout cela va mener l'héroine dont le jeune âge et la naiveté exposent à des déconvenues.Les descriptions de la reine et de son caractère ne sont pas piquées des vers et l'on frémit pour ceux qui ne rentrent pas dans ses petits papiers. Henri IV quant à lui nous est présenté sous les traits d'un bon vivant, volage et coureur.

Le style de Juliette Benzoni est à la fois simple et fidèle à l'époque, ce qui permet une lecture enrichissante. Les portraits des protagonistes sont dressés dans le détail, permettant de se représenter un univers que l'on ne connait que par les livres d'Histoire.

Pourtant le lecteur connait le destin d'Henri IV et lorsque le nom de Ravaillac se profile au détour d'une page c'est l'Histoire qui prend le dessus sur le destin de Lorenza.

 

Tome 2 : le couteau de Ravaillac

Attention, si vous n'avez pas lu le tome 1 n'allez pas plus loin ! 

 

Lorenza, à la veille de son mariage avec Thomas de Courcy qui l'a sauvée des mains du bourreau, suite au procès dans lequel elle a du répondre du meurtre de son époux, Hector de Sarrance, reçoit une lettre de menace. Pourtant, la famille Courcy ne l'entend pas de cette oreille et rien ne saurait entacher le bonheur à venir de Thomas et Lorenza.

Alors que les deux tourtereaux vivent un amour neuf et passionné, le roi demande à Thomas de mener une expédition délicate et sollicite ses services.Parallèlement Lorenza est appelée à la cour en tant que Dame de compagnie de la reine, position qu'elle doit à son entrée dans la famille Courcy qui bénéficie d'un noble statut. Là, elle découvre avec horreur les préparatifs du couronnement de Marie de Médicis qu'Henri IV ne peut plus repousser, ainsi qu'un complot ourdi contre le roi . Ce dernier n'accorde pas foi aux prédictions et autres menaces. Pourtant le nom de Ravaillac circule et l'on dit qu'un homme en vert sera l'assassin de l'Antechrist.

Alors que tout se complique, Thomas ne rentre pas des Pays bas comme prévu. Lorenza pressent ce qui se trame au moment où elle découvre, à côté du favori de la reine, Concini, son ennemi Antoine de Sarrance ...

 

En vrac et au fil des pages ...

 

Dans ce tome la vie de cour avec ses machinations, complots et autres manigances prend toutes son ampleur. L'assassinat du roi et le couronnement de la reine font basculer le royaume dans le chaos, alors même que le jeune Lous XIII ne peut s'imposer et que les Concini entendent régner. L'Histoire croise le destin de Lorenza qui attend le retout de son époux, tout en redoutant quelque piège. Désormais Henri IV n'est plus là pour la protéger et il ne faut pas longtemps pour soupçonner Marie de Médicis d'être mélée aux derniers événements.

Une preuve de plus est fournie lors du retour à la cour de la Verneuil, favorite du roi bannie par la reine qui trouve ici sa juste place parmi ceux qui ont fait tomber le roi.

Le style est toujours en levé mais je regrette ici une fin un peu trop fleur bleue. C'est dommage car des personnages comme Concino Concini , présenté dans tout son arrivisme, donnent du relief au récit. je pense aussi que l'attente dans laquelle est plongée la famille Courcy prend trop de place et ralentit l'intrigue.

Cependant cette série est à découvrir absolument ! 

Merci à Tigrouloup pour cette découverte ;)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans saveurs littéraires
commenter cet article

commentaires

Licorne 23/04/2015 18:56

Je suis convaincue, si j'ai un Benzoni à lire, ce sera celui- là. L'époque me plait beaucoup et un peu de romance de temps en temps n'est pas pour me déplaire. Roman d'aventure pour cet été ! Merci Choco !

nathchoco 24/04/2015 03:25

avec plaisir, je suis certaine que tu apprécieras ;)

Mypianocanta 17/04/2015 18:34

Moi aussi j'ai regretté un peu la fin rapide … même si je savais pour bien connaître Benzoni que cela finirait bien pour l'héroïne. Cependant j'ai largement préféré la tension du premier tome au deuxième qui à mon avis n'est pas le meilleur de l'auteur.

Et non ce n'est pas une romance - même historique - et j'en ai lu quelques-unes donc j'ai de quoi comparer. Pour moi, c'est juste un roman d'aventures :D

nathchoco 18/04/2015 03:58

nous sommes donc bien d'accord !

jerome 16/04/2015 12:51

Tu vois, tu regrettes la fin fleur bleue du second tome, c'est donc bien et avant tout une romance. Historique en plus. Beurk, ai-je envie de dire ;)

nathchoco 18/04/2015 03:58

ben franchement le côté historique prend tellement le dessus, avec des personnalités connues de ce siècle, que je ne pense pas que ce soit une romance

Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • La Passe miroir, livre 3, La Mémoire de Babel, Christelle Dabos
    La Passe miroir, livre 3,La Mémoire de Babel, Christelle Dabos, éditions Gallimard jeunesse, 2017, 496 pages Genre : Fantasy Thèmes : familles, archives mémorielles, amour, peur, Babel, arches, mondes L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie...
  • La Passe miroir, livre 2, Les Disparus du Clair de lune, Christelle Dabos
    La Passe miroir, livre 2 ,Les Disparus du Clair de lune, Christelle Dabos, éditions Gallimard jeunesse, 2015, 550 pages. Genre : fantasy Thèmes : arches, Citacielle, couple, esprits de famille, complots , disparitions L'auteur en quelques mots... Retrouvez...
  • Harry, sorcellerie et gourmandises !
    Halloween approche et ,avec lui, les idées germent. Que mangera-t-on ? Quelle formes horrrifiques ou magiques prendra l'apéritif ? Et le dessert ? Aujourd'hui je ne cuisine pas mais je fais le tour des blogs pour dénicher quelques pépites ! Chez Lou et...
  • Le Livre perdu des sortilèges, Deborah Harkness
    Le Livre perdu des sortilèges, Déborah Harkness, éditions Le Livre de poche, 2012, 832 pages Traduit de l'anglais par Pascal Loubet Genre ; fantastique Thèmes : sorcellerie, vampires, démons, sorcières, amour, héritage, magie L'auteur en quelques mots...
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs
    Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs, éditions Bayard jeunesse, 2012, 432 pages traduit de l'anglais par Sidonie Van Den Dries Genre : jeunesse fantastique Thèmes : seconde guerre mondiale, enfance, déportation, souvenirs, fantastique,...
  • Tarte potimarron et noix de pécan
    Cette semaine, pourvu que ce soit à base de courge, toutes nos recettes peuvent entrer dans le challenge de Lou et Hilde. Pour nous ce sera une Pumpkin Pie avec quelques petites modifications de la recette originale. Les ingrédients : 600 gr de potimarron...
  • Petits bonheurs # 6 Retour sur les petits bonheurs de fin d'été
    Petit rendez-vous de partage, délectation et autres petits bonheurs ! Cet été nous avons acheté une maison et commencé les travaux. Pas le temps de publier quoi que ce soit, mais j'ai tout de même pris des photos de notre jardin fruitier et des réalisations...
  • Mes challenges d'automne, c'est parti !
    Premier billet en guise d'ouverture des challenges d'automne. Aujourd'hui pas d'épouvante ou de sorcellerie ! Bientôt, bientôt ! Juste des couleurs ,des senteurs, qui représentent ce que j'aime dans l'automne. Cette année nous avons la chance de vivre...
  • Challenge Halloween 2017
    Lou et Hilde sont de retour pour le challenge d'automne qu'on ne rate jamais : le challenge Halloween ! Souvenirs des années précédentes : - challenge halloween 2016 - challenge halloween 2015 Quelles surprises les filles nous réservent-elles cette année...
  • Le Pumpkin Autumn Challenge 
    Nouveau blog, nouveau challenge ! Chez Guimause, que je viens de découvrir, on organise un challenge d'automne selon trois formules (merci à PatiVore qui a relayé ce challenge) : Le Pumpkin Autumn Challenge débutera le 1er septembre et s’étendra jusqu’au...

Je papote aussi sur...

 

je dois encore chroniquer ...